Proposé par : Sultan.julien Formateur IFSI

Bonjour M

Connexion membre

Les troubles alimentaire dans la maladie d'Alzheimer

LA PERTE DE POIDS

La perte de poids est fréquemment rencontrée chez les patients présentant une maladie d'Alzheimer (MA).

Cette perte de poids n'est pas seulement retrouvée à un stade avancé quand les malades sont incapables de manger ou n'ont pas d'appétit; elle peut apparaître très tôt ou cours de la maladie, parfois même avant le diagnostic de MA. Une perte de poids jugée comme pathologique (supérieure à 4°% du poids initial) est un facteur de risque de mortalité.

Un gain de poids, par contre, est un facteur protecteur.

A savoir

Dans l'état actuel des connaissances, la perte de poids observée dans la MA ne serait pas due à une augmentation des dépenses caloriques. Elle pourrait être due à des altérations d'une région cérébrale impliquée dans la régulation de l'appétit.

LES ALTÉRATIONS DE LA PERSONNALITÉ PEUVENT RETENTIR SUR LA MANIÈRE DE SE NOURRIR À PARTIR D'UN CERTAIN STADE DE LA PATHOLOGIE.

Pendant le repas, ils sont souvent distraits et lents. Il arrive aussi qu'ils pensent avoir (ou ne pas avoir) déjà mangé et refusent parfois de rester assis pendant repas. De plus, ce que l'on sait moins, c'est que cette maladie modifie le goût l'odorat. Ces perturbafions peuvent même entraîner une anorexie.

Tous ces troubles sont ainsi souvent responsables d'une perte de poids et d'une ( dénutrition protéino-énergétique). Les malades deviennent alors plus fragiles, moins résistants aux infections, moins autonomes (risque de chutes, escarres).

LA PRISE EN CHARGE NUTRITIONNELLE DE LA MALADIE D'ALZHEIMER DOIT PERMETTRE D'ÉVITER LA PERTE DE POIDS, DE MAINTENIR UNE QUALITÉ DE VIE

Cette prise en charge nutritionnelle concerne des règles hygiéno-diététiques facile mettre en application .

Une bonne hygiène bucco-dentaire permet une meilleure àlimentation.

Le repas n'a pas seulement un intérêt nutritionnel, il structure la journée. C'est aussi un moyen de diminuer l'isolement social.

 

RECOMMANDATIONS

Apprendre à s'adapter à la personne malade, elle ne peut pas changer,

Si la personne âgée malade refuse de manger assise : prévoir des aliments qu'elle pourra manger debout.

Si elle refuse de coopérer (se laver, s'habiller, manger etc.) : ne pas s'énerver, essayer à un outre moment.... et en attendant, pourquoi pas mettre de la musique douce, chanter, danser, jouer (jeux de cartes, etc.), se promener.

L'alimenter suffisamment et de façon équilibrée

- donner si possible des produits laitiers à chaque repas,

- de la viande, du poisson, des oeufs au moins une fois par jour,

- des crudités (légumes ou fruits) si possible à chaque repas, un plat de légumes cuits : une fois par jour,

- un plat de pommes de terre, de pâtes, de riz ou de légumes secs au moins une fois par jour,

- du pain à chaque repas,

- de l'eau à volonté.

Bien manger,

c'est manger de tout, au moins trois "vrais" repas par jour, ni trop ni trop peu, en se faisant plaisir.

En cas de fatigue, se souvenir que la personne âgée malade ne doit pas sauter de repas.

 

 

LES ALIMENTS QUI PEUVENT ÊTRE CONSOMMES DEBOUT

La table doit être adaptée au handicap du malade pour faciliter son alimentation. Elle doit être agréable avec une jolie nappe, des sets de table antidérapants, de la vaisselle de couleur contrastée. Les assiettes et les verres doivent être stables et les couverts appropriés. La place à table doit être toujours identique pour éviter de désorienter la personne malade. Il est préférable de servir les plats un à un plutôt que de proposer un plateau repas, certaines personnes peuvent être désorientées si plusieurs aliments sont servis en même temps.

Pendant le repas, il faut vérifier la température des plats, nommer et décrire les aliments.

A savoir

Une étude récente a montré que les personnes âgées présentant de tels troubles mangent davantage s'ils prennent leur repos dans une salle à manger bien éclairée et peu bruyante.

QUE MANGER ?

Une alimentation, variée, fractionnée (avec des collations) et enrichie doit être proposée.

Il faut éviter les entrées peu caloriques et les potages clairs qui sont volumineux par rapport à l'énergie qu'ils apportent.

Le petit déjeuner est le repas idéal pour apporter davantage de calories. Les plats doivent être bien relevés pour stimuler l'appétit.

La couleur, l'odeur, la texture des aliments ont aussi une grande importance. Il est souvent utile de prévoir des plats faciles à manger

(même avec les doigts)

pizza, quiches, sandwiches composés avec (au choix) : salade, tomates, champignons, tapenade, poulet, fromage, rondelles de radis, fromage de chèvre frais, rillettes de saumon, de thon, omelette, rouf dur, etc. saucisson, surimi, légumes crus en bâtonnets, fromages.

Il est nécessaire de revoir avec le médecin traitant la prescription d'un éventuel régime alimentaire afin de supprimer ceux qui sont inutiles (sans sucre, sans sel). Les suppléments diététiques hypercaloriques et hyperprotéinés sont intéressants pour satisfaire les besoins énergétiques. Ils permettent, sous un faible volume et avec une consistance et un goût adaptés, de couvrir les besoins journaliers en complément d'une alimentation normale.

A savoir

Différentes études ont montré l'efficacité de ces suppléments nutritionnels ; ils sont généralement bien acceptés et permettent, en augmentant l'apport journalier en protéines et en énergie, d'améliorer le poids et le statut nutritionnel des personnes âgées fragiles  .

 

Auteur : Mathilda Steipin

Psychologue clinicienne 

 

Cette page vise à offrir des conseils.

Elle ne remplace aucunement l’avis des professionnels de la santé.

Consultez votre professionnel de la santé au sujet de tout changement dans l’état de la personne ou pour toute question, préoccupation ou inquiétude

Menu

Fonctions exécutrices 1

Les fonctions exécutives regroupent les capacités de planification, d’organisation et de changement de tâche

stimulation cognitif 15

jeux stimulation cognitif son et texte, stimulation cognitif Le code de la route, jeux de mémoire

Imgp0907

Structures d’accueil 0

Structures d’accueil Alzheimer

Quand est-il temps pour une vie assistée

"Ils vont vous appeler les premières semaines,pleurer lors de vos visites pour rentrer chez eux, mais une fois qu'ils s'adapte, ils ne veulent pas rentrer à la maison",  "Une fois qu'ils s'adapte, cela devient leur maison".

Conseil du prendre soins à domicile

Les chercheurs, les médecins et les professionnels  découvrent et affine ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas dans les soins lié à la démence, mais les tactiques suivantes se sont avérées efficaces au fil du temps

D'après une étude THC est efficace sur la maladie d'Alzheimer

Une étude constate que la marijuana est efficace dans le traitement et la prévention de la maladie d'Alzheimer et d'autres formes de démence.

A 5
Cuba ouvre des maisons de soins pour Alzheimer

Le premier de ces nouveaux établissements médicaux pour les personnes atteintes d'Alzheimer à ouvert à La Havane,

ESA c'est quoi ?

ESA c'est quoi ?Des critères de prise en charge imposés par le Ministère de la santé soit un MMSE > 18/30

images-2-7.jpg
La souffrance de la famille

maladie ALZHEIMER, La souffrance de la famille

images-1-10.jpg
carte urgence Alzheimer

carte urgence Alzheimer, exenple livret hospitalisation alzheimer

personnes-agee.jpg
aide à la toilette d'un proche atteint de la maladie d'Alzheimer

quelques conseils pour la prise en charge d'un proche ou d'un résident d'une maison de retraite dans la prise en charge quotidienne de la maladie d'Alzheimer

cimg2303.jpg
aide alimentaire proche atteint de maladie d'Alzheimer

quelques conseils pour la prise en charge d'un proche ou d'un résident d'une maison de retraite dans la prise en charge quotidienne de la maladie d'Alzheimer

pa1.jpg
incontinence urinaire maladie d'Alzheimer

quelques conseils pour la prise en charge d'un proche ou d'un résident d'une maison de retraite dans la prise en charge quotidienne de la maladie d'Alzheimer

capturer-11.jpg
communiquer dans la maladie d'Alzheimer

communiquer avec une personne atteinte de la maladie d'Alzheimer

images-2-7.jpg
Médicaments de la maladie d’Alzheimer

La maladie d’Alzheimer touche plus de 800 000 personnes en France.

allocation_personnalisee_autonomie.jpg
Équipes mobiles Alzheimer

L'équipe est constituée d'ergothérapeutes, d'ASG, d'AMP et d'AS qui travaillent sous la responsabilité d'infirmières coordinatrices.

images-3-6.jpg
formation aide aux aidants, c'est quoi

formation aide aux aidant ,c'est quoi

Huma
Alzheimer les réponses de l'humanitude

Alzheimer les réponses de l'humanitude

a3.jpg
TNM maladie Alzheimer

Thérapeutiques non médicamenteuses dans la maladie d'Alzheimer

aide au coucher d'une personne atteinte de la maladie d'Alzheimer

quelques conseils pour la prise en charge d'un proche ou d'un résident d'une maison de retraite dans la prise en charge quotidienne de la maladie d'Alzheimer par un proche ou un professionnel

aide à l'habillage pour un résident atteint de maladie d'Alzheimer

quelques conseils pour la prise en charge d'un proche ou d'un résident d'une maison de retraite dans la prise en charge quotidienne de la maladie d'Alzheimer par un proche ou un professionnel

MA : Tableau clinique des 3 stades

maladie Alzheimer, évolution du stade 1 au stade 3

Les troubles du sommeil dans la maladie d'Alzheimer

les différentes types de perturbation du sommeil, des mesures et des suggestions simple à mettre en œuvres,

Les troubles alimentaire dans la maladie d'Alzheimer

maladie Alzheimer conseils pratiques en cas de troubles alimentaires, plusieurs situations concrètes,

La prise en charge au quotidien d'un résident Alzheimer

La prise en charge au quotidien d'un résident Alzheimer,réveil, petit déjeuner, toilette, repas, visite, coucher, nuit,

Que faire ... face à la maladie d’Alzheimer ?

Ce guide pratique sur la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée, présenté sous forme de questions réponses

images-2-6.jpg
Les traitements de la maladie d'Alzheimer

Les traitements de la maladie d'Alzheimer Rééducation et réhabilitation cognitive

images-16.jpg
Maladie d'Alzheimer : la Consultation Mémoire

Maladie d'Alzheimer : la Consultation Mémoire

ergo3.jpg
Maladie d'Alzheimer : les autres professionnels de santé

Maladie d'Alzheimer :les médecins généralistes et les neurologue jouent un rôle important dans la maladie d'Alzheimer mais il ne sont pas les seuls

r5-2.jpg
Alimentation : le finger food et la maladie d'Alzheimer

Le finger food en maison de retraite,pourquoi il faut l'encourager,

affective.jpg
Prendre soin au quotidien des personnes âgées souffrant de démence

Prendre soin au quotidien des personnes âgées souffrant de démence

alzheimer.jpg
L'agitation des patients Alzheimer

L'agitation des patients Alzheimer

C'EST MOI : le livret d'hospitalisation du résident Alzheimer

un livret à remettre aux personnels soignants quand un résident est hospitalisé

La maladie des 4A

Alzheimer la maladie des 4 A

Grille de Zarit (évaluation du fardeau de l’aidant)

Grille de Zarit (évaluation du fardeau de l’aidant)

Les 5 critères pour définir une unité Alzheimer

Les 5 critéres pour définir une unité Alzheimer

Conseils d'été pour les aînés pour les aidants familiaux

«La chose la plus importante est de demander à votre proche comment il se sent»,

MA les trois stades

La Maladie d'Alzheimer, descriptif des 3 stades,expression et compréhension,raisonnement,perception,mémoire, personnalité, tonus, apraxie

2 votes. Moyenne 4.50 sur 5.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 12/10/2018