Ergonomie et transferts : techniques professionnelles

 

L'employeur a l'obligation:

- d'assurer la sécurité et de protéger la santé des travailleurs (article L 230-2 du code du travail) -

d'évaluer l'ensemble des risques auxquels les salariés sont susceptibles d'être exposés dans l'exercice de leur activité (notamment article R231-66). L'évaluation des risques doit être réalisée avec la participation des salariés à partir des situations réelles de travail.

La démarche d'évaluation des risques, formalisée par le document unique, a pour objectif de définir et de mettre en œuvre un programme de prévention prenant en compte les aspect humains, techniques et organisationnels.

L’employeur doit prendre les mesures d’organisation appropriées ou utiliser les moyens adéquats, et notamment les équipements mécaniques, afin d’éviter le recours à la manutention manuelle des personnes.

Toutefois, lorsque la manutention manuelle ne peut -être évitée, l'employeur doit prendre les dispositions appropriées (organisation, matériels d'aide à la manutention) de façon à limiter l'effort physique et à réduire le risque encouru lors de cette opération.

L’absence de précautions lors de différentes tâches inhérentes au métier de soignant peut avoir des conséquences sur son appareil locomoteur.

Les troubles musculo-squelettiques (TMS) rencontrés sont liés :

1. D’une part à l’hyper-sollicitation des membres supérieurs.

Les TMS les plus couramment rencontrées sont les tendinites de l’épaule, du coude, du poignet et le canal carpien.

Le syndrome du canal carpien est souvent bilatéral en milieu professionnel, car même si les deux membres supérieurs ne sont pas sollicités de la même manière, ni symétriquement, il existe néanmoins une participation active des deux mains (cas de la toilette ou de l’habillage d’une personne dépendante).

2. D’autre part, à des postures prolongées contraignantes pour la colonne vertébrale ou des efforts de soulèvement ou de déplacement de personnes dépendantes, qui sont susceptibles de provoquer une lombalgie, voire une sciatique

Le mécanisme de cette lombalgie est dû à un surmenage du disque intervertébral, favorisé par les mouvements de flexion du tronc.

Ce sont les deux derniers disques lombaires qui sont les plus touchés, subissant des pressions importantes.

 

Mme Legain a été victime d’un accident vasculaire cérébral (AVC), causant une hémiplégie du côté gauche.

Le médecin a recommandé de la lever deux fois par jour et de la tourner toutes les deux heures lorsqu'elle est alitée.

L’infirmière demande au personnel accompagnant éducatif et social et aide soignante de faire effectuer des exercices passifs pour développer l’amplitude des mouvements du côté gauche et d’utiliser des supports pour assurer un alignement corporel adéquat. Mme Legain devra faire des exercices actifs pour développer l’amplitude des mouvements du côté droit.

 

Les complications Digestives (anorexie, ulcére)

Les complications Respiratoires  (encombrement bronchique)

Les complications Cardio vasculaires ( accidents thrombo-emboliques)

Les complications urinaires (incontinence urinaire et fécale ,fécalome ou  globe vésical)

Les complications cutanées (escarres)

Les complications ostéo-articulaires (rétractions tendineuses,

 

Plein ecran

 

 

Lucas Dasilva

Éducateur spécialisé

  • QCM module 4 ergonomie

    • 1/ Que veut dire TMS

    • 2/ A quel rang des maladies professionnelles sont classés les TMS

    • 3/ Pour soulever une charge en préservant sa colonne vertébrale, il faut

    • 4/ Jusqu'à combien peut peser une charge de 25 kg mal portée sur les vertèbres lombaires ?

    • 5/ Les TMS les plus fréquents sont ceux du membre supérieur

    • 6/ Les troubles musculo squelettiques sont des maladies qui touchent les membres et la colonne vertébrale.

    • 7/ Les TMS sont dûs essentiellement à une hyper-sollicitation de l’appareil locomoteur au travail.

    • 8/ Il est possible de voir apparaître un TMS sans bouger

    • 9/ Les TMS sont une maladie professionnelle peu fréquente par rapport aux autres maladies liées au travail

    • 10/ Si un travail comportant des gestes répétitifs ou des efforts de levage engendre des douleurs ou d’autres troubles , la meilleure attitude consiste à prendre des antidouleurs

    • 11/ Lors des visites périodiques de santé au travail il n’est pas nécessaire de signaler des douleurs passagères et peu intenses survenues plusieurs mois auparavant.

    • 12/ Un items dans la liste ci desous est lié a des troubles musqulosquelettiques

    • 13/ Parmi la liste des troubles musculo-squelettiques ci-dessous un est inexacte

    • 14/ La lombalgie correspond à

    • 15/ La hernié discale correspond à

    • 16/ Le tassement disquaire correspond à

    • 17/ La sciatique correspond à

    • 18/ D'après la définition trouvez la pathologie "Atteinte des muscles para-vertébraux situé au niveau des vertèbres lombaire

    • 19/ D'après la définition trouvez la pathologie: La déformation du disque intervertébral vien comprimer une branche du nerf et provoque une violente douleur irradiante dans la jambe, en suivant le trajet du nerf

    • 20/ D'après la définition trouvez la pathologie: Le glissement vers le canal rachidien du noyau d'un disque inter-vertébral par rupture de ses anneaux fibreux va entraîner une compression des racines nerveuses

    • 21/ Pour prévenir les TMS le soignant adopte la position universelle de sécurité,parmi la liste ci dessous une réponse est inexacte

    • 22/ Pour aider un patient qui marche avec une canne l'aide soignante doit se positionner du côté opposé à la canne

    • 23/ Pour aider un patient qui marche avec une canne l'aide soignante doit faire une prise en support de hanche

    • 24/ Pour aider une patiente qui marche avec un déambulateur l'AS doit se positionner devant la patiente prête à la soutenir

    • 25/ Pour aider une patiente qui marche avec un déambulateur l'AS doit se positionner derrière la patiente prête à la soutenir

    • 26/ Les aides aux transferts consiste à passer une personne d'une position à une autre

    • 27/ Les moyens de contention d'un patient: dans le cas d'une contention au lit, les attaches doivent être fixées

    • 28/ Les moyens de contention d'un patient: quel est le risque majeur des gilets et sangles thoraciques

    • 29/ Les moyens de contention d'un patient: parmi les indications de la contention une est inexacte laquelle

    • 30/ Plusieurs besoins psychologiques peuvent être perturbés chez un patient du fait d'une mise en contention sauf une laquelle?

    • 31/ Quel type de contention défini " Enfermement de la personne dans sa chambre"

    • 32/ Quel type de contention défini "Gilets et sangles thoraciques, ceintures"

    • 33/ Quel type de contention défini "Tranquillisant, antipsychotique"

    • 34/ Quel type de contention défini "Injonctions collectives et répétées à la personne"

    • 35/ Que pensez vous de cette affirmation "Attacher une personne n’a jamais fait la preuve de son efficacité pour prévenir les chutes, les blessures ou les troubles du comportement"

    • 36/ La contention relève d’une prescription médicale

    • 37/ La contention doit faire l'objet d'une déclaration dans un registre consultable dans l’établissement

    • 38/ Une cyphose designe une courbe convexe décrite par la colonne vertébrale

    • 39/ Une lordose designe un creux en bas du dos

    • 40/ On dit que le bras est en pronation lorsque la paume de la main est tournée vers le sol, le pouce vers l'intérieur. C'est la position de la main pour attraper quelque chose.

    • 41/ On dit que le bras est en supination lorsque la paume de la main est vers le haut, le pouce vers l'extérieur

    • 42/ L'adduction est un mouvement qui écarte un membre, de l'axe médian du corps

    • 43/ L'abduction est un mouvement qui écarte un membre, de l'axe médian du corps

    • 44/ L'antépulsion est un mouvement qui amène un membre (ou segment de membre) - le bras ou la jambe - en avant du plan sagittal

    • 45/ La rétropulsion est un mouvement qui pousse un membre - le bras ou la jambe - en arrière du plan sagittal du corps.

    • 46/ une extension est tout mouvement du corps augmentant l'angle de deux segments d'un membre ou de deux parties squelettiques du corps.

    • 47/ la flexion désigne un des mouvements du corps menant à une diminution de l'angle entre deux segments d'un membre ou deux parties squelettiques du corps.

    • 48/ Une ankylose correspond à une raideur et une absence de mobilité, le plus souvent au niveau d'une articulation

    • 49/ En médecine, le terme décubitus décrit

    • 50/ Le procubitus désigne que

    • 51/ Le décubitus déclive désigne que

    • 52/ Le décubitus en proclive désigne que

    • 53/ Le latérocubitus désigne que

    • 54/ L'articulation mobile ou diarthrose concerne

    • 55/ L'articulation fixe ou synarthrose concerne

    • 56/ L'articulation semi-mobile ou amphiarthrose concerne

    • 57/ les deux premières vertèbres cervicales se nomment

    • 58/ Le squelette axial se compose trouver l'intrus

    • 59/ La colonne vertébrale est aussi appelé rachis

    • 60/ Le crâne comprend trouver l'intrus

    • 61/ Trouvez la bonne affirmation

    • 62/ L' os à un rôle d’hématopoïèse (création de l’hémoglobine dans la moelle rouge)

    • 63/ L'os à un rôle de stockage de triglycéride dans la moelle jaune

    • 64/ L'os à un rôle de stockage des minéraux

    • 65/ Les vertèbres qui forment le sacrum sont:

    • 66/ Les vertèbres qui forment le coccyx sont:

    • 67/ Si l'inclinaison de la tête (mouvement pour dire 'oui') se fait au niveau de l'atlas, quelle vertèbre cervicale est sollicitée lorsque l'on fait le mouvement pour dire 'non' ?

    • 68/ Quelle particularité présentent les vertèbres sacrées qui forment le sacrum ?

    • 69/ Quelle partie anatomique osseuse constitue la pointe de la colonne vertébrale, vestige de la queue des mammifères ?

    • 70/ Par quelle expression désigne-t-on le traumatisme créé par un coup sec porté sur les vertèbres cervicales, pouvant entraîner la mort ou une paralysie ?

    • 71/ Sur quel groupe de vertèbres viennent se fixer les côtes ?

    • 72/ Quel organe important du système nerveux, en forme de cordon, est protégé à l'intérieur de la colonne vertébrale ?

    • 73/ Comment s'appellent les coussinets cartilagineux qui séparent les vertèbres les unes des autres ?

    • 74/ Comment se nomment les os dont l'empilement constitue la colonne vertébrale ?

    • 75/ Position dans laquelle un malade ou un blessé souffre le moins possible.

    • 76/ Quel est le poids maximum qu’un homme est autorisé à porter selon le code du travail ?

    • 77/ Quel est le poids maximum qu’une femme est autorisé à porter selon le code du travail ?

    • 78/ Quelle est la pression, en kg, exercée sur nos vertèbres lombaires en portant une charge de 25 kg avec le dos courbé et les jambes droites ?

    • 79/ En France, quel est le pourcentage des accidents du travail liés à la manutention manuelle ?

    • 80/ Combien d’os y a-t-il dans le corps humain ?

    • 81/ Le « Tennis elbow » c’est ?

    • 82/ Le mal de dos peut-il être d'origine psychologique ?

    • 83/ Quel est le premier geste à effectuer pour prendre un carton posé au sol ?

    • 84/ Pour aider un patient qui marche avec une canne

    • 85/ Pour aider le patient avec un deambulateur

    • 86/ Prévention luxation de prothèse de hanche , cochez la bonne affirmation

    • 87/ Prévention luxation de prothèse de hanche cochez la bonne affirmation,Pour tourner le patient,

    • 88/ Prévention luxation de prothèse de hanche cochez la bonne affirmation

    • 89/ Prévention luxation de prothèse de hanche cochez la bonne affirmation.Pour se lever,

    • 90/ Partie du corps qui se rapporte à l'aisselle

    • 91/ Douleur de la hanche

    • 92/ Diaphyse c'est :

    • 93/ L’épiphyse c'est

    • 94/ Dégénérescence articulaire du genou

    • 95/ Hémarthrose

    • 96/ Pour tourner le patient porteur d'une PTH Le tourner sur le coté

    • 97/ Pour chausser un patient porteur d'une PTH

    • 98/ Installation du patient porteur d'une PTH sur le bassin de lit

    • 99/ Combien d'os composent le squelette ?

    • 100/ Que contiennent les os ?

    • 101/ Qu'est ce que la moelle osseuse ?

    • 102/ Qu'est ce que sont les vaisseaux sanguins ?

    • 103/ Comment s’appelle l'ensemble des os du corps ?

    • 104/ Trouver l'intrus

    • 105/ Trouvez l'intrus

    • 106/ A quoi servent les articulations ?

    • 107/ Cochez l'articulation qui n'existent pas

    • 108/ Qu'est ce que l'articulation pivot ?

    • 109/ Trouvez l'intrus

    • 110/ Qu'est ce que l'articulation charnière ?

    • 111/ Le tibia est un os du:

    • 112/ A quelle partie du corps appartient le "TRONC" ?

    • 113/ A quelle partie du corps appartiennent les membres ?

    • 114/ Quel est le plus petit os du corps humain ?

    • 115/ Quel est le plus grand os du corps humain ?

    • 116/ Un vertébré est un être vivant qui possède un squelette, comme les humains ou les mammifères.

    • 117/ Les os sont vivants.

    • 118/ On peut dire que le squelette est .......

  • Aider une personne âgée à se mettre debout, à passer du lit au fauteuil : autant de gestes qui vont solliciter votre dos. Conseils pour adopter les bonnes postures.

    Soulever, porter, déplacer, transférer ou repositionner une personne âgée dépendante sont des gestes quotidiens pour les soignants. Ces gestes de manutention (transfert du lit au fauteuil, du fauteuil roulant aux toilettes…) s’ils sont mal réalisés, génèrent fatigue et mal de dos. Forcer trop, forcer mal, forcer sur la colonne vertébrale signifient que l’aide soignante n'a pas adopté les bonnes postures. Ces mouvements incorrects sont dangereux et peuvent créer des pathologies.


    L'aide soignante doit adapter son niveau d’assistance en fonction des besoins et des capacités de la personne âgée. Si la personne âgée est capable de réaliser seule un déplacement ou une manœuvre, alors il est recommandé de la laisser faire le plus possible d’actions par elle-même, à son rythme, même si cela demande plus de temps. Laisser faire, c’est stimuler les capacités résiduelles, c’est respecter l’autonomie de la personne, tout en soulageant les efforts du soignant


    Pour ne pas vous faire mal

    - Gardez les pieds écartés et fermement plantés au sol lorsque vous soulevez une personne âgée dépendante.

    - Prenez toujours votre temps et ne chargez jamais le poids de la personne âgée avant de vous sentir parfaitement à l'aise.
    - Votre dos doit rester bien droit pendant toutes les manœuvres. Ce sont vos bras et vos jambes qui font le travail.
    - Eviter absolument les torsions qui sont la cause principale du mal du dos.
    - Contracter les abdominaux : élément essentiel de la protection du dos, ils enlèvent jusqu'à 80% du poids qui s'exercent sur les vertèbres.
    - Maintenez un contact étroit avec le corps de la personne et expliquez-lui ce qu'elle doit faire. Donner et répéter des consignes claires, verbales et gestuelles. La personne âgée doit être rassurée par un contact visuel et le toucher.

    - Régler la hauteur du lit de la personne âgée (environ 60 cm) pour faciliter vos transferts du lit au fauteuil

     

    Pour ne pas lui faire mal
    - Lors de tous les mouvements, ne jamais tirer par les bras, vous pourriez fragiliser ses articulations.
    - Demandez-lui tout au long de la manœuvre s'il se sent bien : les changements de position peuvent provoquer des vertiges. En particulier, chez les personnes âgées souffrant d’hypertension orthostatique qui occasionne une baisse de la tension artérielle lors du passage de la position couchée à la position debout.
    -Contrôler que la personne assistée ait les chaussures attachées et confortables et que la pièce soit bien éclairée.

    - Quand vous utilisez un fauteuil roulant, vérifiez que les freins soient actionnés pour éviter des accidents au moment où la personne âgée s’appuie sur le fauteuil (ex : risque d' éloignement du fauteuil roulant)

    TD pratique 1

    Vous devez aidez Md G à se lever du lit , comment allez vous procéder 

    Pour ne pas vous faire mal :

    • Votre dos doit rester bien droit pendant toute la manœuvre qui suit.
    • Ce sont vos bras et vos jambes qui font le travail.

    Pour ne pas lui faire mal :

    • Ne tirez jamais sur ses bras ou ses jambes : vous pourriez fragiliser ses articulations ;
    • Demandez-lui tout au long de la manœuvre si elle se sent bien : les changements de position peuvent provoquer des vertiges.

    Étape 1 : Se préparer à la position

     Vous :

    • Votre dos est droit, les genoux pliés à 90° ;
    • Vous enlacez la patiente en positionnant vos mains sous ses omoplates ;
    • Vos jambes encadrent les siennes ;
    • Vos épaules sont légèrement plus basses que les siennes.
    •  

    la patiente :

    • Ses mains se rejoignent dans votre cou ;
    • Ses genoux font un angle supérieur à 90°, et l'un des ses pieds est légèrement plus en avant que l'autre

       

    Étape 2 : La position debout

    •  Vous :

      Vous annoncez à la patiente que vous allez vous lever
    • Tout en serrant son buste, vous basculez le vôtre légèrement en arrière puis vous poussez sur vos jambes.
    • Ce mouvement de bascule en avant doit déclencher chez elle un réflexe de poussée.
    • A défaut, vous pouvez lui demander de pousser sur ses jambes en même temps que vous
    • Vous poursuivez cette poussée jusqu'à être debout.
    • Relâchez la patiente quand vous sentez qu'elle est stable, bien en appui sur ses jambes.

    TD pratique 2

    Situation en institut de formation 

    Vous devez assoir Mr K , 70 ans, 62 kg, il est couché sur le dos, il à été opéré du poumon

    Vous disposez du manequin de la salle de travaux pratique

    Action : 

    Je règle la hauteur du lit

    Je me place sur le côté du lit fac à Mr K, au niveau de son bassin

    Je plie les genoux, pieds écartés

    Je place mon avant brassous les épaules de Mr K, et l'autre avant bras sous ses genoux

    Je pivote mon buste et mon dos d'un seul bloc et en même temps je fais pivoter Mr K, en tendant mes jambes et en déplacant mes pieds

    Je vérouille mon doset je contracte mes abdominaux au moment de la maneuvre

    Ne pas faire de torsion au niveau du dos

     

    TD pratique 3

    Vous devez rallonger Mr K , après son petit déjeuner pris, il est assis au bord du lit, vous disposez du manequin de la salle de travaux pratique

    Je me positionne sur le côté de Mr K , face à lui du côté de la tête du lit.

    Je plie les jambes, pieds écartés

    J'enveloppe les épaules de Mr K, avec le bras droit

    Je passe l'avant bras gauche sous les jambes

    Je pivote vers l'avant en avançant la jambe gauche et en allongeant Mr K

    Je contracte les abdominaux et je verrouille les lombaires

    Nettoyer, désinfecter et refaire un lit

    Je prépare tous le matériel sur un chariot
    "draps, alèse, tai d'oreiller, couvre lit, nettoyant, désinfectant, lingettes, gants, poubelle ou haricot.
    Je prévoit un sac de linge sale et une chaise au pied du lit.
    Je met le lit à la bonne hauteur.
    Je défait le lit en repliant chaque pièce une à une sur la chaise
    Je jette le linge sale dans le sac
    Je ne porte pas le linge sale contre moi ni ne le dépose par terre.
    Je me déplace en fente avant ou en fente latérale
    Je plie les genoux si besoin.
    Je garde le dos droit
    Je serre les abdominaux au moment des efforts et des changements de position
    Je nettoie et désinfecte le matelas et les barreaux du lit de haut en bas (du plus propre au plus sale)
    Je me met accroupie, pieds écartés de la largeur des épaules, pour nettoyer et désinfecter les pieds du lit en terminant par les roues
    Je refait le lit en bordant chaque pièce une à une( draps, alèse, couverture, couvre-lit, oreiller)
    Je fait les coins du lit au carré
    Je range le matériel 
     

    José Dasilva

    Éducateur spécialisé

    Je test le programme AES

    Testez gratuitement le programme de formation accompagnant éducatif et social, Le métier et la formation, La note de réflexion, Le dossier de pratique professionnelle, L'étude de situation,Le projet d'animation

    Menu AES valider le DC1 à DC4

    Menu du programme de formation accompagnant éducatif et social , accès rapide aux contenus
    contrat-1.jpg

    Je me prépare à l'écrit DC1, DC2, DC3

    Conseils pour se préparer à l'épreuve écrite du DC1,DC2,DC3
    L 4

    Note de Réflexion DC1 13 Exemples

    Trame pour élaborer la note de réflexion , 13 EXEMPLES de sujet DC1 note de réflexion (20 Questions à réponses développées , 40 Questions à réponses courtes)
    images1.jpg

    Exercices corrigés du DC1

    30 exercices avec corrections Pathologies chroniques, Pathologies aiguë, AVC, insuffisance cardiaque, OAP , embolie pulmonaire,psychose ,névrose, développement psychomoteur et somatique de l'enfant, trisomie, trouble bipolaire...etc
    Capture 28

    Je me prépare à l'oral DC2, DC3, DC4

    Conseils pour se préparer à l'oral du DC2 et DC3
    b41.jpg

    Dossier Pratique Professionnelle DC2 7 Exemples

    Comment monter le dossier de pratique professionnel + 7 EXEMPLES (temps clé du quotidien, la toilette, le repas, le coucher, favoriser et préserver l'autonomie, etc..)
    Capture 22

    DC2 cours et exercices

    Hygiène et soins de la personne 14 besoins de virginia handerson Pyramide de Maslow Paramètres vitaux Evaluation Douleur Aide à la prise des médicaments Aide à la prise des médicaments Communication non verbale Soins palliatifs  Dépendance, l’autonomie Concepts de maladie et de santé Bases de la nutrition
    Pexels photo 1089550

    Etude de Situation DC3 7 Exemples

    Trame pour élaborer une étude de situation + 7 EXEMPLES La méthodologie est différentes selon les centres de formations, mais le contenu sera toujours le même, à savoir : 1 partie :Le contexte de la situation
    A2 3

    Projet d'Animation DC4 3 Exemples

    Comment construire un projet d'animation + 3  EXEMPLES COMPLETS. Rôle AES dans la socialisation, l'accessibilité, la famille et l'entourage, la dynamique de groupe et la gestion des conflits
    bientraitance.jpg

    Temps clés au quotidien

    Temps clés au quotidien, le lever, toilette, l'habillage, le repas, l'aide à la mobilité,l'aide à l'élimination, la stimulation au quotidien, l'aide au sommeil, la fin de vie
    Capture 20

    Handicap cours et qcm

    8 exercices types QCM ,Le handicap et le polyhandicap,Les besoins perturbés de la personne porteuse de handicap,types de handicap,Les principales pathologies entraînant un handicap
    Capture 21

    Accompagner un enfant autiste

    La posture de l’AES : en fonction de vos observations, déterminer les besoins de l’enfant
    Capture 23

    AGGIR,GIR,APA,cours qcm

    AGGIR,GIR,APA,cours qcm,exercices pour réviser et s'auto évaluer
    juridique.jpg

    Mesure de protection juridique

    Cours et QCM, la capacité juridique,les mesures de protection juridique, sauvegarde de justice, curatelle, tutelle, autres disposition MASP, MAJ
    appareil-respiratoire-sans-legende-1.jpg

    Anatomie et physiologie des grandes fonctions

    Cours et QCM de biologie ,les fonctions du corps humain,de nutrition,de reproduction,de relation,l'appareil respiratoire,digestif,urinaire,cardio-vasculaire,nerveux,le squelette et les muscles,la fécondation, la grossesse,l'infection,l'alimentation,les glandes,les hormones
    Capture 30

    Table des sigles AES

    définir PAJE,PPE,RSA,SAAD, 160 sigles avec définitions
    Vocabulaire médical

    Vocabulaire médical 280 QCM

    Vocabulaire médical 15 exercices corrigés 280 QCM 560 définitions
    images-1-6.jpg

    Loi du secteur médico-social

    Les bases des politiques publiques, Lois régissant le secteur social et médico social, ARS, collectivités territoriales, loi 2002, loi 2005, loi 2007, chartes, Modes d'hospitalisation en soins psychiatriques
    a-livreloi.jpg

    Secret professionnel, discrétion professionnelle, responsabilités

    4 exercices types QCM corrigés, la transmission de l'information, le secret professionnel, responsabilité civil et pénal
    Mat riel orthop dique

    DE AES Ergonomie et transferts : techniques professionnelles

    13 exercices, TMS et prévention, Aide au transfert au lit d'un hémiplégique, 4 TD pratique avec coorection Manutention des personnes, Cas concrets QCM (99 questions réponses)
    cimg2039.jpg

    Notion de pharmacologie

    Principales classes et formes des médicaments non injectables, modes d’administration des médicaments. Rôle de l’AS : éléments de surveillance, information auprès du patient.
    Gros intestin

    50 schémas à légender

    Respiratoire,Cardio,Vasculaire,Urinaire,Système Nerveux,Génital Masculin,Féminin,etc

    Date de dernière mise à jour : 26/06/2019

    • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

    Ajouter un commentaire

    Anti-spam