lettre ouverte aux candidats à l'election présidentielle

  • Par soignant
  • Le 05/10/2014
  • Commentaires (0)

LETTRE OUVERTE AUX CANDIDATS A  L'ELECTION PRÉSIDENTIEL 

Madame, Monsieur,

Vous avez décidé de présenter votre candidature à la Présidence de la République.

Cette élection suprême dans nos institutions concentre les espérances des Françaises et des  Français pour eux-mêmes et pour le pays.

Aussi, je me permets de porter votre attention sur les préoccupations des professionnels de la dépendance et du grand âge et je souhaiterais connaître vos propositions  si vous étiez en charge de nos institutions ;

La dépendance est un sujet de société et, ces dernières années jamais un thémes , n'avais fait autant  l’objet d’études, de plans, de groupes de travail et de commentaires d’experts

Or dans le même temps, la charge de travail s’est accrue sur les épaules de ces personnels étant donné l’augmentation des personnes âgées présentes et à venir. 

Si les Français ont gagné des années d’espérance de vie, on ne peut que s’en réjouir mais il faut que les structures accueillant de nouveaux patients plus âgés, plus dépendants puissent suivre cette évolution ainsi que son personnel

 -      La gériatrie manque d'humanitude

Dans la majorité des EPHAD, la réalité de la prise en charge des personnes âgées se  situe entre 10 et 12 résidents par soignant,  

Prendre le temps d'écouter, de comprendre, de rassurer, bref accompagner la personne dignement deviens une mission impossible. 

-          La gériatrie manque de formation

Maladie d’Alzheimer et démence associée, soins palliatifs et fin de vie, profil psychotique.

Dans les EPHAD, les formations sont de courte durée (14 h sur 2 jours  par an), et donc insuffisantes.

 -          La gériatrie manque de leader

Nos directeurs sont embourbés dans un métier régi par un cadre législatif et soumis à de fortes contraintes réglementaires

Ils n’ont plus le temps et la disponibilité pour fixer le cap et animer et encadrer les équipes., pour soutenir et initier des projets sur le terrain

 -          La gériatrie manque d’effectifs

La gériatrie reste un secteur peu prisé par les jeunes malgré des campagnes de communication sur le métier  

Encourager et susciter des vocations ne peut se faire qu’avec une véritable revalorisation des salaires, des carrières et des formations (initiale et continue)

Les maison de retraite EHPAD sont un secteur subventionné et très rentable, il semble urgent de revoir le niveau d’intéressement afin de fidéliser et recruter de nouveaux professionnels compétents.

Dans l’attente de vos propositions,

 Veuillez croire, Madame, Monsieur, en l’expression de mes respectueuses salutations, 

 

la gériatrie manque d'humanitude de formation de leader d'effectifs

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Exercices corrigés du DEAS Module 1 à 8

Animaatjes dokter 70912+ de 230 exercices avec corrigés 

Contenue E.learning 

Obtenez un mot de passe aprés paiement et comencez à réviser 

Je teste