Proposé par : Sultan.julien Formateur IFSI

Bonjour M

Connexion membre

Insuffisance cardiaque

L’insuffisance cardiaque est l’incapacité du muscle cardiaque d’assurer normalement son rôle de propulsion du sang dans l’organisme. Elle peut survenir dans l’évolution d’un infarctus du myocarde, d’une angine de poitrine, d’une HTA… Sa fréquence augmente avec l’âge.

QU'EST-CE QUE L'INSUFFISANCE CARDIAQUE ?

Le cœur est une pompe musculaire puissante. Il apporte aux organes du sang riche en oxygène et en substances nutritives. On parle d’insuffisance cardiaque lorsque le cœur perd sa force musculaire et sa capacité de contraction normale ; il ne pompe plus suffisamment de sang pour permettre aux organes de recevoir assez d'oxygène et d'éléments nutritifs, essentiels à leur bon fonctionnement.

Dans un premier temps, le cœur tente de s'adapter en accélérant ses battements (augmentation de la fréquence cardiaque), puis il augmente de volume (épaississement des parois ou dilatation des cavités cardiaques). Ce surcroît de travail pour le cœur finit par aggraver l'insuffisance cardiaque.

L'insuffisance cardiaque perturbe l'équilibre en eau de l'organisme :

  • le ralentissement de la circulation entraîne une stagnation et une accumulation du sang dans les vaisseaux. Ceci augmente la pression sur leurs parois et provoque un passage de liquide vers les tissus (apparition d'œdèmes) ;
  • le rein élimine moins de sel et d'eau dans les urines, ce qui aggrave les œdèmes.

LES CHIFFRES DE L'INSUFFISANCE CARDIAQUE

En France, en 2008-2009, l’insuffisance cardiaque touchait 2,3 % de la population française adulte soit environ 1 130 000 personnes.

L’insuffisance cardiaque est une cause majeure de décès en France quel que soit l’âge. En 2010, elle était responsable directement ou indirectement de plus de 95 000 décès.

QUELLES SONT LES CAUSES DE L'INSUFFISANCE CARDIAQUE ?

Il existe plusieurs causes possibles à une insuffisance cardiaque.

La cardiopathie ischémique

La cause la plus fréquente de l'insuffisance cardiaque est l'infarctus du myocarde. Celui-ci crée une lésion irréversible d'une partie du muscle cardiaque et ne permet plus au cœur de fonctionner normalement.

L'angine de poitrine grave peut également se compliquer d'insuffisance cardiaque

L'hypertension artérielle

La deuxième cause est l'hypertension artérielle c'est-à-dire une tension artérielle trop élevée. En l'absence de traitement de l'HTA, le muscle cardiaque lutte contre une forte pression pour envoyer le sang dans les artères. Dans un premier temps, le muscle cardiaque s'épaissit pour rester efficace puis perd de sa force pour aboutir à l'insuffisance cardiaque.

Les autres causes de l'insuffisance cardiaque

L'insuffisance cardiaque peut aussi être provoquée par d'autres causes moins fréquentes :

  • troubles du rythme cardiaque, fibrillation auriculaire ;
  • maladies des valves cardiaques (rétrécissement ou insuffisance d'étanchéité) qui gênent la ciruclation du sang entre les oreillettes et les ventriculles ainsi qu'entre ces derniers et les artères ;
  • maladies du muscle cardiaque (ou myocardiopathie), génétiques, parfois consécutives à une infection, à des prises médicamenteuses (traitement de certains cancers), à de la radiothérapie réalisée au niveau du thorax, ou à une consommation excessive d'alcool ou de drogues ;
  • maladies autres ayant un retentissement cardiaque comme l'hyperthyroïdie, le lupus...

Source : https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/insuffisance-cardiaque/definition-causes

Entraînez vous en répondant aux questions ci dessous

CARDIOLOGIE

L’insuffisance cardiaque : 

Question 1 : completer le schéma du cœur

Question 2 : expliquez la circulation systémique et pulmonaire.

Question 3: Compléter le texte sur la circulation cardio vasculaire .

Question 4 :Décrivez les mécanismes physio pathologiques des insuffisances cardiaques et la symptomatologie.

Question 5 : Expliquez le phénomène physio pathologique de l’œdème aigu du poumon et sa symptomatologie.

Question 6 : Quel est l’intérêt des examens para cliniques : biologiques, radiologiques

Question 7 : Citez les thérapeutiques et leurs surveillances en lien avec l’insuffisance cardiaque chronique et aiguë.

Question 8 : Expliquer le rôle infirmier auprès d’un patient atteint d’une insuffisance cardiaque chronique et aiguë 

Question 9 : Expliquez lhypertension artérielle.

Question 10 : A quoi sert La chirurgie valvulaire.

Voir les réponses

Question 2 : expliquez la circulation systémique et pulmonaire.

La circulation systémique, appelée aussi grande circulation, est une partie de l'appareil cardiovasculaire dont la fonction est d'amener le sang oxygéné qui part du cœur à tous les organes du corps puis de renvoyer ce sang veineux (sang pauvre en oxygène et riche en gaz carbonique) au cœur.

Cette grande circulation se distingue de la petite circulation (appelée aussi circulation pulmonaire). La circulation systémique et la circulation pulmonaire mises ensemble forment ce que l'on appelle la circulation générale.

La circulation pulmonaire, appelée aussi petite circulation, est une partie de l'appareil cardiovasculaire dont la fonction est d'amener par l'artère pulmonaire le sang veineux (sang pauvre en oxygène et riche en gaz carbonique) au contact des alvéoles pulmonaires pour le ré oxygéner totalement puis de renvoyer ce sang au cœur par les veines pulmonaires. Cette petite circulation qui renouvelle les gaz du sang se distingue de la grande circulation (appelée aussi circulation systémique). La circulation systémique et la circulation pulmonaire mises ensemble forment ce que l'on appelle la circulation générale

Question 2 : Expliquer la physiologie de l’appareil cardio respiratoire.

Le cœur sert à assurer la circulation du sang à l’intérieur des vaisseaux

Deux systèmes  Fonctionnant en parallèle  Circulation systémique, assurée par le ventricule gauche  Circulation pulmonaire, assurée par le ventricule droit  Ces deux systèmes sont cependant interdépendants

Deux systèmes  Circulation pulmonaire :  Recueille le sang non oxygéné dans l’OD  VD puis AP  Microcirculation pulmonaire pour l’oxygénation du sang  Circulation systémique :  Recueille le sang oxygéné dans l’OG  VG puis aorte  Diffuse le sang dans tous les organes nobles

Fonction pompe  2 temps au cycle cardiaque :  Accueillir le sang : Diastole  Ejecter le sang : Systole  75 bpm (environ 100000 bat / jour)  Le but étant d’assurer un débit sanguin (discontinu

Le travail cardiaque  La contraction d’une cavité (systole) peut se résumer en une variation de pression  Elle dépend de:  La contractilité  De sa capacité à se détendre  Des résistances périphériques (post charge)

Question 3 :Décrivez les mécanismes physio pathologiques des insuffisances cardiaques et la symptomatologie.

Les deux grands mécanismes

Insuffisance cardiaque systolique  

• Le cœur envoie mal son sang dans l’organisme • Atteinte directe ou indirecte de la contractilité du muscle, des valves, des coronaires, anomalie du rythme cardiaque • 

Insuffisance cardiaque diastolique 

• Le cœur se remplit mal • Atteinte de la relaxation du muscle, par épaississement (hypertrophie), perte de l'élasticité ( fibrose) , vieillissement des parois 

Symptomatologie.

Dyspnée (essoufflement) à l'effort PUIS orthopnée (essoufflement nocturne en position allongé) • Toux (surtout si nocturne) • Tableau de « bronchite » •  œdème des membres inférieures • prise de poids • Hépatalgies (douleurs de l' hypocondre droit) • Asthénie (fatigue)

Question 4 : Expliquez le phénomène physio pathologique de l’œdème aigu du poumon et sa symptomatologie.

L'œdème aigu du poumon est caractérisé par une brusque accumulation de liquide dans les alvéoles pulmonaires. L'OAP est provoqué par un dysfonctionnement de la partie gauche du cœur. Cette défaillance entraîne une baisse du flux sanguin en raison du ralentissement brutal du rythme cardiaque. Le plasma s'accumule alors et inonde les poumons en créant un œdème. En cas d'OAP, on peut observer une hyperventilation et un déficit d'oxygénation. L'OAP est généralement dû à l'hypertension artérielle ou à une insuffisance cardiaque gauche.

Symptomatologie.

Le principal symptôme de l’Œdème Aigu du Poumon (OAP) est un essoufflement d’aggravation rapide, persistant, très angoissant. Il est souvent associé à des sueurs. L’évolution sans traitement peut être mortelle.

Dans les cas extrêmes on peut noter d’autres symptômes comme :

  • une impossibilité à parler,
  • une diminution de conscience,
  • l’apparition d’une cyanose (coloration bleue des lèvres, des doigts…).  

L'OAP peut aussi être plus progressif et précédé de difficultés à respirer à l’effort ou en position allongée (obligeant à se mettre assis), ainsi que d’autres signes d’insuffisance cardiaque (gonflement des jambes, fatigue...).

Question 5: Quel est l’intérêt des examens para cliniques : biologiques, radiologiques

Biologiques

BNP ou NT-pro-BNP
Pronostique : corrélation à la gravité (NYHA) = intérêt pour le suivi

Troponine Ic

Systématique en cas de décompensation

Bilan pré-thérapeutique

  • NFS/plaquettes
  • Ionogramme sanguin
  • Urée/Créatininémie
  • Bilan hépatique : foie cardiaque ?
  • Glycémie à jeûn
  • BU : protéinurie ?
  • TSH
  • Ferritine

Imagerie

ETT

Diagnostique :

  • Présence d'une dysfonction systolique (FEVG < 60%) et/ou d'une dysfonction diastolique

Etiologique :

  • Anomalie de cinétique segmentaire ou globale : CMI
  • Valvulopathie : CMV
  • Dilatation VG ou HVG

Pronostique / Suivi :

  • Dilatation des cavités d'amont
  • IM ou IT fonctionnelles (dilatation de l'anneau)
  • HTAP
  • Thrombus intra-cavitaire

Thérapeutique :

  • Peut orienter avec l’ECG (BBG /QRS > 120 ms) sur une indication de resynchronisation cardiaque

Rx Thorax F +P

  • Cardiomégalie : Taille du coeur > 1/2 de la largeur du thorax
  • Surcharge pulmonaire
  • Epanchements pleuraux

Coronarographie

Systématique devant toute IC avec dysfonction systolique
Elimine une CMI
Bilan pré-thérapeutique d'une valvulopathie

IRM cardiaque

Indication très large pour CMD à coronaires saines

Fonctionnels

ECG de repos

Recherche de :

  • Troubles du rythme
  • Hypertrophie atriale G ou D
  • Hypertrophie ventriculaire G : Indice de Sokolow = SV1 + RV5 > 35 mm
    • Systolique = T < 0 en V5
    • Diastolique = T > 0 en V5
  • Bloc de branche G ++ / D
  • Signes ischémiques

Épreuve d'effort pour mesure de la VO2 max

Pronostique : bon si > 18 ml/kg/min
Signe de gravité si < 14 ml/kg/min
Thérapeutique : Bilan pré-greffe

Question 6 : Citez les thérapeutiques et leurs surveillances en lien avec l’insuffisance cardiaque chronique et aiguë.

Les objectifs généraux de la prise en charge de l'IC sont de soulager les symptômes du patient, d'améliorer son état fonctionnel et sa qualité de vie et de prolonger sa survie.

Thérapie Pharmacologique

  • Inhibiteurs de l'ACE . Les inhibiteurs de l'ECA ralentissent la progression de l'IC, améliorent la tolérance à l'exercice, diminuent le nombre d'hospitalisations pour HF et favorisent la vasodilatation et la diurèse en diminuant la postcharge et la précharge.
  • Bloqueurs des récepteurs de l'angiotensine II . Les ARB bloquent la conversion de l'angiotensine I au niveau des récepteurs de l'angiotensine II et provoquent une diminution de la pression artérielle , une diminution de la résistance vasculaire systémique et une amélioration du débit cardiaque.
  • Bêta-bloquants . Les bêta-bloquants réduisent les effets néfastes de la stimulation constante du système nerveux sympathique.
  • Diurétiques . Les diurétiques sont prescrits pour éliminer l' excès de liquide extracellulaire en augmentant le taux d' urine produit chez les patients présentant des signes et des symptômes de surcharge hydrique.
  • Bloqueurs de canaux calciques . Les CCB provoquent une vasodilatation , réduisant la résistance vasculaire systémique mais contre-indiquée chez les patients présentant une HF systolique.

Thérapie Nutritionnelle

  • Restriction de sodium . Un régime pauvre en sodium de 2 à 3 g / jour réduit la rétention hydrique et les symptômes de congestion périphérique et pulmonaire, et diminue la quantité de volume sanguin circulant, ce qui diminue le travail du myocarde.
  • Conformité du patient . L'observance du patient est importante car les indiscrétions alimentaires peuvent entraîner de graves exacerbations de l'IC nécessitant une hospitalisation.

Thérapie additionnelle

  • Oxygène supplémentaire . Le besoin d'oxygène supplémentaire dépend du degré de congestion pulmonaire et de l'hypoxie qui en résulte.
  • Thérapie de resynchronisation cardiaque. La CRT implique l'utilisation d'un stimulateur cardiaque biventriculaire pour traiter les défauts de conduction électrique.
  • Ultrafiltration . L'ultrafiltration est une intervention alternative pour les patients présentant une surcharge liquidienne sévère.
  • Transplantation cardiaque . Pour certains patients atteints d'insuffisance cardiaque terminale, la transplantation cardiaque est la seule option pour la survie à long terme.

Question 7 : Expliquer le rôle infirmier auprès d’un patient atteint d’une insuffisance cardiaque chronique et aiguë 

Le rôle infirmière d'un patient souffrant d'IC ​​se concentre sur l'observation de l'efficacité du traitement,​​ sur la gestion des activités du patient et de son apport en liquides.

L'infirmière doit évaluez les signes et les symptômes tels que la dyspnée, l'essoufflement, la fatigue et l'œdème..Evaluer les troubles du sommeil, en particulier le sommeil soudainement interrompu par un essoufflement.

 Un total de 30 minutes d'activité physique chaque jour devrait être encouragé, par l'infirmière et le médecin en élaborant un calendrier qui favorise la stimulation et la priorisation des activités.

L'état du liquide du patient doit être surveillé de près, en auscultant les poumons, en surveillant le poids quotidien et en aidant le patient à suivre un régime pauvre en sodium. 

Lorsque le patient présente de l'anxiété, l'infirmière doit promouvoir le confort physique, fournir un soutien psychologique et commencer à enseigner des moyens de contrôler l'anxiété et d'éviter les situations provoquant de l'anxiété..

L'infirmière doit encouragez le patient à verbaliser ses préoccupations et à fournir au patient des possibilités de prise de décision.

Question 8 : Expliquez lhypertension artérielle.

L’hypertension artérielle ou HTA se définit par une élévation trop importante de pression dans les artères, élévation qui persiste dans le temps. C'est une maladie chronique (la plus fréquente dans le monde).

Pour parler d’HTA, il faut :

  • une élévation de la pression artérielle systolique à 14 cmHg (140 mmHg) ou plus ;
  • ou une élévation de la pression artérielle diastolique à 9 cmHg (90 mmHg) ou plus ;
  • que ces mesures soient constatées à plusieurs reprises, lors de 3 consultations successives sur une période de 3 à 6 mois (en cas d’HTA très importante, le traitement est mis en place dans un délai plus court).

Question 9 : A quoi sert La chirurgie valvulaire.

Lorsqu'une valve cardiaque ne fonctionne pas normalement, c'est tout le cœur qui ne peut pas fonctionner comme il le devrait. En fonction de votre pathologie, la valve cardiaque peut être réparée ou remplacée.

L'une des options thérapeutiques pour la valvulopathie peut être l'implantation d'un petit anneau pour redonner sa forme et sa fonction à la valve ou bien votre médecin peut décider de remplacer la valve par une valve artificielle.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Circulation_pulmonaire

http://smartfiches.fr/cardiologie/item-232-insuffisance-cardiaque/examens-paracliniques

Défaillances organiques et processus dégénératifs

Les pathologies de l’œil

Cours et entraînement les pathologies de l’œil, partiel semestre 4 IFSI,défaillances organiques et processus organiques

Insuffisance cardiaque

Insuffisance cardiaque Cours et entraînement partiel semestre 4 IFSI défaillances organiques et processus dégénératifs

Diabète

Cours diabète + entraînement partiel semestre 4 ifsi Défaillances organiques et processus dégénératrices

Sclérose latérale amyotrophique (SLA )

Cours sur la Sclérose latérale amyotrophique et entraînement au partiel défaillances organiques et processus dégénératifs du semestre 4

sclérose en plaques

Cours sur la sclérose en plaque et entraînement au partiel défaillance organique et processus dégénératif du semestre 4

La maladie de Parkinson

Cours sur la maladie de Parkinson et entraînement au partiel défaillances organiques et processus dégénératifs du semestre 4

L'insuffisance rénale chronique

Cours sur l'insuffisance rénale chronique et entraînement au partiel défaillance organique et processus dégénératif du semestre 4

Les signes cliniques défaillance organiques

exercice Les signes cliniques défaillance organiques,semestre 4

QCM maladie Alzheimer

QCM maladie Alzheimer semestre 4

Arthrose

Cours pour étudiants en soins infirmier l'arthrose Défaillances organiques et processus dégénératifs du système locomoteur

Semestre 4 IFSI

Thérapeutiques contribution diagnostic médical 4

  (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Défaillances organiques et processus dégénératifs 12

Exercice défaillances organiques et processus dégénératifs UE 2.7 ,Semestre 4

Semestre 1 à 6 IFSI

Metier 12

Semestre 1 10

semestre 1,qcm formation infirmier semestre 1,exercice gratuit infirmier

Semestre 2 9

qcm formation infirmier semestre 2, pour réviser et s'auto évaluer

Semestre 3 2

qcm formation infirmier semestre 3,Pharmacologie et thérapeutiques, ,Rôles ide organisation travail/ inter professionnalisme,Processus inflammatoire infectieux

Ide1 1

Semestre 4 0

Semestre 4 Thérapeutiques contribution diagnostic médical,Défaillances organiques et processus dégénératifs

Réussir sa 1 ère année en IFSI

Semestre 5 0

Semestre 5 Processus tumoraux Processus psychopathologiques,Anglais,Pharmacologie et ,thérapeutique contribution diagnostic médical,

Metier paramedical 2 1

Semestre 6 1

(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 25/09/2018