Identifiez les sites de pouls à l’aide du diagramme.

Les sites de prise du pouls

Les pouls centraux

Par opposition aux pouls périphériques, les pouls centraux permettent de faire le diagnostic d'arrêt cardiaque lorsqu'ils ne sont pas perçus.

  • L'artère carotide de chaque côté du cou : sur une autre personne, on pose trois doigts sur la ligne médiane de la face antérieure du cou (trachée), puis on les fait glisser vers soi ; lorsque l'on sent un creux (entre la trachée et le muscle), on enfonce délicatement les doigts en direction de la colonne vertébrale (ne pas insister si on ne trouve pas) ;
  • L'artère fémorale, (nécessite naturellement de dénuder partiellement le patient au milieu du pli de l'aine, c'est-à-dire à mi-chemin d'une ligne unissant l'épine iliaque (pointe saillante de l'os du bassin et le pubis (entrejambe).
  • Chez certaines personnes, la pulsation de l'aorte peut être directement sentie sur la ligne médiane abdominale

Les pouls périphériques

Les pouls périphériques, ou pouls distaux, permettent, lorsqu'ils sont retrouvés, de mesurer la fréquence cardiaque. Cependant, leur absence témoigne uniquement de lésions de l'artère palpée et ne peut donc pas renseigner sur l'activité cardiaque. Ils sont plus ou moins faciles à trouver et requièrent parfois une certaine expérience :

  • au niveau de la tête :
    • L'artère faciale aux côtés du menton,
    • L'artère temporale superficielle sur les tempes,
  • au niveau des membres supérieurs :
    • L'artère humorale, face antérieure, partie interne (la plus proche du corps lorsque le bras est tendu, pouce vers l'extérieur) du pli du coude. C'est à ce niveau qu'on pose le stéthoscope pour la mesure de la pression artérielle avec un manomètre ;
    • L'artère radiale au bord externe du poignet (main tournée vers l'avant), entre le radius (os du côté du pouce) et le tendon. C'est le pouls qu'on utilise habituellement pour la mesure de fréquence cardiaque ;
    • L'artère urinaire (ou artère cubitale) au bord interne du poignet.
  • au niveau des membres inférieurs :
    • L'artère fémorale, au niveau du pli inguinal ;
    • L'artère poplité , face interne en arrière du genou. C'est le pouls, en pratique, le plus difficile à trouver ;
    • L'artère dorsale du pied>2 sur la face antérieure du pied, en général entre le premier et le deuxième métatarse (le schéma artériel étant différent pour chaque personne, il se peut qu'il faille chercher entre d'autres métatarses) ;
    • L'artère tibiale postérieure en arrière de la malléole interne.

Proposé par : Sjulien équipe E-learning

Formateur IFSI

Source: https://fr.wikipedia.org/wiki/Pouls

Exercice (Identifiez les sites de prise de pouls)

Le pouls peut être palpé à n'importe quel endroit qui permet de comprimer une artère près de la surface du corps, comme au cou (artère carotide), au poignet (artère radiale), à ​​l'aine (artère fémorale), derrière le genou ( artère poplitée), près de l'articulation de la cheville (artère tibiale postérieure) et à pied (artère dorsalis pedis).

 

 

Menu module 2

Entrainement intensif au module 2 du DEAS avec :

Aide soignant(e) exercices avec corrigés Modules 1 à 8

Contenu interactif et ludique 

Docteur018+ de 230 exercices interactifs avec corrigés 

 

Faire un essai

6 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 16/01/2020