Avis passage devant le jury session Novembre 2022

  • Mélanie
    • Mélanie
    Bonjour à tous, rien à voir avoir avec des questions de demande sur le fonctionnement de la vae, simplement pour porter un retour de mon précédent passage devant le jury VAE de Caen (14). Je suis passée avec trois directrices d'établissement de santé, très différentes de leur concept de soin, je ne me suis pas sentie très à l'aise avec des personnes qui ont déjà tous acquis et qui ont du mal à se mettre dans la peau de nous, future aide-soignante. J'ai eu l'impression qu'elles étaient très exigeantes sur les réponses attendues. J'avais l'impression que plus le temps passé, plus je les saoulais, surtout l'une d'entre elles, qui me pressait sans cesse sur le temps. Je n'ai pas pu aller au bout de mon projet… Mon entretien ayant démarré environ 15mn après d'être rentré, des compléments d'informations manquaient pour les modules exacts à passer, ce qui a déjà mis un frein à l'entretien. Je ressentais bien cette sensation de gêne qui gênait tout le monde et les ennuyer sur le temps imparti. De plus, j'ai été très mal à, l'aise, j'avais ce sentiment qu'elles n'avaient même pas pris la peine de lire mon Livret 2, elle ne connaissait rien de mon livret ou les éléments que je lui avais glissés, c'était comme avec stupéfaction quand je lui avais sorti une pièce du dossier par exemple. L'une d'entre elle, celle qui cherchait le plus à me descendre lors de cet entretien, chercher toujours à me mettre en difficulté, c'est sa collègue d'à côté qui disait "non, non, ne t'inquiètes pas, elle l'a bien dit… Elle cherchait toujours à aller plus loin dans mes réponses, elle me faisait dire des choses que je n'ai pas dites, comme par ex, elle me stipulait que dans mon livret, je confondais, saturation et battement cardiaque et que je lui dis, ce n'est pas possible, je sais quand même reconnaître la différence entre un battement cardiaque par minute et une saturation, elle contredisait tout ce que je disais. Elle me demandait de pointer mon acte, ma situation que j'ai souhaitée mettre en avant et après elle me faisait comprendre et dans tout ça quels sont mes fonctions... Enfin très délicate cette dame, je me suis sentie vite être à la mauvaise place et il y a un moment, je me suis dit, le mieux c'est que je parte. Du coup, je n'ai pas réussi à dire tout ce que j'avais à dire, et elles m'accéléraient toujours sur le temps, et à la fin, elle me dit, vous avez quelque-chose à rajouter pour vos motivations est très vite, j'ai dû faire une déballe de 30 secondes et limite, elles étaient déjà tous levés de la table prête à partir. J'été très mal à l'aise, c'était une première dans une démarche vae et j'en garde une très mauvaise expérience, en sortant, je me suis même dit s'il était bon de continuer. À savoir qu'avant cette vae, j'avais fait 8 mois d'école AS, habitant loin de mon centre de formation à l'époque, j'avais dû arrêter à deux mois près avant la fin de ma formation, ma voiture ayant cédé, sans solutions, aucune ligne étant desservi . Tout ça pour apprendre lors de cette vae que l'ifsi n'a pas fait passer mon dossier devant le jury et tous les modules que j'avais déjà validés, bah, je devais tout repasser. Alors j'ai été déjà très mal quand on m'a dit ça et cette même personne du jury celle qui m'a descendu tout le long de mon entretien, à dit de toute façon, on n'en tiendra pas compte de ces 8 mois de formation, car il vous restait 2 stages à faire. Sauf que j'avais beau lui dire que ces deux stages restants, c'était le stage en psychiatrie et le stage optionnel qui n'auront pas changé la donne, sur mon rapport de validation des épreuves de module, j'avais 18 partout et que je ne voyais pas en quoi mes notes auront changé dans ces stages. Même mes modules écrits étaient validés, enfin bref très déçue. Elles n'ont même pas pris en compte, mes lettres de recommandation de professionnel, cadre... Mes rapports de stage, mon afgsu 2, mon parcours, mon cv, rien . J'étais choqué qu'on nous bassine tant à faire un livret 2 complet et qu'on ne prenne même pas la peine de l'ouvrir. Très mauvais retour, je suis outré qu'on prenne peu d'intérêts à des soignants motivés et qu'après ils nous bassinent à faire des pubs à la télé pour nous dire, de rejoindre l'équipe soignante, manquant cruellement de soignant. Ils sont même pas capables de motivé les principaux intéressés, soignants, motivés, et déterminés à ce métier. Le lendemain, j'ai appelé pour savoir en quoi allait comportait la note finale puisque je n'ai même pas eu le temps de poser toutes ces questions au jury très pressé, s'ils regardaient un peu le livret 2, la personne m'a répondu que non, pas du tout, qu'ils ne se basent qu'à la note de l'entretien. Ducoup, depuis, je suis outré, voir même dégoûté, je fais ce métier depuis l'âge de mes 16 ans, j'en ai aujourd'hui 32 ans et je me demande après ces 8 mois de formation pour rien, et ce passage vae catastrophique, s'il est bon de continuer dans cette voie. Je suis totalement déstabilisé à me dire qu'il faut que je recommence tout, école... Ce qui me tue le plus dans ce métier, c'est que nous les auxiliaires, nous faisons exactement les mêmes fonctions d'aide-soignante. Et pourtant, sans aucunes reconnaissances… On fait le même métier dans la plupart des ehpads... Je signe des contrats d'aide soignante pour faire bien lors des contrôles de l'ARS et que, sur notre bulletin de salaire ou nous stipule bien "Agent de soin", pour ne pas se tromper dans les paies et qu'on soit payer au plus minima possible en faisant les mêmes fonctions, c'est honteux et ça ne dérange personne ! Desfois c'est nous, petits agents soignants qui est les plus passionnés par notre métier et nous, qui en font le plus que des principaux aide-soignants. Triste monde.
  • Nathie
    • Nathie
    Bonjour, je suis très mitigée aussi, j'ai passé mon oral en novembre 2022. 30 secondes pour répondre aux questions et un autre jury me coupait pour en poser une autre. Ils m'ont cependant tout de suite mise à l'aise en me disant qu'il avait eu plaisir à lire mon livret. J'ai répondu à tout, j'appelle le lendemain pour connaître la date d'envoi des résultats et on m'indique que je n'ai pas mon diplôme. J'ai eu de très mauvais commentaires pour l'espagnol sauf que ... je n'ai pas eu d'examen espagnol et que je parle couramment... j'attends le détail du reste mais rien qu'avec ce point ça me fait clairement douter du bien-fondé de ce jugement.
    De plus le jury n'était composé que de professeurs ce qui ne respecte pas le décret en vigueur où il devrait y avoir un professionnel du secteur minimum.
    Ne remettez pas toujours en cause vos compétences, mais plutôt le système de la vae. Les professeurs le subissent aussi, ils lisent autour de 8 livrets la veille des oraux, ils sont surchargés et pas rémunérés à la hauteur de leur travail je pense.
    Oui c'est honteux comment sont traités nos soignants et pas que, hélas.
    Continuez et ne perdez pas confiance

Répondre à ce message

Anti-spam