Proposé par : Sultan.julien Formateur IFSI

Bonjour M

Connexion membre

Sujet à l'oral corrigé N°7

Question: Le prélèvement d'organe en France, sur des enfants mineurs, qu'en pensez vous ?

Il faut faire une introduction avant de développer le sujet.

Sur le prélèvement d'organe suite à un décès d'un enfant, l'effet positif d'un don d'organe. 

Le candidat devra définir le don d'organes en France et sa législation (pour adultes et enfants)

Le candidat doit poser les bases d'une réflexion sur les aspects positifs et négatifs du dons d'organes

Introduction

Sujet délicat car il aborde le décès d'un enfant, situation qui apparaît injuste et révoltante, et le problème du don d'organes acte généreux et fraternel, qui est un don de vie, puisqu'il permet à d'autre enfants gravement malades de vivre grâce à une greffe d'organes.

Définitions

Le don d'organes est un acte qui permet, de son vivant d'autoriser qu'à sa mort certains organes soient prélevés sur son corps.

Cet acte peut  être :

Ecrit (dans ce cas on a une carte de donneur)

Oral (dans ce cas il suffit de le signaler à ses proches)

Pour un enfant mineur, il faut absolument l'autorisation des parents (ou tuteurs).

Réflexion

Aspects positifs

Le don d'organes se réalise à la mort.

Lorsqu'il s'agit d'un enfant la douleur est terrible, mais certains parents pensent, malgré tout, aux enfants malades, qui attendent d' être sauvés par ce don de vie.

De penser que leur enfant va permettre la vie d'un autre, est trés gratifiant, consolant.

Cet acte est gratuit, bénévole, ce qui lui donne encore plus de grandeur.

Lorsque les médecins ont prélevé le ou les organes sur l'enfant décédé, il remettent le corps intact à la famille respect indispensable de la dignité du corps humain.

Aspects négatifs

Certains parents peuvents :

Se sentir coupables d'offrir le corps de leur enfant pour des prélèvements, qu'ils imaginent comme des mutilations.

Appréhender le deuil, en pensant que leur enfant revit dans un autres enfant...

Être mal informés de l'objectif, de  l’intérêt de ce don

Le jury peut élargir le débat sur le don d'organes en posant les questions suivantes :

Quels sont les contre indications du don d'organes ?

C'est l'état physiologique et les circonstances de sa mort qui décident de l'acceptation du don, les contre- indications absolues au prélèvement de tout organe (ex infections sévères, cancers...ils existe par ailleurs des contre -indications propres à certains organes, le critère retenu est la qualité des organes 

Peut-t-on vendre un organe ? quel loi régit le don d'organes ?

Non le don d'organes est un acte bénévole, la loi biothique

Quelle est la différence entre don d'organes et don du corps à la science ?

Pour le don d'organe c'est un don pour la vie.  Âpres  prélèvement sur la personne décédé les organes sont maintenus en état de fonctionner.

Léguer son corps à la science, c'est donner l'ensemble de son corps, après  la mort, pour les besoins d'une faculté de médecine, le corps ne sera pas restitué à la famille

Qui prélève les organes ? 

Le prélèvement est effectué par une équipe médico-chirurgicale spécialisée, sur un sujet en état de mort encéphalique.

Qu'appelle-t-on : mort encéphalique ?

C'est l’arrêt de toute activité cérébrale. Cet état est irréversible. la certitude la mort est incontestable et confirmée par des examens médicaux.

En état de mort encéphalique les grandes fonctions sont maintenues artificiellement.

Quelles sont les complications possibles d'une greffe d'organes ?

Deux sortes de complications, le rejet et l'infection

Quelle est la position des différentes religions face au don d'organes

La plupart des grands courants religieux sont favorables au don d'organes.

Seul l'hindouisme s'y oppose.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 05/04/2018