Changement de pansement

Quel soin avez-vous réalisé ? Décrivez concrètement ce que vous avez fait.

Compétence 11 bloc 5 Organiser son activité, coopérer au sein d'une équipe pluri-professionnelle 
J’ai aidé l’infirmière pendant la réfection du pansement de Mme Compétences 

Compétence 3 bloc 2 Evaluer l'état clinique d'une personne à tout âge de la vie pour adapter sa prise en soins

A la suite d’une chute dans la salle de vie, Madame F a un hématome important, et une plaie bien creusée et inflammatoire au niveau du tibia droit, la plaie suinte de façon conséquente.

La réfection du pansement est faite tous les jours, et, avant l’arrivée de l’infirmière, je fais au préalable sa toilette en binôme avec ma collègue AMP, tout en respectant les règles d’hygiène, de confort, et de sécurité de la résidente.

Compétence 4 bloc 2 4 Mettre en œuvre des soins adaptés à l'état clinique de la personne


Après avoir installé confortablement Madame F dans son fauteuil, je mets à sa portée de main un verre d’eau avec des gouttes de Topalgic (sur prescription médicale) pour soulager sa douleur au moment du changement du pansement prévu plus tard.
En attendant que le médicament antalgique fasse son effet, j’effectue la réfection du lit, l’entretien du matériel de soins et de l’environnement immédiat.
Je préviens IDE que Madame F est prête pour le soin, puis je me lave les mains, je porte des gants à usage unique, et un tablier de protection. Je m’assure que la présence est toujours mise.
J’informe Mme F sur le déroulement du soin tout en la rassurant. Je mets sa musique douce préférée, et j’utilise des huiles essentielles (que sa fille avait apportées sous forme de spray) afin d’avoir une ambiance plus apaisante.
L’infirmière arrive avec le chariot de soin, et après avoir désinfecté ses mains avec la solution HA, elle porte les gants et le tablier de protection ; ensuite, elle pose sur l’adaptable (désinfectée) le plateau à usage unique qui comprend : une tulle bétadinée, des compresses stériles, une bande cohésive (auto- adhérente), un flacon de savon antiseptique, le sérum physiologique, un champs de soins stériles à usage unique, la solution hydroalcoolique, un sac à élimination des déchets , un désinfectant de surface et une chiffonnette.
L’IDE vérifie au préalable les dates de péremption de l’ensemble du matériel utilisé, on installe confortablement Madame F en décubitus dorsal sur son lit (que je monte à la hauteur confortable afin de respecter les règles de l’ergonomie).  Avant de lui prodiguer le soin, je mets le champ stérile sous sa jambe droite pour protéger le lit.

Pour réduire le stress de Madame F et pour la rassurer, je choisis, pendant le déroulement du soin, d’effectuer un massage des mains et d’attirer son attention sur d’autres sujets de conversation, afin de permettre à IDE de faire la réfection du pansement le plus facilement et stérilement possible.

L’infirmière procède donc, à l’aide du sérum physiologique, à retirer la bande et le pansement souillé, à les jeter et à désinfecter ses mains.
Elle observe ensuite l’aspect de la plaie, sa profondeur, son écoulement, la coloration des tissus, et la phase de cicatrisation. Elle profite de l’occasion pour prendre une photo qu’elle va envoyer par la suite au médecin traitant dela résidente.
L’infirmière enfile ses gants pour nettoyer la plaie à l’aide d’une compresse imbibée de savon (antiseptique) et de sérum physiologique, en allant de la périphérie vers le centre (car la plaie de Madame F est encore inflammatoire), elle utilise notamment une compresse par passage, qu’elle jette après l’usage dans un sac à déchets contaminés (DASRI). Elle rince ensuite à l’aide de compresses imbibées de sérum physiologique et elle sèche la plaie par tamponnement avec une compresse stérile sèche.
Pour finir, elle couvre la plaie avec une tulle bétadinée, des compresses stériles sèches, et une bande autoadhésive qui ne colle pas à la peau.

Compétence 8 bloc 4 Utiliser des techniques d'entretien des locaux et du matériel adaptées en prenant en compte la prévention des risques associés


Après le soin On jette les gants, les tabliers, le champ du soin dans le sac poubelle. Ensuite, j’aide l’infirmière à nettoyer, à désinfecter et à ranger le matériel du soin, et à éliminer les déchets.
J’enlève la présence, j’accompagne Mme F (qui semble moins douloureuse lors de la réfection du pansement) à la salle de vie, et je l’installe confortablement sur un fauteuil devant la télé avec un verre d’eau à portée de sa main.Enfin, je transmets dans le dossier de Madame F tous les détails en lien avec le soin : ses réactions ainsi que les observations relatives à l’évolution de laplaie.

Date de dernière mise à jour : 19/08/2021

  • 6 votes. Moyenne 4.4 sur 5.

Ajouter un commentaire

Anti-spam