projet thérapeutique aromathérapie

PROJET THÈRAPEUTIQUE « AROMATHÈRAPIE »

 

  1. L’aromathérapie
  2. Définition du projet sur l’aromathérapie
  3. Objectifs du projet sur l’aromathérapie
  4. Le projet sur l’aromathérapie : Outil d’évaluation
  5. Les différents acteurs du projet sur l’aromathérapie et leur implication
  6. Les actions à mettre en œuvre
  7. Conclusion

 

1. L’AROMATHÈRAPIE

Le terme « aromathérapie » est apparu au début du xxe siècle, du grec aroma (odeur) et therupeia (soins).

L'aromathérapie est utilisée pour faciliter la relaxation, améliorer l'humeur, réduire le stress et l'anxiété et soulager les symptômes de certaines maladies.

Cette thérapie fait avant tout appel à l'odorat.

2. DÉFINITION DU PROJET SUR L’AROMATHÈRAPIE

Le service de UPPD (EHPAD) accueille une quinzaine de résident avec la pathologie Alzheimer et maladie apparenté, plusieurs symptôme apparaissent avec cette pathologie rendant la qualité de vie du résident incommodante, auquel se rajoute un comportement des proches rendant difficile le dialogue entre les soignants et ces derniers, ils nous est apparue indispensable en parallèle du traitement de la médecine  conventionnel  d’ouvrir une réflexion sur une thérapie orienter dans le soulagement de certain symptôme de la maladie d’Alzheimer afin d’obtenir une meilleur qualité dans la prise en charge des résident de L’UPPD et un meilleur dialogue avec les proches.

3. OBJECTIF DU PROJET SUR L’AROMATHÈRAPIE

C’est à partir du sens de l’odorat, du toucher, et du goût que l’aromathérapie peut concentrer ses effets thérapeutique. L’UPPD accueille un public Alzheimer et maladie apparenté,  leurs sens doivent être sollicités de façon permanente afin de créer de l’échange, de l’émotion, le travail sur les sens est souvent le seul médiateur de langage et d’interaction dans bien des situations relevant de cette maladie afin de faire diminuer les symptôme de la maladie.

4. LE PROJET SUR L’AROMATHÈRAPIE : OUTIL D’ÈVALUATION

La conception d'un outil d'évaluation

Évaluer qualitativement et quantitativement les effets sur le résident,  les effets sur les symptômes, les  bénéfices escomptés, une validation par le médecin coordinateur est requise avant toute démarche de soin,

Assurer la régularité du soin, grâce à des fiches d’évaluation,

La méthode et les actions doivent être tirées de la « symptomatologie » des résidents.  

5. LES DIFFÉRENTS ACTEURS DU PROJET SUR AROMATHÉRAPIE ET LEUR IMPLICATION

Les promoteurs (animatrice, MEDEC, psychologue, orthophoniste, soignant) du projet ont pour objectifs :

Connaitre les toxicités et les précautions d’emploi de l’huile essentielle utilisée

Élaborer la procédure « diffusion atmosphérique »

Identifier les différentes familles biochimiques des huiles essentielles, leurs propriétés et leur champ d’action

De proposer l’usage le plus adapté aux symptômes rencontrés

De maîtriser leur utilisation (olfactive et cutanée) en connaissant les risques liés à la composition des huiles et ceux liés au terrain du patient

6. LES ACTIONS À METTRE EN PLACE

À partir des symptômes observés et identifier chez le résident de l’UPPD adapter les meilleures initiatives (diffuseur,  huiles essentielles)  pour atténuer le trouble en individualisant le soin

  • ·         déambulation,
  • ·         angoisse nocturne
  • ·         agitation agressivité la lavande et de la mélisse
  • ·         stress
  • ·         perte d’appétit, citron
  • manque d’enthousiasme, lavande, de camomille romaine, de néroli, de mélisse, de mandarine, d'orange et de ylang ylang.
  • ·         Sommeil, la lavande et de la mélisse
  • ·         changement de personnalité
  • changement d’humeur et de comportement, (ylang ylang, patchouli, romarin, menthe poivrée et citron

LE MATÉRIEL DE DIFFUSION DES HUILES ESSENTIELS

Principe :

  1. La diffusion naturelle : Quelques gouttes sur un coton est la plus simple des techniques
  2. La diffusion par la chaleur : Même principe que ci-dessus mais on accélère la diffusion par la chaleur
  3. La diffusion par la ventilation : L'air forcé par un ventilateur arrache les huiles essentielles du support en général en coton
  4. La diffusion par micro-diffusion : Une pompe à air et une verrerie permette de créer une "brume" d'huiles essentielles

 

 

  1. CONCLUSION

La prudence est de mise sur le choix du matériel de diffusion et du choix des huiles essentiels : il doit s’orienter sur des complexes d’huile (associations de plusieurs huiles) sans danger pour le résident, pour son environnement mais également pour le personnel qui l’utilise.

Les diffuseurs devront répondre à certaine norme et une procédure de mise en marche établit

À court terme

-projet pilote sur certain résident de l’UPPD

À moyen terme

- Extension du projet à l’ensemble des résidents de l’UPPD « lieux de vie restaurant »

-Autres action à entreprendre : Sens du goût : stimulation de l’appétit en remplaçant certain condiment par des huiles essentielles correspondantes, Sens du toucher : « massages mains pieds » À long terme  – extension du projet à l’ensemble de l’EHPAD couloir hall entrée, couloir service des étages, salle restauration étages, balnéothérapie

4 votes. Moyenne 3.75 sur 5.

Commentaires (3)

christelle1604
  • 1. christelle1604 | 29/07/2013

Bonjour, Je suis ASG en EHPAD et je serais très interessée pour mettre un tel projet en place, auriez vous des conseils notament pour les fiches d'évaluation Merci d'avance. Christelle

christelle1604
  • 2. christelle1604 | 29/07/2013

Bonjour, Je suis ASG en EHPAD et je serais très interessée pour mettre un tel projet en place, auriez vous des conseils notament pour les fiches d'évaluation Merci d'avance. Christelle

cigalon
  • 3. cigalon | 01/08/2013

Bonjour
un tableau simple pour évaluer
à la verticale les personne qui participent
à l'horizontal les comportements exemples participation active, à besoin d'être stimulé(e), passif mais présent, ne semple pas être intéressé par cette activité, je crois savoir que les patients présentant la pathologie d'Alzheimer ont le sens de l'odorat déficient , il faut confirmer cette hypothèse, parler en d'abord aux médecin coordonnateur qui doit vous donner son aval, et faites vous aider pour le projet et en particulier pour la grille d'évaluation soit par l'orthophoniste ou la psychologue
Bien cordialement

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 31/05/2016

Exercices corrigés du DEAS Module 1 à 8

Animaatjes dokter 70912+ de 230 exercices avec corrigés 

Contenue E.learning 

Obtenez un mot de passe aprés paiement et comencez à réviser 

Je teste