les enfants doivent-ils payer pour leurs parents âgées

  • Par soignant
  • Le 05/04/2015
  • Commentaires (3)

Dans une conversation récente, une femme en colère affirmais que son père âgé avait gaspillé tous son argent, il n'avais pas pris de bonnes décisions pour gérer son patrimoine et maintenant il voulais que sa fille lui fournisse un soutien financier. 

Certaines personnes disent que les enfants adultes ont l'obligation de soutenir leurs parents âgés tout comme le parent les soutenaient quand ils étaient mineurs.

Les gens qui ont des problèmes financiers, ceux qui ont été élevés dans une famille dysfonctionnels  ou ceux qui ont une foule d'autres raisons, ne peuvent pas être d'accord avec cette philosophie. les établissements de soins (EHPAD, EHPA) ont l'obligation légale de prendre soin du bien-être de leurs clients, mais cette obligation légale peut-t-elle s'appliqué à un enfant adulte envers son parent âgé ?

La réponse à cette question est chargé d'émotions , et il y a probablement autant d'opinions qu'il y a de parents âgés ou d'enfants adultes. 

Pour la société d'aujourd'hui, il est clair que c'est un crime quand un enfant adulte néglige son parent âgée . 

Mais que faire dans ce cas? 

 Est-il moralement répréhensible?

Est ce de la maltraitance? 

Est-ce un crime? 

Ou est-ce seulement qu'ils (les parents âgées) récolte ce qu'ils ont semé? 

Certaines personnes, croient que les enfants adultes n'ont pas l'obligation morale de soutenir leurs parents âgés.

Même démunis ou malades leurs parents âgées ne sont pas sous leur responsabilité. La philosophie de ces personnes entoure le fait qu'ils n'ont pas demandé à naître. 

Ils croient que la personne âgée doit être autonome financièrement ou être pris en charge par la société. Il ya aussi des gens que j'appellerai le devoir filiation qui se soucient à contrecœur de leurs parents âgés comme si c'était une obligation, ils assument cette responsabilité sans lui donner de l'importance. 

le coût des soins aux personnes âgées continue d'augmenter, le débat en France porte sur ​​qui devrait être responsable de ces soins. 

La norme d'aujourd'hui peut être différente demain. 

Je ne prétends pas être un interprète du droit civil, et je ne suis pas un avocat; mais si vous ne vous considérez pas moralement responsable de vos parents âgées ou comme étant un personne avec un devoir filial, il est préférable de savoir où vous vous situez pour assumer vos parents âgées.

Demander un avis juridique maintenant pourrait vous aider à être prêt émotionnellement, juridiquement et financièrement, et il pourrait vous éviter des surprises et du chagrin pour l'avenir.

Frank

réflexion personnes âgées solidarité générationnel soutien familial finance personne âgée

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (3)

SAM
  • 1. SAM | 24/05/2015

Les grands groupes ont largement contribués à l'amélioration des EHPAD, grÄce à ces derniers beaucoup d'établissement ou institutions familliale confiné à une gestion anarchique et douteuses ont disparue laissant la place à des EHPAD dont la qualité ne cesse de s'accroitre. à présent les familles sont soumisent à contribution pour pallier le déficit des gouvernements succesifs dans la prise en charge de nos parents car n'oublions pas que même si c'est un secteur largement subventionné par l'argent public du moins à partir de la catastrophe de 2003 mais depuis 2010 l'argent public manque cruellement dans les institutions privées pour cette raison on demande de plus en plus aux familles de mettre la main à la poche.

tex avery 31
  • 2. tex avery 31 | 24/05/2015

tout en étant d'accord avec l'obligation alimentaire, il demeure que le coût d'hébergement en EHPAD demeure quelque peu exorbitant : 2200 à 3000 euros par mois, la fin de vie en EHPAD demeure un luxe pour beaucoup de familles. Nous sommes souvent dans des paradoxes, ainsi je prends un exemple concrets, ma soeur atteinte de SEP est accueillie depuis 3 ans dans une MAS spécialisée, tout est pris en charge... Ma mère âgée 89 ans en GIR 2 (pour des problèmes physiques et non cognitifs) est dans un EHPAD où il faut verser 2500 euros par mois... Je ne comprends pas trop la logique, d'un côté il y des prises en charge à 100% pour les personnes résidant en MAS, FAM, Foyer de Vie pour des séjours de longue durée (10, 20, 30, voire 40 ans) et de l'autre côté des coûts en EHPAD qui ruinent des familles (vente de maisons, de terrains, emprunts, etc.) et tout cela pour des séjours moyens de 3 ans et demi d'après de récentes études....si on s'en tient à la moyenne cela fait un coût moyen de 100 000 Euros ! qui est en état de débourser 100 000 euros sur 42 mois ? surtout que bien des personnes âgées ont des petites retraites. Pour les personnes aisées pas de problèmes mais pour les autres ???? quand les possibilités de soins ambulatoires ne répondent plus aux besoins ? que faire, condamner les personnes au mouroir... Là nous sommes face à une réelle maltraitance... J'espère qu'un jour il y aura une réforme de fond dont les contributions aux frais d'hébergement seront proportionnelles aux revenus des familles. De plus ne faudrait-il pas exclure certains groupes financiers qui ne voient dans la gestion de leurs EHPAD que des revenus immobiliers

Thomas

Ce type de situation est délicat. Chaque famille a un passé qui impacte sa décision ou sa vision des choses. D'autres ont peu de moyens et préfèrent peut-être privilégier les enfants que les parents. Il faut savoir qu'aujourd'hui il y a un âge où nous nous retrouvons avec la charge des enfants en études et des parents placés ! En Asie, les ainés ont une place plus importante dans la société et prendre soin d'eux est une chose normale, c'est même un honneur.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

Exercices corrigés du DEAS Module 1 à 8

Animaatjes dokter 70912+ de 230 exercices avec corrigés 

Contenue E.learning 

Obtenez un mot de passe aprés paiement et comencez à réviser 

Je teste