EHPAD....! secteur sinistré

  • Par soignant
  • Le 05/10/2014
  • Commentaires (0)

EHPAD...! secteur sinistré ?

Si je crois certaines informations lues sur internet, le secteur des EHPAD à du plomb dans l'aile.

Même morosité du côté du SYNERPA, le syndicat des directeurs d'EHPAD à but lucratif, qui s’inquiète d'avoir été abondonné par les pouvoirs publics en rase campagne.

Outre-Manche, de vives inquiétudes pèsent sur un leader de l'hébergement des personnes  âgées dépendantes, quasiment en failllite.

Enfin des Cassandre font leur apparition dans l’hexagone et annoncent une épuration du secteur dans les années à venir, les indépendants du secteur (environ 700 maisons de retraite) n'auront pas d'autres choix que de se faire racheter par

les grands groupes (en cause la complexification et la réglementation du secteur).

En attendant, les principaux groupes d'hébergement à butlucratif se restructurent, ou fusionnent . Ils  se délestent d'une partie de leur patrimoine immobilier.

Surtout pour se désendetter.

La raison est simple : ces dernières années,  la course aux parts de marché, dont ont fait preuve les groupes d'hébergement , à but lucratif en les poussant à s'endetter plus que de raison.

Le secteur des maisons de retraite n'est pas à plaindre, il est vrai que sous l’impulsion des politiques publiques en faveur des personnes âgées, la transformation et la mise aux normes des maisons de retraite ont été très importantes mais se sont opérées en partie, grâce  à l'argent public, un secteur ultra subventionné, comme le rappelle un responsable du gouvernement , et qui a connu plus d'aides que les autres secteurs.

Depuis la catastrophe de 2003, la corne d'abondance a inondé un secteur qui a progressé en moyenne de 7500 places d'hébergement par an, dont le privé a su tirer profit, gagnant des parts de marché au détriment des EHPAD publics moins réactifs.

Difficile de croire que c'est un secteur sinistré ou en stand by à cause du gel budgétaire annoncé par le gouvernement.

DVD, MEDICA, KOREAN, ORPEA affichent une bonne santé en bourse, pour preuve l'entrée de groupes industriesl ou financiers et immobiliers  dans leur capital.

Les perspectives financières du marché de la dépendance n'en sont qu'au balbutiement,  les mesures sur la dépendance qui seront annoncées par le gouvernement vont apporter une nouvelle embellie financière pour ce secteur.

Il leur faudra simplement s'habituer à ponctionner d'autres  poches, celles des résidents et de  leurs proches, au lieu des caisses de l'état, c'est à dire nous, le contribuable citoyen.

JOHEIR SAMIR

 

publicité

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Exercices corrigés du DEAS Module 1 à 8

Animaatjes dokter 70912+ de 230 exercices avec corrigés 

Contenue E.learning 

Obtenez un mot de passe aprés paiement et comencez à réviser 

Je teste