Limitation de mouvement et contention


Notions de base pour assurer les soins et respecter les droits des patients
I La limitation des mouvements
La liberté d'aller et venir est un des droit inscrit dans la déclaration universelles des droits de l'homme

Le droit est un principe respecte dans toutes les vraies démocraties
Cependant dans les établissement sanitaires et sociaux, cette liberté peut Etre restreinte, dans certains cas
En service a séjour de courte durée, la restriction peut s'appliquer a des patients en isolement septique contact ou respiratoire
Cet isolement peut aussi s'appliquer a des patients dont l’immunité nécessite une protection (isolement protecteur car l'environnement est
potentiellement dangereux pour eux
La privation de liberté s'applique aussi aux patients immobilises par des matériels thérapeutiques (plâtres, résine,attelle)
En service d’établissement de moyens et longs séjours, la restriction peut s'appliquer a des personnes handicapées et des personnes âgées désorientées dans le temps et l'espace

II La contention (passive)
Définition = utilisation de tous moyens, méthodes, matériels ou vêtement qui empêchent ou limites la liberté de mouvement de tout ou partie du corps

Objectif = La contention n'est prescrite que pour la sécurité du patient, et/ou celle de son entourage

Pour des troubles du comportement provoquant une agitation avec passage a l'acte en auto ou hétéro agression, la contention sera mise en place

Troubles du comportement
Administration de soins a un patient en état de démence ou présentant un risque vital et refusant le soins
Risque de chute de la personne âgée

III Matériel de contention
Gilets et sangles thoraciques
Attache de poignets et chevilles
Siège gériatrique
Ridelle de lit
Matériel interdit pour utilisation de contention, drap de lit, vêtement.

Gilet et sangles thoraciques
Ils permettent une immobilisation au lit ou au fauteuil
Ce matériel doit répondre a des normes de sécurité et de confort strictement défini dans un cahier de charges.
Il est mis en place que sur prescription médicale

Attaches poignets, cheville,
Contention des quatre membres et ne doivent jamais être fixées aux ridelles de lit ou au matelas, elles doivent être fixées au cadre de lit pour éviter les risques lies a la contention
La contention est toujours prescrite pour un temps déterminé au terme duquel l'avis médical doit être revu et si nécessaire la prescription
renouvelé

Ridelles de lit
Elles elles se présentent en deux pièces et ne sont posées que sur prescription médicale en dehors d'un soins qui les nécessitent.
Elles présentent un risque important de chutes quelque soit l'état du patient

Siège gériatrique
Spécialement conçu pour la sécurité et le confort de la personne âgée
dépendante, ce sont les moyens les plus adaptes pour éviter les chutes, car le sanglage est incorpore dans le fauteuil, et un revêtement anti-escarre tapisse l'intérieure de la coque

Risque de la contention
L'HAS, en regard des risques générés par la contention inadaptée met en garde les personnes soignants a partir des décès par strangulation,
asphyxie, ou par traumatisme constates ces dernières années dans les structures de soins
Les complications consécutives a la contention peuvent laisser des séquelles a très longs termes

La perte de masse musculaire
La diminution de l'activité physique peut entraîner une
atrophie rapide des muscles =  sarcopénie

La perte de masse osseuse
survient par diminution de l'activité musculo-squelettique, ce qui entraîne un arrêt des contraintes et des forces d'appui exerces sur les os
De ce fait l'apport sanguin diminue = apport en sel minéraux devient insuffisant.

Les rétractations
Le fait que les membres ne puisse plus se tendre peut entraîner un raccourcissement des muscle puis des ligaments et des tendons pour aboutir a longs terme a une ankylose articulaire difficile a résoudre par la suite
Tendons = muscles Ligaments= os

L'incontinence sphinctériennes
Elle apparaît surtout chez le sujet âgé, d'autant plus qu'on lui impose une protection anatomique.
Le fait de se retrouver en décubitus sans moyen de satisfaire naturellement le besoin d'éliminer, conduit a un relâchement sphinctérien

Développement d'escarre
La compression prolonge des tissus cutanés a la suite d'immobilisation peut provoquer un début d'escarre
Perte d'appétit et fausse routes
La diminution de l'activité physique entraîne une perte d'appétit par diminution du métabolisme basal minimum d'énergie dépensé par le corps pour se maintenir en vie,apporte par l'alimentation, l'eau, l'oxygène d'autre part, les troubles de la déglutition peuvent survenir en moins de 48 h chez une personne en décubitus= risque de fausse routes

Apparition ou aggravation dune agitation
La sensation de privation de liberté peut générer une anxiété qui va aggraver l'agitation d'un patient contenu

Surveillance du patient contenu
Cette surveillance est fondamentales du ait des risques encourus
Les compétences de l'aide soignante sont régies par le code de la santé publique dans le cadre du rôle propre infirmier 9 ce que nous pouvons mettre en place de notre propre initiative)
La surveillance physique
RESPIRER
Chez ce patient, les paramètres physiques doivent être contrôler au moins toutes les deux heures (pouls tensions, fréquence respiratoire
Le patient contenu sera installe en position 1/2 assise ou assise au moment des repas pour favoriser la respiration et éviter les troubles de la déglutition
BOIRE ET MANGER
La personne doit être hydratée régulièrement = fiche hydratation également pour la prise alimentaire, les quantités ingérées feront l'objet de transmission aussi précise que possible
ÉLIMINER
Il est nécessaire d'éviter la rétention urinaire et la constipation
SE MOUVOIR ET MAINTENIR UNE BONNE POSTURE
Elle sera satisfaite en détachant une par une alternativement pour permettre le mouvement des articulations toutes les deux heures
ETRE PROPRE
La toilette est un besoin indispensable et chronophage
EVITER LES DANGER
Ce besoin sera satisfait par la surveillance régulière du patient

La surveillance psychologique
Il est indispensable de parler a la personne et de l'écouter le fait de ne pas communiquer peut engendrer une anxiété qui peut dégénérée en agitation aiguë

La surveillance environnementale
Elle concerne les besoins d'apprendre, se divertir et se recréer et s'occuper en vue de se réaliser
La satisfaction de ses besoins sera très difficiles et peut se résumer à des actions simples
Disposer des objets familier dans le champs de vision de la personne allumer la télé ou la radio selon les goût du patient
La famille  ou l'environnement social proche doivent être prévenus avant leur visite des mesure de contention imposes au patient

Auteur : Sultan julien

Infirmier, Formateur IFSI

Menu module 1 à 8

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 17/12/2018