Besoin psychologique des résidents d'un ehpad

  • Par soignant
  • Le 05/10/2014
  • Commentaires (0)

 

publicité

Patrick Zamparini
Aide-soignant en EHPAD
Formations scientifiques et gérontologiques
e-mail : patrick.zamparini@wanadoo.fr

 

BESOINS PSYCHOLOGIQUES DES RESIDENTS D’UN EHPAD ET ACCOMPAGNEMENT MUSICAL

 

 

Essai d’analyse et d’interprétation des besoins psychologiques des résidents d’un EHPAD au cours de la soirée, par le biais d’un projet d’accompagnement musical.

Par soirée, on entendra ici, la durée comprise entre la fin du dîner et la phase d’endormissement nocturne.

 Ce moment du nycthémère est marqué par une phase de grande activité juste après le repas, suivie d’une décroissance rapide de celle-ci, assortie d’un effondrement plus ou moins précoce (suivant la saison) de la luminosité naturelle, et de l’installation d’une ambiance sonore de plus en plus en calme.

Le soir après le dîner, les résident/es d’un EHPAD manifestent des besoins variés, auxquels le personnel soignant s’affaire à répondre au mieux.

Les comportements et les attentes sont fort divers. Prolonger la fin du repas pour le finir tranquillement ou discuter, s’attarder un moment dans le salon et regarder la télévision, déambuler librement, être guidé et aidé pour regagner rapidement la chambre, etc., autant de manifestations habituelles caractéristiques de la première partie de la soirée.

Un peu plus tard, la plupart des résident/es ont regagné leurs chambres, et certain/es ont entamé seul/es leurs rituels vespéraux habituels, tandis que d’autres attendent ou bénéficient déjà de l’assistance des soignant/es.

La soirée impose des conditions environnementales qui soumettent globalement les résident/es, à un certain isolement dans l’espace (chambre), visuel (diminution de la luminosité, réduction importante des activités humaines), sonore (autres résident/es, personnel, télévision, bruits extérieurs, …).

De plus, la journée s’achevant, une fatigue normale s’affirme, invitant spontanément les résident/es à un lâcher prise psychomoteur pré-nocturne.

Mais l’ensemble de ces circonstances, mettent à nu le psychisme des résident/es, et les invitent à la réflexion, voire à l’introspection.

Ceci pouvant en faire résulter, de l’ennui ou des inquiétudes, ou bien des interrogations existentielles , voire des angoisses …

Chaque personne âgée résout ses problématiques, à sa manière et en fonction des circonstances particulières.

Dans cet essai, sont d’abord examinés les circonstances vespérales, les manifestations comportementales et psychologiques des résident/es, et ce, à travers l’analyse de multiples observations réalisées dans un EHPAD, au cours de la pratique soignante ordinaire.

Puis, par le biais d’un projet d’accompagnement musical spécifique, tous ces aspects sont rediscutés en corrélation avec l’analyse de l’oeuvre musicale proposée.

Ici, le projet d’accompagnement musical est à comprendre non pas comme un objectif pratique en lui-même, mais bien comme un procédé original pour tenter de mieux comprendre certains aspects des besoins et des attentes vespéraux des résident/es d’un EHPAD.

besoins-psychologique-du-soir-et-accompagnement-musical.pdf besoins-psychologique-du-soir-et-accompagnement-musical.pdf

ATTENTION

site disposant d'un horodatage toute utilisation ou reproduction de document sans accord

constitue un acte de contrefaçon et sera passible de poursuite judiciaire

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Exercices corrigés du DEAS Module 1 à 8

Animaatjes dokter 70912+ de 230 exercices avec corrigés 

Contenue E.learning 

Obtenez un mot de passe aprés paiement et comencez à réviser 

Je teste