Soins et surveillance d'un patient sous oxygène

Qu'est ce que l'oxygénothérapie

L'oxygène, un gaz présent dans l'air que nous respirons, est nécessaire à la vie humaine. Certaines personnes souffrant de troubles respiratoires ne peuvent pas obtenir suffisamment d'oxygène naturellement. Ils peuvent avoir besoin d'oxygène supplémentaire ou d'oxygénothérapie. Les personnes qui reçoivent une oxygénothérapie constatent souvent une amélioration de leur niveau d'énergie et de leur sommeil, ainsi qu'une meilleure qualité de vie.

Qui à besoin d'oxygène

L'oxygénothérapie est prescrite aux personnes qui ne peuvent pas obtenir suffisamment d'oxygène par elles-mêmes. Cela est souvent dû à des conditions pulmonaires qui empêchent les poumons d’absorber de l’oxygène, notamment:

  • maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC)
  • pneumonie
  • asthme
  • arrêt cardiaque
  • apnée du sommeil
  • les maladies pulmonaires
  • traumatisme au système respiratoire

Pour déterminer si une personne bénéficiera de l'oxygénothérapie, les médecins testent la quantité d'oxygène dans leur sang artériel. Une autre façon de vérifier consiste à utiliser un oxymètre de pouls qui mesure indirectement les niveaux d'oxygène, ou la saturation , sans nécessiter d'échantillon de sang. L'oxymètre de pouls se clipse sur la partie du corps d'une personne, comme un doigt. Des niveaux faibles signifient qu'une personne peut être un bon candidat pour l'oxygène supplémentaire.

Les niveaux normaux d'oxygène dans le sang artériel se situent entre 75 et 100 mmHg (millimètres de mercure). Un niveau d'oxygène de 60 mmHg ou moins indique le besoin d'oxygène supplémentaire. Trop d'oxygène peut aussi être dangereux et peut endommager les cellules de vos poumons. Votre niveau d'oxygène ne doit pas dépasser 110 mmHg.

Certaines personnes ont constamment besoin d'oxygénothérapie, alors que d'autres n'en ont besoin qu'occasionnellement ou dans certaines situations. Une oxygénothérapie est effectuée chez le médecin et d'autres fois, les gens ont un apport d'oxygène dans leur maison ou un système d'oxygène portable.

Quels sont les symptômes

  • Respiration rapide
  • essoufflement
  • rythme cardiaque rapide
  • toux ou respiration sifflante
  • transpiration
  • confusion
  • des changements dans la couleur de votre peau

Les différents types 

Il existe plusieurs types de thérapies à l'oxygène qui peuvent être utilisées. Ceux-ci inclus:

  • gaz d'oxygène
  • oxygène liquide
  • concentrateurs d'oxygène
  • oxygénothérapie hyperbare

Gaz oxygène

L'oxygène peut être stocké dans un réservoir portable. Ce sont les systèmes de gaz comprimé. Un concentrateur stationnaire plus grand est utilisé dans la maison et un réservoir d'oxygène plus petit peut être utilisé à l'extérieur de la maison. Les plus petits réservoirs peuvent être utilisés avec des dispositifs de conservation de l'oxygène afin que l'oxygène dure plus longtemps. L'oxygène est délivré en impulsions, pas en continu.

Oxygène liquide

L'oxygène liquide peut également être stocké dans un réservoir portable. L'oxygène liquide est plus concentré, donc plus d'oxygène peut entrer dans un réservoir plus petit. Cela est utile pour les personnes qui sont très actives, mais cela s’évaporerait si elles ne sont pas utilisées rapidement. Ces réservoirs sont rechargeables.

L'oxygène liquide et l'oxygène gazeux sont disponibles pour la livraison à domicile dans de nombreux endroits.

Concentrateurs d'oxygène

Les concentrateurs d'oxygène sont moins portables que les autres options. Un concentrateur d'oxygène est un dispositif qui prélève l'oxygène de la pièce, le concentre pour un usage thérapeutique et élimine les autres gaz naturels. Les avantages des concentrateurs sont qu'ils sont moins coûteux et ne nécessitent pas de remplissage comme des réservoirs. Les versions portables sont disponibles. Cependant, la plupart des modèles sont trop gros pour être réellement portables.

L'oxygène est distribué par le réservoir à travers un tube. Il pénètre dans les poumons par les tubes nasaux, un masque facial ou un tube inséré directement dans la trachée.

Oxygénothérapie hyperbare

L'oxygénothérapie hyperbare est différente des autres méthodes d'oxygénothérapie. Les gens respireront de l'oxygène pur dans une pièce ou une chambre pressurisée. Dans les chambres hyperbares, la pression de l'air est augmentée à trois ou quatre fois les niveaux de pression d'air normaux. Cela augmente la quantité d'oxygène délivrée aux tissus du corps. Ce type d'administration d'oxygène est souvent utilisé pour traiter les plaies, les infections graves ou les bulles d'air dans vos vaisseaux sanguins. La thérapie hyperbare doit être effectuée avec soin pour que les taux d'oxygène dans le sang ne deviennent pas trop élevés.

Modes de livraison

La méthode la plus courante est la canule nasale , qui consiste en un tube qui traverse les deux narines. Les autres méthodes de livraison incluent:

  • le masque non-recycleur
  • l'incubateur (pour les nourrissons)
  • Pression positive continue (PPC)

Les avantages

L'oxygénothérapie peut être extrêmement bénéfique pour ceux qui ont souvent des niveaux d'oxygène faibles, quelle qu'en soit la raison. Si nécessaire, l'utilisation régulière d'oxygénothérapie peut permettre aux personnes d'être plus actives et mobiles en réduisant l'essoufflement. Cela peut également améliorer considérablement la qualité de vie et, dans de nombreux cas, prolonger l’espérance de vie.

L'oxygénothérapie peut également réduire les symptômes tels que:

  • maux de tête
  • irritabilité
  • fatigue
  • chevilles gonflées

L'oxygénothérapie peut aider à la croissance et au développement des enfants atteints de maladies pulmonaires chroniques. Il peut également diminuer les symptômes tels que les maux de tête causés par de faibles niveaux d'oxygène et les changements ou problèmes comportementaux.

 

Votre médecin vous rédigera une ordonnance pour commencer l'oxygénothérapie. Ils vous indiqueront comment l'utiliser et à quelle fréquence vous devriez l'utiliser. Cela comprendra le débit ou la quantité d'oxygène dont vous aurez besoin par minute. Il est essentiel que vous suiviez toutes les instructions spécifiques de votre médecin. Si vous ne pensez pas que l'oxygénothérapie fonctionne pour vous, consultez-les avant d'apporter des modifications.

Certaines personnes n'ont besoin d'oxygène que pendant certaines activités, comme faire de l'exercice ou dormir. D'autres personnes ont constamment besoin d'oxygène. La plupart des types d'oxygénothérapie sont fournis avec des réservoirs d'oxygène portables, vous pouvez donc les laisser chez vous si nécessaire.

Même si l'oxygène n'est pas un gaz inflammable, il est également nécessaire pour la combustion. Les incendies dans les zones où l'oxygène est excessif risquent de brûler plus rapidement. Soyez prudent avec les réservoirs d'oxygène autour des flammes nues et des radiateurs, et assurez-vous de stocker les réservoirs d'oxygène en toute sécurité.

Conseils de sécurité

  • Ne pas fumer ou avoir des flammes nues dans la pièce où une personne utilise de l'oxygène.
  • Placez plus d’alarmes d’incendie dans toute la maison pour prévenir les complications graves.
  • Lors de la cuisson, éloignez l'oxygène de la cuisinière, du four et de toute graisse.
  • Pour éviter de trébucher sur le réservoir d'oxygène ou le tube, collez le tube au dos de votre chemise.
  • Ne stockez l'oxygène que dans un endroit où l'air circule librement dans le réservoir. Ne le rangez pas dans un coffre ou un petit placard

Beaucoup de personnes qui ont besoin d'oxygène supplémentaire vivent une vie normale et active. Dans de nombreux cas, l'oxygénothérapie facilite l'activité, augmente l'endurance et diminue l'essoufflement. Dans certains cas, l'oxygénothérapie peut augmenter l'espérance de vie.

Même les personnes qui ont besoin d'une thérapie continue en raison de maladies chroniques peuvent mener une vie normale. Une fois qu'une personne apprend à gérer l'équipement d'oxygène, la thérapie n'a pas à limiter sa routine.

Rédacteur : H.nadia

source : https://www.healthline.com/health/oxygen-therapy#outlook

Proposé par : S.julien équipe E-learning

 

Sultan julien

Formateur IFSI

Historique profession aide soignant 60 Exercices ludiques et interactifs Méthodologie du raisonnement clinique Le raisonnement clinique Les outils du receuil de données Manifestations d'indépendances/dépendances (1) Manifestation d'indépendance/dépendance (2) 3 Démarches cliniques pour vous évaluer Cas clinique 4 pour s'auto-évaluer Cas clinique 5 pour s'auto-évaluer Cas clinique 6 pour s'auto-évaluer Cas clinique 7 pour s'auto-évaluer Cas clinique 8 pour s'auto-évaluer Cas clinique 9 pour s'auto évaluer Cas clinique 10 pour s'auto évaluer Cas clinique 11 pour s'auto évaluer Cas clinique 12 pour s'auto évaluer Cas clinique 13 pour s'auto évaluer Complications liées à l'immobilité Cas clinique 14 pour s'auto évaluer Cas clinique 15 pour s'auto évaluer Révision générale module 1 QROC (50 questions) Handicap 4 techniques de lavage des mains Grille GIR et APA Le système de santé 14 Besoins de Virginia Henderson Maternité : conception grossesse Accouchement, suite de couches Le développement Psychosocial La famille et l'entourage Place de l'aidant La dynamique de groupe et la gestion des conflits Les soins de nursing par l'aide soignante ECORSET du soins Les pathologies du vieillissement Conception de la santé et du soin Les temps clés au quotidien Accompagner une personne au quotidien L'autonomie d'une personne Les rites mortuaires selon les religions Le rôle de L'AS dans la sociabilisation Rôle de l'AS dans l'accessibilité Objectif et mise en œuvre d'une activité Concept d'autonomie et de dépendance Les cycles de la vie Humaine Les outils de soins la grossesse schéma à compléter Le nouveau né exercice La suite de couche Les troubles du cycle Les droits du patient Aide à l’élimination La grille A.G.G.I.R Les concepts du soins L'intimité dans le soins à la personne Différence entre maladie somatique et psychique Concepts de base de la profession Concepts d’autonomie et de dépendance Les infections nosocomiales Etude du besoin de dormir et de se reposer Situation professionnelle AS toilette au lit Situation professionnelle AS aide à la douche Situation professionnelle AS aide au repas Situation professionnelle AS aide à la douche
66 Exercices ludiques et interactifs Cas clinique l'alimentation de la personne âgée Cas clinique en service de médecine Cas clinique en service de chirurgie Révision générale module 3 Vocabulaire médicale Vocabulaire médical Cardiologie Anatomie/Physiologie du corps humain Les pathologies du vieillissement Comment prendre la glycémie capillaire par l'AS Paramètres vitaux/SaO2/Glycémie/Périmètre crânien Comment prendre la saturation en oxygène par l'AS Mesure du périmètre crânien par l'AS L'échelle de Braden IMC Calcul de l'indice de masse corporel par l'AS Etat cutané signes d'alerte Prise en charge de la douleur par l'AS Système endocrinien cours et qcm Système neurologique cours et exercices Système urinaire cours et exercices  Système respiratoire cours et exercices Système cardio-vasculaire cours et exercices Système digestif cours et exercices Système des sens l’œil, L’oreille, fosses nasales Système reproducteur féminin Système reproducteur masculin Pathologies chroniques cours et exercice Pathologies aiguës cours et exercices d'évaluation Pathologies psychiatriques Pathologies chirurgicales cours Pathologies infectieuses cours Tissu musculaire Vieillissement physiologique Maladie somatique et maladie psychique Comment prendre la tension artérielle Mesure de la diurèse 9 Quadrants Abdominaux cours et exercice QCM vérification des connaissances M3 QCM vérification des connaissances M3 L'observation des manifestations de l'état de conscience Indice de masse corporelle (IMC) Comment prendre le pouls Évaluez-vous Système nerveux Évaluez-vous système respiratoire Évaluez-vous système urinaire Évaluez-vous système endocrinien Évaluez-vous système digestif Fausse route manœuvre Heimlich Quels sont les paramètres vitaux chez l'enfant ? Paramètres vitaux chez la personne âgée Situation professionnelle AS hypotension artérielle Situation professionnelle AS Détresse respiratoire Situation professionnelle AS Prise de température Situation professionnelle AS Surveillance respiratoire Situation professionnelle AS Hypertension Artérielle Situation professionnelle AS Surveillance état de conscience Situation professionnelle AS Surveillance poids Absence de selles Situation professionnelle AS Suspicion d'infection urinaire Situation professionnelle AS Prise en charge d'une chute Situation professionnelle AS Hyperthermie Rôle AS pathologies respiratoires Rôle AS pathologies cardiovasculaires Rôle AS pathologies digestives Rôle AS pathologies urinaires Rôle AS les situations d'urgence Évaluation de l'état de santé Évaluation de la taille et du poids Guide de révisions des maladies Rôle AS le recueil de selles (coproculture)
40 exercices pour s'évaluer au module 4 42 Exercices ludiques et interactifs Notions de pharmacologie cours et exercices d'évaluation Notion des parcours de soins Méthodologie de réalisation d'un soin Lavage oculaire et instillation de collyre Pose de suppositoire (d'aide à l'élimination) Observation des patients sous dialyse  L'évaluation de la douleur par l'AS L'examen de bandelette urinaire par l'AS Notion sur l'oxygénothérapie Oxygénothérapie : montage, entretien du matériel, surveillance Observation patient sous assistance respiratoire par AS Montage, entretien du matériel, réalisation d'aspiration endotrachéale Surveillance d'une personne sous moniteur Premier lever par l'AS Surveillance et renouvellement d'une vessie de glace par l'AS Soins et surveillance d'une sonde vésicale par l'AS Surveillance d'un patient porteur d'un plâtre Soins et surveillance d'un patient dans le coma Soins post-mortem : toilette, habillage, identification. Observation et surveillance du patient sous perfusion Rôle AS chirurgie préparation et retour de bloc Prévention des escarres, Rôle de l'AS L'analyse d'urine Rôle aide soignante Rôle aide soignante l'alimentation par sonde Rôle aide soignante Soins palliatifs Rôle AS en pneumologie Le prélèvement de selles rôle AS Rôle aide soignante Aide aux pansements Rôle AS en orthopédie traumatologie l'AS et la surveillance de l'opéré Le rôle de l’AS et le lavement évacuateur Le rôle de l’AS et le lavage gastrique Rôle AS pose de l’étui pénien Rôle AS prise en soin des personnes atteintes de cancer Rôle AS vidange sac collecteur d'urine Rôle AS mise en route d'une diurèse Rôle AS surveillance du drain de redon Rôle AS en psychiatrie Situation professionnelle AS pose étui pénien Situation professionnelle AS soins des yeux Situation professionnelle AS soins post mortem Situation professionnel AS PEC Douleur Situation professionnelle AS Surveillance post opératoire Soins au patient porteur de colostomie/iléostomie  Prévention des points de pression/ escarres Règle ECORSET Étude de situation patient post opératoire Soins pré et post opératoire Soins de bouches non médicamenteux rôle de l'AS Comment mettre les bas de contention Cas clinique module 4 N°1 Cas clinique module 4 N°3 Cas clinique module 4 N°2 Cas clinique module 4 N°4 Cas clinique module 4 N°5 TD Pharmacologie Rôle AS Pharmacologie Rôle AS ouverture matériel stérile Examen blanc Pharmacologie
AFGSU 10
Je fais un essai ACHETER le PROGRAMME et COMMENCER à RÉVISER Menu modules 1 à 10 Organisation de la formation aide soignant ARP Analyse réflexive de pratique 50 schémas à légender 7 exemples Études de situation Bloc 2 modules 3 et 4

Date de dernière mise à jour : 26/11/2021

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam