ehpad,personnes âgées

Le tabou du sexe dans les maisons de retraite

Une étude récente de l'Université de Manchester a révélé que 54% des hommes et 31% des femmes âgées de plus de 70 étaient encore actifs sexuellement.

"Le contact humain et le besoin sexuel sont des fonctions de base de l'être humain», il y a une prise de conscience croissante de la façon dont cela a été préjudiciable, les attitudes sont en train de changer, la sexualité des personnes âgées fut historiquement négligée.

Le sexe et les relations ne sont pas considérées comme une priorité dans les maisons de retraite, Le personnel n'est généralement pas à l'aise avec le sujet ou ne le connaissent pas bien, donc ils sont impuissants à aider", d'ailleurs le sujet est rarement abordé dans les formations,  les directions des maisons de retraite ont souvent échouées à faciliter les relations - ne respectant pas l'intimité des résidents et ne fournissons pas de lits doubles par exemple.

« Nous stigmatisons l'âge»,  "Nous ne traitons pas vraiment les personnes comme des anciens, nous les traitons comme des personnes [qui ont] fini leurs vie."

Les personnes âgées et le sexe -  Une enquête démontre que:

(54%) des hommes et près d'un tiers (31%) des femmes de plus de 70 ans ont déclaré qu'ils étaient encore actifs sexuellement39% des hommes sexuellement actifs ont déclaré avoir des difficultés érectiles 32% des femmes sexuellement actives ont signalé des problèmes d'excitation sexuelle31% des hommes et 20% des femmes ont déclaré faire l'amour ou caresser  leurs partenaires fréquemment  

Source : « La santé sexuelle et le bien-être chez les hommes âgés et les femmes en Angleterre" - Université de Manchester / NatCen recherche sociale

En ce qui concerne le rapport de la démence et le consentement cela peut être particulièrement complexe, mais ce n'est pas une raison d'ignorer le sujet. La démence peut présenter des changements de comportement, le personnel et les familles abordent difficilement le sujet,  la victime peut présenter un comportement sexuel accru, subir un changement de l'orientation sexuelle, ou former une relation avec quelqu'un de nouveau quand ils ont encore un partenaire à la maison.

Pourtant, même si on désapprouve les actions de quelqu'un cela ne constitue pas un motif pour les interdire.

Le personnel et les familles ne doivent pas oublier que l'individu a toujours le droit de prendre cette décision, à condition qu'ils comprennent le sens de ce qu'il fait.

Le personnel pense qu'ils sont plus susceptibles d'avoir  des ennuis si un résident est maltraitées que pour arrêter un résident d'avoir une relation,"  "Mais faire valoir votre façon de penser et avoir un contrôle sur la sexualité d'un résident pourraient être considérés aussi bien comme un abus ."

samir

D chine 2

En chine Atteinte à la dignité des personnes âgées

d-chine.jpgUne vidéo montre des résidents lavées sur la terrasse de la maison de retraite.

Le Tai Po Cambridge Nursing Home( maison de retraite) est un établissement qui acceuille des personnes âgées fortement dépendantes souffrant de handicaps graves.  Un établissement, avec une capacité d'hebergement de 263 personnes

La maison de retraite a reçu plusieurs avertissements pour cette pratique humiliante par les autorités dans le passé, mais n'a jamais été poursuivi. Un résident affirme que la situation a persisté pendant plusieurs années. Il a dit avoir été témoin que de personnes âgées été exposées en pleine chaleur l'été pendant des heures sans recevoir de soins. Durant l'hiver les résidents ne portaient que des sous-vêtements  en attendant d'être douchés, at-il ajouté. "Il est navrant que des personnes âgées perdent leur dignité au profit d'un confort de travail des soignants.

Le fondateur de la maison de la maison de retraite, Luk Ai-ling, a déclaré qu'elle n'a pas reçu de plaintes mais il a admis que de tels  incidents portent atteinte à la dignité des personnes âgées,  Il a également souligné que le contrat de travail interdit, "l'exposition publique des résidents" et que les résidents de sexes différents, "doivent être séparés». L'institution a promis de prévenir à l'avenir que de tels incidents ne se reproduisent.

Maisons de retraite un concept prisé en Inde

par Narmada:

Actuellement, il y a 98 millions de personnes âgés en Inde.

Cela devrait augmenter à 118 millions  en 2016 et 240 millions en 2050.

On estime que d'ici 2050, une personne sur cinq aura dépassé 60 ans et une partie importante de ces personnes âgées seront indépendantes et financiérement à l'abri .

Ainsi, le concept d'une communauté de retraite offrant confort et sécurité aux aînés est une tendance qui a du succés en Inde.

Aujourd'hui, on ne stigmatise plus les personnes âgées vivant à domicile ou en maison de retraite ce n'est pas non plus synonyme d'aliénation ou d'abandon, mais au contraire le début d'une nouvelle vie de liberté, de confort et de loisirs en compagnie de pairs et des amis partageant les mêmes idées.

Les  résidences pour personnes âgées, un concept populaire en Occident, commence à gagner du terrain dans un pays comme l'Inde, . Depuis des générations, la pensée de la personne âgée vivant seule a été un anathème. Mais cette pensée appartient désormais au passé. 

Une maison de retraite n'est plus un endroit sale associée à l'aliénation, ou l'on abandonne une personne âgée.

C'est un endroit où on peut continuer à vivre une vie de confort et de luxe en compagnie d'amis. 

Ces maisons sont généralement des complexes résidentiels dynamiques qui s'adressent uniquement aux personnes âgées en leur fournissant diverses prestations, ménage, de la restauration, de la santé et des services de sécurité.

Beaucoup de ces maisons offrent également des services de soins de santé pour les résidents avec des espaces de divertissement comme des salons, des clubs de lecture, bibliothèque, théâtre, spa et centres de massage . 

La solitude est le fléau de la vieillesse. L'isolement peut faire des ravages à la santé d'une personne et le pousser vers la dépression. Une étude récente a conclu que l'isolement social et la solitude peuvent augmenter le risque de maladie d'Alzheimer et la démence.

Vivre dans une maison de retraite, entouré de personnes qui ont les mêmes centres d'interêt, qui ont partagé les mêmes expériences de vie peuvent être édifiante. Cette amitié et la camaraderie peuvent aider à promouvoir le bien-être de l'esprit, du corps et de l'âme. Un autre avantage clé est la sécurité offertes. Ceci est particulièrement important dans le scénario actuel où les crimes contre les personnes âgées est à la hausse en inde.

Comment je vais le dire à papa et maman

Comment le dire à papa et maman qu'il faut quitter leurs domiciles pour rentrer en maison de retraite.

La plupart des gens préfèrent remettre ces conversations à plus tard quand elles deviennent absolument nécessaires, puis maman et papa  finissent à l'hôpital ou le centre de réadaptation, on finit par demander des conseils à une équipe de professionnels de la santé.

La liste suivante de conseils pour guider la conversation est fondée sur mon expérience passée et certainement pas une liste exhaustive:

• Soyez ouverts et honnête au sujet de vos préoccupations et de vos sentiments. Souvent nous portons le fardeau d'aidant sans savoir comment bien prendre soin de nos parents. Cela peut souvent conduire au ressentiment et à la colère qui peut conduire à des abus et de la maltraitance.

• à recueillir des informations sur les ressources au sein de la communauté afin que nos parents puissent prendre une décision éclairée. Faire en sorte que nos parents fassent partie du processus de prise de décision est absolument vital, ainsi il aura le sentiment d'être important et indépendant, afin d'assurer une transition en douceur dans une communauté de retraite.

• Soyez rassurant et empathique. avoir cette conversation avec ses parents au sujet de leurs besoins et la planification des soins à long terme ne doivent pas toujours être le cauchemar que nous pensons .

La clé d'une conversation réussie dépend de nous "être empathique, compatissant et honnête" Beaucoup de personnes âgées en maison de retraite, vous diront que la pire erreur qu'ils ont commise dans ce processus était d'attendre qu'il soit trop tard pour faire la transition vers une communauté de retraite.

Nous jouent un rôle important dans le processus de vieillissement de nos proches; il ne faut jamais sous-estimer notre capacité à améliorer la qualité de la vie de nos parents.

 

Auteur anthony

Un problème méconnu, la violence entre résidents

par christophe ide

La violence et les agressions verbales entres résidents font également  partie de la vie d'une maison de retraite.

 Comportement inapproprié, comportement perturbateur  ou hostile, ce problème est de plus en plus aigu dans les EHPAD.

Dans les types spécifiques de mauvais traitements il faut inclure les incidents verbales telles que les injures, crier ou hurler sur une autre personne, les incidents physiques, tels que les coups, coups de pied ou morsures , entrée dans une chambre d'un autre résident et les incidents sexuels, comme exposer ses organes génitaux, toucher d'autres résidents ou tenter d'obtenir des faveurs sexuelles , 

" Nous avons besoin d'urgence de stratégie pour résoudre ce problème méconnue,  qui affecte pleinement un cinquième des résidents, érode leur qualité de vie et est stressant à gérer pour le personnel  »

Pub

 

S'il vous plaît partagez vos impressions,commentaires sur ce document ou signaler un probléme