Les problèmes de drogue chez la personne âgée

  • Par soignant
  • Le 07/12/2014
  • Commentaires (0)

Il ya quarante-cinq ans près d'un demi-million de jeunes se sont réunis pour un festival de trois jours de musique devenu un symbole pour le plus grand mouvement de contre-culture "Woodstock" , cette génération est marqué par la libre pensé et l'expérimentation de l'usage de drogues,  

Aujourd'hui, alors que les baby-boomers (personnes nées entre 1945 et 1964) atteignent l'âge de la retraite, ils sont confrontés à des problèmes de santé associés au vieillissement . Beaucoup sont également confrontés à des problèmes de drogue (ainsi que l'usage plus «traditionnelle» de l'alcool).

Pourtant, il subsite un mythe " les drogues sont principalement consommées par des jeunes". La réalité est qu'un nombre croissant de baby-boomers ont des problèmes de drogue 

la consommation de drogue se produit souvent lors de changements important dans la vie, comme la retraite et la mort d'un être cher. Les adolescents et les adultes sont à la recherche de sensations  tandis que les personnes âgées utilisent la drogues et l'alcool pour soulager une douleur physique et psychologique résultant de pertes, ou pour combler un isolement social ou la maladie mentale et médicale.

Le grand nombre de baby-boomers qui prennent leur retraite au cours des deux prochaines décennies posent de nouveaux enjeux complexes pour le domaine du diagnostic et de traitement de la toxicomanie. 

La grande majorité des programmes de toxicomanie, que ce soit des études généralistes ou des groupes d'entraide, ne se concentre pas sur les besoins spécifiques des patients âgés. 

En conséquence, lorsque une personne âgée veut accéder à une prise en charge sur une thérapie de sevrage ils sont généralement marginalisés, tout comme ils le sont par la société en général.

UNE CRISE IMMINENTE

Il ya actuellement environ 41 millions d'adultes au USA de 65 ans et plus, d'ici 2030  ce nombre devrait augmenter à 73 millions Un rapport publié par l'Institut de médecine avertit que le volume de patients âgés menace de submerger le nombre de professionnels de soins de santé.

Selon un rapport des services de santé mentale , environ cinq pour cent de tous les boomers, environ 4,3 millions d'adultes de plus de 50 ans utilusent des drogues illégales.  Une  étude à révélé que le taux d'utilisation  de drogues illicites chez les personnes de 50 ans a augmenté de 6,3 pour cent en 2011,  alcool en tête de liste, suivie par (dans l'ordre) les médicaments sans ordonnance, et cocaïne.

L'usage de l'automédication est une menace croissante. Certaines études estiment que jusqu'à 10 pour cent des personnes âgées utiliser les médicaments sans ordonnance le plus souvent des benzodiazépines anxiolytiques, les somnifères , et des analgésiques opiacés

Et comme avec tous les groupes d'âge, la consommation problématique d'alcool et de drogues est associé à la dépression, l'anxiété et d'autres maladies mentales. En 2010, les meilleures estimations sont que sur 6-8000000-Américains âgés environ 14 à 20 pour cent de cette population utilisent une ou plusieurs substances (drogues)

Article proposé et traduit par james scot

 

S'il vous plaît partagez vos impressions,commentaires sur ce document ou signaler un probléme,des fautes d'orthographe

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Exercices corrigés du DEAS Module 1 à 8

Animaatjes dokter 70912+ de 230 exercices avec corrigés 

Contenue E.learning 

Obtenez un mot de passe aprés paiement et comencez à réviser 

Je teste