Prévention des chutes

Conséquences d’une chute pour la personne âgée.

- De peur de tomber, elle préférera la marche à petit pas glissé pour éviter de lever les pieds.
- la personne âgée aura du mal à conserver des liens avec d’autres personnes.
- Risque du repli sur elle-même et la dépression.
- comme les automatismes de la marche s’estompent, rapidement la personne âgée devient grabataire.
- Une personne qui chute et qui se blesse aura moins de chance de continuer à vivre à son domicile. 40% des admissions en établissement spécialisé proviennent d’une chute.

Les causes médicales

 
 - Atteintes cognitives (démence, Alzheimer…) qui modifient l’équilibre, la coordination des mouvements
- Les risques médicamenteux
o L’erreur de reconnaissance des médicaments génériques (la couleur et la galénique peuvent différer de celles auxquelles la personne âgée est habituée).
o L’acceptation variable selon la forme galénique, l’état de la bouche, ou les troubles de déglutition (risque de fausse-route).
o Les nombreux médicaments : l’association de plusieurs médicaments peut engendrer des effets indésirables imprévus (iatrogénie).
o L’inadaptation des posologies au poids et à la fonction rénale chez le sujet âgé.
o Les médicaments sédatifs réduisent la vigilance et le tonus musculaire
o Modification de l’action et de la tolérance des traitements en cas de déshydratation et/ou dénutrition.
o Les troubles cognitifs, visuels et mnésiques provoquent des erreurs de prise et de posologie.
o Amplification des effets secondaires chez le sujet âgé.

Les causes physiologiques

 
- mauvaises postures assises et debout
- La faiblesse musculaire par perte progressive des muscles
- L’hypotension orthostatique (chute de tension artérielle) se traduisant par une sensation de malaise
- Les troubles visuels (cataracte) modifient la perception des obstacles
- La déformation des pieds modifie l’appui sur le sol
- perte des réflexes et dérèglement des fonctions nécessaires à l’équilibre
 

Rôle et surveillances AES

Quelques attentions au contexte permettent d’éviter certaines chutes :

- Au domicile (ou en résidence)

o plancher inégal, tapis usés, fils électriques au sol

o escalier

o sanitaires glissants ou trop bas, mobilier inadapté

o Eclairage et troubles visuels (lunettes mal adaptées ou nouveaux verres)

o Animaux domestiques

o Habillement

o chaussures, chaussons

o vêtements trop serrés gênant les mouvements 

José Dasilva

Educateur spécialisé

Menu AES Valider le DC1 à DC4

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 26/06/2019