le test du burn out soignant

LES CAUSES DE ÉPUISEMENT DES SOIGNANTS EN MAISON DE RETRAITE    

 

      

DES CONDITIONS DE TRAVAIL DIFFICILE EN MAISON DE RETRAITE

  

   LA DÉFINITION DU BURN OUT

publicité

Une charge de travail trop importante répartie sur une matinée souffrance, épuisement, stress des soignants, des maux que résume un seul le mot le BURN-OUT, notion que connaissent bien les soignants depuis 20 ans.

Le brun out gangrène la profession soignante sans qu’aucune initiative de grande envergure ne soit proposée, on se contente de groupe de parole et de modalité de soulagement pour extériorisé le mal-être des soignants.

La majorité des soignants en EHPAD dit se sentir stressée, fatiguée, frustrée dans sa situation de soins.

Une prise en charge de certains résidents trop grabataires et mal répartie sur les listes

Une chronologie des soins et un rythme soutenu toute la journée

Une traçabilité harassante et envahissante

Une fiche de tâches aux contours mal définis, un rôle mal compris

Des impératifs de service

UN PHÉNOMÈNE DE DEPRECIATION DU MÉTIER DE SOIGNANT

    • La mise en place de la VAE aide soignant "et oui, j’ose le dire
    • Des postes d’aides soignants remplacés par des non diplômés
    • la non reconnaissance de la direction du travail du soignant

UNE COMMUNICATION PEU ADAPTÉ AU SITUATIONS

    •  Agressivité/Exigence des résidents et/ou familles

DES  PRISES EN CHARGE SPÉCIFIQUE SANS AUCUNE FORMATION DES SOIGNANTS OU TRÈS SOMMAIRE

  • Un nouveau profil de résident accueilli "types Alzheimer"

                                                         LES ASYMPTOTES du  BURN-OUT    

Le syndrome de la souffrance du soignant, désigné par le terme de « burn out » comporte plusieurs niveaux d’intensité et progresse dans le temps souvent en s’aggravant.

Parmi les nombreuses descriptions des symptômes du burn out, celle d’Edelwich et Brodsky a le mérite d’être simple. La voici :

Le professionnel de santé passe par 4 phases successives :

1) L’enthousiasme :

Il est d’abord porté par un enthousiasme débordant qui lui fait tout voir en rose et lui donne le sentiment qu’il va faire de grandes choses. Il se dépense sans compter pour les patients et s’en trouve profondément gratifié.

2) La stagnation :

Quelques obstacles commencent à freiner cet enthousiasme. Le soignant est déçu par certains patients et fatigué de devoir se battre face à l’administration. Il compense ce déficit de plaisir par un surinvestissement qui s’avère contre productif : sa santé s’altère, il dort mal, crée des tensions au sein de sa famille, néglige sa vie intime.

3) La désillusion, la frustration :

Le soignant commence à douter du sens de son travail, de ses jugements et de ses compétences. Les patients lui apparaissent ingrats et pénibles, les collègues irrespectueux ou indifférents. Il se sent déconsidéré et devient irritable pour ses proches. Sa santé se dégrade. Il a recours à des médicaments qu’il s’auto administre et/ou se met à abuser de l’alcool, ce qui ne fait qu’accélérer le processus d’aliénation.

4) L’apathie, la démoralisation :

Le soignant est dans l’impasse, il n’a plus aucune considération ni pour lui-même, ni pour les patients qui l’indiffèrent ou qu’il méprise. Son travail n’est plus qu’alimentaire et il s’y soumet avec un cynisme qui se retourne contre lui : il songe à tout arrêter, voire à se suicider. La dépression est grave et l’issue passe par des soins spécialisés.

                                               PROGRESSION DES SYMPTÔMES

            1. tout débute par une visée grandiose de perfection, tôt ou tard, l’élan enthousiaste se voit confronté à une frustration ou à un sentiment d’échec

           2. Plutôt que de renoncer au projet grandiose ou de le relativiser dans des proportions plus réalistes, le sujet n’assume pas sa déception mais la projette et il s’entête à vouloir

               réussir. Le voilà donc cynique, amer, mais encore zélé, c’est la stagnation.

          3. Le mal de vivre s’installe et l’évitement qui procure un soulagement commande une démotivation temporaire.

          4. La rage et dépersonnalisation persistent ; le mal de vivre s’estompe et voilà que refait surface la visée  narcissique de perfection.

          5. La course reprend mais l’énergie se perd.

          6. La frustration, la désillusion quant au projet grandiose est à nouveau ressentie et le sujet fait à nouveau le choix de ne pas renoncer à son plan mais il éprouve de la rage.

         7. L’énergie s’épuise, le sujet n’a plus la force de s’actualiser, il se désengage par l’évitement.

         8. Le projet grandiose est en veilleuse, mais comme l’épuisement émotionnel se fait complet, il ne reste plus d’énergie pour le reprendre et la frustration devient maximale.

 

Au fil de la progression de l’épuisement, l’aphathie, la démoralisation, les symptômes deviennent de plus en plus sévères. En fait, cet

état affecte la santé physique, l’humeur, les cognitions et le comportement.

                                                            Au plan physique :

les perturbations du sommeil apparaissent comme étant un premier signe. La fatigue chronique s’installe et les problèmes psychosomatiques se manifestent en s’accentuant.

Au début, il peut s’agir de tensions ressenties (céphalée, dorsalgie) mais ceci évolue vers l’atteinte de systèmes :

gastro-intestinaux, pulmonaires, cardio-vasculaires, immunitaire, etc. Plus l’épuisement se fait ressentir, plus l’atteinte est sévère (Pines, Aronson et Kafry, 1981).

Les troubles de comportement se manifestent par l’absentéisme accru, l’isolement, l’instabilité et la toxicomanie.

Les troubles émotionnels incluent le doute de soi, la négation de ce qui fait mal, la projection de la souffrance sur l’environnement, la méfiance, la rigidité, le sentiment d’être abandonné. Les relations interpersonnelles se détériorent, un désintérêt s’installe et les idées suicidaires surviennent.

                                                          Au plan intellectuel :

On retrouve une diminution de l’attention, de la concentration et de la mémoire.

En bout de ligne, on rencontre un sujet pouvant être désespéré, paranoïde, toxicomane, agoraphobe, émotif ou alexithymique, déprimé, suicidaire, psychotique ou atteint

d’une maladie psychosomatique très grave.

 

 

                                                                            TESTEZ VOTRE NIVEAU DE SOUFFRANCE PROFESSIONNEL

                                                                      

pour faire le test : cliquer ICI

Exercices corrigés du DEAS Module 1 à 8

+ de 200 exercices avec corrigés du DEAS

Contenu interactif et ludique pour 9€99 

(Jeu du millionnaire,QCM (plusieurs bonnes réponses possibles),QCM (une seule bonne réponse),Repérer certains mots d'un texte,Association,Classer par paire,Grille de correspondance,Jeu de paires,Placement sur images,Regroupement,Séquence / Ordre,Texte à trous)

Après paiement sur votre facture vous devez cliquez sur retour soignant en ehpad attendre (10 s) pour être redirigé sur le site et obtenir votre mot de passe

Depositphotos 36871247 s 2015 1Consultation en illimitée

 Garantie "Satisfait ou Remboursé" 48h sans justification

  Paypal 1Telechargement 1Telechargement 1 1Faire un essai 12


contention-ridelle-de-lit.jpg

La contention des personnes âgées en maison de retraite 9

DU REFLEXE SECURITAIRE AU PRINCIPE D'ETHIQUE La contention la plus visible dans un EHPAD est la contention ridelles de lit (barrières) et la contention fauteuil. La première obéit surtout à un réflexe sécuritaire de la part du soignant, seul fac

m4.jpg

le risque suicidaire en maison de retraite 9

Les deux types de suicide auquel ont recourt les personnes âgées en institution et la défénestration et la pendaison et c’est les hommes qui sont le plus exposés.

affective4.jpg

La vie affective et sexuelle en maison de retraite 4

Les soignants en institution pour personnes âgées sont confrontés très régulièrement à la problématique de la sexualité chez les personnes âgées, et se sentent particulièrement désemparées.

Depositphotos 23053824 xs 1

Soins palliatifs en maison de retraite 20

Le concept de soins palliatifs privilégie l'approche globale du résident. Ils ne sont pas la panacée du médecin, mais impliquent un travail en équipe-pluri-disciplinaire où la réflexion éthique est à la source de toute décision. Que faire, quand il n

La maladie d'Alzheimer :tableau clinique des 3 stades 1

La Maladie d'Alzheimer, descriptif des 3 stades,expression et compréhension,raisonnement,perception,mémoire, personnalité, tonus, apraxie

La douleur des personnes âgées en maison de retraite 10

La méthode mise en place relève du bon sens, un référent dans chaque équipe munie d’une liste commune, ciblée sur des personnes ayant un traitement antalgique,

La grippe saisonnière influenza 2011/2012 6

les signes cliniques chez la personne âgée La grippe est une cause importante de morbidité et de mortalité chez les personnes âgées, plus particuliérement exposées à des complications fatales. La personnes âgée présente un tableau clinique atypique

Accueillir les personnes âgées séropositives en maison de retraite 2

Le nombre de personnes âgées de plus de 65 ans porteur du VIH s'accroit en France, Il est temps de trouver des alternatives d'accueil afin de ne pas les laisser sur le banc de la société. Les EHPAD doivent s'adapter et proposer une organisation qui

La constipation de la personne âgée 2

Constipation de la personne âgée ,DU LATIN : CO = avec STIPARE = rendre raide, compact,…

La chute de la personne âgée en maison de retraite 4

On distingue 3 types de chutes, les bénignes, les modérés les graves,3 conduites à tenir en fonction de la gravité

projet de vie personnalisé du résident en ehpad 5

Modèle du projet de vie,Mettre en oeuvre le projet de vie dans les établissements pour personnes âgées

La gale en EHPAD 1

Conduite à tenir et prise en charge d'une épidémie de gale en maison de retraite

Ebola 3

Ebola

La grippe 2

La grippe

B 1
themes-de-soin
Infections Respiratoires Aiguës (IRA)

Infections Respiratoires Aiguës (IRA) présenter sous forme de jeu, qcm,apprendre l'essentiel sur cette pathologie

resident-agressif2.jpg
themes-de-soin
résident agressif, que faire?

6 situation qui peuvent se présenter en cours d'accompagnement d'un résident agressivité, opposition aux soins,agitation,délires,hallucination,cris

burn-out-2.jpg
themes-de-soin
le test du burn out soignant

Souffrance, épuisement, stress des soignants, des maux que résume un seul le mot le BURN-OUT, notion que connaissent bien les soignants depuis 20 ans.

carte de France vigilance canicule
themes-de-soin
La gastro-entérite en maison de retraite

Gastro entérite : alerte à l'épidémie, carte et conseils pour l'éviter carte de France sur l'évolution de la gastro entérite

Telechargement 6
themes-de-soin
Technique du Pédiluve

Pédiluve, matériel, déroulement du soin, grille d'évaluation,

themes-de-soin
Technique du soin de bouche

comment faire Le soin de bouche, technique ,matériel, déroulement, grille d'évaluation,

themes-de-soin
Capiluve a un patient alite

Capiluve a un patient alite, matériel, déroulement du soin, grille d'évaluation,

coeur-sans-legende-1.jpg
themes-de-soin
l’Insuffisance Cardiaque du Sujet Agé

l’Insuffisance Cardiaque du Sujet Agé,

images-15.jpg
themes-de-soin
Prévention de l'escarre : 6 fiches pratiques

Prévention de l'escarre : Jeu les complications du décubitus, identification, stade de l'escarre, utilisation de l'échelle de Norton, évaluation,

hemorragie.jpg
themes-de-soin
Les gestes et soins d'urgence

les gestes et soin d'urgence ,quel altitude ,rôle du soignant face à une urgence vital

Telechargement 1 1
themes-de-soin
Réanimation cardio pulmonaire

Devant toute personne inconsciente , le soignant doit chercher : l'absence de respiration, l'absence de pouls (carotidien ou fémoral),

fugue-1.jpg
themes-de-soin
Comprendre la fugue de la personne âgée en maison de retraite

Anxiogène, traumatisant, c'est de cette manière que les soignants ressentent la Lors de la fugue/disparition, l'équipe vit cette situation comme un échec

images-5-1.jpg
themes-de-soin
Transmission ciblée infirmier

Exercice,transmission ciblée aide soignant, tableau des besoins perturbés, donnée action résultat

themes-de-soin
la Chorée de Huntington, monographie

plusieurs etude de situation pour amp,15 démarche de situation amp,monographie AMP,

themes-de-soin
Prise en charge de l'incontinence en ehpad

Rappelez-vous que l'incontinence est un problème physiologique, indépendant de la volonté de la personne. Acceptez l'échec lorsque vous êtes face à une personne « difficile » qui refuse de coopérer.

maton-1.jpg
themes-de-soin
la contention des personnes âgées en maison de retraite

La contention physique des personnes âgées en maison de retraite comment limiter les risques et garantir la sécurité du patient

s2.jpg
themes-de-soin
les différentes sortes de mémoire

les différentes sortes de mémoire,stimulation cognitive

W
themes-de-soin
La relation soignant/soigné

La relation soignant/soigné

Metier 8
infirmier-diplome-d-etat
soins infirmier en maison de retraite

principaux soins infirmier effectués en EHPAD, quels sont les actes dispensés en maison de retraite

epreuve-ecrite-de-selection
Le vocabulaire médical

Le vocabulaire médical des AS/AP 3 exercices ludiques et interactifs avec corrigés

3 votes. Moyenne 1.67 sur 5.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 02/02/2016

Exercices corrigés du DEAS Module 1 à 8

Animaatjes dokter 70912+ de 230 exercices avec corrigés 

Contenue E.learning 

Obtenez un mot de passe aprés paiement et comencez à réviser 

Je teste