Proposé par : Sultan.julien Formateur santé E-learning

Bonjour M

Connexion membre

Homme de 85 ans, recherche une famille d’accueil

Tianjin, Chine: Han Zicheng a survécu à l'invasion japonaise, à la guerre civile chinoise et à la Révolution culturelle, mais il savait qu'il ne pouvait supporter le chagrin de vivre seul. Par une journée froide en décembre dernier, le grand-père chinois de 85 ans a écrit sur des affiche: "Je cherche une famille pour m'adopter"

"Vieil homme seul . Fortement corpulent, il peut faire ses courses, cuisiner et prendre soin de lui-même. Pas de maladie chronique.Je suis retraité d'un institut de recherche scientifique, avec une pension mensuelle de 6000 RMB [environ 1270 $] par mois. " .

«Je n'irai pas dans une maison de retraite, mais j'espère qu'une personne ou une famille bienveillante m'adoptera, me nourrira pendant mon grand âge et enterrera mon corps quand je serai mort.

Il a affiché les tracts dans les abribus de son quartier.

Puis il est rentré à la maison pour attendre.

Agé de 85 ans et terrifié à l'idée de mourir seul, il refusait d'aller dans une maison de retraite.

Son rêve était de rester avec une famille qui s'occuperait de lui . Il a reçu de nombreux appels, mais son rêve n'a pas été réalisé. Il a souvent appelé  une ligne d'écoute et  d'assistance pour les personnes âgées -  mis en place pour prévenir le suicide chez les personnes seules et désespérés . Finalement, au début d'avril 2018, il a succombé à une maladie et à une insuffisance cardiaque.

Jomey stéphane

Responsable publication soignant en EHPAD.fr

Source

suicide conjoint disparue maladie alzheimer personnes âgées solitude

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire