Bonjour M

Connexion membre

UE 4.5 Gestion des risques

UE 4.5 Gestion des risques 64 Qcm

1/ Parmi la liste des organismes concernés par la démarche de gestion des risques, un n'est pas concerné lequel

2/ Le risque est une source potentielle de danger, et une probabilité de survenue d’un préjudice.

3/ Trouver le bon terme : accident ou incident dont les conséquences sont ou auraient pu être dommageables, révélant un état de risque, d’insécurité ou de non-qualité.

4/ C'est une source potentielle de danger, et une probabilité de survenue d’un préjudice

5/ La stérilisation a pour but de diminuer de façon momentanée la population des micro-organismes et de faciliter leur nettoyage ultérieur

6/ Dans le cadre du circuit des dispositifs médicaux stériles réutilisables, la responsabilité professionnelle de l'AS peut être engage en cas de non respect de la procédure de stockage dans l'unité

7/ Le délai d'action d'un antiseptique alcoolique est de

8/ HACCP est une méthode d'analyse des risques et des points critiques au niveau du circuit alimentaire d'une collectivité

9/ RABC est une méthode d'analyse des risques et des points critiques au niveau du circuit de la stérilisation des dispositifs médicaux

10/ Le linge propre est livré en armoire fermée et identifiée pour chaque unité

11/ L’antiseptique dépend d’une prescription médicale ou d’un protocole.

12/ L’antisepsie est une opération au résultat momentané permettant d’éliminer (bactériostatique) ou de tuer (bactéricide) tous les micro-organismes et ou désactivé certains virus portés par des tissus vivants.

13/ Le CHRU de Brest où est hospitalisée Madame LUCETTE a une convention avec l'usine d'incinération des déchets, indiquer à quoi correspond le sigle UVED

14/ La matériovigilance

15/ Le principe de précaution exprime l'idée que si les conséquences d'une action sont inconnues mais peuvent potentiellement être négatives, alors il vaut mieux s'abstenir de cette action

16/ L'Agence nationale de sécurité des médicaments et des produits de santé ANSM organise la surveillance des vigilances suivantes sauf une indiquez laquelle

17/ L'agence chargée de l'évaluation des risques dans le domaine de l'alimentation, de l’environnement et du travail est

18/ Un risque :

19/ Tout professionnel ou établissement de santé doit faire une déclaration au directeur de l'agence régionale de santé quand il à constaté

20/ Quelle est la bonne affirmation

21/ La préparation du champ opératoire est la dernière étape de la préparation cutanée, elle comporte 4 phases, quel est le bon ordre?

22/ Définir la flore résidente

23/ Définir la flore transitoire

24/ La détersion: est appliquer circulairement à l’aide d’une compresse stérile imbibée d’eau stérile et de savon antiseptique pour faire mousser

25/ L'opéré à une contre-indications formelles et simultanées aux produits iodés et à la chlorhexidine pour la douche vous prévoyez de :

26/ La douche pré-opératoire est réalisée avec un savon antiseptique?

27/ Mr T, hospitalisé dans le service d'oncologie, ou vous travaillez, Suite à la visite du médecin, vous apprenez que Mr T est immunodéprimé. Quel type d'isolement le médecin prescrit ?

28/ L’objectif de la préparation cutanée est la prévention des infections du site opératoire. Cette préparation comporte 3 éléments fondamentaux :

29/ Quel nom porte les barrières naturelles empêchant la pénétration des microbes ?

30/ Définissez le sigle D.A.S.R.I

31/ Définissez le sigle D.A.O.M

32/ On appelle Accident d'Exposition au Sang (ou AES) tout contact avecaccidentel d'une peau lésée avec du sang ou un liquide biologique contaminé par du sang.

33/ Les AES ne concernent que les professionnels de santé.

34/ Tout AES constitue une urgence médicale.

35/ Une consultation spécialisée doit être diligentée le plus rapidement possible.

36/ Toute victime d'un AES doit bénéficier d'un suivi sérologique prévu réglementairement.

37/ Une déclaration d'accident de travail est réalisée pour les AES

38/ Tout AES doit être notifié au médecin du travail.

39/ La présence d'anticorps anti-HBs à un taux supérieur à 10 UI/L chez la personne exposée est la garantie d'une immunisation efficace, et le risque de transmission est normalement nul.

40/ Après un accident exposant au VHB chez une personne non immunisée, il faut réaliser une sérovaccination :

41/ Un accident d’exposition au sang (AES) se définit comme tout contact avec du sang, ou du liquide biologique contenant du sang, et comportant

42/ En cas de piqûre, blessure ou de contact sur une peau lésée quelle est la réponse inexacte

43/ En cas de projection sur les muqueuses (les yeux, la bouche)Rincer abondamment pendant 5 minutes avec de l’eau ou du sérum physiologique

44/ La vaccination du personnel soignant contre l’hépatite B est obligatoire pour toutes les professions de santé exposant au risque

45/ Pour éviter les accidents AES une réponse est fausse

46/ Quelle est la bonne affirmation

47/ Quelle est la bonne affirmation

48/ Quelle est la bonne affirmation

49/ Quelle est la bonne affirmation

50/ Quelle est la bonne affirmation

51/ La pyramide de Maslow comprend

52/ Pour s'élever d'un niveau dans la pyramide de Maslow , il faut que le besoin du niveau inférieur soit au moins satisfait

53/ Parmi les cinq besoins physiologiques de Maslow ,un besoin est inexacte:

54/ L'InVS organise

55/ D’après cette définition trouvez le terme correspondant;tout incident préjudiciable à un patient hospitalisé survenu lors de la réalisation d'un acte de prévention ou traitement

56/ Il y a 4 grand en zone à risque pour déterminer le choix ou non d'un bionettoyage. A ttribuez à la zone 1 son indication

57/ Il y a 4 grand en zone à risque pour déterminer le choix ou non d'un bionettoyage. A ttribuez à la zone 2 son indication

58/ Il y a 4 grand en zone à risque pour déterminer le choix ou non d'un bionettoyage. A ttribuez à la zone 3 son indication

59/ Il y a 4 grand en zone à risque pour déterminer le choix ou non d'un bionettoyage. A ttribuez à la zone 4 son indication

60/ Le sang ou les liquides biologiques peuvent transmettre différents germes infectieux.Lors d'un AES quel germes est le plus redouté

61/ Le problème de santé potentiel (risque) correspond à un jugement clinique qui identifie qu’une personne est plus susceptible de présenter un problème donné que d’autres personnes dans la même situation.

62/ Le problème de santé réel est un état confirmé par la présence de manifestations essentielles (caractéristique la anormales).

63/ « Toute réponse néfaste et non recherchée à un médicament survenant à des doses utilisées chez l’homme à des fins de prophylaxie, de diagnostic et de traitement »

64/ Il y a trois étapes qui sont comprises dans l’évaluation des risques : une est fausse laquelle

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.