Isolement solitude le grand Mal de nos aînés

  • Par soignant
  • Le 05/10/2014
  • Commentaires (1)

Depuis la canicule de 2003, une prise de conscience s'est opérée et un nouveau regard s'est posé sur l'isolement des personnes âgées.

"Il existe une étroite corrélation entre l'absence d'un entourage actif et le sentiment de solitude.

18 % des personnes âgées, soit presque une personne sur cinq, n'ont pas l'occasion de parler chaque jour"

La solitude, grande cause nationale 2011, serait donc plus forte et plus cruelle à domicile. De fait, elle devrait diminuer en E.H.P.A.D.

Pour autant, beaucoup des Résidants en maison de retraite ne sont pas entourés d'une famille proche.

Je remarque que ce sont toujours les mêmes qui sont visités, ce qui peut accentuer la solitude des autres.

Par ailleurs, le sentiment d'isolement peut être prégnant même entouré de nombreuses personnes.

N'oublions pas non plus que nombre de Résidants ont perdu un ou plusieurs être chers et, malgré les multiples sollicitations du personnel, il reste parfois difficile de combler ce grand vide qu'on appelle la solitude.

Certains résidants en EHPAD sont complètement isolés.

A la rubrique "personne à prévenir", il n'y a rien de noté.

Cette absence d'entourage et/ou de représentant légal peut sans doute renforcer un sentiment d'abandon dont il faudra tenir compte dans l'accompagnement du Résidant. (source expertise technique d'un EHPAD xéna idec en EHPAD)

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

Thomas

Il faut combattre la solitude chez les personnes âgées. Comment ? En privilégiant les activités intergénérationnelles, en faisant appel aux associations, en organisant des rencontres, des ateliers, etc... Tous les moyens sont bons !

Ajouter un commentaire

Exercices corrigés du DEAS Module 1 à 8

Animaatjes dokter 70912+ de 230 exercices avec corrigés 

Contenue E.learning 

Obtenez un mot de passe aprés paiement et comencez à réviser 

Je teste