CCU l'augmentation de la honte

  • Par soignant
  • Le 05/10/2014
  • Commentaires (0)

Une surprise vous attend sur votre bulletin de salaire du mois d’avril 2011.

 Une augmentation dérisoire de nos salaires, pas plus que 0.5 euros !

 De 6.78 euros, il passe à 6.83 euros : ce point est à multiplié par votre coefficient* pour déterminer votre salaire brut

 A titre d’exemple

 

Une AS ou une AMP est au coefficient 220 multiplié par 6.83 cts d’euros = 1502.6 euros brut

 Que faut-t-il penser de cette augmentation, alors que l’inflation prévue  est de l’ordre de 2 % pour 2011 ?

 

  • Tout augmente essence, gaz, produit de première nécessité, nos salaires ne suivent même pas cette progression des prix.
  • Nous travaillons dans un secteur d’activité (maison de retraite) ultra subventionné.
  • La sécurité sociale prend en charge nos salaires à hauteur de 70%, le solde est payé par notre employeur.
  • Un résident d’une maison de retraite privé paye sa chambre 2200 euros en moyenne, obligé parfois de puiser sur son patrimoine ou de vendre ses biens pour vivre en maison de retraite médicalisée.
  • Bien souvent, une participation financière de la famille du résident est demandée.
  • Tout y passe : les économies d’une vie, la pension retraite, les allocations logement l’APA.
  • La loi Scellier permet d’investir dans les chambre d’EHPAD, un dispositif efficace pour lever des fonds importants,

 

Où va tout cet argent ? Qui en tire les bénéfices ? Pourquoi les soignants n’ont-ils pas un salaire décent ?

 

Pourquoi la prise en charge de nos ainés doit-elle être, encore,  l’objet d’appétits financiers de la part des banques et des assurances ?

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Exercices corrigés du DEAS Module 1 à 8

Animaatjes dokter 70912+ de 230 exercices avec corrigés 

Contenue E.learning 

Obtenez un mot de passe aprés paiement et comencez à réviser 

Je teste