la contention des personnes âgées en maison de retraite

  DU REFLEXE SECURITAIRE AU PRINCIPE D'ETHIQUE

La contention physique des personnes âgées la plus visible dans un  EHPAD est la contention ridelles de lit (barrières) et la contention fauteuil.

La première obéit surtout à un réflexe sécuritaire de la part du soignant, seul face à une résponsabilité déléguée par les familles et la direction de l'établissement ; ce dernier, qui ne dispose ni de formation ni d'information, choisit le réflexe sécuritaire.

La deuxième est surtout une question d'organisation, mais également d'effectif ; dans la majorité des situations, l'objectif est d'empêcher le résident de déambuler, de chuter ou tout simplement de glisser de son fauteuil ; or, la chute n'est pas une faute professionnelle, c'est la grabatisation qui en est une.

Depuis le mois DECEMBRE 2009, l'équipe soignante de l'EHPAD LE ********  groupe ******  à entrepris une démarche de soin portant sur la contention, et le travail accompli est le suivant :

 

- DEFINITION DE LA CONTENTION PAR LA HAUTE AUTORITE DE SANTE

- ARTICLE 2,   LA CHARTE DES PERSONNES AGEES DEPENDANTES

- LES DIFFERENTES FORMES DE CONTENTIO

 - DANGER DE LA CONTENTION

- CONDUITE DE LA DEMARCHE :

- Objectif         

- Méthodes

- Outils de travail

 HAUTE AUTORITE SANTE

La contention physique est l'utilisation de tous moyens, méthodes, matériels qui empéchent ou limitent les capacités de mobilisation volontaires de tout ou partie du corps, dans le seul but d'obtenir de la sécurite pour une personne qui présente un comportement estimé dangeureux ou mal adapté.

CHARTE DES PERSONNES AGEES DEPENDANTES

ART 2 - Toute personne agée dépendante doit conserver la liberté de communiquer, de se déplacer et de participer à la vie de la société.ETHIQUE ET DROIT

ART 3 - De la déclaration des droits de l'homme(tout individu à droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne)  

 Prévention des risques 

  privation de liberté

 

Les différentes formes de contention

LA CONTENTION PHYSIQUE :C'est utilisation de tout les moyens et techniques qui limitent le mouvement volontaire du résident, le rendant dépendant de l'aide extérieure.

LA CONTENTION PHARMACOLOGIQUE :Consiste à administrer au résident des sédatifs (antidépresseur, tranquilisant, anti-anxiolitique) dans le but de réduire sa mobilité.

LA CONTENTION ABUSIVE : (relationnel ou psychologique)Verbale ou non, attitude ou propos qui incite le résident à rester tranquille,  mise en garde, conseil insistant, voire un ordre.

LA CONTENTION ARCHITECTURAL :Limiter les déplacements du résident dans un espace (un cantou), (isolement septique).

   

 

Danger de la contention

  • Perte de la marche
  • Troubles trophiques, escarres
  • Constipation, globe vésical
  • Incontinence urinaire et/ou fécale
  • Diminution de la masse musculaire et osseuse
  • Thrombose veineuse
  • Strangulation, asphyxie
  • Colère, inconfort, révolte, épuisement

OBJECTIF

1 - répondre à la législation en vigueur

2 - avoir une démarche de réflexion en équipe pluridisciplinaire

3 - acquérir des régles de bonne pratique sur la contention

4 - promouvoir le principe d'éthique à la place du principe sécuritaire

METHODE

  • Un référent volontaire par équipe de jour est chargé de faire le lien dans les services (mise en place d'un cahier de liason spécifique)
  • Un arbre décisionnel pour la contention fauteuil roulant est mis en place
  • Un arbre décisionnel pour la contention lit
  • Une ordonnance de contention est réalisée
  • Les ceintures de contention sont nominatives
  • Des gommettes jaunes sont collées sur la tête de lit des résidents ayant une prescription ridelles
  • Une procédure de contention est réalisée
  • Des points d'information accessibles à tous les collaborateurs
  • Faciliter la rédaction des ordonnances (l'ordonnance est fusionnée avec une base de données)
  • Des réunions de travail mensuelles sont organisées en équipe pluridisciplinaire
OUTILS DE TRAVAIL
fiche 1" PRESCRIPTION MEDICAL"
  • Identité du patient
  • Date début de la contention
  • Durée
  • Motif de contention
  • Type de contention
  • Evaluation par un arbre décisionnel
  • Bénéfice et risque de la contention sur le résident
  • Réévaluation dans .........(MAX UN MOIS)
  • Surveillance diagramme de soins
  • Nom du médecin et signature    

 

fiche 2 "FICHE DE LIASON 4 EQUIPES( ridelles de lit )

FICHE DE LIAISON 4 EQUIPES

question : justification de la contention (ridelles de lit ) pour ce résident

OUI ou NON

  RESIDENTS                        

1er  EQUIPE

JOURS

2eme EQUIPE

JOURS

1 er EQUIPE 

NUIT

2 eme EQUIPE

NUIT

OBSERVATIONS                                                                  

NOM

 

         

NOM

 

         

NOM

 

         

NOM

 

         

NOM

 

         

 

 

fiche 3 "FICHE DE LIASON 4 EQUIPE "contention fauteuil"

FICHE DE LIAISON 4 EQUIPES

question : justification de la contention(fauteuil) pour ce résident

OUI ou NON

RESIDENTS                

1 er équipe

jours

2 eme équipe

jours

1 er équipe

nuit

2 eme équipe

nuit

OBSERVATIONS                                       

NOM

 

         

NOM

 

         

NOM

 

         

NOM

 

         

NOM

 

         

 

fiche 4 "EVALUATION A L'ENTREE D'UN NOUVEAU RESIDENT"

  • Nom..............         Date.............          Service..........        Chambre..........
  • Justification de contention                                          OUI            NON
  • Ridelles de lit                                                               OUI            NON
  • Ceinture pelvienne,.......                                             OUI            NON
  • Prescription médicale de contention                            OUI            NON
  • Posez la question suivante "souhaitez vous les ridelles"
  • Si peut répondre, notez OUI ou  NON, si ne peut répondre passez à l'arbre décisionnel
  • Emargement de l'évaluateur.............
  • Observation....................

 

 

fiche 5 "SIGNALITIQUE D'UNE PRESCRIPTION RIDELLES DE LIT

 

                                                        PAS DE GOMMETTE = PAS DE RIDELLES

 

 

 

 

 fiche 6 "ARBRE DECISIONNEL RIDELLES DE LIT"

 

 

 

  fiche 7 "PROPOSITION D'ALTERNATIVE RIDELLES DE LIT"

 

       

 

 

 

 

 

 

fiche 9"SURVEILLANCE HORAIRE D'UNE LEVÉE DE RIDELLES DE LIT"

fiche 10 "ARBRE DÉCISIONNEL CONTENTION FAUTEUIL"

fiche 11 "PROPOSITION D'ALTERNATIVE CONTENTION FAUTEUIL

fiche 12 "FICHE DE SURVEILLANCE D'UNE LEVÉE DE CONTENTION FAUTEUIL"

 

Auteur : Mehdi Achour

Médecin coordonnateur EHPAD

MENU

Projet de vie personnalisé en EHPAD 5

L’accompagnement individualisé prend en compte l’identité de la personne. Il est nécessaire de la connaître et de reconnaître son expérience afin de proposer un encadrement adapté, au niveau de l’accueil, du soin et de l’animation.

il est primordial d’être en relation avec les acteurs de ce projet de vie : la personne accueillie, sa famille, ses amis, le personnel de l’établissement (soignant, non soignant et d’entretien) et les bénévoles qui interviennent auprès d’elle.

 

Le projet de vie à mettre en place doit être centré sur la personne. Il est respectueux que le résident puisse dévoiler seulement ce dont il a envie, sans jamais lui imposer quoi que ce soit. Avoir une approche de l’histoire et des aptitudes de la personne accueillie peut éviter des situations négatives comme la mise en échec et à l’inverse, permet de valoriser l’individu à travers ses savoirs.

 


 

Le projet de vie personnalisé des personnes âgées : Enjeux et méthode
Commentaires en ligne


 

 

Mettre en oeuvre le projet de vie dans les établissements pour personnes âgées -

 

 


 

 

 

Épidémie de gale en EHPAD 1

Autres pages

Ebola 3

La grippe 2

resident-agressif2.jpg

Résident agressif, que faire?

6 situation qui peuvent se présenter en cours d'accompagnement d'un résident agressivité, opposition aux soins,agitation,délires,hallucination,cris
burn-out-2.jpg

le test du burn out soignant

Souffrance, épuisement, stress des soignants, des maux que résume un seul le mot le BURN-OUT, notion que connaissent bien les soignants depuis 20 ans.
carte de France vigilance canicule

La gastro-entérite en maison de retraite

Gastro entérite : alerte à l'épidémie, carte et conseils pour l'éviter carte de France sur l'évolution de la gastro entérite
coeur-sans-legende-1.jpg

l’Insuffisance Cardiaque du Sujet Agé

l’Insuffisance Cardiaque du Sujet Agé,

Prévention de l'escarre : 6 fiches pratiques

Prévention de l'escarre : Jeu les complications du décubitus, identification, stade de l'escarre, utilisation de l'échelle de Norton, évaluation,
hemorragie.jpg

Les gestes et soins d'urgence

les gestes et soin d'urgence ,quel altitude ,rôle du soignant face à une urgence vital
Telechargement 1 1

Réanimation cardio pulmonaire

Devant toute personne inconsciente , le soignant doit chercher : l'absence de respiration, l'absence de pouls (carotidien ou fémoral),
fugue-1.jpg

Comprendre la fugue de la personne âgée en maison de retraite

Anxiogène, traumatisant, c'est de cette manière que les soignants ressentent la disparition Lors de la fugue/disparition, l'équipe vit cette situation comme un échec

Prise en charge de l'incontinence en ehpad

Rappelez-vous que l'incontinence est un problème physiologique, indépendant de la volonté de la personne. Acceptez l'échec lorsque vous êtes face à une personne « difficile » qui refuse de coopérer.
maton-1.jpg

la contention des personnes âgées en maison de retraite

La contention physique des personnes âgées en maison de retraite comment limiter les risques et garantir la sécurité du patient
s2.jpg

les différentes sortes de mémoire

les différentes sortes de mémoire,stimulation cognitive

Date de dernière mise à jour : 07/01/2019

  • 6 votes. Moyenne 3.2 sur 5.

Commentaires

  • delphine

    1 delphine Le 22/11/2011

    un beau travail réalisé par votre équipe, c'est dommage que dans nombre de maison de retraite la dimension éthique n'est pas prise en compte par l'ensemble des soignant
    julien sultan

    julien sultan Le 23/02/2016

    Malheureusement, on se fait taper sur les doigts par les familles ou la direction si un problème survient
  • delphine

    2 delphine Le 22/11/2011

    un beau travail réalisé par votre équipe, c'est dommage que dans nombre de maison de retraite la dimension éthique n'est pas prise en compte par l'ensemble des soignant

Ajouter un commentaire

Anti-spam