Examen la spirométrie

La spirométrie (spy-ROM-uh-tree) est un test  utilisé pour évaluer le fonctionnement des poumons en mesurant la quantité d'air inspirez, la quantité que  expirez et la vitesse à laquelle on expire. La spirométrie est utilisée pour diagnostiquer l'asthme, la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) et d'autres conditions qui affectent la respiration

Comment s'effectue un test de spirométrie?

Le test fonctionne en mesurant le flux d'air entrant et sortant de les poumons. Pour passer un test de spirométrie , vous vous asseyez et respirez dans une petite machine appelée spiromètre . Cet appareil médical enregistre la quantité d'air que vous inspirez et expirez et la vitesse de votre respiration

Quels sont les niveaux normaux pour un test de spirométrie?

Les interprétations des résultats de spirométrie nécessitent une comparaison entre la valeur mesurée d'un individu et la valeur de référence . Si le FVC et le FEV1 sont à moins de 80% de la valeur de référence , les résultats sont considérés comme normaux . La valeur normale du rapport FEV1 / FVC est de 70% (et 65% chez les personnes de plus de 65 ans)

En quoi consiste un test pulmonaire?

Les tests de la fonction pulmonaire (PFT) sont des tests non invasifs qui montrent le bon fonctionnement des poumons. Les tests mesurent le volume pulmonaire , la capacité, les débits et les échanges gazeux

Quelle est la différence entre la spirométrie et le test de fonction pulmonaire?

Le test le plus élémentaire est la spirométrie . Ce test mesure la quantité d'air que les poumons peuvent contenir. ... Le test du volume pulmonaire est un autre test de la fonction pulmonaire couramment effectué Elle est plus précise que la spirométrie et mesure le volume d'air dans les poumons, y compris l'air qui reste à la fin d'une respiration normale

Qu'est-ce que la spirométrie?

Qu'est-ce que la spirométrie?

La spirométrie est un test standard utilisé par les médecins pour mesurer le fonctionnement de vos poumons. Le test fonctionne en mesurant le flux d'air entrant et sortant de vos poumons.

Pour passer un test de spirométrie, vous vous asseyez et respirez dans une petite machine appelée spiromètre. Cet appareil médical enregistre la quantité d'air que vous inspirez et expirez et la vitesse de votre respiration.

Les tests de spirométrie sont utilisés pour diagnostiquer ces conditions:

  • MPOC
  • asthme
  • maladie pulmonaire restrictive (comme la fibrose pulmonaire interstitielle)
  • autres troubles affectant la fonction pulmonaire

Ils permettent également au médecin de surveiller les affections pulmonaires chroniques pour vérifier que le traitement actuel améliore la respiration.

La spirométrie est souvent effectuée dans le cadre d'un groupe de tests appelés tests de fonction pulmonaire .

Comment se préparer à un test de spirométrie

Vous ne devriez pas fumer une heure avant un test de spirométrie. Vous devrez également éviter l'alcool ce jour-là. Un repas trop copieux peut également avoir une incidence sur votre capacité à respirer.

Ne portez pas de vêtements trop serrés qui pourraient restreindre votre respiration. Votre médecin peut également vous demander si vous devez éviter d'utiliser des médicaments respiratoires par inhalation ou d'autres médicaments avant votre test.

Procédure de spirométrie

Un test de spirométrie prend généralement environ 15 minutes et se déroule généralement dans le cabinet de votre médecin. Voici ce qui se passe lors d'une procédure de spirométrie:

  1. Vous serez assis sur une chaise dans une salle d'examen du cabinet de votre médecin. Votre médecin ou une infirmière place une pince sur votre nez pour garder les deux narines fermées. Ils placent également un masque respiratoire en forme de tasse autour de votre bouche.
  2. Votre médecin ou infirmière vous demande ensuite de prendre une profonde inspiration, de retenir votre respiration pendant quelques secondes, puis d'exhaler aussi fort que possible dans le masque respiratoire.
  3. Vous répéterez ce test au moins trois fois pour vous assurer que vos résultats sont cohérents. Votre médecin ou votre infirmière peut vous demander de répéter le test plusieurs fois s'il y a beaucoup de variation entre les résultats de votre test. Ils prendront la valeur la plus élevée de trois lectures de test rapprochées et l'utiliseront comme résultat final.

Si vous avez des signes d'un trouble respiratoire, votre médecin pourrait alors vous donner un médicament inhalé appelé bronchodilatateur pour ouvrir vos poumons après la première série de tests. Ils vous demanderont ensuite d'attendre 15 minutes avant de faire un autre ensemble de mesures. Ensuite, votre médecin comparera les résultats des deux mesures pour voir si le bronchodilatateur a contribué à augmenter votre débit d'air.

Lorsqu'il est utilisé pour surveiller les troubles respiratoires, un test de spirométrie est généralement effectué une fois par an à une fois tous les deux ans pour surveiller les changements respiratoires chez les personnes atteintes de BPCO ou d'asthme bien contrôlées. Ceux qui ont des problèmes respiratoires plus graves ou des problèmes respiratoires qui ne sont pas bien contrôlés sont invités à subir des tests de spirométrie plus fréquents

Effets secondaires de la spirométrie

Peu de complications peuvent survenir pendant ou après un test de spirométrie. Vous pouvez vous sentir un peu étourdi ou avoir un essoufflement immédiatement après avoir effectué le test. Dans de très rares cas, le test peut déclencher de graves problèmes respiratoires.

Le test nécessite un certain effort, il n'est donc pas recommandé si vous avez récemment eu une maladie cardiaque ou avez d'autres problèmes cardiaques.

Valeurs normales de spirométrie et comment lire vos résultats de test

Les résultats normaux d'un test de spirométrie varient d'une personne à l'autre. Ils sont basés sur votre âge, votre taille, votre race et votre sexe. Votre médecin calcule la valeur normale prévue pour vous avant de faire le test. Une fois le test terminé, ils regardent votre score de test et comparent cette valeur à la valeur prédite. Votre résultat est considéré comme normal si votre score est de 80% ou plus de la valeur prédite.

Vous pouvez avoir une idée générale de votre valeur normale prévue avec une calculatrice de spirométrie. Les centres de contrôle et de prévention des maladiesfournit une calculatrice Trusted Sourcequi vous permet de saisir vos informations spécifiques. Si vous connaissez déjà vos résultats de spirométrie, vous pouvez également les saisir, et la calculatrice vous indiquera le pourcentage des valeurs prévues de vos résultats.

La spirométrie mesure deux facteurs clés: la capacité vitale forcée expiratoire (CVF) et le volume expiratoire forcé en une seconde (FEV1). Votre médecin les considère également comme un nombre combiné connu sous le nom de rapport FEV1 / FVC. Si vous avez des voies respiratoires obstruées, la quantité d'air que vous pourrez expulser rapidement de vos poumons sera réduite. Cela se traduit par un rapport FEV1 et FEV1 / FVC inférieur.

Mesure FVC

L'une des principales mesures de spirométrie est la CVF, qui est la plus grande quantité totale d'air que vous pouvez expirer avec force après avoir respiré aussi profondément que possible. Si votre CVF est inférieur à la normale, quelque chose restreint votre respiration.

Les résultats normaux ou anormaux sont évalués différemment entre les adultes et les enfants:

Pour les enfants de 5 à 18 ans:

Pourcentage de la valeur FVC prévue Résultat
80% ou plus Ordinaire
moins de 80% anormal
 

Pour adultes:

FVC Résultat
est supérieur ou égal à la limite inférieure de la normale Ordinaire
est inférieur à la limite inférieure de la normale anormal
 

Une CVF anormale pourrait être due à une maladie pulmonaire restrictive ou obstructive, et d'autres types de mesures de spirométrie sont nécessaires pour déterminer le type de maladie pulmonaire présente. Une maladie pulmonaire obstructive ou restrictive pourrait être présente en elle-même, mais il est possible d'avoir un mélange de ces deux types en même temps.

Mesure FEV1

La deuxième mesure clé de la spirométrie est le volume expiratoire forcé (FEV1). Il s'agit de la quantité d'air que vous pouvez expulser de vos poumons en une seconde. Cela peut aider votre médecin à évaluer la gravité de vos problèmes respiratoires. Une lecture FEV1 inférieure à la normale montre que vous pourriez avoir une obstruction respiratoire importante.

Votre médecin utilisera votre mesure FEV1 pour évaluer la gravité des anomalies. Le tableau suivant décrit ce qui est considéré comme normal et anormal en ce qui concerne les résultats de votre test de spirométrie FEV1, selon les directives de l' American Thoracic Society :

Pourcentage de la valeur FEV1 prédite Résultat
80% ou plus Ordinaire
70% à 79% légèrement anormal
60% –69% modérément anormal
50% à 59% modérée à sévèrement anormale
35% –49% sévèrement anormal
Moins de 35% très gravement anormal
 

Rapport FEV1 / FVC

Les médecins analysent souvent séparément le FVC et le FEV1, puis calculent votre rapport FEV1 / FVC. Le ratio FEV1 / FVC est un nombre qui représente le pourcentage de votre capacité pulmonaire que vous pouvez expirer en une seconde. Plus le pourcentage dérivé de votre rapport FEV1 / FVC est élevé, en l'absence de maladie pulmonaire restrictive qui provoque un rapport FEV1 / FVC normal ou élevé, plus vos poumons sont sains. Un faible ratio suggère que quelque chose bloque vos voies respiratoires:

Âge Faible rapport FEV1 / FVC
5 à 18 ans moins de 85%
adultes moins de 70%
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 02/01/2020