Défaillances organiques et processus dégénératifs

Appareil cardiovasculaire

Le système cardiovasculaire ou circulatoire alimente le corps en sang. Il se compose du cœur, des artères, des veines et des capillaires.

Cause de décès la plus courante Source fiableà l'échelle mondiale. Cependant, il existe de nombreuses façons de réduire le risque de développer ces conditions. Il existe également de nombreuses options de traitement si elles se produisent.

Le traitement, les symptômes et la prévention des affections faisant partie des MCV se chevauchent souvent.

Dans cet article, nous examinons les différents types de MCV, leurs symptômes et causes, et comment les prévenir et les traiter.

Les types

Il existe de nombreux types de MVD

MCV comprend de nombreux types de conditions différentes. Certains d'entre eux peuvent se développer en même temps ou entraîner d'autres conditions ou maladies au sein du groupe.

Les maladies et affections qui affectent le cœur comprennent:

  • l'angine de poitrine , un type de douleur thoracique qui se produit en raison de la diminution du flux sanguin dans le cœur
  • arythmie ou rythme cardiaque ou rythme cardiaque irrégulier
  • maladie cardiaque congénitale , dans laquelle un problème de fonction ou de structure cardiaque est présent dès la naissance
  • maladie coronarienne , qui affecte les artères qui alimentent le muscle cardiaque
  • crise cardiaque ou blocage soudain de la circulation sanguine et de l'apport d'oxygène du cœur
  • insuffisance cardiaque , où le cœur ne peut pas se contracter ou se détendre normalement
  • cardiomyopathie dilatée, un type d'insuffisance cardiaque, dans lequel le cœur grossit et ne peut pas pomper le sang efficacement
  • cardiomyopathie hypertrophique, dans laquelle les parois du muscle cardiaque s'épaississent et des problèmes de relaxation musculaire, de circulation sanguine et d'instabilité électrique se développent
  • régurgitation mitrale, dans laquelle le sang retourne par la valve mitrale du cœur pendant les contractions
  • prolapsus valvulaire mitral, dans lequel une partie de la valvule mitrale se gonfle dans l'oreillette gauche du cœur pendant qu'elle se contracte, provoquant une régurgitation mitrale
  • sténose pulmonaire, dans laquelle un rétrécissement de l'artère pulmonaire réduit le flux sanguin du ventricule droit (chambre de pompage vers les poumons) vers l'artère pulmonaire (vaisseau sanguin qui transporte le sang désoxygéné vers les poumons)
  • sténose aortique, un rétrécissement de la valve cardiaque qui peut bloquer le flux sanguin quittant le cœur
  • fibrillation auriculaire , un rythme irrégulier qui peut augmenter le risque d' AVC
  • cardiopathie rhumatismale , complication de l' angine streptococcique qui provoque une inflammation cardiaque et qui peut affecter la fonction des valves cardiaques
  • rayonnement maladie cardiaque, où le rayonnement dans la poitrine peut endommager les valves cardiaques et les vaisseaux sanguins

Les maladies vasculaires affectent les artères, les veines ou les capillaires dans tout le corps et autour du cœur.

Ils incluent:

  • maladie de l'artère périphérique , qui provoque un rétrécissement des artères et réduit le flux sanguin vers les membres
  • anévrisme , un renflement ou une hypertrophie dans une artère qui peut se rompre et saigner
  • l'athérosclérose , dans laquelle la plaque se forme le long des parois des vaisseaux sanguins, les rétrécissant et limitant le flux de sang riche en oxygène
  • maladie de l'artère rénale, qui affecte le flux sanguin vers et depuis les reins et peut entraîner une pression artérielle élevée
  • La maladie de Raynaud , qui provoque des spasmes dans les artères et restreint temporairement la circulation sanguine
  • maladie veineuse périphérique, ou dommages généraux dans les veines qui transportent le sang des pieds et des bras vers le cœur, ce qui provoque un gonflement des jambes et des varices
  • AVC ischémique, dans lequel un caillot de sang se déplace vers le cerveau et cause des dommages
  • caillots de sang veineux, qui peuvent se détacher et devenir dangereux s'ils se déplacent vers l'artère pulmonaire
  • troubles de la coagulation sanguine, dans lesquels des caillots sanguins se forment trop rapidement ou pas assez rapidement et conduisent à des saignements excessifs ou à la coagulation
  • La maladie de Buerger, qui entraîne des caillots sanguins et une inflammation, souvent dans les jambes, et qui peut entraîner une gangrène

Il est possible de gérer certains problèmes de santé dans les MCV en modifiant le mode de vie, mais certaines conditions peuvent mettre la vie en danger et nécessiter une intervention chirurgicale d'urgence.

Symtômes

Les symptômes varient en fonction de la condition spécifique. Certaines affections, comme le diabète de type 2 ou l' hypertension , peuvent initialement ne provoquer aucun symptôme.

Cependant, les symptômes typiques d'un problème cardiovasculaire sous-jacent comprennent:

  • douleur ou pression dans la poitrine, ce qui peut indiquer une angine de poitrine
  • douleur ou inconfort dans les bras, l'épaule gauche, les coudes, la mâchoire ou le dos
  • essoufflement
  • nausée et fatigue
  • étourdissements ou vertiges
  • sueurs froides

Bien que ce soient les plus courants, les maladies cardiovasculaires peuvent provoquer des symptômes n'importe où dans le corps.

Conseils de style de vie

L'exercice régulier peut aider à prévenir les MCV.

Les gens peuvent prendre les mesures suivantes pour éviter certaines des conditions dans les MCV:

  • Gérer le poids corporel: l'Institut national du diabète et des troubles digestifs et rénaux conseille que si une personne perd 5 à 10% de son poids corporel , elle peut réduire son risque de développer une MCV.
  • Faites régulièrement de l'exercice: l'American Heart Association (AHA) recommande de faire 150 minutes d'activité physique modérée à intense chaque semaine.
  • Suivez une alimentation saine pour le cœur: manger des aliments qui contiennent des graisses polyinsaturées et des oméga-3 , comme le poisson gras, ainsi que des fruits et légumes peuvent favoriser la santé cardiaque et réduire le risque de MCV. La réduction de la consommation d'aliments transformés, de sel, de graisses saturées et de sucre ajouté a un effet similaire.
  • Arrêter de fumer: le tabagisme est un facteur de risque clé pour presque toutes les formes de MCV. Bien que cesser de fumer puisse être difficile, prendre des mesures pour le faire peut réduire considérablement ses effets néfastes sur le cœur.

Appareil digestif

Effets du vieillissement sur le système digestif

Parce que le système digestif a beaucoup de réserves intégrées, le vieillissement a moins d'effet sur sa fonction que sur la fonction des autres systèmes organiques. Néanmoins, le vieillissement est un facteur dans plusieurs troubles du système digestif. En particulier, les personnes âgées sont plus susceptibles de développer une diverticulose et d'avoir des troubles du tube digestif (par exemple, la constipation - voir Gros intestin et rectum ) comme effet secondaire de la prise de certains médicaments.

Œsophage

Avec l'âge, la force des contractions œsophagiennes et la tension dans le sphincter œsophagien supérieur diminuent (appelées presbyesophagus), mais le mouvement des aliments n'est pas altéré par ces changements. Cependant, certaines personnes âgées peuvent être affectées par des maladies qui interfèrent avec les contractions œsophagiennes.

Estomac

Avec l'âge, la capacité de la muqueuse de l'estomac à résister aux dommages diminue, ce qui peut à son tour augmenter le risque de maladie ulcéreuse gastroduodénale , en particulier chez les personnes qui utilisent de l' aspirine et d'autres anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS). De plus, avec l' estomac , l' estomac ne peut pas accueillir autant de nourriture (en raison de l'élasticité diminuée) et la vitesse à laquelle l'estomac vide la nourriture dans l'intestin grêle diminue. Cependant, ces changements ne provoquent généralement aucun symptôme perceptible. Le vieillissement a peu d'effet sur la sécrétion des sucs gastriques tels que l'acide et la pepsine, mais les conditions qui diminuent la sécrétion d'acide, comme la gastrite atrophique , deviennent plus courantes.

Intestin grêle

Le vieillissement n'a que des effets mineurs sur la structure de l' intestin grêle , donc le mouvement du contenu à travers l'intestin grêle et l'absorption de la plupart des nutriments ne changent pas beaucoup. Cependant, les niveaux de lactase diminuent, entraînant une intolérance aux produits laitiers par de nombreuses personnes âgées ( intolérance au lactose ). La croissance excessive de certaines bactéries ( syndrome de prolifération bactérienne ) devient plus courante avec l'âge et peut entraîner des douleurs, des ballonnements et une perte de poids. La prolifération bactérienne peut également entraîner une diminution de l'absorption de certains nutriments, tels que la vitamine B12, le fer et le calcium.

Pancréas, foie et vésicule biliaire

Avec l'âge, le pancréas diminue de poids et certains tissus sont remplacés par des cicatrices (fibrose). Cependant, ces changements ne diminuent pas la capacité du pancréas à produire des enzymes digestives et du bicarbonate de sodium . À mesure que le foie et la vésicule biliaire vieillissent, un certain nombre de changements structurels et microscopiques se produisent (voir Effets du vieillissement sur le foie ).

Gros intestin et rectum

Le gros intestin ne subit pas beaucoup de changements avec l'âge. Le rectum s'agrandit quelque peu. La constipation devient plus fréquente (voir Constipation chez les adultes: éléments essentiels pour les personnes âgées ), qui est causée par de nombreux facteurs:

Un léger ralentissement du mouvement du contenu dans le gros intestin

Une légère diminution des contractions du rectum lorsqu'il est rempli de selles

Utilisation plus fréquente de médicaments pouvant provoquer de la constipation

Souvent moins d'exercice ou d'activité physique

Pathologies de l'appareil digestif

Appendicite, inflammation de l'appendice, le tube fermé attaché au caecum, la première région du gros intestin. Alors que certains cas sont légers et peuvent se résoudre d'eux-mêmes, la plupart nécessitent la suppression de l'appendice enflammé par voie abdominale ……

MaladiecœliaqueLa maladiecœliaque, un trouble digestif auto-immun héréditaire dans lequel les individus affectés ne peuvent tolérer le gluten, un constituant protéique du blé, de l'orge, du malt et des farines de seigle. Les symptômes généraux de la maladie comprennent le passage de selles pâles de couleur pâle ……

Cholécystite, inflammation aiguë ou chronique de la vésicule biliaire, dans la plupart des cas associée à la présence de calculs biliaires. Les bactéries pathogènes telles que Salmonella, Staphylococcus, Streptococcus et Leptospira se trouvent généralement dans les cas de ……

Choléra, une infection aiguë de l'intestin grêle causée par la bactérie Vibrio cholerae et caractérisée par une diarrhée extrême avec une déplétion rapide et sévère des fluides corporels et des sels. Le choléra a souvent atteint des proportions épidémiques en Afrique subsaharienne ……

Cirrhose, changement irréversible du tissu hépatique normal qui entraîne la dégénérescence des cellules hépatiques fonctionnelles et leur remplacement par du tissu conjonctif fibreux. La cirrhose peut avoir plusieurs causes; le terme est appliqué chaque fois que le résultat final ……

Clonorchiasis, infection chronique causée par Clonorchis sinensis, ou douve du foie, un ver parasite d'environ 10 à 25 mm (0,4 à 1 pouce) de long qui vit dans les voies biliaires du foie chez l'homme et les autres mammifères. La clonorchiase est une maladie courante en Chine, au Vietnam, ……

 Cancercolorectal, maladie caractérisée par une croissance incontrôlée des cellules dans le gros intestin (côlon) ou le rectum (partie terminale du gros intestin). Le cancer du côlon (ou cancer de l'intestin) et le cancer du rectum sont parfois mentionnés séparément. Colorectal ……

Constipation, passage retardé des déchets à travers la partie inférieure du gros intestin, avec possibilité d'évacuation des selles relativement sèches et durcies de l'anus. Parmi les causes citées du trouble figurent le manque de régularité dans ses habitudes alimentaires, ……

Maladie deCrohn, inflammation chronique du tube digestif, survenant généralement dans la partie terminale de l'iléon, la région de l'intestin grêle la plus éloignée de l'estomac. La maladie de Crohn a été décrite pour la première fois en 1904 par le chirurgien polonais Antoni Leśniowski. …

Diarrhée, passage anormalement rapide des déchets à travers le gros intestin, avec pour conséquence une décharge de matières fécales lâches de l'anus. La diarrhée peut s'accompagner de crampes. Le trouble a un large éventail de causes. Il peut, par exemple, résulter de ……

Maladie du systèmedigestif, toute maladie qui affecte le tube digestif humain. Ces troubles peuvent affecter l'œsophage, l'estomac, l'intestin grêle, le gros intestin (côlon), le pancréas, le foie ou les voies biliaires. Un trouble répandu du système digestif ……

Dysenterie, maladie infectieuse caractérisée par une inflammation de l'intestin, des douleurs abdominales et une diarrhée avec des selles qui contiennent souvent du sang et du mucus. La dysenterie est une cause importante de maladie et de décès chez les jeunes enfants, en particulier ceux qui ……

Dysphagie, difficulté ou douleur à avaler, causée par des lésions ou un rétrécissement du tube digestif supérieur, une obstruction du tube digestif supérieur par des tumeurs ou des corps étrangers, ou des perturbations du contrôle nerveux ou musculaire de la déglutition. Obstruction……

Entérite, inflammation des intestins (en particulier de l'intestin grêle), causée par des irritants, des poisons, des infections virales ou bactériennes ou des facteurs inconnus. Les symptômes sont extrêmement variables mais incluent généralement une diarrhée continue ou intermittente, ……

Énurésie, trouble d'élimination caractérisé par quatre facteurs: la miction répétée volontaire ou involontaire d'urine pendant la journée ou la nuit dans la literie ou les vêtements; deux événements ou plus par mois pour un enfant âgé de cinq à six ans (un ……

Cancer de l'œsophage, maladie caractérisée par la croissance anormale de cellules dans l'œsophage, le tube musculaire reliant la cavité buccale à l'estomac. Il existe deux types de cancer de l'œsophage: le carcinome épidermoïde, qui se développe à partir de l'épithélium ……

 Cancer de la vésicule biliaire, maladie caractérisée par la croissance de cellules malignes dans la vésicule biliaire. Le cancer de la vésicule biliaire est une maladie rare et est souvent détecté uniquement après que les cellules cancéreuses se sont métastasées (propagées) à d'autres organes, entraînant de faibles taux de survie. ……

Gallstone, concrétion composée de substances cristallines (généralement du cholestérol, des pigments biliaires et des sels de calcium) incorporées dans une petite quantité de matière protéique formée le plus souvent dans la vésicule biliaire. Le type de calculs biliaires le plus courant consiste principalement 

Gastrite, inflammation aiguë ou chronique des couches muqueuses de l'estomac. La gastrite aiguë peut être causée par une consommation excessive d'alcool, l'ingestion de médicaments irritants, une intoxication alimentaire et des maladies infectieuses. Les principaux symptômes sont de graves abdominaux supérieurs ……

Gastro-entérite, syndrome infectieux aigu de la muqueuse de l'estomac et de l'intestin. Elle se caractérise par de la diarrhée, des vomissements et des crampes abdominales. D'autres symptômes peuvent inclure des nausées, de la fièvre et des frissons. La gravité de la gastro-entérite varie d'un coup ……

Lamaladie dereflux gastro-œsophagien (RGO), trouble digestif relativement fréquent caractérisé par un passage fréquent du contenu gastrique de l'estomac vers l'œsophage. Le symptôme le plus courant du RGO est les brûlures d'estomac, une sensation de brûlure dans la poitrine ……

Hématurie, présence de sang dans l'urine, indication d'une lésion ou d'une maladie du rein ou d'une autre structure des voies urinaires; chez les hommes, le sang dans l'urine peut également provenir de l'appareil reproducteur. Le sang peut devenir apparent pendant la miction ……

Hépatite, inflammation du foie qui résulte de diverses causes, infectieuses et non infectieuses. Les agents infectieux qui causent l'hépatite comprennent les virus et les parasites. Les causes non infectieuses comprennent certains médicaments et agents toxiques. Dans certains cas……

Hépatite B, maladie infectieuse du foie dont l'agent causal est le virus de l'hépatite B (VHB). L'évolution et la gravité de la maladie associée à l'infection par le VHB varient considérablement. Certaines personnes sont asymptomatiques, par exemple, tandis que d'autres ……

Hépatite C, maladie infectieuse du foie dont l'agent causal est le virus de l'hépatite C (VHC). Environ 71 millions de personnes dans le monde souffrent d'une infection chronique par le VHC, ce qui fait de l'hépatite C une source majeure de maladie hépatique chronique. Le fardeau du VHC ……

Hernie, protrusion d'un organe ou d'un tissu de sa cavité normale. La saillie peut s'étendre à l'extérieur du corps ou entre des cavités à l'intérieur du corps, comme lorsque des boucles d'intestin s'échappent de la cavité abdominale dans la poitrine par un défaut du diaphragme, ……

Maladie de l'ankylostome, une infestation parasitaire d'humains, de chiens ou de chats causée par des vers suceurs de sang (voir la photographie) vivant dans l'intestin grêle, parfois associés à une anémie secondaire. Plusieurs espèces d'ankylostome peuvent provoquer la maladie. Necator americanus, ……

Incontinence, incapacité à contrôler l'excrétion d'urine ou d'excréments. Le démarrage et l'arrêt de la miction dépendent de la fonction normale des muscles pelviens et abdominaux, du diaphragme et des nerfs de contrôle. Les systèmes nerveux des bébés sont trop immatures pour le contrôle urinaire.

Indigestion, tout ou partie des symptômes - gêne abdominale, éructations, flatulences, aversion pour manger, nausées, vomissements, diarrhée, constipation, brûlures d'estomac - associés au dysfonctionnement du système digestif. L'indigestion peut être causée par une maladie, ……

Maladie inflammatoire de l'intestin (MII), inflammation chronique des intestins qui entraîne une diminution de l'absorption des nutriments. La maladie inflammatoire de l'intestin (MII) englobe deux troubles: la maladie de Crohn (iléite régionale) et la colite ulcéreuse. Le début de……

Obstruction intestinale, blocage fonctionnel ou mécanique du tube digestif. Le blocage fonctionnel se produit lorsque les muscles de la paroi intestinale ne se contractent pas normalement dans la séquence ondulatoire (péristaltisme) qui propulse le contenu intestinal. ……

Intussusception, télescopage d'un segment de l'intestin en un segment adjacent, produisant une obstruction mécanique du canal alimentaire. L'intussusception primaire est parfois congénitale et apparaît rarement après la troisième année de vie; il se pose ……

Syndrome ducôlon irritable (IBS), trouble relativement fréquent des intestins caractérisé par des douleurs abdominales, des gaz intestinaux et une altération des habitudes intestinales, y compris la diarrhée, la constipation ou les deux. D'autres symptômes peuvent inclure des douleurs abdominales soulagées ……

Jaunisse, accumulation excessive de pigments biliaires dans la circulation sanguine et les tissus corporels qui provoque une décoloration jaune à orange et parfois même verdâtre de la peau, du blanc des yeux et des muqueuses. La jaunisse est mieux vue dans le naturel ……

Intolérance au lactose, incapacité à digérer le lactose, le sucre prédominant dans les produits laitiers. Il affecte les gens en provoquant une gêne gastro-intestinale et peut rendre la liberté alimentaire difficile pour les personnes atteintes. L'intolérance au lactose est causée par une carence ……

Cancer du larynx, tumeur maligne du larynx. Il existe deux types de tumeurs trouvées sur le larynx qui peuvent être malignes. L'un s'appelle un carcinome; l'autre, appelé papillome, est souvent bénin mais parfois malin. Le papillome est ……

Hémiplégie laryngée, chez les chevaux, paralysie partielle ou complète des muscles contrôlant la voix vocale et d'autres composants du larynx à la suite de la dégénérescence du nerf laryngé récurrent. L'hémiplégie laryngée survient chez toutes les races de chevaux, ……

Laryngectomie, intervention chirurgicale pour retirer tout ou partie du larynx (boîte vocale). La procédure est le plus souvent utilisée pour traiter les personnes atteintes d'un cancer du larynx en cas d'échec de la chimiothérapie. Cependant, il peut également être effectué lors d'un coup de feu ……

Laryngite, inflammation du larynx ou de la boîte vocale, causée par une irritation chimique ou mécanique ou une infection bactérienne. La laryngite est classée comme laryngite simple, diphtérique, tuberculeuse ou syphilitique. La laryngite simple est généralement associée à ……

Cancer du foie, n'importe laquelle de plusieurs formes de maladie caractérisées par des tumeurs dans le foie; des tumeurs hépatiques bénignes restent dans le foie, tandis que les tumeurs malignes sont, par définition, cancéreuses. La plupart des tumeurs hépatiques malignes sont des hépatomes, également appelés hépatocellulaires ……

Mégacôlon, hypertrophie et dilatation massives du gros intestin (côlon). Les deux principaux types de syndrome sont le mégacôlon congénital, ou maladie de Hirschsprung, et le mégacôlon acquis. Dans le mégacôlon congénital, la partie la plus basse du gros intestin ……

Nausée, (de la nausée grecque, «mal de mer»), sensation d'inconfort dans le creux de l'estomac qui est associée à une répulsion pour la nourriture et une attente de vomissements, comme c'est souvent le cas. La nausée résulte de l'irritation des terminaisons nerveuses ……

Pharyngite, maladie inflammatoire des muqueuses et des structures sous-jacentes de la gorge (pharynx). L'inflammation implique généralement le nasopharynx, la luette, le palais mou et les amygdales. La maladie peut être causée par des bactéries, des virus, des mycoplasmes, des champignons, 

Proctite, infection inflammatoire aiguë de l'anus et du rectum. La cause la plus fréquente de proctite est l'inoculation directe de micro-organismes pathogènes dans le rectum pendant les rapports anaux, mais elle peut être causée par des maladies sexuellement transmissibles, Crohn…

Protéinurie, présence de protéines dans l'urine, généralement sous forme d'albumine. La protéine n'est normalement pas trouvée dans l'urine des individus en bonne santé. Lorsqu'elle est détectée, la protéinurie peut être le signe d'une maladie ou d'une maladie sous-jacente. Cependant, alors que la protéinurie est un signe de ……

Rectocèle, trouble dans lequel le rectum se gonfle dans la paroi arrière du vagin. Elle est causée lorsque les muscles et les tissus conjonctifs soutenant le rectum et la paroi arrière du vagin sont affaiblis, généralement en raison de l'accouchement répété ou du vieillissement, et du ……

Shigellose, infection du tractus gastro-intestinal par des bactéries du genre Shigella. La maladie provoque des douleurs abdominales cramplike ainsi que de la diarrhée composée de selles liquides ou de selles peu abondantes contenant du mucus et du sang. La shigellose survient ……

Sigmoïdoscopie, procédure médicale de diagnostic qui utilise un endoscope à fibre optique flexible pour examiner le rectum et la section terminale du gros intestin, appelé côlon sigmoïde. Cinquante pour cent de toutes les lésions dans l'intestin inférieur se produisent spécifiquement ……

Cancer de l'estomac, une maladie caractérisée par une croissance anormale des cellules de l'estomac. L'incidence du cancer de l'estomac a considérablement diminué depuis le début du 20e siècle dans les pays où la réfrigération a remplacé d'autres méthodes de conservation des aliments

Colite ulcéreuse, inflammation du gros intestin (côlon), en particulier de ses muqueuses, caractérisée par des plaques de minuscules ulcères dans la membrane enflammée. Les symptômes les plus courants de la colite ulcéreuse sont la diarrhée sanglante et les douleurs abdominales. ……

Vomissements, éjection forcée du contenu stomacal de la bouche. Comme les nausées, les vomissements peuvent avoir un large éventail de causes, y compris le mal des transports, l'utilisation de certains médicaments, l'obstruction intestinale, une maladie ou un trouble de l'oreille interne, 

 

Gisèle Cabre

Formatrice IFSI

Appareil respiratoire

Infection à adénovirus, tout groupe de maladies causées par une infection par un adénovirus. Il existe plus de 50 sérotypes différents d'adénovirus, bien que tous ne provoquent pas de maladie chez l'homme. Les maladies qui découlent d'une infection à adénovirus comprennent ……

Asbestose, maladie pulmonaire causée par l'inhalation prolongée de fibres d'amiante. Un type de pneumoconiose, il se rencontre principalement chez les travailleurs dont les occupations impliquaient l'amiante, principalement l'exploitation minière, la construction et la fabrication d'isolant, ……

Asphyxie, défaillance ou perturbation du processus respiratoire provoquée par le manque ou l'insuffisance d'oxygène dans le cerveau. L'inconscience qui en résulte conduit parfois à la mort. L'asphyxie peut être causée par une blessure ou une obstruction de la respiration ……

 L'asthme, une maladie chronique des poumons dans laquelle les voies respiratoires enflammées sont susceptibles de se contracter, provoquant des épisodes de respiration sifflante, d'oppression thoracique, de toux et d'essoufflement dont la gravité varie de légère à menaçant le pronostic vital. L'asthme affecte environ 7 à 10% ……

Atélectasie, dérivée des mots grecs atelēs et ektasis, signifie littéralement «expansion incomplète» en référence aux poumons. Le terme atélectasie peut également être utilisé pour décrire l'effondrement d'un poumon préalablement gonflé, partiellement ou entièrement, ……

La grippe aviaire, une maladie respiratoire virale principalement des volailles et de certaines autres espèces d'oiseaux, y compris les oiseaux d'eau migrateurs, certains oiseaux de compagnie importés et les autruches, qui peut être transmise directement aux humains.

Bronchectasie, une expansion anormale des bronches dans les poumons à la suite d'une infection ou d'une obstruction. Habituellement, le trouble survient à la suite d'une maladie pulmonaire préexistante, telle qu'une maladie pulmonaire obstructive chronique ou une bronchopulmonaire allergique ……

Bronchite, inflammation de tout ou partie de l'arbre bronchique (les bronches), à travers laquelle l'air passe dans les poumons. Les symptômes les plus évidents sont une sensation de congestion thoracique et une toux productrice de mucus. 

Maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC), maladie respiratoire progressive caractérisée par la combinaison de signes et symptômes d'emphysème et de bronchite. C'est une maladie courante, affectant des dizaines de millions de personnes et causant un nombre important de décés

Toux, réflexe expulsif initié lorsque les voies respiratoires sont irritées par une infection, des fumées nocives, de la poussière ou d'autres types de corps étrangers. Le réflexe se traduit par une expulsion soudaine d'air des poumons qui entraîne des sécrétions excessives ……

Noyade, suffocation par immersion dans un liquide, généralement de l'eau. L'eau qui se ferme sur la bouche et le nez de la victime coupe l'alimentation en oxygène du corps. 

Emphysème, affection caractérisée par une destruction généralisée des tissus échangeurs de gaz des poumons, entraînant des espaces d'air anormalement grands. Les poumons affectés par l'emphysème montrent une perte des parois alvéolaires et une destruction des capillaires alvéolaires. 

Hémothorax, collecte d'un liquide sanglant dans la cavité pleurale, entre la membrane tapissant la cage thoracique et la membrane recouvrant le poumon. L'hémothorax peut résulter d'une blessure ou d'une intervention chirurgicale, surtout lorsqu'il y a eu des dommages aux gros vaisseaux sanguins

Influenza, une infection virale aiguë des voies respiratoires supérieures ou inférieures qui est marquée par de la fièvre, des frissons et une sensation généralisée de faiblesse et de douleur dans les muscles, ainsi que divers degrés de douleur dans la tête et l'abdomen. 

Pandémie de grippe (H1N1) de 2009 Lapandémie de grippe (H1N1) de 2009, la première flambée de grippe majeure au XXIe siècle, s'est caractérisée par sa propagation mondiale rapide, facilitée par un degré inhabituellement élevé de contagiosité virale. La diffusion mondiale du virus a été accélérée

Pandémie de grippe de 1918-1919, la flambée de grippe la plus grave du XXe siècle et, en termes de nombre total de décès, parmi les pandémies les plus dévastatrices de l'histoire humaine. La grippe est causée par un virus qui se transmet de personne à personne

Maladie du légionnaire, forme de pneumonie causée par le bacille Legionella pneumophila. Le nom de la maladie (et de la bactérie) provient d'une convention d'État de 1976 de l'American Legion, une organisation de vétérans militaires américains, à Philadelphie 

Cancer dupoumon, maladie caractérisée par une croissance incontrôlée des cellules dans les poumons. Le cancer du poumon a été décrit pour la première fois par des médecins au milieu du XIXe siècle. Au début du XXe siècle, il était considéré comme relativement rare, mais à la fin du siècle, 

Congestion pulmonaire, distension des vaisseaux sanguins dans les poumons et remplissage des alvéoles avec du sang à la suite d'une infection, d'une pression artérielle élevée ou d'insuffisance cardiaque (c.-à-d. Incapacité du cœur à fonctionner correctement). Les alvéoles pulmonaires ……

 Infarctus pulmonaire, mort d'une ou plusieurs sections de tissu pulmonaire due à la privation d'un approvisionnement sanguin adéquat. La section de tissu mort est appelée infarctus. L'arrêt ou la diminution du flux sanguin résulte généralement d'une obstruction dans un vaisseau sanguin ……

Mésothéliome, tumeur qui provient de la feuille de cellules connue sous le nom de mésothélium, qui tapisse les cavités corporelles et forme les couches tissulaires appelées la plèvre et le péritoine. La plèvre est située dans la cavité thoracique

Épanchement pleural, accumulation de liquide aqueux dans la cavité pleurale, entre la membrane tapissant la cage thoracique et la membrane recouvrant le poumon. Il existe de nombreuses causes d'épanchement pleural, notamment la pneumonie, la tuberculose et la propagation d'une tumeur maligne ……

Pleurésie, inflammation de la plèvre, les membranes qui tapissent la cavité thoracique et se replient pour couvrir les poumons. La pleurésie peut être caractérisée comme sèche ou humide.

La pneumoconiose, l'une des nombreuses maladies pulmonaires causées par l'inhalation d'une variété de poussières organiques ou inorganiques ou d'irritants chimiques, généralement sur une période de temps prolongée.

Pneumonie, inflammation et consolidation du tissu pulmonaire à la suite d'une infection, d'une inhalation de particules étrangères ou d'une irradiation. De nombreux organismes, y compris les virus et les champignons, peuvent provoquer une pneumonie, mais les causes les plus courantes sont les bactéries, 

Pneumothorax, condition dans laquelle l'air s'accumule dans l'espace pleural, provoquant son expansion et donc la compression du poumon sous-jacent, qui peut ensuite s'effondrer. (L'espace pleural est une cavité formée par les deux membranes pleurales qui tapissent la cavité thoracique ……

Protéinose alvéolaire pulmonaire, trouble respiratoire causé par le remplissage de grands groupes d'alvéoles avec des quantités excessives de surfactant, un mélange complexe de protéines et de molécules lipidiques (lipides). Les alvéoles sont des sacs aériens, des structures minuscules dans les poumons

 Fibrose pulmonaire, résultat final d'une variété de maladies inflammatoires des poumons dans lesquelles le tissu conjonctif fibreux dense remplace le tissu pulmonaire. Le tissu fibreux rigidifie les poumons, réduit l'espace disponible pour l'air inhalé et interfère avec l'échange de gaz. ……

Pyothorax, présence de pus dans la cavité pleurale, entre la membrane tapissant la cage thoracique et la membrane recouvrant le poumon. La cause la plus fréquente est l'inflammation pulmonaire (pneumonie) 

Syndrome de détresse respiratoire des nouveau-nés, une complication courante chez les nourrissons, en particulier chez les nouveau-nés prématurés, caractérisée par une respiration extrêmement laborieuse, une cyanose (une teinte bleuâtre de la peau ou des muqueuses) et des niveaux anormalement bas d'oxygène ……

SRAS, maladie respiratoire très contagieuse caractérisée par une fièvre persistante, des maux de tête et des malaises corporels, suivis d'une toux sèche qui peut évoluer vers de grandes difficultés respiratoires. Le SRAS est apparu en novembre 2002 dans la province du Guangdong, en Chine, ……

Silicose, une maladie chronique des poumons causée par l'inhalation de poussières de silice sur de longues périodes. (La silice est le principal constituant minéral du sable et de nombreux types de roches.) La silicose est une forme de pneumoconiose. 

Apnée du sommeil, condition respiratoire caractérisée par des pauses respiratoires pendant le sommeil. Le mot apnée est dérivé du grec apnoia, qui signifie «sans souffle». Il existe trois types d'apnée du sommeil: obstructive, qui est la forme la plus courante 

Grippe porcine, une maladie respiratoire des porcs causée par un virus grippal. Le premier virus grippal isolé de porcs a été la grippe A H1N1 en 1930. Ce virus est un sous-type de grippe qui tient son nom de la composition des protéines hémagglutinine (H) ……

Trachéite, inflammation et infection de la trachée (trachée). La plupart des affections qui affectent la trachée sont des infections bactériennes ou virales, bien que des irritants comme le chlore gazeux, le dioxyde de soufre et la fumée dense puissent endommager la muqueuse de la trachée et ……

Tuberculose (TB), maladie infectieuse causée par le bacille tuberculeux, Mycobacterium tuberculosis. Dans la plupart des formes de la maladie, le bacille se propage lentement et largement dans les poumons, provoquant la formation de nodules durs (tubercules) ou de gros cheeselike ……

Appareil reproducteur

Changements de vieillissement dans le système reproducteur masculin

Les changements de vieillissement dans le système reproducteur masculin peuvent inclure des changements dans le tissu testiculaire, la production de sperme et la fonction érectile. Ces changements se produisent généralement progressivement.

Information

Contrairement aux femmes, les hommes ne connaissent pas de changement majeur et rapide (sur plusieurs mois) de la fertilité à mesure qu'ils vieillissent (comme la ménopause). Au lieu de cela, les changements se produisent progressivement au cours d'un processus que certaines personnes appellent andropause.

Les changements de vieillissement dans le système reproducteur masculin se produisent principalement dans les testicules . La masse du tissu testiculaire diminue. Le niveau de l'hormone sexuelle masculine, la testostérone, diminue progressivement. Il peut y avoir des problèmes pour obtenir une érection. Il s'agit d'un ralentissement général, au lieu d'un manque total de fonction.

La fertilité

Les tubes qui transportent le sperme peuvent devenir moins élastiques (un processus appelé sclérose). Les testicules continuent de produire du sperme, mais le taux de production de spermatozoïdes ralentit. L'épididyme, les vésicules séminales et la prostate perdent certaines de leurs cellules de surface. Mais ils continuent de produire le liquide qui aide à transporter le sperme.

Fonction urinaire

La glande prostatique s'agrandit avec l'âge car une partie du tissu prostatique est remplacée par un tissu cicatriciel. Cette condition, appelée hyperplasie bénigne de la prostate (HBP), affecte environ 50% des hommes. L'HBP peut causer des problèmes de ralentissement de la miction et de l'éjaculation.

Chez les hommes comme chez les femmes, les changements du système reproducteur sont étroitement liés aux changements du système urinaire.

Effet des changements

La fertilité varie d'un homme à l'autre. L'âge ne prédit pas la fertilité masculine. La fonction de la prostate n'affecte pas la fertilité. Un homme peut engendrer des enfants, même si sa glande prostatique a été retirée. Certains hommes assez âgés peuvent (et font) des enfants.

Le volume de liquide éjaculé reste généralement le même, mais il y a moins de spermatozoïdes vivants dans le liquide.

Certains hommes peuvent avoir une libido inférieure (libido). Les réponses sexuelles peuvent devenir plus lentes et moins intenses. Cela peut être lié à une diminution du niveau de testostérone. Elle peut également résulter de changements psychologiques ou sociaux dus au vieillissement (comme le manque de partenaire consentant), à la maladie, à des conditions ( chroniques ) à long terme ou à des médicaments.

Le vieillissement en soi n'empêche pas un homme de pouvoir apprécier les relations sexuelles.

Problèmes communs

La dysfonction érectile (DE) peut être une préoccupation pour les hommes vieillissants. Il est normal que les érections se produisent moins souvent que lorsqu'un homme était plus jeune. Les hommes vieillissants sont souvent moins capables d'avoir des éjaculations répétées.

ED est le plus souvent le résultat d'un problème médical, plutôt que d'un simple vieillissement. Quatre-vingt-dix pour cent des DE seraient attribuables à un problème médical plutôt qu'à un problème psychologique.

Les médicaments (tels que ceux utilisés pour traiter l' hypertension et certaines autres conditions) peuvent empêcher un homme d'avoir ou de garder une érection suffisante pour les rapports sexuels. Des troubles, tels que le diabète , peuvent également provoquer une dysfonction érectile.

La dysfonction érectile causée par des médicaments ou une maladie est souvent traitée avec succès. Parlez à votre fournisseur de soins de santé primaires ou à un urologue si vous êtes préoccupé par cette condition.

L'HBP peut éventuellement perturber la miction. L'hypertrophie de la prostate bloque partiellement le tube qui draine la vessie (urètre). Les changements dans la glande de la prostate rendent les hommes plus âgés plus susceptibles d'avoir des infections des voies urinaires .

L'urine peut remonter dans les reins (reflux vésico-urétéral) si la vessie n'est pas complètement drainée. Si cela n'est pas traité, cela peut éventuellement conduire à une insuffisance rénale .

Des infections de la prostate ou une inflammation ( prostatite ) peuvent également survenir.

Le cancer de la prostate devient plus probable à mesure que les hommes vieillissent. C'est l'une des causes les plus courantes de décès par cancer chez les hommes. Le cancer de la vessie devient également plus fréquent avec l'âge. Les cancers des testicules sont possibles, mais ils surviennent plus souvent chez les hommes plus jeunes.

La prévention

De nombreux changements physiques liés à l'âge, tels que l'élargissement de la prostate ou l'atrophie testiculaire, ne sont pas évitables. Un traitement pour des troubles de santé tels que l'hypertension artérielle et le diabète peut prévenir les problèmes de fonction urinaire et sexuelle.

Les changements dans la réponse sexuelle sont le plus souvent liés à des facteurs autres que le simple vieillissement. Les hommes plus âgés sont plus susceptibles d'avoir de bonnes relations sexuelles s'ils continuent d'être sexuellement actifs à un âge moyen.

Effets du vieillissement sur le système reproducteur feminin

Les changements de vieillissement dans le système reproducteur féminin résultent principalement de l'évolution des niveaux hormonaux . Un signe clair du vieillissement se produit lorsque vos menstruations s'arrêtent définitivement. C'est ce qu'on appelle la ménopause .

La période précédant la ménopause est appelée périménopause. Cela peut commencer plusieurs années avant vos dernières règles. Les signes de la périménopause comprennent:

Des périodes plus fréquentes au début, puis des périodes manquées occasionnelles

Périodes plus ou moins longues

Changements dans la quantité de flux menstruel

Finalement, vos règles deviendront beaucoup moins fréquentes, jusqu'à ce qu'elles s'arrêtent complètement.

Parallèlement aux changements dans vos règles, des changements physiques dans votre appareil reproducteur se produisent également.

CHANGEMENTS DE VIEILLISSEMENT ET LEURS EFFETS

La ménopause est une partie normale du processus de vieillissement d'une femme. La plupart des femmes souffrent de ménopause vers l'âge de 50 ans, bien qu'elle puisse survenir avant cet âge. La tranche d'âge habituelle est de 45 à 55 ans.

Avec la ménopause:

Les ovaires cessent de produire les hormones œstrogènes et progestérone.

Les ovaires cessent également de libérer des ovules (ovules, ovocytes). Après la ménopause, vous ne pouvez plus tomber enceinte.

Vos menstruations s'arrêtent. Vous savez que vous avez traversé la ménopause après avoir eu aucune période de 1 an. Vous devez continuer à utiliser une méthode de contraception jusqu'à ce que vous ayez passé une année entière sans règles. Tout saignement qui survient plus d'un an après vos dernières règles n'est pas normal et doit être vérifié par votre professionnel de la santé.

À mesure que les niveaux d'hormones chutent, d'autres changements se produisent dans le système reproducteur, notamment:

Les parois vaginales deviennent plus minces, plus sèches, moins élastiques et éventuellement irritées. Parfois, le sexe devient douloureux en raison de ces changements vaginaux.

Votre risque d' infections vaginales à levures  augmente.

Le tissu génital externe diminue et s'amincit et peut devenir irrité.

D'autres changements courants incluent:

Symptômes de la ménopause tels que bouffées de chaleur, sautes d'humeur, maux de tête et troubles du sommeil

Problèmes de mémoire à court terme

Diminution du tissu mammaire

Diminution de la libido (libido) et de la réponse sexuelle

Risque accru de perte osseuse ( ostéoporose )

Modifications du système urinaire, telles que la fréquence et l'urgence de la miction et un risque accru d'infection des voies urinaires

Perte de tonus dans les muscles pubiens, entraînant la chute du vagin, de l' utérus ou de la vessie (prolapsus)

Principaux problèmes de reproduction feminin

Endométriose

Cela se produit lorsque le même type de tissu que celui qui tapisse l'intérieur  l'utérus commence à se développer dans des zones autres que la muqueuse utérine. La condition est souvent douloureuse et peut affecter la fertilité. En fait, les femmes qui ont des problèmes de conception sont 6 à 8 fois plus susceptibles de souffrir d'endométriose que les femmes fertiles. La chirurgie ou la fécondation in vitro peut améliorer les chances de tomber enceinte (et de rester).

Cancer du col utérin

Le cancer n'est généralement pas une priorité pour les jeunes femmes, mais ce type - causé par le virus du papillome humain (VPH) - est une menace sérieuse. Chaque année, plus de 11 000 femmes contractent la maladie. Beaucoup sont en âge de procréer. L'avantage: grâce aux frottis de Pap, les médecins peuvent le détecter et le traiter tôt. L'inconvénient: de nombreux traitements provoquent l'infertilité. 

HIV

Avec les puissants médicaments d'aujourd'hui, cette maladie peut souvent être gérée comme une maladie chronique. Certaines personnes vivent si bien avec le virus qu’elles veulent avoir un bébé. Cependant, le VIH affecte la fertilité des hommes et des femmes. Pourtant, devenir parent et possible. Et avec certains traitements contre l'infertilité et une grossesse soigneusement gérée, les chances de transmettre le virus au bébé sont faibles.

Syndrome des ovaires polykystiques (SOPK)

Beaucoup de femmes ne savent pas qu'elles ont cette cause commune d'infertilité jusqu'à ce qu'elles essaient de concevoir. Elle est liée à un déséquilibre hormonal qui affecte l'ovulation et peut conduire à:

  • Kystes (sacs remplis de liquide) sur un ou les deux ovaires
  • Périodes irrégulières
  • Niveaux élevés d'hormones qui peuvent provoquer un excès de poils sur le corps ou le visage

Insuffisance ovarienne primaire (POI)

Pour les femmes de moins de 40 ans, les ovaires peuvent ne pas fonctionner comme ils le devraient. Cela signifie l'arrêt des règles - ou du moins d'en avoir régulièrement. Outre les problèmes mensuels, les femmes avec POI peuvent également avoir:

  • Les bouffées de chaleur
  • Humeur grincheuse
  • Difficulté à se concentrer
  • Sexe douloureux

 

Fibromes utérins

Lors d'un examen pelvien, le médecin peut trouver ces excroissances non cancéreuses sur l'utérus. Ils ne provoquent souvent aucun symptôme et n'empêchent généralement pas de tomber enceinte. Mais elles peuvent augmenter les risques d'infertilité, de fausse couche ou d'autres problèmes de grossesse pour certaines femmes. 

 

Système nerveux

Maladies du système nerveux

Il existe de nombreux troubles du système nerveux. Certains peuvent affecter le cerveau et la moelle épinière tandis que d'autres affectent le système nerveux périphérique.

Maladies du système nerveux central

Les infections

Il s'agit notamment de la méningite et de l'encéphalite. Ceux-ci peuvent être d'origine bactérienne ou virale et peuvent souvent mettre la vie en danger.

La polio est une autre infection du système nerveux central. Il s'agit d'une inflammation de la matière grise de la moelle épinière. Il peut ne présenter aucun symptôme ou provoquer une paralysie des membres inférieurs.

Troubles dégénératifs

La chorée de Huntington est un trouble dégénératif. Cela conduit à une détérioration progressive du système nerveux conduisant à la folie et à la mort. On pense qu'il est dû à des anomalies GABA et est une condition génétique qui s'exécute dans les familles. Il n'y a pas de cure.

La démence est un autre trouble dégénératif. Cela implique une perte de mémoire avec l'âge

La maladie d'Alzheimer si une autre maladie dégénérative. Il s'agit d'une forme sévère de sénilité caractérisée par une perte de mémoire avancée. Elle affecte 5 à 10% des personnes de plus de 65 ans. Dans cette maladie, il peut y avoir formation de plaques protéiques dans le cerveau et détruire les cellules cérébrales. La sécrétion d'acétylcholine est inférieure à la normale dans le cerveau.

La maladie de Parkinson implique des tremblements des membres et des difficultés à maintenir l'équilibre ainsi qu'une rigidité musculaire. Cela est dû au manque de dopamine.

La sclérose latérale amyotrophique (SLA) affecte les motoneurones entraînant une dégénérescence musculaire et une perte de fonction.

La sclérose en plaques est une maladie chronique évolutive qui entraîne la perte de la gaine de myéline au-dessus des nerfs.

Épilepsie.

Paralysie cérébrale

Il s'agit d'un trouble de l'enfance et se produit dès la naissance dans de nombreuses personnes. Il y a une faiblesse des bras et des jambes. Elle est causée par un manque d'oxygène pendant la naissance qui endommage les zones motrices du cortex cérébral.

Les troubles mentaux

Il s'agit notamment de la dépression. La dépression est causée par un manque de sérotonine et / ou de noradrénaline dans le cerveau. La dépression est un trouble médical grave qui affecte plus d'une personne sur 10 au cours de sa vie.

La schizophrénie est une maladie mentale grave qui est probablement liée, en partie, à un surplus de dopamine.

Les phobies sont des peurs excessives et anormales.

Accident vasculaire cérébral ou accident vasculaire cérébral

Cela est causé par la rupture d'un vaisseau sanguin dans le cerveau conduisant à une pression sur les zones vitales du cerveau et cela peut provoquer une paralysie et une faiblesse des membres.

D'autres problèmes avec le système nerveux central comprennent:

Maux de tête et migraines

Blessures à la tête

Maladies du système nerveux périphérique

De nombreuses conditions peuvent également affecter les nerfs périphériques du corps, entraînant une perte de sensation et une paralysie.

Les lésions physiques des nerfs périphériques sont une affection courante qui affecte leur fonctionnement. Souvent, les nerfs périphériques ont la capacité de se régénérer s'ils sont blessés. Mais ce processus de régénération peut prendre des années d'exercice et de physiothérapie.

Des dommages aux nerfs peuvent également être causés par des gonflements à des endroits ou des canaux où le nerf médian passe. C'est ce qu'on appelle le syndrome du canal carpien.

Certaines conditions affectent de nombreux nerfs terminaux. C'est ce qu'on appelle la neuropathie périphérique. La neuropathie périphérique peut commencer par un engourdissement des picotements des doigts et des orteils et s'étendre le long des membres. Elle est couramment causée chez les personnes diabétiques et celles souffrant de certaines maladies génétiques des nerfs, carences en vitamine B12, etc., infections telles que l'herpès ou la lèpre, empoisonnement au mercure, au plomb et à d'autres métaux lourds, conditions inflammatoires telles que Guillain-Barré syndrome, etc.

La neuropathie peut également résulter d'une pression prolongée sur le nerf, entraînant un engourdissement et une raideur (épingles et aiguilles), de fortes baisses de température et une action prolongée des anesthésiques locaux comme la lignocaïne. Une cause réelle de neuropathie périphérique peut également être évasive. C'est ce qu'on appelle la neuropathie idiopathique.

Système endocrinien

Le système endocrinien est un réseau de glandes qui produisent et libèrent des hormones qui aident à contrôler de nombreuses fonctions importantes du corps, y compris la capacité du corps à transformer les calories en énergie qui alimente les cellules et les organes. Le système endocrinien influence la façon dont le cœur bat, la croissance des os et des tissus, et même la capacité à faire un bébé. Il joue un rôle essentiel dans le développement ou non du diabète , d' une maladie thyroïdienne , de troubles de la croissance, d'un dysfonctionnement sexuel et d'une foule d'autres troubles liés aux hormones.

Glandes du système endocrinien

Chaque glande du système endocrinien libère des hormones spécifiques dans la circulation sanguine. Ces hormones voyagent dans le sang vers d'autres cellules et aident à contrôler ou à coordonner de nombreux processus corporels.

Les glandes endocrines comprennent:

Glandes surrénales: deux glandes situées au-dessus des reins qui libèrent l'hormone cortisol.

Hypothalamus: Une partie du cerveau moyen inférieur qui indique à l'hypophyse quand libérer les hormones.

Ovaires: Les organes reproducteurs femelles qui libèrent des œufs et produisent des hormones sexuelles .

Cellules des îlots dans le pancréas : les cellules du pancréas contrôlent la libération des hormones insuline et glucagon.

Parathyroïde: Quatre minuscules glandes dans le cou qui jouent un rôle dans le développement osseux.

Glande pinéale: glande située près du centre du cerveau qui peut être liée aux habitudes de sommeil .

Glande pituitaire: glande située à la base du cerveau derrière les sinus . Elle est souvent appelée «glande maîtresse» car elle influence de nombreuses autres glandes, en particulier la thyroïde . Les problèmes avec l'hypophyse peuvent affecter la croissance osseuse, les cycles menstruels d'une femme et la libération de lait maternel.

Testicules: les glandes reproductrices mâles qui produisent le sperme et les hormones sexuelles .

Thymus: glande située dans la partie supérieure de la poitrine qui aide à développer le système immunitaire de l'organisme tôt dans la vie.

Thyroïde : glande en forme de papillon à l'avant du cou qui contrôle le métabolisme .

Même le moindre hoquet avec la fonction d'une ou plusieurs de ces glandes peut perturber l'équilibre délicat des hormones dans le corps et entraîner un trouble endocrinien ou une maladie endocrinienne.

Causes des troubles endocriniens

Les troubles endocriniens sont généralement regroupés en deux catégories:

Maladie endocrinienne qui survient lorsqu'une glande produit trop ou trop peu d'une hormone endocrinienne, appelée déséquilibre hormonal.

Maladie endocrinienne due au développement de lésions (telles que nodules ou tumeurs) dans le système endocrinien, qui peuvent ou non affecter les niveaux hormonaux.

Le système de rétroaction de l'endocrine aide à contrôler l'équilibre des hormones dans la circulation sanguine. Si votre corps a trop ou trop peu d'une certaine hormone, le système de rétroaction signale la ou les glandes appropriées pour corriger le problème. Un déséquilibre hormonal peut se produire si ce système de rétroaction a du mal à maintenir le bon niveau d'hormones dans le sang, ou si votre corps ne les élimine pas correctement du sang.

Des niveaux accrus ou diminués d'hormone endocrine peuvent être causés par:

Un problème avec le système de rétroaction endocrinienne

Maladie

Incapacité d'une glande à stimuler une autre glande à libérer des hormones (par exemple, un problème avec l'hypothalamus peut perturber la production d'hormones dans l'hypophyse)

Une maladie génétique, telle qu'une néoplasie endocrinienne multiple (HOMME) ou congénitale hypothyroïdie

Infection

Blessure à une glande endocrine

Tumeur d'une glande endocrine

La plupart des tumeurs et nodules endocriniens (nodules) ne sont pas cancéreux. Ils ne se propagent généralement pas à d'autres parties du corps. Cependant, une tumeur ou un nodule sur la glande peut interférer avec la production d'hormones de la glande.

Types de troubles endocriniens

Il existe de nombreux types de troubles endocriniens. Le diabète est le trouble endocrinien le plus couramment diagnostiqué aux États-Unis

D'autres troubles endocriniens comprennent:

Insuffisance surrénale. La glande surrénale libère trop peu d'hormone cortisol et parfois d'aldostérone. Les symptômes incluent la fatigue , les maux d' estomac , la déshydratation et les changements cutanés . La maladie d'Addison est un type d'insuffisance surrénalienne.

Maladie de Cushing. La surproduction d'une hormone de l'hypophyse conduit à une glande surrénale hyperactive. Une condition similaire appelée syndrome de Cushing peut se produire chez les personnes, en particulier les enfants, qui prennent de fortes doses de corticostéroïdes médicaments .

Gigantisme ( acromégalie ) et autres problèmes d' hormone de croissance . Si l'hypophyse produit trop d'hormone de croissance, les os et les parties du corps d'un enfant peuvent croître anormalement vite. Si les niveaux d'hormone de croissance sont trop bas, un enfant peut arrêter de grandir.

Hyperthyroïdie. La glande thyroïde produit trop d'hormones thyroïdiennes, entraînant une perte de poids , un rythme cardiaque rapide , de la transpiration et de la nervosité. La cause la plus fréquente d'une thyroïde hyperactive est une maladie auto-immune appelée maladie de Grave.

Hypothyroïdie . La glande thyroïde ne produit pas suffisamment d'hormones thyroïdiennes, ce qui entraîne de la fatigue , de la constipation , une peau sèche et une dépression . La glande sous-active peut ralentir le développement des enfants. Certains types d' hypothyroïdie sont présents à la naissance.

Hypopituitarisme. L'hypophyse libère peu ou pas d'hormones. Elle peut être causée par un certain nombre de maladies différentes. Les femmes atteintes de cette condition peuvent cesser d'avoir leurs règles.

Néoplasie endocrinienne multiple I et II (MEN I et MEN II). Ces rares conditions génétiques sont transmises par les familles. Ils provoquent des tumeurs des glandes parathyroïdes, surrénales et thyroïdiennes, entraînant une surproduction d'hormones.

Syndrome des ovaires polykystiques (SOPK). La surproduction d'androgènes interfère avec le développement des ovules et leur libération par les ovaires femelles. Le SOPK est une des principales causes d'infertilité .

Puberté précoce . Puberté anormalement précoce qui se produit lorsque les glandes disent au corps de libérer les hormones sexuelles trop tôt dans la vie.

Dépistage des troubles endocriniens

 Un endocrinologue est spécialement formé aux problèmes du système endocrinien.

Les symptômes d'un trouble endocrinien varient considérablement et dépendent de la glande spécifique impliquée. Cependant, la plupart des personnes atteintes de maladie endocrinienne se plaignent de fatigue et de faiblesse .

Des tests sanguins et urinaires pour vérifier le taux d'hormones peuvent aider les médecins à déterminer si ont souffre d'un trouble endocrinien. Des tests d'imagerie peuvent être effectués pour aider à localiser ou à localiser un nodule ou une tumeur.

Le traitement des troubles endocriniens peut être compliqué, car un changement d'un niveau hormonal peut en rejeter un autre. le médecin ou spécialiste peut ordonner des analyses de sang de routine pour vérifier les problèmes ou pour déterminer si le médicament ou le plan de traitement doit être ajusté.

Menu IFSI Semestre 1 à 6

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 08/12/2019

Aide soignante exercices M1 à 8

Aide soignant exercices avec corrections min

Faire un essai gratuitement►