Coupe ongle des mains

  • Emilie
    • Emilie
    Bonsoir,

    Je voudrai savoir est ce qu'on a le droit de couper des ongles des mains (fait par AS) ?? car je sais que c'est interdit par j'avait appris à la formation mais je travaille en EHPAD chaque fois ma binôme ASHQ (pas diplomé AS) m'engueule car j'ai pas couper des ongles déjà je lui expliquer c'est interdit et je prends pas le risque car je viens d'avoir mon diplôme et qu'elle m'oblige meme elle a balancer à IDE et elle m'a dit que j'ai le droit seulement patients non diabetique j'ai dit que non car je peux lui faire mal risque blessure ...ect je refuse de le faire ils mettent la pression pour UN COUPE ONGLE!! c'est fou ça!! J'ai besoins de vos avis
  • Lemar
    • Lemar
    Bonsoir,
    Je sais par la pratique, qu'il faut coupé que les ongles des mains du résident, patient ; dans l' incertitude que le résident, patient soit diabétique ; il faut effectivement, avertir le résidents, patients, évaluer le comportement du résident, du patient ( ex :cris, refus...) .

    Demande au résident pour évaluer sont comportement face à ce soin ( ex: le faciéce d'un résident qui ne peu pas s'exprimer ) verbalement, regarder dans le dossier du patient... ; oui demander à l' infirmiére, cadre, famille... Les avis, prescription, sont sans doute différent d'un établissement à un autre.

    En outre, avec l' évolution sûrement de la pratique, ainsi que au niveau de la théorie aide-soignante cela est différent à étudier.

    Ce demander es- ce raisonner logique de penser que le patient, résident ai besoin de ce gratter? ( de ne pas couper trop court au risque qu' il est mal, de couper court pour ne pas avoir de saleté( ex: certain résident manger avec les mains ) dans l' ongle, qu'il ce griffe lui-même , même l' aide soignante...)

    La pathologie, les attaques... peuvent- elles suffir comme argument pour ne pas couper les ongles ; décider de les coupés?
    Faut-il comprendre l'expression non verbale du résident, patient pour agir ?

    Faut-il agir alors que l'ongle, les ongles contient des saletés noir, entre l'ongle, la peau au fond de l' ongle.

    Faut-il accepter le, les avis ( avis médicale... ) de la famille seulement, de l' infirmiére seulement, du médecin seulement, l'aide soignante seulement... (a un moment donner..., le jour donner..., le temps donner..., le lieu donner...) Ou de l' équipe professionnelle médicale au complet ( kiné...).

    Est-ce que le choix du résident est- il important ?
    Il paraît qu'il faut limer l'ongle plutôt que de le couper es-ce valable pour un résident, patient.

    Faut t- il se renseigner, demander à un podologue, pédicure, avant de coupé l'ongle, les ongles des pieds.

    Le temps, des interventions, des obligations, non prévu, les consignes, prérogative dira que le bain pied, main est nécéssaire ( ex: pour ramollir le ongle).

    Lors du soin les dires, les gestes, expressions patient peuvent faire comprendre à l'aide-soignant le plus souvent que le résident sait qu'il va saigner en coupant son ongle ; A- t- il un manque de confiance, appréhension du résident envers le soignant ?( il enlève sa main) .
    Il faut décaler la peau de l'ongle pour coupé l'ongle, defois. Quand l' ongle est trop dure, parfois, parfois, il ne l' ai pas mais ; il faut le faire selon le évaluation du soignant , fermer les yeux ...

    Le ciseau pour coupé l'ongle, un coupe ongle?
    Faut-il avoir son propre matériel pour coupé les ongles en tant que soignant ?

Répondre à ce message

Anti-spam