Hold-up sur la réforme dépendance

  • Par soignant
  • Le 05/10/2014
  • Commentaires (0)

 

HOLD UP SUR LA DEPENDANCE

 C’est dans la torpeur de l’été du mois de juillet* que nos élites daigneront nous faire connaître les axes choisis pour « la réforme dépendance ».

 Cette réforme annoncée comme prioritaire en début d’année va-t-elle enfin voir le jour ?

 Elle devait reposer et être l’émanation d’un large consensus démocratique.

 Où en est le débat ?

 On préconise la création d’un cinquième risque.

 On incite à prélever une deuxième journée de solidarité.

 Durant les derniers mois, on a entendu divers courants s’exprimer, et il nous a semblé que la France est devenue un pays au risque accru de personnes âgées dépendantes dans le présent et pour le futur.

 Toujours est-il qu’on nous prévoit la catastrophe, l’hallali !!!

 Les finances de la Sécurité Sociale, celles du conseil général, sont exsangues ; il y a urgence à trouver un financement pour couvrir la solidarité avec le grand âge.

 Notre ministre a promis que c’est la carte vitale et non la carte bleue qui paierait ces frais, or à ce jour, les quelques propositions mises en avant ne sont pas convaincantes.

  •  Je ne crois pas que le prélèvement 1% sur les donations partages suffisent.
  •  Je ne crois pas non plus à cette deuxième journée solidarité, même étendue aux autres professions dispensées pour la première.
  •  Je ne crois pas aux incitations compassionnelles pour valoriser les familles et les proches d’une personne dépendante.
  •  Je ne crois pas non plus qu’on va trouver miraculeusement les moyens et les places pour construire des établissements temporaires à mi-chemin de l’hôpital entre la maison de retraite.

 Non, ce que je crois, c’est qu’en jouant avec la peur des citoyens de devenir un jour dépendant, les oligarchies « assurances privées et banques » n’aient flairé le bon filon pour engranger encore de nouveaux profits.

 Nos concitoyens souscrivent d’ores et déjà des centaines d’euros en prévision de leur avenir de possible « dépendant ».

 Une mesure prise par notre exécutif, pour rendre une assurance universelle dépendance obligatoire est écartée pour le moment.

 Cette mesure aurait rapporté surtout aux assurances et aux banques, pour un sinistre difficilement mesurable et prévisible.

 Même si le scénario d’une assurance universelle est peu probable pour l’instant, on aura assez joué avec la peur de tout un chacun devant sa perte d’autonomie pour que, dans les jours prochains, nous alimentions les caisses des banques et des assurances privées.

 Le comble serait que ces souscriptions volontaires bénéficient d’une réduction d’impôts !!!!

 Oui, je sais, je n’apporte aucune solution, je critique.

 Mais si nous pensions plutôt à la prévention :

  •  - éducation sur la nutrition, prévention systématique, parcours santé obligatoire :
  •  - consultation spécialisée, gériatrie, dentiste, orthophoniste, ...
  •  - combattre l’isolement social, améliorer l’habitat, développer et améliorer l’accueil de jour, créer un réel statut de l’aidant proche de la personne âgée, formée et rémunérée, donner plusd'ambition au CLIC "avec comme mission de guichet unique d'orientation administratif"... Rien de nouveau certes, mais à mes yeux important en terme de considération et de regard que l’on porte sur le grand âge.

 Regard autre que celui qui se borne à parler de pourcentage à prélever sur les salaires de tout actif arrivant à une tranche d’âge à déterminer, sauf qu’à ce jour, ce sont encore les salariés qui seront ponctionnés par une nouvelle citation dès l’âge de 50 ans ( ou peut- être avant)...

 Samir aide soignant désabusé

 *la date d'annonce est repoussé à septembre

 

ATTENTION TOUTE UTILISATION FAITE SANS L'ACCORD DE L'AUTEUR

CONSTITUERA UN ACTE DE CONTREFACON ET SERA PASSIBLE DE POURSUITES JUDICIAIRES

 

 

 

 

publicité

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Exercices corrigés du DEAS Module 1 à 8

Animaatjes dokter 70912+ de 230 exercices avec corrigés 

Contenue E.learning 

Obtenez un mot de passe aprés paiement et comencez à réviser 

Je teste