Le Nursing Home tragédie

  • Par soignant
  • Le 09/10/2014
  • Commentaires (0)

Si vous songez à envoyer votre mère ou pére dans une maison de retraite, il est temps de revoir sérieusement votre décision.

Les établissements pour personnes âgées, créés à l'origine  pour libérer les lits d'hôpitaux, Derrière leurs façades se cache un problème majeur.

Notre société n'a absolument aucune idée de ce qu'elle va faire avec ses personnes âgées.

Une fois qu'un parent âgé perd ses capacités à vivre seul, il est sous la responsabilité de l'enfant . Et pour beaucoup d'entre nous, cela signifie qu'il faut trouver un endroit qui garantisse  sa sécurité

Mais ces priorités sont complètement fausses, car nos choix mal-avisés ont piégé les personnes âgées dans les lieux de l'ennui,  de dépression , de négligence et d'abus

Il pourrait y avoir une solution . Gawande suggère que, plutôt que de prendre des décisions de soins de santé basés sur nos propre état d’âme (c'est à dire: ? c'est ma seule façon de mettre en  sécurité mon parent ), nous devons prendre des décisions basées sur la façon dont ils vont affectées la qualité de vie de nos parents.

Cela signifie que choisir avec nos parents un établissement respectera également ces choix. Au lieu de choisir un établissement qui va forcer un homme  âgé qui à fait une récente chute à utiliser un fauteuil roulant,ou choisir un endroit où un membre du personnel lui demandera si il est encore capable de marcher - même avec l'aide d'une canne ou d'un déambulateur  Préserver cette capacité de décision pourrait faire toute la différence dans la vie de nos parents.

Gawande parle d'expérience, à la fois personnel et professionnel: . Lorsque son père ( chirurgien) a été diagnostiqué avec une tumeur de la moelle osseuse , Gawande a du s'atteler  à une série de décisions de santé et de fin de vie , à partir de quand son père devait s'arrêter de travailler, quel type d'opération son père devait subir

Les dépenses de santé sur les personnes âgées est important, mais nous déboursons plus sur notre lit de mort.

Plusieurs personnes ont mis l'imagination et de l'invention dans l'action en rejetant le modèle de maison de retraite traditionnels et la création de toutes nouvelles installations pour les personnes âgées. le Centre Florence Leonard pour personnes âgées, est un nouveau type d'installation avec des chambres et des soignants privés qui se concentrent sur ​​de petits groupes de résidents plutôt que de donner les mêmes services génériques à des centaines de patients.

Lou Sanders, est un vieil homme qui veut désespérément maintenir sa vie privée est ravi de découvrir que le Centre de Florence pour personnes âgées ne force pas ses résidents à avoir des colocataires. Une des différence entre ces nouveaux types d'installations et les maisons de retraite traditionnels est qu'ils fournissent souvent des soins palliatifs ce qui signifie qu'ils se concentrent sur ​​le maintien ou l'amélioration de la qualité de vie de quelqu'un quand ils approchent de la fin.

Et ces nouveaux types d'installations  coûte environ le même prix. Le coût mensuel dans une maison typique de retraite est  de$ 6600. sur le modèle Florence Centre coûte $ 6720 par mois,  

Une personne sur trois admis en maison de retraite  meurt au bout de un an, mais moins de 15% reçoivent des soins palliatifs . Pire encore, ces installations  sont rarement vérifiés pour s'assurer qu'ils respectent les exigences de santé et de sécurité.

Une enquête de 2013 conduite par le ministère de la Santé et des Services sociaux a révélé que seulement un établissement  sur cinq de soins palliatifs ont été inspectés  dans les six dernières années. 

Même avec plus d'inspections de maisons de retraite et de soins palliatifs, cependant des milliers de personnes âgées vont passer leurs dernières années dans des établissements sans aucune intimité, sans d'indépendance, et peu de raisons de vivre.

Les professionnels médicaux et les membres de la famille doivent être prêts à avoir un dialogue avec les personnes âgées, i. Plutôt que de supposer qu'ils ont besoin de quelque chose, L'idée serait de leur demander simplement.

Bien ces conversations soit difficile  espérons que les professionnel de la santé, les médecins et les membres de la famille à prennent les meilleures décisions pour leurs proches. Demandé - et écouter - sont des tâches difficiles, mais ils pourraient faire la différence qui change la vie.



 

Soins sans amour: Le Nursing Home tragédie

 

société personnes âgées

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.