Barre de recherche

PATHOS ,qu'est ce que c'est

Le modèle PATHOS, mis au point en partenariat par le SNGC et le service médical de la CNAMTS, permet d'évaluer les niveaux de soins nécessaires pour la prise en charge de la poly-pathologie des personnes âgées en établissement ou à domicile .

Il consiste à identifier sur un thésaurus de 50 états pathologiques, tous ceux dont souffre la personne le jour de l'évaluation,

chaque état pathologique étant qualifié par un profil de soins, ou profil de stratégie thérapeutique, sélectionné parmi les 12 profils de soins possibles indiquant la "gravité" de la pathologie.

A un état pathologique donné ne correspondant qu'un nombre limité de profils plausibles, 240 "couples état pathologique — profil" décrivent l'ensemble des situations cliniques pouvant être rencontrées en gériatrie.

In fine, un algorithme mesure pour l'ensemble des couples état pathologique-profil présentés par un patient, les niveaux de soins nécessaires pour assurer les besoins réels dans huit postes de ressources :

  • médecin
  • psychiatre
  • infirmier
  • rééducation
  • psychothérapie
  • biologie
  • imagerie
  • pharmacie

Ces huit indicateurs, calculés pour une population sur la base de niveaux moyens de soins nécessaires par personne (comparables au GMP du modèle AGGIR), sont exprimés en points, correspondant à des unités différentes selon les postes de ressources, rapportés à une valeur maximale 100.

Ils sont habituellement illustrés par un graphique polaire dit "en radar" où chaque axe représente un poste de soins.

Ce graphique constitue un "profil" de la population pouvant être comparé à des profils caractéristiques de certains types de structure.

Par ailleurs les "Soins Médicaux et Techniques Importants" ou SMTI correspondent à la nécessité d'une prise en charge par une structure disposant de moyens matériels et humains suffisants pour assumer correctement et en toute sécurité des pathologies "lourdes" évolutives et/ou instables.

Un patient est "SMTI" quand il présente un ou plusieurs couples état pathologique - profil imposant une permanence infirmière 24 heures sur 24 et une surveillance médicale rapprochée pluri-hebdomadaire. L'indicateur exploitable pour une population sera la proportion de personnes SMTI dans cette population

 Les populations "SMTI" et "non SMTI" peuvent être subdivisées en "groupes de patients proches" ou GPP, exclusifs les uns des autres et rassemblant des personnes ayant des besoins quantitativement et qualitativement comparables.

Le "Pathos Moyen Pondéré" ou PMP est un indicateur synthétique de charge en soins médicaux et techniques pour une population donnée.

Il correspond, dans cette population, à la somme des points de niveaux de soins dans les huit postes de ressources pondérés par un coefficient variable selon les postes, exprimé en moyenne par individu.

Un même GMP peut recouvrir des situations cliniques différentes (prédominance locomotrice ou mentale du handicap) mais correspond à des charges en soins de base identiques ne faisant intervenir qu'un seul type de professionnels (les aides soignantes).

Par contre, les soins de santé mesurés par le PMP font appel à de multiples intervenants "résumés" dans les huit postes de soins.

C'est-à-dire qu'un même PMP peut être une conjugaison très variable des besoins de soins dans ces huit postes, et ne pas recouvrir les mêmes réalités.

SMTI = soins médicaux et techniques important

Stéphane jomey redacteur

Rédaction soignant en EHPAD .fr

www.cnsa.fr/IMG/pdf/Formation_2014_-_1_guide_formation_Pathos.pdf

Menu

2 votes. Moyenne 2.00 sur 5.

Commentaires (1)

SYLVIE
  • 1. SYLVIE | 19/02/2013
Dommage que les contributions des animatrices/teurs professionnels ne soient pas pris en compte : ce sont pourtant des professionnels qui peuvent avoir des connaissances de la personne et aussi.... des outils à proposer pour son mieux-être.
Cordialement
Sylvie

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 27/04/2019