visite de la commission de sécurité en ehpad

V I S I T E  D E S  E T A B L I S S E M E N T S  P A R                                        L A  C O M M I S S I O N  DE S E C U R I T E 

Établissements concernés par les visites de sécurité:

 Les établissements recevant du public de la 1ère à la 4ème catégorie

 Les établissements recevant du public de 5ème catégorie avec locaux à sommeil (EHPAD type J)

 Les établissements recevant du public de 5ème catégorie sans locaux à sommeil ne font  pas l’objet de visite de sécurité sauf si le maire le demande

Différents type de visites des ERP par la commission de sécurité:

  •  Visite avant ouverture
  •  Visite de réception après travaux
  •  Visite périodique
  •  Visite de contrôle (inopinée ou non)

 

Les établissements sont visités soit par un groupe de visite soit par la commission de sécurité complète:

Composition du groupe de visite

  •  Le Maire ou son représentant (adjoint, conseiller municipal ou employé municipal)
  •  Un représentant du directeur départemental des territoires
  •  Un représentant du commandant de groupement de la gendarmerie ou un représentant du directeur départemental de la sécurité publique (suivant le secteur de compétence)
  •  Un sapeur-pompier préventionniste représentant le directeur départemental des services d’incendie et de secours

Composition de la commission de sécurité d’arrondissement:

  • Le Maire ou son représentant (adjoint ou conseillé municipal)
  • Un représentant du directeur départemental des territoires
  •  Un représentant du commandant de groupement de la gendarmerie ou un représentant du directeur départemental de la sécurité publique (suivant le secteur de compétence)
  •  Un sapeur-pompier préventionniste représentant le directeur départemental des services d’incendie et de secours
  • Un membre du corps préfectoral représentant Le Préfet du département

A l’issue, le groupe de visite fait une proposition d’avis sur le niveau de sécurité de l’établissement par rapport au règlement.

Cet avis est ensuite validé par la commission de sécurité.

Si c’est la commission de sécurité qui visite l’établissement, elle rend l’avis sur place. 

L’avis est favorable ou défavorable à la poursuite de l’exploitation assorti éventuellement de prescriptions. 

Cet avis est rendu au Maire de la commune d’implantation de l’établissement qui le notifie à l’exploitant.

Il appartient à l’exploitant de réaliser les prescriptions éventuelles au plus vite. Le maire peut accorder un délais de réalisation. 

Organisation du passage de la commission de sécurité:

Visite d’ouverture:

A la demande du Maire après achèvement des travaux de construction déclarés par le maître d’ouvrage.

La visite est alors programmée, dans la mesure du possible, en fonction de la date pré-vue d’ouverture au public de l’établissement.

La commission complète est alors convoquée et l’exploitant avisé.

Pour les établissements fermés depuis plus de dix mois, une visite d’ouverture par la commission de sécurité est obligatoire.

 Visite de réception de travaux:

 A la demande du Maire après achèvement de travaux d’aménagement ou de transformation des locaux déclarés par le maître d’ouvrage

 La visite est alors programmée, dans la mesure du possible, en fonction de la date prévue d’utilisation des locaux.

La commission complète est alors convoquée et l’exploitant avisé. 

Visite périodique:

Passage de la commission de sécurité (ou du groupe de visite) périodiquement suivant le classement de l’établissement.

Les membres et l’exploitant sont alors convoqués par le secrétariat de la commission environ 3 semaines avant. 

Visite de contrôle:

A la demande du Maire pour contrôle d’un établissement. La date de passage est alors programmé

 Déroulement d’une visite de sécurité d’un établissement :

  •  Demande du registre de sécurité à l’exploitant
  •  Contrôle de la vérification des installations techniques  

Visite de l’établissement :

  • Essais de l’alarme, du désenfumage, de l’éclairage de sécurité...

 Obligations des propriétaires ou exploitants:

  • Tenir à jour un registre de sécurité
  •  Faire vérifier régulièrement les installations techniques par des techniciens compétents ou par des organismes agréés 
  •  Garder toutes les installations techniques en bon état de fonctionnement
  •  Garantir la sécurité du public en permanence

Le registre de sécurité:

Dans les établissements recevant du public, il doit être tenu à jour un registre de sécurité consultable par la commission de sécurité à tout moment.

 Que doit être inscrit sur ce registre?

  •  Le descriptif des installations techniques
  •  Toutes les dates de vérifications des installations techniques avec visa du technicien compétent ou de l’organisme agréé
  •  Les dates de passage des commissions de sécurité
  •  Les modifications des installations techniques ou constructives
  • Les exercices d’évacuation 
  •  Les essais de déclenchement d’alarme, sinistres...

 Vérification des installations techniques en cours d’exploitation

 

Installations  Périodicité      

Électricité 
Technicien compétent    

Eclairage 
Technicien compétent    
S.S.I. – A – Alarme type 1 

Technicien compétent

Contrat d'entretien

   
Désenfumage circulations :  Technicien compétent    
Ascenseurs : 

Technicien compétent

Contrat d'entretien

   
Chauffage    Technicien compétent  
Ramonage des conduits de cheminée :    Technicien compétent  
Conduites de gaz  et organes de coupure   Technicien compétent  
Appareils de cuisson :   Technicien compétent  
Désenfumage des circulations :    Technicien compétent  
Désenfumage des locaux :    Technicien compétent  
Portes automatiques :   

Technicien compétent

Contrat d'entretien

 
Extincteurs :   Technicien compétent  
Alarme type 4 :    Technicien compétent  
Fluides médicaux :  Technicien compétent    

Tous travaux concernant l'électricité, l'éclairage, le SSI, le désenfumage des circulations, les ascenseurs et les fluides médicaux dans un ERP de 5ème catégorie avec locaux à sommeil doivent faire l'objet d'un contrôle par un organisme agréé et d'un avis de la commission de sécurité

 

 

RISQUE D'INCENDIE ET DE PANIQUE

 

feu-3.gifRisques d’incendie et de panique :

rappel des normes de sécurité dans les établissements accueillant des personnes âgées ou handicapées 

Les maisons de retraite,  sont soumises à des règles de sécurité spécifiques.

Tout établissement recevant du public doit respecter un "règlement de  sécurité contre les risques d'incendie et de panique", défini dans le Code de la construction et de l'habitation, normes qui sont renforcées pour les établissements accueillant des personnes âgées ou handicapées (bâtiments de "type J"). 

L'arrêté en vigueur du 19 novembre 2001 stipule que les établissements de « type J » ne peuvent comporter plus de six étages, stipule l'arrêté en vigueur .

 Aucune chambre ne doit être située en sous-sol.

Le texte prévoit davantage d'accès aux secours sur les façades et une résistance au feu plus importante. Les couloirs et les escaliers doivent être plus larges (au moins 1,4 mètre).

Un système de sécurité incendie (SSI) avec alarme automatique, détecteurs  automatiques et déclencheurs manuels doivent être installés dans l'ensemble de l'établissement, à l'exception des escaliers et des sanitaires.

Le SSI doit déclencher le désenfumage mécanique des couloirs, qui doivent être équipés de portes coupe-feu à fermeture automatique. Dans les chambres, les appareils électriques doivent avoir une puissance inférieure à 3,5 kW. Les canalisations de gaz ne doivent pas passer par les chambres.

L'établissement doit disposer d'extincteurs de 6 litres minimum, avec au moins un appareil pour 200 m2 et par niveau, de telle sorte que la distance maximale à parcourir pour atteindre un appareil ne dépasse pas 15 mètres. 

Tout le personnel doit être formé aux mesures de prévention et de lutte contre l'incendie. La surveillance de l'établissement doit être assurée par des employés spécialement désignés et entraînés.

En cas d'évacuation, compte tenu "de l'incapacité ou de la difficulté d'une partie du public à pouvoir évacuer ou à être évacué rapidement", le personnel doit privilégier "le transfert horizontal de ces personnes vers une zone contiguë suffisamment protégée", c'est-à-dire les déplacer dans une zone sécurisée au même étage plutôt que de les faire descendre. 

L'établissement doit donc être divisé en zones isolées les unes des autres, par des cloisons et des portes coupe-feu, dont la fermeture doit être automatique en cas de sinistre

(SOURCE AGEVILLAGE)

 

securite-incendie-1-1.jpg

RÔLE

1 -VÈRIFIEZ SUR LE TABLEAU DE GESTION SÈCURITÈ INCENDIE LE L`EMPLACEMENT DE L'INCENDIE.

2- SE DIRIGER SUR LES LIEUX (EN SE PROTEGEANT AVEC LA COUVERTURE FEU ET UTILISER SINECESSAIRE L'INTINCTEUR

3- ALERTER LE SERRE FILLE POUR DEMANDER LES POMPIERS (UTILISER LE TALKIE WALKIE).

4-MAITRISER LE FEU OU EVACUER.

5- ACCEUILLIR LES POMPIERS

 

securite-incendie-2-1.jpg

RÔLE

1- VERIFIER L'EMPLACEMENT DE L'INCENDIE SUR LE TABLEAU

2- ALERTER LES POMPIERS A LA DEMANDE DU GUIDE FILE.

3- EVACUER LA ZONE SINISTRÈE (SE PROTEGER AVEC UNE COUVERTURE FEU.

4- VERIFIER LA ZONE SINISTRÈE (SALLE DE BAIN, CHAMBRES.....)

5- RASSURER ET CONTRÔLER LE NOMBRES DE RESIDENTS.

GUIDE D'APPEL TELEPHONIQUE

AUX POMPIERS

N°-de Tél des sapeurs Pompiers :18 (téléphone rouge au SSI)

Nom de l'appelant:

Résidence :

Adresse :

N° de Tél de la résidence :

Zone sinistrée (il faut indiquer)•

- Etage.

- Chambre

.- Autreà préciser (ex: Cuisine, Chaufferie, Lingerie...).

- Fumée ou flamme.-

Nombre de résidants dans la zone sinistrée.

- Le degré de mobilité.®

POUR LES PERSONNES SEULES DE NUIT:il faut indiquer si le sinistre n'est pas identifié, « Alarme non confirmée » dans ce cas, donnez l'adresse visualisée sur l'armoire SSI.

telephone-telephone-rouge-1.gif
NE JAMAIS RACCROCHER LE PREMIER

 

 

 

LA  LISTE DES CONSIGNES SÉCURITÉ INCENDIE 

POUR LE PERSONNEL DE NUIT DOIVENT SE TROUVER DANS UN CLASSEUR 

- DOCUMENTS DE REFERENCE SECURITE »

à proximité du tableau incendie. 

contenue:

-Liste à jour des résidants présents à la résidence.

Cette liste comprend:La liste actualisée des résidants par numéro de chambre par zone (entre deux portes de regroupements)

-Le n° de téléphone des membres de la famille à contacter (à disposition)

-Les coordonnées des membres du personnel à contacter (en cas d'incident)

  • La direction
  • Le Médecin
  • Le SAMU
  • Agent d'entretien (si possible) -
  • Ambulanciers

 

 

-Les coordonnées des organismes de dépannage:

  •  EDF
  • Générale des Eaux (ou autre)
  • GDF
  • Société de dépannage électrique
  • Ascenseurs 
  • Société de dépannage plomberie
  • Téléphonie

 

 

-INFORMATIONS SUR LES CONSIGNES DE RÉARMEMENT DE LA CENTRALE SSI3.

-INFORMATIONS SUR L'ÉVACUATION HORIZONTALE.

-EMPLACEMENT DES CLEFS DONT VOUS AVEZ BESOIN(identification couleur de la boite)

-UN TROUSSEAU COMPLET A REMETTRE AUX POMPIERS (emplacement)

 -TALKI-WALKIE

RAPPELS

indiquez les emplacement des couvertures feux sI.

Le téléphone avec ligne directe (sans faire le 0 pour sortir) , (emplacement)avec les consignes ci-jointes:

La consigne de réarmement du SSI;

les deux consignes «GUIDE FILE » et « SERRE FILE » (ci-jointes) doivent être affichées sur l'armoire SSI et visibles .

Ces dernières permettront aux personnels, en cas de sinistre, de se rappeler de la formation.

LE PERSONNEL DE NUIT PARTICIPE AUX FORMATIONS DE SÉCURITÉ INCENDIE

LES NOUVEAUX ARRIVANTS QUI N'ONT PAS REÇU LA FORMATION DOIVENT ÊTRE INFORMÉS SUR LES CONSIGNESDE SÉCURITÉ INCENDIE.

CETTE INFORMATION DOIT ÊTRE INSCRITE SUR LE REGISTRE DE SÉCURITÉ

 

extincteur-pour-un-feu.gif     pompiers019.gif

Autres pages

CCN 1966 3

// //

fehap 51 2

fehap : texte complet de la ccn51,indemnité et travail de nuit

CCU 18 avril 2002 9

CCU 18 avril 2002,grille des salaires en maison de retraite(ehpad)

Convention collective 3

//       //

legislation
comment sont contrôlé les ehpad

Voici les différents pouvoir des agents de l’État lors d’un contrôle :peuvent auditionner des personnes accueillies et des personnels.

legislation
1 mai, comment est-t-il payé ?

Comme chaque année, le 1 MAI est le sujet le plus prisé dans les couloirs des maison des maison de retraite, avec l’éternel question sera -t-il payé?

legislation
CCU 2002 les jours fériés

jours fériés : 1er janvier, lundi de Pâques, 1er Mai, 8 Mai, Ascension, lundi de Pentecôte, 14 Juillet, Assomption, Toussaint, 11 Novembre et Noël.

legislation
Congés CCU 2002

Le 1er mars de chaque année , la direction établit et diffuse la date de départ en congé annuel du personnel en fonction des souhaits des salariés,

legislation
CCU 2002 les grilles de coefficients intermédiaires

CCU 2002 les grilles de coefficients intermédiaires, maison de retraite privé

legislation
avenant 14 CCU 18 avril 2002

avenant 14 CCU 18 avril 2002,coefficient intermédiare

legislation
Revalorisation CCU du 18 avril 2002

salaires maison de retraite privées, valeur du point au 1 juin 2016

legislation
Salaire CCU filière soins 2016

CCU 2002 grille des salaires filière soins,valeur du point au 1 er juin 2016

legislation
CCU 2002 coefficients intermédiaires filière soins

CCU 2002 coefficients intermédiaires filière soins

legislation
CCU 2002 Salaire filière administratif

Tous les salaires CCU filière administratif et technique 2016, salaire cadre A,B,C,salaire directeur ,cadre technique,

legislation
CCU 2002 Salaire filière hébergement 2016

Salaire, CCU 2002, filière hébergement 2016, calcul du coefficient par emploi, valeur du point,

legislation
CCU 2002 coef intermédiaire filière administrative

CCU 2002 coefficient intermédiaire filière administrative et services techniques 

legislation
CCU 2002 Salaires filière administratifs

calcul de votre salaire filière administratifs à partir du point 7.02 euros * par le coefficient du niveau de poste valeur du point au 1 er juin 2016

legislation
Salaire CCU filière hébergement

salaires CCU 2016, chef de service hébergement, salaire animateur DJEPS, gouvernante,assistante social, animateur BAFA,cuisinier,

legislation
Salaire CCU filière soin 2016

salaire CCU 2016 médecin,médecin spécialiste,médecin coordonnateur ehpad,cadre infirmière,psychologue,amp,as,

legislation
convention collective national F.E.H.A.P.51

convention collective national F.E.H.A.P.51

legislation
convention fehap 51

convention collective national fehap 51

legislation
salaire cadre médicaux FEHAP 51

fehap 51,salaire cadre médicaux,médecin,médecin spécialiste, médecin coordonnateur , sage femme ,

legislation
FEHAP 51 salaire cadres dirigeants

Liste des emplois de cadres dirigeants, grille des salaires cadres médicaux, point supplémentaire pour suggestions spéciales

legislation
Calcul et Congés payés FEHAP 51

convention collective national du 18 octobre 1951 (FEHAP 51) méthode de calcul des congés payés

legislation
Les congés et jours fériés FEHAP 51

Les congés et jours fériés de la convention FEHAP 51, calcul et détermination des congés

legislation
Grille salaire filière soin FEHAP 51

La valeur du point FEHAP est de 4.403, comment calculer votre salaire ?

legislation
Grille salaires FEHAP 51

Grille salaires 2012 FEHAP 51

legislation
calcul et départ à la retraite FEHAP 51

FEHAP 51 tous savoir sur les indemnités et les conditions de départ à la retraite nouvel édition 2013 de la fehap 51

legislation
Astreinte/garde dans l'établissement médecin

Fehap 51 les astreintes et garde des médecins, condition, principe et limitation de l'astreinte à domicile ou dans l'établissement

legislation
Convention Collective 66

. La valeur du point est ainsi portée à 3,74 € ,Congés payés fériés

legislation
Grille des salaires FHP

Grille des salaires FHP

legislation
contrat type portant sur l'intervention des médecin libéraux en ehpad

modèle du contrat type les conditions d'intervention des médecins libéraux en ehpad, médecins , commission de coordination gériatrique

legislation
Contrat de coordination ehpad/médecin: l'essentiel en 11 questions

Contrat de coordination ehpad/médecin l'essentiel en 11 questions

legislation
Contrat type ehpad/médecin les modifications

Contrat type ehpad/médecin les modifications, la condition supprimé , le terme remplacé, la référence modifié,

legislation
Indemnité forfaitaire commission coordination gériatrique

Indemnité forfaitaire des médecins libéraux aux réunions de la commission de coordination gériatrique

legislation
Le Document Unique d’Évaluation des Risques

Le Document Unique d’Évaluation des Risques – DUER

legislation
Tensions autour de l'intervention des médecins libéraux en Ehpad

Tensions autour de l'intervention des médecins libéraux en Ehpad

legislation
Si le médecin refuse de signer le contrat avec l’Ehpad?

Si le médecin refuse de signer le contrat avec l’Ehpad?

legislation
Le médecin accepte de signer le contrat ehpad

le contrat type mécontente les médecins et les ehpad

legislation
L'ARS fixe la mesure contractuelle par courrier

médecin traitant intervenant en EHPAD ,L'ARS fixe la mesure contractuelle par courrier,obligation des parties et suivie par l'ARS

legislation
autorisation d’exercer en France pour les infirmiers de la province du Quebec

autorisation d’exercer en France pour les infirmiers de la province du Quebec

legislation
visite de la commission de sécurité en ehpad

visite de la commission de sécurité en ehpad

legislation
C.I.F congé individuel de formation démarche

L congé individuel de formation est accessible aux salariés en CDI,CDD de droit privé, quel que soit la taille de l'entreprise,

legislation
Taux d'encadrement SSR gériatriques

Taux d'encadrement SSR gériatriques,Pour remplir ses missions une unité de SSR gériatriques devrait pouvoir disposer d’une équipe pluridisciplinaire composée au minimum de:

legislation
1 mai est un dimanche, c'est mon jour de repos

le 1 mai est un dimanche, comment est-t-il payé,le 1 mai est mon jour de repos comment se calcul-t-il, CCU 2002,

legislation
Indemnités pour travail de nuit

Les salariés affectés au poste de travail de nuit percevront pour chaque heure effectuée entre 19 heures et 8 heures une indemnité égale à 10 % du salaire horaire.

legislation
Loi du 2 Janvier 2002, en résumé

La loi du 2 janvier 2002, définit les droit fondamentaux des usagers et détermine leurs modalité d'exercice

legislation
Salle repas/repos des salariés les obligations de l'employeur

il est interdit de laisser les travailleurs prendre leur repas dans les locaux affectés au travail

legislation
CCU 18 avril 2002 congé/mariage/décés/naissance

Nonbre de jours de congé pour naissance, mariage, conclusion d’un PACS, décès d’un proche

legislation
Le droit d'alerte du soignant en maison de retraite

Le droit d'alerte permet à tous les collaborateurs d'une maison de retraite de réagir éfficacement en cas de situation inquiétante

legislation
Les heures pour recherche d'emploi pendant le préavis

Les heures recherche d'emploi, sont des heures pendant lesquels le salariés est dispensé de venir travailler pendant son préavis.

legislation
CCU 2002 Rémunération des heures d'astreinte

Les salariés amenés à effectuer des astreintes percevront une indemnité d'astreinte égale, pour chaque heure d'astreinte, au tiers du salaire horaire

legislation
Les heures supplémentaires

Quelles sont les règles applicables au heures supplémentaires ?

legislation
Les dispositifs médicaux : liste des produits et prestations remboursables

dispositif médicaux et prestations rembousable

legislation
Congés Payés et calcul des congés CCU 2002

Congés pour Mariage Si la cérémonie a lieu à plus de 200 Km, il est attribué : 1 jour supplémentaire, deux jours si elle a lieu à plus de 400 Km

legislation
Le tribunal des prudhommes, c'est trés simple...! 

La saisine du conseil des prud'homme exige peu de formalité

legislation
La tutelle des majeurs...! c'est quoi

Il s'ajit de personnes majeurs ayant besoin d'être représenté dans les actes de la vie civil du fait de leurs altérations...

legislation
Le secret professionnel en milieu de soin

toutes les personnes en contact avec le patient, y compris ceux n'exerçant pas d'activités médicales, sont tenues au respect du secret médical.

legislation
Référentiel de formation infirmier/Circulaire n° 2011-293 du 20 juillet 2011

Référentiel de formation infirmier,Circulaire n° 2011-293 du 20 juillet 2011,date de rentrées et congés, les stage ,horraire et amplitutde, le jury réginal du diplôme d'etat, exercice en qualité d'aide soignant pour les etudiant infirmier, infirmier redoublant,

legislation
D.I.F droit individuel à la formation

le financement de la formation choisie par le salarié est assuré par le Fongecif sur demande conjointe du salarié et de l'employeur

legislation
Refuser une mutation du lieu de travail

Votre employeur souhaite vous muter, où se place la frontière entre modification du contrat et changement des conditions de travail ?

legislation
prescription IDE autorisé

liste dispositif médicaux sur prescription IDE

legislation
Congé paternité/maternité, vos droits

congé paternité/maternité, vos droit, la durée du congé paternité ? la durée du congé maternité ,

legislation
Congé paternité/maternité

Congé paternité/maternité comment ça marche, modèle de lettre,

legislation
Les sanctions disciplinaires en EHPAD

les sanctions disciplinaires en EHPAD, blâme, avertissement, mise à pied, licenciement faute lourde,licenciement faute grave, exemples pour chaque sanction,

legislation
Obligation alimentaire en faveur de la personne âgée

Obligation alimentaire en faveur d'une personne âgée,"article 205 du code civil"

legislation
La procédure disciplinaire en EHPAD

sanction disciplinaire, procédure disciplinaire,avertissement,blâme,droit du salarié ,

legislation
Harcèlement moral....! réagir ou subir

Tout salarié ayant procédé à des agissements constitutifs de harcèlement moral est passible d’une sanction disciplinaire

legislation
La rupture conventionnelle du contrat de travail à durée indéterminée (CDI)

La rupture conventionnelle du contrat de travail à durée indéterminée (CDI), marche à suivre, formulaire de rupture conventionnel, lettre de rupture conventionnel, lettre de rétractation, indemnités; avantages et inconvénients pour le salariés,

legislation
La Curatelle...! mode d'emploi

Ce sont les personnes majeures dont l'altération des facultés mentales ou des facultés corporelles empêchant l'expression de la volonté, ont été constatées médicalement.

legislation
La responsabilité professionnelle du soignant

différentes formes juridiques de la responsabilités, civile, administrative, pénal, disciplinaire,la sanction, la sanction disciplinaire, l'indemnisation,

legislation
La commission de coordination gériatrique

La commission de coordination gériatrique, composition, déroulement,consulté pour,à quoi sert la commission de coordination gériatrique, procédure,maison de retraite EHPAD, personne âgée, médecin coordonnateur d'ehpad,

legislation
La journée nationale de solidarité, mode d’emploi

journée de solidarité ,lundi de pentecôte,CNSA,

legislation
Contrat type EHPAD/Masseur-kinésithérapeute

Contrat portant sur les modalités d'intervention des masseurs kinésithérapeutes en EHPAD, modèle de contrat type imprimable,

legislation
Réaction du conseil national de l'Ordre des kinésithérapeutes

modèle de contrat type EHPAD/Masseur-kinésithérapeute

legislation
Indemnité kiné , réunions de la commission de coordination gériatrique

Indemnité forfaitaire des masseurs-kinésithérapeutes de participation aux réunions de la commission de coordination gériatrique

legislation
Conseil de la Vie Sociale : mode d'emploi

Conseil de la vie social , nouveautés, composition, compétences,fonctionnement, autres formes de participation au fonctionnement de l'établissement,

legislation
Conseil de la vie sociale en maison de retraite, rôle et attribution

Conseil de la vie sociale , maison de retraite, ehpad,personne âgée, dépendance,attribution, rôle

legislation
Journée de solidarité et rémunération

Journée de solidarité et rémunération ,salarié mensualisé , calcul, salarié non mensualisé

legislation
Journée de solidarité et changement d’employeur

Journée de solidarité et changement d’employeur ?

legislation
journée de solidarité et lundi de pentecôte

journée de solidarité, combien d'heure sont pris,vacataire et journée de solidarité

legislation
calcule indemnités rupture conventionnelle

calcule indemnités rupture conventionnelle

legislation
Lundi de pentecôte et journée de solidarité

journée de solidarité ,vacataire , cdd ,lundi de pentecôte,modalité d'accomplissement, salariés vacataire,à temps partiel,ou titulaire,

legislation
règlement intérieure ehpad

Dans quels cas le règlement intérieur peut être remis en cause

legislation
convention type d'intervention entre bénévole et ehpad

convention type d'intervention entre bénévole et ehpad

legislation
fehap 51 édition janvier 2013

fehap 51 édition janvier 2013

legislation
la personne de confiance

la personne de confiance

legislation
Sanctions disciplinaires et procédure fehap 51

sanctions et procédure disciplinaire fehap 51

legislation
contrôle des essms

contrôle des essms en cas de dysfonctionnement

legislation
congé de solidarite familliale

congé de solidarité familliale,

legislation
préavis démission fehap 51

préavis démission fehap 51

legislation
Les modifications de la fehap 51

Les modifications de la fehap 51

legislation
calcul ancienneté FEHAP 51

calcul ancienneté FEHAP 51

2 votes. Moyenne 4.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 04/03/2016

Exercices corrigés du DEAS Module 1 à 8

Animaatjes dokter 70912+ de 230 exercices avec corrigés 

Contenue E.learning 

Obtenez un mot de passe aprés paiement et comencez à réviser 

Je teste