Prise en charge des fractures du col du fémur

Le col fémoral est l' endroit le plus fréquent pour une fracture de la hanche . La hanche est une articulation à rotule où la jambe supérieure rencontre le bassin. Au sommet du fémur (qui est l'os de votre cuisse) se trouve la tête fémorale. 

C'est la «balle» qui se trouve dans la douille. Juste en dessous de la tête fémorale se trouve le col fémoral.

Le symptôme le plus courant d'une fracture du col fémoral est une douleur à l'aine qui s'aggrave lorsque le patient met du poids sur la hanche ou essai de faire pivoter la hanche. 

Si  l'os est affaibli par l'ostéoporose, le cancer ou une autre condition médicale, 

Avec une fracture du col fémoral, la jambe peut sembler plus courte que l'autre jambe non blessée, ou la jambe peut être tournée à l'extérieur avec le pied et le genou tournés vers l'extérieur.

Anatomie de la hanche : L’articulation de la hanche (coxo-fémorale) est composée de la tête fémorale (extrémité hémisphérique du fémur) qui s’articule dans le cotyle (cavité articulaire de l’os iliaque, située de chaque côté du bassin).

Une prothèse de hanche est généralement indiquée en cas d’usure de la surface cartilagineuse recouvrant la tête fémorale et de celle recouvrant l’intérieur du cotyle.

CONDUITE A TENIR AUPRES DES PATIENS PORTEURS DE PROTHESE DE HANCHE

INSTALLATION 


 LIT ET FAUTEUIL 
Cale ou coussin d’abduction systématique 
Prévention d’escarres 


 RETOURNEMENT 
Lit à plat 
Respecter l’alignement du tronc avec les membres inférieurs. 
Doit se faire d’un seul bloc 
Sur le côté de la prothèse mais attention aux douleurs post-intervention donc préférez parfois 
le côté opposé à la prothèse en glissant un cousin d’abduction entre les cuisses. 


 REHAUSSEMENT 
La personne doit utiliser la potence, paumes des mains vers le haut. 
Les mouvements doivent être symétriques. 
La jambe opérée doit restée tendue pour lui éviter le travail et c’est la jambe valide qui se plie 
et travaille. 
 
LES DÉPLACEMENTS

COUCHER / LEVER 
Le coucher et le lever doivent se faire du côté de la prothèse. Facilement réalisable à l’hôpital 
car les lits ne sont pas collés au mur et ne sont pas trop larges ce qui n’est parfois pas le cas au 
domicile de la personne donc quand cette méthode n’est pas applicable et que la personne doit 
se lever ou se coucher du côté opposé à la prothèse, elle doit sortir ou entrer dans son lit en 
pivotant sur les fesses d’un bloc. 
 COUCHER / ASSIS 
Si le patient ne peut pas participer : 
-un soignant à la tête du lit et un autre au pied du lit 
-coussin d’abduction 
-mouvement d’un bloc 
Si le patient peut participer : 
-un seul soignant à la tête du lit 
-du côté à protéger 
-coussin d’abduction 
-pivot d’un bloc 
-attention de ne pas dissocier les ceintures (épaules et bassin) 
Conseils pour le siège : 
• L’assise doit être à 50 m du sol 
• Elle doit être ferme 
• Avec accoudoirs 
Position requise : 
• Cuisse formant un angle de 90° avec le tronc 
• Genoux à 90° 
• Cuisses parallèles : interdiction de croiser les jambes 
 ASSIS / DEBOUT 
Approcher les fesses au bord du fauteuil 
Fléchir le membre inférieur non opéré 
Jambe opérée en extension devant soi 
Utiliser les accoudoirs 
Pousser sur les bras pour se lever en gardant l’angle fémoro-thoracique à 90° 
 LIT / FAUTEUIL 
Arrivée en étape assise sur le bord du lit 
Installer le fauteuil du côté non opéré 
Encadrer le côté opéré 
Pivot sur le membre non opéré en faisant attention à l’écartement des cuisses 
Utiliser le mouvement inverse assis / debout 
Si les appuis sur le membre opéré sont autorisés : 
• faire des petits pas 
• pas de dissociation des ceintures

soulever les pieds


ACTES DE LA VIE COURANTE 


 WC 
Utiliser un rehausseur 
Attention à ne pas faire de pivot sur le membre opéré 
Utiliser les consignes assis / debout 
Utilisation de barres de transfert 


 TOILETTE 
La personne doit avoir un bon équilibre bipodal 
Possibilité d’utiliser des barres de transfert dans la douche, siège de douche, anti-dérapant 


 TOILETTE / HABILLAGE 
Economiser la position debout 
Utiliser les aides techniques à long manche 
Adapter les habitudes 
• Pour le bas : utiliser enfiles chaussettes ou enfile bas 
• Slip : accrocher le slip à des pinces à long manche et commencer par le côté opéré 
• Pantalon : utiliser les pinces et autres aides techniques, les bretelles sont aussi très 
pratiques 
• Chaussures : elles doivent être stables, maintenant le talon, talon bottier de ¾ cm. 
Eviter les sandales et pantoufles. 


 RAMASSER UN OBJET 
Membre inférieur en balancier 
Position du chevalier servant 
Pinces à long manche 


 SAISIR UN OBJET 
Pas de dissociation des ceintures 
Prise avec la main la plus proche 
Tronc et membres inférieurs dans l’axe 


 POSITIONS DECONSEILLEES 
Position assise en travers d’un siège 
Position assise et penché sur le côté 
Jambes croisée 
Accroupie 

Source Mme BOURLIER, ergothérapeute

 

 
 
QCM 

Correction:

1 Q /Lésion osseuse caractérisée par un amincissement de la densité de l’os avec des lacunes.

R/ Ostéoporose

2 Q/Pour lever le patient porteur d'une prothèse total de la hanche

R /Il faut « toujours » le faire du coté valide en faisant pivoter la jambe opérée d’un seul bloc

3 Q/ Pour tourner le patient

R/Le tourner sur le coté non opéré sans oublier de placer le coussin d’abduction entre les jambes.

4 Q/Pour chausser un patient

R/Asseoir le patient au bord du lit, mettre la chaussure sur le pied valide en premier

5 Q/Installation du patient sur le bassin de lit

R/Demander au patient de prendre appui sur sa jambe valide pour soulever son bassin et de tirer sur la potence. Glisser le bassin du coté valide

6 Q/Les signes fracture col du fémur : 
Le patient, après une chute ou après avoir ressenti une vive douleur à la hanche, ne peut se lever. 
On voie une déformation du membre inférieur en légère flexion et rotation externe. 
Tuméfaction dans le pli de l’aine

R/ C'est vrai

7 Q/La fracture du col de fémur

R/ Concerne l’épiphyse supérieure  entraînant une rupture de la continuité entre l’épiphyse et la diaphyse. 

8 Q/La luxation 

R/C’est un déplacement des surfaces articulaires qui de ce fait ne sont plus en contact permanent

9 Q/Traumatisme crânien : C’est une atteint de la boite crânienne pouvant entraîner une fracture, une hémorragie intracrânien ou un œdème avec des troubles neurologiques

R/C'est vrai

10 Q/L’entorse : se définit comme une lésion traumatique d’une articulation sans déplacement des surfaces articulaires, suite à un mouvement forcé et ne touchant pas l’os

R/C'est vraI

par : Sultan julien

Formateur IFSI

Rédaction soignant en EHPAD.fr

Vocabulaire médical 1 Vocabulaire médical 2 Vocabulaire médical Cardiologie Vocabulaire médical les préfixes Appareil cardio-vasculaire Appareil respiratoire Appareil urinaire Appareil reproducteur Féminin Appareil reproducteur masculin Appareil digestif Appareil respiratoire Système endocrinien Système nerveux Anatomie -Physiologie Maladies aiguë exercice Maladies chroniques Maladies infectieuses Maladies psychiatriques Maladies chirurgicales Maladies aiguës : infarctus, AVC, Détresse Respiratoire Les pathologies du vieillissement Les pathologie en service de chirurgie digestive Les pathologies digestives Les examens ou opérations en chirurgie digestive Vocabulaires et Examens pratiqués en cardiologie La maladie Alzheimer Surveillance de la glycémie par l'aide soignante Comment prendre la mesure de la saturation en oxygène Qcm la maladie Alzheimer Symptômes maladie Alzheimer et Parkinson Qroc Respiration évaluation et cours Qroc pression artérielle évaluation et cours Qroc Élimination urinaire évaluation et cours Température évaluation et cours Pouls évaluation et cours Technique de mesure pulsation et tension artérielle Identifiez les sites de pouls à l’aide du diagramme. Comment gérer son stress à l'oral msp 3 Mise en Situation Professionnelle Module 3 Démarche de soins 8 L'évaluation de la MSP Exemple démarche de soins Exercice classer les organes Mécanisme de la vision Les 5 Organes sensoriels Les organes des sens Les étapes psychologiques personne en fin de vie Prise en charge des fractures du col du fémur Effets indésirables du médicament Le nouveau né exercice Imagerie médical Les troubles du cycle Menace d'accouchement prématuré L'assistance médicale à la procréation La suite de couche la grossesse schéma à compléter la peau, les phanéres Chariot d'urgence Accident Vasculaire Cérébral Qcm surveillance de l'opéré et premier lever Exercice la mitose Qcm conduite à tenir en cas de gale Masque chirurgical et surblouse Hygiène et sécurité dans les soins Exercice Les types de handicap Les Risques liés aux stomies digestives Procédure entretien stomie Différence entre psychose et névrose Rôle de l'as patient diabétique Le trajet des urines L'activité électrique du cœur Signes hypo-hyperglycémie Action aide soignant en cas de hypo-hyperthermie Manifestation des signes cliniques Signes cliniques Quiz signes vitaux et symptômes surveillance staturo pondérale Surveillance paramètres vitaux Signes vitaux Surveillance de l'état cutané par l'aide soignante Paramètres vitaux, Normes sur les constantes, Quiz connaissance sur la douleur Prise en charge de la douleur Trajet de l'air dans l'appareil respiratoire Les étapes de la phagocytose AS examen blanc surveillance clinique Cas concrets signes cliniques Correction état clinique d'une personne Évaluation formative état clinique d'une personne Évaluation état clinique personne Révision aide soignant

Date de dernière mise à jour : 12/08/2021

  • 10 votes. Moyenne 3.3 sur 5.