Cas clinique Bloc 2 N°3

Cas clinique chirurgie orthopédique

Cas clinique chirurgie orthopédique

Vous êtes élève aide-soignant(e), et vous effectuez en ce moment votre stage préprofessionnel en chirurgie orthopédique à l’hôpital.
Vous prenez en charge M. LEROUX Richard, rentré il y a 2 jours et qui a été opéré en urgence d’une fracture tibia /péroné gauche, consécutive à un plaquage violent lors d’un match de rugby. M. LEROUX joue depuis plus de 20 ans en tant qu’attaquant au club de Vincennes.
M. LEROUX est né le 28 juillet 1980.
Il pèse 103 kg pour 1 m 90.
Il est professeur de mathématiques dans un collège à Vincennes
Il est marié et a deux enfants âgés de 6 et 8 ans.
Ses Parents habitent à côté de l’hôpital et viennent le voir tous les jours.
Il a du mal à accepter son hospitalisation, il est très indépendant et n’aime pas dépendre de quelqu’un.
Il a comme antécédents :
- Traumatisme crânien avec perte de connaissance et fracture de nez en 2010 lors d’un match
- Entorse grave du genou Gauche en 2015 lors d’un match
L’intervention s’est déroulée il y a 2 jours sans problème. Le chirurgien a pratiqué une ostéosynthèse par un enclouage centro-médullaire suivi de la pose d’un plâtre cruro-pédieux.
Il devra être sans appui sur la jambe Gauche pendant 1 mois 1⁄2.
Le Kinésithérapeute a effectué le 1er lever avec l’IDE hier matin. Il a une séance de kiné qui est prévue à 14h aujourd’hui, il doit notamment apprendre à utiliser ses béquilles. En attendant, il doit utiliser un fauteuil roulant pour se déplacer dans sa chambre, les transferts doivent se faire avec un soignant.
A ce jour, il a un Redon, et une perfusion au bras droit (Glucose G5% 500 Ml/24h).
Son traitement est :

  8h 14h 18h 20h 22h
INEXIUM 20 gélule 1        
PROFENID100 mg IV lent 1     1  
ACUPAN 20 1 ampoule si besoin          
PERFALGAN 1gr IV lent 1     1  
Skénan 10 mg LP si douleur rebelle          
Lovenox 40 1 injection s/c 1     1  

 

Question 1- Recherchez les notions suivantes : « une ostéosynthèse par un enclouage centro-médullaire suivi de la pose d’un plâtre cruro-pédieux » / « redon »

- Donnez les surveillances d’un patient porteur d’un plâtre cruro-pédieux et d’un redon
- Expliquez la différence entre une entorse et une fracture
- Recherchez les indications et les surveillances des différents traitements

Question 2

A la demande du chirurgien, la diététicienne passera le voir en fin de matinée, afin de lui proposer un régime hypocalorique.
- Calculez son IMC :
- A quoi correspond son IMC ?
- D’après vous, pourquoi doit-il avoir un régime hypocalorique et quels sont les recommandations de ce régime ?

Vers 9 h, lorsque vous lui proposer de l’aider à faire sa toilette au lavabo, il vous demande de l’aider d’abord à s’installer sur les toilettes car il n’arrive pas à faire sur le bassin, il vous indique qu’il n’a pas eu de selles depuis son entrée.
Lorsque vous l’aidez à s’assoir au bord du lit pour aller au fauteuil, subitement il devient pâle et est couvert de sueurs, et vous dit qu’il a des vertiges.


Question 3
Formulez des hypothèses :

Vous prenez ses paramètres vitaux :
- Tension artérielle : 95/52 mmHg
- Pouls : 119 battements/mn
- Saturation en Oxygène : 99%
- Fréquence respiratoire : 20
- Température : 37.5°C

 

Question 4
Suite aux hypothèses formulées précédemment et aux informations complémentaires que vous venez d’avoir, déduisez un problème de santé.

Question 5
Quelles actions mettez-vous en place face à ce problème ?

 

A 10h30, lors de la reprise des constantes, M. LEROUX dit se sentir beaucoup mieux, il a un peu dormi. Vous lui proposez une collation qu’il accepte volontiers. En échangeant avec lui,
il vous confie qu’il a l’habitude de dormir chez lui dans le noir complet et sans aucun bruit.


Question 6
En référence à l’étape 2, quelle hypothèse retenez-vous suite aux nouvelles informations que vous avez sur ses habitudes de vie ?

Les paramètres vitaux sont :
- Tension artérielle : 102/65 mmHg
- Pouls : 86 bttmts/mn
- Saturation en Oxygène : 99%
- Fréquence respiratoire : 18
- Température : 37.5 °C


Il manifeste son envie d’aller à la selle, mais installé sur des toilettes. Après avis de l’infirmière, vous l’accompagnez avec elle aux toilettes.
M. LEROUX ne fait pas de nouveau malaise mais il n’arrive toujours pas à avoir des selles.

Question 8

Donnez 3 actions personnalisées pour chacun des risques identifiés.

Risques Actions
   
   

 

De retour dans son lit, il grimace en tenant son plâtre. Vous réalisez une évaluation de la douleur, il vous décrit avoir ressenti subitement un élancement, avec une sensation de brûlure intense au niveau de la jambe gauche. Il évalue sa douleur à 8/10 à l’Echelle Visuelle Analogique.


Question 9
Formulez le problème de santé

Vous prévenez l’IDE qui lui administre une ampoule d’Acupan.
Une heure après, la sonnette de M. LEROUX retenti, et lorsque vous allez le voir, il se plaint de nausées.


Question 10
Donnez des hypothèses suite à cette observation.

 

 

 

 

Réponse Question 1- Recherchez les notions suivantes : « une ostéosynthèse par un enclouage centro-médullaire suivi de la pose d’un plâtre cruro-pédieux » / « redon »

 

Réponse question 1

L’ostéosynthèse permet, au moyen d’objets métalliques,  la réunion des fragments d’un os ayant subi une fracture.

Enclouage centromédullaire

Stabilisation par un seul clou. Les indications sont aujourd’hui réduites à la stabilisation de fractures obliques sur un os de faible diamètre. Cette technique est systématiquement associée à des cerclages pour prévenir une rotation.

Rôle AS surveillance du plâtre cruro- pédieux

Définition : appareil immobilisant les articulations et les os du genou, de la jambe et du pied.

Donnez les surveillances d’un patient porteur d’un plâtre cruro-pédieux et d’un redon

SURVEILLANCE LOCALE :
Chaleur locale(toucher les extrémités)
Couleur (si cyanose ,retirer en urgence)
Douleur → signe d’alerte (trop serré , douleur pulsatile, mauvaise échancrure, plaie sous plâtre, phlébite)
Formation d’un œdème ou augmentation de volume → compression
Odeur : constitution d’une plaie ou d’une escarre sous plâtre
Fourmillements Perte de sensibilité → compression vasculo-nerveuse.

Le drain de Redon est un tube utilisé pour le drainage après une opération chirurgicale. Il sert ainsi à recueillir les liquides qui s'écoulent (sang, pus...).

Rôle as surveillance drain de redon

Ne jamais tenir le Redon par la tubulure, le prendre par le flaconFaire suivre le Redon à chaque manipulationSurveiller l'écoulement : quantité, aspect, vitesse.Surveiller le point de pénétration dans le corps : faire attention à ne pas tirer dessus, voir si non rouge et non douloureux, voir si toujours fixé.

Différence entre entorse et fracture

Une entorse survient lorsque vous vous blessez à un muscle ou à un ligament, à un tendon ou aux tissus mous entourant vos articulations (coudes, chevilles, genoux, doigts, orteils). Une fracture est un os cassé.

Recherchez les indications et les surveillances des différents traitements

INEXIUM

Indication

Ce médicament utilisé pour réduire l’acidité de l’estomac

 Surveillance 

Les maux de tête ;

Les nausées et les vomissements ;

Les polypes bénins au niveau de l’estomac ;

Les effets sur l’intestin ou l’estomac : constipation, diarrhée, flatulence et douleurs à l’estomac.

PROFENID

Indication

Ce médicament est un anti inflammatoire

Surveillance 

Des nausées, vomissements, diarrhées, flatulences, constipation, dyspepsie, stomatite ulcérative, douleur abdominale, melæna, hématémèse

ACUPAN

Indication 

Ce médicament est prescrit dans le cadre de douleur aiguës, notamment des douleurs post-opératoires.

Surveillance 

Excitabilité, Irritabilité, hallucination, Etat confusionnel, Somnolence, Vertige, Tachycardie, Palpitation,Nausée, Vomissement, Bouche sèche

PERFALGAN

Indication

Ce médicament est un antalgique (antidouleur) et un antipyrétique (lutte contre la fièvre)

Surveillance

Ce médicament peut provoquer des sensations de brûlure et des douleurs localisées dans la zone de l'injection. Des éruptions cutanées, démangeaisons, accélérations du rythme cardiaque, rougeurs cutanées, bouffées de chaleur, réactions allergiques sévères (ex. : choc anaphylactique), malaises et chute de la pression artérielle peuvent aussi survenir. 

Skénan

Indication

Douleurs persistantes intenses ou rebelles aux autres analgésiques

Surveillance

Nausées, constipation, Diminution de l'appétit, Bouche sèche, Confusion, insomnie, Somnolence, sensation vertigineuse, maux de tête, spasmes ou contractions musculaires (risque exceptionnel)

Douleur abdominale, vomissements, Démangeaisons (prurit), excès de transpiration (hyperhidrose), éruption cutanée (rash), Asthénie, fatigue, malaise

Lovenox

Indication

 Ce médicament empêche les caillots sanguins existants de grossir. Cela permet à l' organisme de les désagréger et de les empêcher de nuire.

Il  empêche la formation de nouveaux caillots sanguins dans votre sang.

Surveillance

Éruption cutanée, une difficulté à respirer ou avaler, un gonflement du visage, des lèvres, de la langue, de la cavité buccale, de la gorge ou des yeux.

Question 2

la demande du chirurgien, la diététicienne passera le voir en fin de matinée, afin de lui proposer un régime hypocalorique.

- Calculez son IMC

IMC = 28,5 Surpoids

- A quoi correspond son IMC ?

25 à 30 Surpoids Le surpoids est un facteur de risque bien connu pour nombre de maladies cardiovasculaires (diabète, hypertension, insuffisance cardiaque, athérosclérose, etc.). C’est pourquoi il convient de le réduire le plus possible avec un régime alimentaire adapté

- D’après vous, pourquoi doit-il avoir un régime hypocalorique et quels sont les inconvénients de ce régime ?

 le régime hypocalorique est aussi appelé régime basses calories. Indiqué pour les personnes dont l’état de santé nécessite un amaigrissement, il présente un certain nombre d’inconvénients, tels qu’un risque de déficit en micronutriments ou de fonte musculaire excessive.

Vers 9 h, lorsque vous lui proposez de l’aider à faire sa toilette au lavabo, il vous demande de l’aider d’abord à s’installer sur les toilettes car il n’arrive pas à faire sur le bassin, il vous indique qu’il n’a pas eu de selles depuis son entrée.

Lorsque vous l’aidez à s'asseoir au bord du lit pour aller au fauteuil, subitement il devient pâle et est couvert de sueurs, et vous dit qu’il a des vertiges.


Question 3
Formulez des hypothèses :

Vous prenez ses paramètres vitaux :
- Tension artérielle : 95/52 mmHg
- Pouls : 119 battements/mn
- Saturation en Oxygène : 99%
- Fréquence respiratoire : 20
- Température : 37.5°C

Réponse Question 3 hypothèses :

Hypotension+ bradycardie= malaise

Question 4
Suite aux hypothèses formulées précédemment et aux informations complémentaires que vous venez d’avoir, déduisez un problème de santé.

Réponse question 4 Problème de santé

Hypotension orthostatique :Au réveil, lorsque l'on passe trop rapidement de la position allongée prolongée à la station debout : la pression artérielle chute alors brusquement, car le corps n'a pas eu le temps de s'adapter. Si le ressenti peut sembler similaire, il ne s'agit toutefois pas d'un malaise vagal : on parle alors d'hypotension orthostatique.

Question 5
Quelles actions mettez-vous en place face à ce problème ?

Réponse actions mises en place

-Bien s'hydrater 

-Ne pas se lever brusquement, faire une pause en position assise lors du lever de la position allongée, ne pas rester debout sans bouger.

-Réaliser des manœuvres de contractions des membres inférieurs durant 2 minutes avant le lever.

A 10h30, lors de la reprise des constantes, M. LEROUX dit se sentir beaucoup mieux, il a un peu dormi. Vous lui proposez une collation qu’il accepte volontiers. En échangeant avec lui,
il vous confie qu’il a l’habitude de dormir chez lui dans le noir complet et sans aucun bruit.


Question 6
En référence à l’étape 2, quelle hypothèse retenez-vous suite aux nouvelles informations que vous avez sur ses habitudes de vie ?

Les paramètres vitaux sont :
- Tension artérielle : 102/65 mmHg
- Pouls : 86 bttmts/mn
- Saturation en Oxygène : 99%
- Fréquence respiratoire : 18
- Température : 37.5 °C
Il manifeste son envie d’aller à la selle, mais installé sur des toilettes. Après avis de l’infirmière, vous l’accompagnez avec elle aux toilettes.
M. LEROUX ne fait pas de nouveau malaise mais il n’arrive toujours pas à avoir des selles.

Question 8

Donnez 3 actions personnalisées pour chacun des risques identifiés.

Réponse question 8

Risques Actions
Constipation  hydratation, régime riche en fibre, exercices physiques 
Hypotension orthostatique  Hydratation, pause assis au lit avant lever. Elever tête de lit

 

De retour dans son lit, il grimace en tenant son plâtre. Vous réalisez une évaluation de la douleur, il vous décrit avoir ressenti subitement un élancement, avec une sensation de brûlure intense au niveau de la jambe gauche. Il évalue sa douleur à 8/10 à l’Echelle Visuelle Analogique.


Question 9
Formulez le problème de santé

Réponse question 9

Risque de phlébite 

Vous prévenez l’IDE qui lui administre une ampoule d’Acupan.
Une heure après, la sonnette de M. LEROUX retenti, et lorsque vous allez le voir, il se plaint de nausées.


Question 10
Donnez des hypothèses suite à cette observation.

Réponse question 10  hypothése 

Effet secondaire de l'accupan

 

 

 

Cas clinique Bloc 2 N°2

Exemple d'évaluation cas clinique modules 3 et 4

Cas clinique Bloc 2 N°4

Travail à faire : - Effectuer un recueil de donné structurer, ainsi qu’une démarche de soin sous forme de tableau.

Cas clinique Bloc 2 N°5

Prise en charge d'un patient avec suspicion de phlébite

Cas clinique Bloc 2 N°6

Prise en charge d'un patient en pneumologie

Cas clinique Bloc 2 N°7

Prise en charge d'une personne diabétique

Cas clinique Bloc 2 N°8

Prise en charge patient avec une BPCO

Cas clinique Bloc 2 N°9

Prise en charge d'un patient avec risque d'escarres

Cas clinique Bloc 2 N°10

Prise en charge patient sous sondage vésical avec sac collecteur d'urine

Date de dernière mise à jour : 07/08/2022

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam