U.E. 2.10 Infectiologie et hygiène:

Sommaire

Vous trouverez dans la liste ci-dessous :

  • Les mesures d'isolement
  • Les précautions complémentaires d'hygiène
  • Transmission (précaution) air
  • Transmission (précaution) gouttelettes
  • Transmission (précaution) contact 
  • Hygiène des mains
  • Friction Antiseptique 
  • Lavage Antiseptique
  • Antisepsie chirurgicale
  • Exercice d'évaluation

Les mesures d'isolement

Les mesures d'isolement ont pour objectif d'établir des barrières à la transmission de micro-organismes d'un patient à un autre patient, d'un patient à un personnel soignant, d'un personnel soignant à un patient ou encore de l'environnement au patient.

L'isolement septique a pour but de faire barrière à la diffusion d'un agent infectieux, connu ou présumé, à partir d'un patient ou de son environnement immédiat. L'isolement protecteur a pour but d'éviter la transmission de tout agent potentiellement infectieux issu de l'environnement, d'autres patients ou des membres du personnel à des patients immuno-déprimés.

Dans tous les cas et quels que soient les patients et leur statut infectieux, il convient d'appliquer les précautions standard et les mesures d'hygiène de base.

Des précautions particulières sont à mettre en oeuvre dans certaines situations en complément des précautions standard .Ces mesures d'isolement sont définies en fonction de la nature de l'agent infectieux, de sa localisation, de ses modes de dissémination et des caractéristiques des éventuels patients ou personnels à protéger. Ces mesures portent essentiellement sur l'isolement géographique (chambre seule ou regroupement des patients) et sur l'isolement technique hygiène des mains, port de tenue de protection, gestion du matériel, des déchets, des excréta et du linge et maîtrise de l'environnement du patient).

Les précautions  standard  sont à mettre en oeuvre des l'entrée des patients et durant toute la durée de leur hospitalisation. Les précautions particulières sont mises en place dés leur prescription médicale.

Les précautions complémentaires d'hygiène

Ces précautions sont mises en œuvre sur prescription médicale dès l’apparition de tableaux cliniques évocateurs et lors de l’identification de certains micro-organismes.

Ces précautions sont basées sur le mode de transmission des micro-organismes.

Les précautions air et gouttelettes sont nécessaires pour les micro-organismes transmis selon un mode air ou gouttelettes.

Les précautions contact peuvent être indiquées pour des résidents porteurs de micro-organismes transmis par contact direct ou indirect à fort pouvoir de dissémination ou préoccupants sur le plan épidémiologique.

En complément des précautions standard 

Transmission (précaution) air

Définition : Transmission à distance de germes par de fines particules de taille inférieure à 5 μ (dropplet nucleï, poussières) et qui restent en suspension

Mesures techniques

  • Porter un masque respiratoire spécifique type FFP avant d’entrer dans la chambre
  • Aérer la chambre plusieurs fois par jour

Mesures géographiques

  • Chambre individuelle obligatoire • Porte fermée
  • Limitation maximale des visites (port de masque type FFP pour les visiteurs)

Transmission (précaution) gouttelettes

Définition :Transmission à moins d'un mètre de micro-organismes par des sécrétions oro-trachéo-bronchiques de taille supérieure à 5 μ (salive, sécrétions des voies aériennes supérieures, éternuements, toux)

Mesures techniques

  • Porter un masque chirurgical ou masque de soins à proximité du résident (<1m) et pour les soins directs
  • Réaliser une friction ou un lavage simple suivi d’une friction en cas de mains souillées en fin de prise en charge du résident

Mesures géographiques

  • Hygiène des mains et port de masque par le résident lorsque il se déplace
  • Isolement géographique en cas d’épidémie et à discuter au cas par cas en fonction de l’évaluation du risque de transmission
  • Information et hygiène des mains des visiteurs


Transmission (précaution) contact 

Définition:Transmission de micro-organismes par l'intermédiaire du contact (surface des mains, de la tenue, du linge, environnement

Mesures techniques

  • Porter un tablier à usage unique lors des soins directs au résident
  • Privilégier le matériel dédié au résident
  • Réaliser une friction, ou un lavage simple suivi d’une friction en cas de mains souillées, après tout contact avec le résident ou son environnement proche et en fin de prise en charge du résident

Mesures géographiques

  • Hygiène des mains du résident lorsque il se déplace
  • Changement des protections et réfection des pansements lors des déplacements
  • Isolement géographique : à discuter au cas par cas en fonction de l’évaluation du risque de transmission et en cas d’épidémie
  • Information et hygiène des mains des visiteurs

Dans tous les cas, assurer l’identification des résidents par une signalisation adaptée et respecter les procédures de l’établissement concernant la gestion de la vaisselle, du linge, des déchets et le bionettoyage. Dans la plupart des situations, le portage d’une bactérie multirésistante aux antibiotiques ne justifie pas de la mise en place de précautions complémentaires de type géographique.

Gisèle cabre 

Formatrice IFSI

Source : https://nosobase.chu-lyon.fr/recommandations/Ministere/isolement.pdf

Hygiène des mains

Les micro-organismes capables de provoquer des maladies infectieuses sont tout autour de nous. Ils peuvent même être trouvés sur des choses et des endroits que nous pensons être les plus propres. Si notre système immunitaire chute, ces agents pathogènes peuvent pénétrer dans notre système et provoquer des maladies graves. Cependant, le lavage des mains permet d'éviter la transmission de ces microbes nocifs.

Le lavage des mains est le fait de se laver les mains avec l'utilisation de tout liquide avec ou sans savon dans le but d'éliminer la saleté ou les micro-organismes. C'est la mesure la plus efficace pour réduire le risque de transmission de maladies infectieuses.

On ne peut pas dire trop souvent que le lavage des mains est la technique la plus importante et la plus fondamentale pour prévenir et contrôler les infections. C'est la mesure de prévention des infections la plus efficace .

Le lavage des mains est sous l'égide de l' hygiène des mains . L’Organisation mondiale de la santé définit l’hygiène des mains comme un terme général qui s’applique au lavage des mains, au lavage antiseptique des mains, au désinfectant antiseptique pour les mains ou à l’antisepsie chirurgicale des mains.

Pour mieux comprendre  familiarisez-vous avec les termes utilisés:

  • Hygiène des mains. C'est un terme général qui s'applique au lavage des mains, au lavage antiseptique des mains, au désinfectant antiseptique pour les mains ou à l'antisepsie chirurgicale des mains.
  • Lavage des mains.  Il est défini comme le lavage des mains avec du savon et de l'eau ordinaire (c'est-à-dire non antimicrobien).
  • Lavage Antiseptique. Un terme qui s'applique au lavage des mains avec un savon antimicrobien et de l'eau.
  • Antisepsie chirurgicale des mains. Cela permet de retirer autant de micro-organismes des mains que possible avant la procédure stérile.

Les concepts

Principes et concepts relatifs à l'hygiène des mains:

  • Vous devez utiliser de l'eau courante dans un évier .
  • Vous pouvez utiliser du savon - savon antibactérien si nécessaire.
  • Vous devez vous frotter les mains les unes contre les autres pendant au moins 30 secondes pour faciliter le retrait des micro-organismes.
  • Les ongles longs et les bijoux piègent les germes. Il est préférable de garder les ongles courts. Si vous portez une bague, il est préférable de la retirer 
  • Il est toujours préférable d'utiliser des serviettes en papier jetables que d'utiliser une serviette en tissu pour sécher les mains afin de ne pouvoir les utiliser qu'une seule fois.
  • Le robinet est toujours considéré comme sale et il est recommandé de fermeravec une serviette en papier en l’absence du capteur ou idéalement d'une pédale .
  • Les distributeurs de savon doivent être utilisés jusqu'à ce qu'ils soient complètement vides. Une fois vidé, il faut le laver avant de le remplir à nouveau.

Les objectifs de l'hygiène des mains sont les suivants:

  • Le lavage des mains peut prévenir l'infection
  • Eviter les microorganismes pathogènes et éviter de les transmettre

>Types d'hygiène des mains

Voici les types d’hygiène des mains:

  • Lavage manuel Utilisation d'eau et de savon non antimicrobien dans le but d'éliminer les microorganismes transitoires.
  • Lavage des mains antiseptique. Utilisation d'eau et de savon antimicrobien (p. Ex. Chlorhexidine, iode et iodophors, chloroxylénol [PCMX], triclosan) dans le but d'éliminer ou de détruire des microorganismes transitoires et de réduire la flore résidente.
  • Antiseptique Utilisation de solution à base d'alcool.
  • Antisepsie chirurgicale. Utilisation d'eau et de savon antimicrobien (p. Ex. Chlorhexidine, iode et iodophors, chloroxylénol [PCMX], triclosan) dans le but d'éliminer ou de détruire des microorganismes transitoires et de réduire la flore résidente. La durée recommandée est de 2 à 6 minutes.

>Indicateurs d'hygiène des mains

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), il existe cinq moments pour l'hygiène des mains:

  1. Avant le contact avec le patient.
  2. Avant et tâche antiseptique.
  3. Risque après exposition aux fluides corporels.
  4. Après contact avec le patient.
  5. Après contact avec l'environement du patient.

Les matériaux ou équipements suivants sont nécessaires pour effectuer le lavage des mains:

Savon ou détergent

Eau courante

Serviettes en papier

Solution hydro alcoolique

En option: nettoyant antiseptique, brosse pour les ongles, bâton de cuticule en plastique

 

>Friction Antiseptique 

L'utilisation de solution à base d'alcool.

1. Assurez-vous que les bijoux ont été enlevés

2. Appliquez une quantité de produit d'hygiène pour les mains à base d'alcool conformément aux recommandations du fabricant dans la main en forme de coupe.

3. Frottez les mains paume à paume

4. Paume droite sur le dos gauche avec les doigts entrelacés et vice versa.

5. Paume à paume avec les doigts entrelacés

6. Dos des doigts aux paumes opposées avec les doigts entrelacés

7. Frottement en rotation du pouce gauche joint dans la paume droite et vice versa

8. Frottement en rotation, en avant et en arrière avec les doigts serrés de la main droite dans la 
paume gauche et vice versa

9. Se frotter les mains jusqu'à ce que les mains soient sèches avant de poursuivre les soins, ne pas enlever le produit en excès

Lavage Antiseptique

Aussi connu comme technique propre, comprend les procédures utilisées pour réduire le nombre d'organismes sur les mains.

1. Rassemblez les fournitures nécessaires. Tenez-vous devant l'évier.

2. Mouillez les mains et la zone du poignet. Gardez les mains plus basses que les coudes pour permettre à l'eau de s'écouler vers le bout des doigts.

3. Couvrez toutes les zones des mains avec du savon.

4. Avec un frottement ferme et des mouvements circulaires, lavez les paumes et le dos des mains, de chaque doigt, des jointures, des poignets et des avant-bras. Continuez ce mouvement de friction pendant 30 secondes.

5. Rincer abondamment avec de l'eau qui coule vers le bout des doigts.

6. Séchez les mains en commençant par les doigts et en remontant vers les avant-bras avec une serviette en papier et jetez-les immédiatement.

7. En l'absence de capteurs ou de pédale, utilisez une autre serviette en papier propre pour éteindre le robinet.

Antisepsie chirurgicale

Aussi connu sous le nom de technique stérile, empêche la contamination d'une plaie ouverte, sert à isoler la zone opératoire de l'environnement non stérile et maintient un champ stérile pour la chirurgie .

1. Retirez tous les bijoux.

2. Mouillez-vous les mains avec de l'eau stérile et de l'eau au plus près de votre température corporelle.

3. Se laver les mains avec un savon antimicrobien et / ou de la povidone-iode.

4. Nettoyez les zones sous-cutanées avec une lime à ongles .

5. Frotter chaque côté de chaque doigt entre les doigts et le dos et le front des mains pendant au moins 4 minutes.

6. Continuez à frotter les mains, en gardant toujours la main plus haute que le bras pour éviter que l'eau et le savon chargés de bactéries ne contaminent les mains.

7. Rincer les mains et les bras en les faisant passer dans l’eau courante dans une seule direction, du bout des doigts au coude.

8. Passez à la salle d'opération en tenant les mains au-dessus des coudes.

9. Sécher les mains et les bras avec une serviette stérile en observant la technique aseptique.

Bon à savoir

  • Le lavage des mains est le fait de se laver les mains avec l'utilisation de tout liquide avec ou sans savon dans le but d'éliminer la saleté ou les micro-organismes. C'est la mesure la plus efficace pour réduire le risque de transmission de maladies infectieuses.​​
  • Dans le lavage des mains, nous essayons de réduire ou d'éliminer les microorganismes, notamment les virus, les bactéries et les champignons
  • Il existe deux types de flore normale: transitoire et résident. La flore transitoire est une flore normale qu'une personne prend en contact avec des objets ou une autre personne (par exemple, lorsque vous touchez un pansement souillé). Vous pouvez les enlever avec le lavage des mains. La flore résidente vit profondément dans les couches cutanées où elle vit et se multiplie sans danger. Ils sont des habitants permanents de la peau et ne peuvent généralement pas être enlevés lors du lavage des mains. Retirer tous les micro-organismes de la peau (stérilisation) n'est pas possible sans endommager les tissus cutanés. Pour vivre et prospérer chez les humains, les microbes doivent pouvoir utiliser l'équilibre précis des aliments, de l'humidité, des nutriments, des électrolytes, du pH, de la température et de la lumière. La nourriture, l'eau et le sol qui fournissent ces conditions peuvent servir de réservoirs non vivants.

  • L'asepsie médicale ou la technique stérile comprend des procédures utilisées pour réduire le nombre d'organismes sur les mains.

  • La technique stérile empêche la contamination d'une plaie ouverte, sert à isoler la zone opératoire de l'environnement non stérile et maintient un champ stérile pour la chirurgie.

Infectiologie et hygiene

Exercice d'évaluation

Gisèle Cabre

Formatrice IFSI

Rédaction : soignantenehpad.fr

Entrainement intensif au semestre 1 en IFSI avec :

Autres exercices Infectiologie et hygiène sur :

Élèves en soins infirmiers valider le semestre 1​

Note semestre 1 ESI

200 Exercices avec corrigés

Faire un essai

6 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 06/06/2019