prévention des risques sectaires en ehpad

J e me souviens en poste d'aide soignant dans un ehpad  , je me souviens d'une gentille dame à qui on aurait donné le bon dieu sans confession, elle venait tous le mardi et passais dans les chambres des résidents en distribuant des bonbons au miel, apportant du réconfort au personnes qui ne recevaient pas de visite elle prêchais la bonne parole d’après mes collègue.

Elle était discrète , poli , restait toute une après midi ,  le seul problème c'est que je n'aurais pas su dire si elle étais une fervente catholique ou fesait partie d'une mystérieuse secte . elle étais déjà là avant mon embauche , elle fesait partie des murs , et personne ne trouvé à redire .

Je me souviens aussi d'une vielle dame qui recevait des visites assez étrange ils venaient toujours à deux ,soit deux hommes toujours en chemise blanche cravate ou lorsque c’était des femme toujours en tailleur, j’étais loin de me douter que c'était des témoins de JEHOVAH, 'c'est une revue retrouvé dans la chambre de la vielle dame à sa mort qui m'a permis de faire la liaison .  

Maintenant je réalise à la lecture  d'un guide publié  par la MIVILUDES "Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires" que les soignants doivent se montrer vigilant face aux phénomènes des sectes qui investissent des nouveaux territoires ou les personnes vulnérables sont légion, il y à de quoi s'alarmé tous les professions médicale et para médicales sont gangrenées par les dérives sectaires, médecin , infirmier, kinésithérapeute, pédicure  d’après la MIVILUDES.

 J'ai même rencontré au cour de formation en  soin palliatif un discours ambigu de la part du  formateur en santé  qui tend à accréditer des thèses sectaires.

Le danger et aux portes des ehpad lieux ou la personnes âgées est la plus vulnérable.

La MIVILUDES donne des indications pour prévenir les dérives sectaires en plaçant les directions d'établissement en rempart contre toute formes d'infiltration des sectes dans les établissement de santé , un conseil lisez le guide et surtout attardez vous à partir de la page 125

samir aide soignant en EHPAD le 16/07/2012 16:10:22 

 

MIVILUDES guide-sante-et-derives-sectaires.pdf MIVILUDES guide-sante-et-derives-sectaires.pdf

 

MENU

b2.jpg

Themes de soin 11

C7.jpg

Information et soin 19

Quiz 6

Quizz 16

Exercices corrigés du DEAS module 1 à 10

+ de 230 exercices avec corrigés 

Contenu interactif et ludique 

Depositphotos 36871247 s 2015 1Consultation en illimitée 1,2 ans ou plus

Obtenez vos identifiants et commencez à réviser 7jours/7 24h/24

Faire un essai 12

en savoir +

 

Mariage 3

Actualité 13

 

Images 33

Vidéo soins 12

 

L 5

Maltraitance,Bientraitance 59

« La maltraitance envers les aînés, c’est quoi ?

Il existe plusieurs façons de définir la maltraitance infligée aux aînés.

la Déclaration de Toronto sur la prévention globale des mauvais traitements envers les aînés

(Organisation mondiale de la santé, 2002) :

« Il y a maltraitance quand un geste singulier ou répétitif, ou une absence d’action appropriée se produit dans une relation où il devrait y avoir de la confiance, et que cela cause du tort ou de la détresse chez une personne aînée. »

Les pages ci dessous pourraient vous intéresser :

A 8

Animation 103

 

Menu

metier-5.jpg

Outils 38

enquette-ehpad.jpg

Organismes Santé 10

sno-2.jpg

Snoezelen 7

Snoezelen, un monde de sens

 

 

Snoezelen, la maladie d'Alzheimer & la communication dynamique non directive

 

 

Commentaires en ligne Par Anais Ce petit ouvrage est très bien fait, je déplore juste le prix qui est un peu trop élevé... Cependant, vu le nombre restreint d'ouvrages portant sur la méthode snoezelen, j'en suis très satisfaite.

A 5

Alzheimer 43


Les robots thérapeutiques par mimikokomimi

 

Concevoir des jeux de stimulation cognitive : Pour les personnes désorientées et Alzheimer 

Les activités habituelles des personnes âgées institutionnalisées ne conviennent pas aux malades Alzheimer parce que peu adaptées à leurs pertes cognitives. Il faut donc trouver d'autres activités, d'autres jeux que le marché ne propose pas encore de façon ciblée.

De plus, le temps manque aux animateurs pour créer de nouveaux jeux, et souvent ils doivent se contenter des sempiternels lotos ou dominos. Imaginer, inventer, adapter, concevoir des jeux capables de stimuler les fonctions cognitives des malades Alzheimer, être le témoin de leur métamorphose lorsqu'ils s'impliquent dans le jeu, qu'ils retrouvent une vie sociale, qu'ils sont valorisés et prennent du plaisir, c'est ce que nous propose l'auteur dans ce livre.

Forte de ses expériences en institution, en tant qu'animatrice, puis formatrice pour le personnel y travaillant, l'auteur nous donne des outils pour concevoir et fabriquer de façon simple 25 jeux adaptés à ce public

Commentaires en ligne 

Par Mémé Morki 
Très très bon livre, surtout à ce prix. Ce livre propose des jeux très simples à mettre en place pour des personnes atteintes d'une pathologie démentielle avancée, ce qui est vraiment parfait lorsque l'on travaille en unité Alzheimer, en Ehpad. Souvent, on peut se sentir démuni face à ce type de population avec qui il est difficile de faire des ateliers "mémoire". J'aime particulièrement le fait que l'auteur met l'accent, non pas sur les performances des joueurs (plus très important à ce stade de la maladie) mais sur la notion de plaisir. Plaisir de jouer et discuter ensemble, ce qui me semble être également un bon moyen pour lutter contre l'apathie, la dépression et le mutisme. Je recommande fortement ce produit pour toutes celles et ceux travaillant en unité protégée.

Idéale pour travailler avec ce public

Par céline :

Livre bien expliqué, avec des supports simple à réaliser. Les personnes désorientées ou Alzheimer sont souvent mises a part par faute de moyen. je le recommande! pratique simple et indispensable, 15 octobre 2012 Par castro:Un petit livre pratique plein d'idées, facilement faisables et surtout adaptabales au public potentiellement différent auquel il peut s'adresser tout en laissant libre cours à ses propres créations. TROP BIEN, Par collinet je travaille en unité Alzheimer et cet ouvrage m'a beaucoup servi dans la pris en charge de mes résidents . Je vous recommande cet ouvrage le prochain que je m achète c'est ART THÉRAPIE

 
images-1-6.jpg

Législation 67

les-aides-possibles.jpg

Etude de situation AMP 25

Mémoire de fin d'étude infirmiér(e) 1

2-3.jpg

Emploi santé 103

Bienvenue sur Soignants emploi santé

Un site d'annonces et d'offres d'emploi pour les soignants entiérement gratuit, Un site proposé par Soignants en EHPAD.fr

Vous  recherchez un emploi , rendez vous sur Espace candidat est remplissez le formulaire pour déposer votre offre de service.

Vous êtes employeur,Agence d'intérim, rendez vous sur Espace employeur pour déposer votre proposition de poste.

Enfin vous exercez en profession libérales, une rubrique vous est consacré, (remplacement, association, offre de service)

  • Bibliothéque de CV
  • Conseil de rédaction de CV et lettre de motivation
  • Rubrique offres et demandes de stage
  • Rubrique offres et demandes de formation
  • Exemples de CV et de lettre de motivation pour toutes les spécialitées

 

 

1.867.900 personnes exerçaient un métier de la santé au 1er janvier 2011, ce qui représente 6,58% de la population active, selon le ministère de la Santé.

Le secteur a fortement évolué en 10 ans, ses effectifs ayant progressé de 27% entre 2000 et 2010. Et il devrait encore recruter, sous l'effet du vieillissement de la population et des départs à la retraite des professionnels.

Les paramédicaux en particulier ont connu une croissance importante:

  • +80% pour les ergothérapeutes,
  • +34% pour les infirmiers,
  • +31% pour les manipulateurs radios,
  • +52% pour les orthoptistes,
  • +62% pour les psychomotriciens
  • +23% pour les sages-femmes.

DOSSIER DE PRESSE Campagne nationale de valorisation des métiers de la santé metiers-de-la-sante.pdf metiers-de-la-sante.pdf

 

 

 

Offres d'emploi 8

capturer-16.jpg

Demandes d'emploi 0

a1.jpg

Structures d'accueil 0

Conseils pour choisir une structure d’accueil et Faire la transition

vous rencontrez de plus en plus de difficulté avec les activités quotidiennes telles que douche, l'habillage, se déplacer dans la maison, et faire des courses, une structures d’accueil peut être la réponse.

Vous pouvez obtenir le soutien dont vous avez besoin tous les jours, tout en restant le plus indépendant possible. 

Prendre la décision de quitter votre maison peut être difficile pour vous et votre famille, mais vous pouvez faire la transition plus facile en prenant le temps de trouver la bonne structure d’accueil et étant bien renseigné au sujet de vos besoins et préoccupations.

Les résidences offrent la sûreté et la sécurité 24/24 heures d'aide et d'accès aux soins.

Jour ou nuit,cependant, la vie privée et l'indépendance sont encouragés. 

Élaborer un plan personnalisé avec la structure qui répond à vos besoins , tout en vous donnant la liberté de faire ce que vous pouvez faire par vous-même. 

La plupart des établissements possèdent une salle de restauration  et des espaces communs pour les activités sociales et récréatives.

Services dans un EHPAD typique

  • Trois repas par jour servis dans une salle à manger commune
  • Aide pour manger, se laver, s'habiller, aller aux toilettes, et la marche
  • Services d'entretien ménager
  • Transport
  • Accès à la santé et aux services médicaux
  • La sécurité 
  • systèmes d'appel d'urgence dans l'espace de vie de chaque résident
  • Les programmes d'exercices et de bien-être
  • Gestion des médicaments
  • Un service de blanchisserie
  • Activités sociales et récréatives
  • Personnel disponible pour aider avec les besoins prévus, ainsi que des problèmes inattendus

Une structure d’accueil pour vous?

Si vous avez décider qu'une structure d’accueil est faite pour vous, posez-vous les questions suivantes:

 

  • SI les activités de la vie quotidienne sont de plus en plus stressant ou difficile ?
  •  Si la famille ou  l'aide à domicile n'est pas en mesure de combler l'écart, le choix d'une résidence service est une option.
  • Vous sentez-vous seul ou isolé à la maison?
  •  Avoir une vie sociale active est essentielle à votre santé et de bonheur. 
  • Être seul la plupart du temps favorise la dépression.
  • L'aspect social de la vie assistée est un énorme avantage. 
  • De bonnes installations offrent une gamme d'activités sociales et récréatives. 
  • l'environnement de la communauté donne également l'occasion de faire de nouveaux amis.
  • Craignez-vous pour votre sécurité?
  •  Peut-être votre mobilité est limitée, ce qui rend pour vous difficile de sortir du lit par vous-même, 
  •  Peut-être que vous avez peur de ce qui pourrait arriver si vous  tombé et ne pouvait plus vous lever,
  • Êtes-vous fatigué de maintenir une maison? Il y a beaucoup de responsabilités qui viennent avec la vie dans votre propre maison. 
  • Les résidences-services peuvent fournir une atmosphère comme à la maison, sans le travail de cuisine, le ménage, les courses, et  la lessive.
  • Le transport est un problème? 
  • Peut-être que vous éprouvez des difficultés à conduire ou ne pouvez plus conduire. 
  • Si les transports en commun ou d'une autre solution de rechange n'est pas facile et pratique, vous pouvez être de plus en plus confinés à la maison. 
  • Les résidences-services offrent un transport, afin que vous puissiez arriver là où vous devez aller sans avoir à compter sur les amis et la famille.

 

Signes qu'un parent ou un proche à peut-être besoin d'une aide à la vie

Il n'est pas toujours facile de dire quand un parent ou un autre membre de la famille ou un proche a besoin de plus d'aide. Les signes suivants peuvent indiquer qu'il est temps de réfléchir pour une .structure d’accueil

  • Le réfrigérateur est vide ou rempli de nourriture avariée ou votre parent  perd du poids. Ceux-ci peuvent être des signes qu'il ou elle ne mange pas bien parce que les courses ou la cuisine est difficile à réaliser.
  • Vous remarquez des ecchymoses fréquentes, bien que votre parent peut essayer de les couvrir.Cela peut être un signe de chute ou une mobilité réduite et des problèmes d'équilibre.
  • Votre mère porte les mêmes vêtements, encore et encore ou néglige l'hygiène personnelle.Cela peut indiquer que faire la lessive et le bain est difficile physiquement.
  • La maison et le jardin n'est pas aussi propre et bien rangé que d'habitude . 
  • Votre mère oublie les choses, y compris les rendez-vous médicaux et quand prendre des médicaments. Cela peut être dû à la perte de mémoire.
  • Votre mère semble déprimé. dépression est fréquente chez les personnes âgées qui sont isolées et seules.
  • Vous remarquez un comportement étrange ou inapproprié. Par exemple, un parent peut s'habiller de façon inappropriée pour la météo. Cela peut être un signe qu'il ou elle connaît confusion.

Prendre la décision de quitter la maison: ce que vous pouvez vous sentir

Peu importe votre situation, le déplacement est toujours stressant. Mais quand vous envisagez de quitter votre maison pour un centre de vie assistée, le stress n'est que la pointe de l'iceberg émotionnel. Vous pouvez associer la douleur avec la mort d'un être cher, mais la douleur est une réponse naturelle à une perte. Et la perte de votre maison, le quartier et la communauté est un grand. 

La pensée de quitter tout ce que vous savez peut vous faire sentir très vulnérables. Vous pouvez vous sentir comme vous perdez votre indépendance ou une grande partie de votre identité. Il est important de réaliser que tous ces sentiments sont normaux. Prenez le temps de reconnaître ces sentiments de perte.Parfois, parler à quelqu'un qui est sympathique peut vous aider. Counseling et de thérapie peut être une option aussi. Donnez-vous le temps de pleurer et de s'habituer au changement.

Conseils pour faire la transition 

La vie dans un établissement  est un ajustement indéniable. En plus d'un nouveau cadre de vie, vous rencontrez de nouveaux résidents et il faut s'habituer au personnel. Cela peut être stressant au début. Mais il y a des choses que vous pouvez faire pour rendre la transition plus facile.

  • Prenez le temps de bien emballez vos objet ou meubles avant le déménagement. Ne pas ajouter au stress du déménagement réel en vous mettant dans une position où vous aurez besoin de prendre des décisions hâtives sur ce qu'il faut prendre et ce qu'il faut jeter.
  • Savoir à quoi s'attendre. Faites vous une idée sur l'installation. Il sera moins stressant si vous savez à quoi s'attendre. Assurez-vous que toutes vos questions ont eu des réponses à l'avance.
  • Rester occupé. Vous pourriez être tenté de rester dans votre appartement ou espace de vie, mais vous vous sentirez à l'aise beaucoup plus rapidement si vous  rencontrer les résidents, participer à des activités, et de visiter l'établissement..
  • Allez-y doucement sur ​​vous-même. Tout le monde s'adapte au changement différemment, alors donnez-vous une pause, peu importe ce que vous ressentez.. Cependant, si vous vous sentez que la transition est difficile, il peut être utile de parler à un des membres de la famille, le directeur de l'établissement, ou un ami de confiance.
  • Choisir la bonne structures d'accueil pour vous

    Il ya une énorme variation entre les structures d'accueil. Même si cela peut rendre le processus de sélection  ardue,au moins vous avez une bonne chance de trouver un établissement qui est parfaitement adapté à vos besoins et préférences.

    Quand vous commencez votre recherche, essayez de ne pas vous laissez submerger par toutes les options. Rappelez-vous, les équipements comptent beaucoup moins que les résidents et le personnel. Ce sont les gens qui font vraiment un lieu. Vous pouvez en apprendre beaucoup sur une structure d'accueil par les résidents qui y vivent et y travaillent. Vous voulez une structure d'accueil avec une atmosphère où les résidents ont une vie sociale active sont sympathiques ou le personnel est attentionné et chaleureux. Assurez-vous que l'établissement est un endroit où vous pourrez vous adapter et développer de nouvelles relations.

    Le choix d'un établissement de vie 

    Ce qu'il faut chercher dans le personnel:

    • Ont-ils le temps de parler avec vous ?
    • Semblent-ils vraiment s'intéressés à vous?
    • Est-ce qu'ils sont chaleureux avec les résidents actuels?
    • Comment gèrent-ils les situations d'urgence?

    Ce qu'il faut chercher dans les résidents:

      • Semblent-ils heureux?
      • Est-ce qu'ils intègrent facilement les nouveaux venu ?
      • Ya t il des activités ou des résidents qui ont le même centre d’intérêt que vous?

    Autres points à considérer lors du choix d'une installation avec assistance

    Le facteur le plus important lors du choix d'une résidence, c'est qu'il soit sécuritaire et confortable pour vous. Bien que la résidence  doit être propre et bien entretenu, ne pas mettre trop l'accent sur le premier aspect, tels que des meubles design, des repas gastronomiques, et des jardin impeccables. L'établissement ou vous serez plus heureux ne sera pas nécessairement le plus de fantaisiste ou le plus coûteux. La règle générale à suivre est le choix d'un établissement ou vous vous sentez plus à l'aise.

    Vous sentez-vous comme chez vous? Il s'agit d'une préférence personnelle. Préférez-vous un environnement plus confortable petit, ou préféreriez-vous être dans une plus grande place animée avec plus d'activités? Le design extérieur, comme les jardins ou autres espaces verts,est t il important pour vous?

    Est-ce que les activités de l'établissement vous intéressent? Y at-il loisirs ou des activités sur l'établissement, L'établissement a t il des équipements qui sont importants pour vous, comme une salle de gym, centre de loisirs, une bibliothèque ou une chapelle?

    Les repas ? Avez-vous la possibilité de manger dans votre chambre si vous voulez? Quels types d'aliments sont servis? Est-il nutritif et appétissant? Leurs différentes options alimentaires sont disponibles?

    Comment les problèmes de santé sont-elles traitées? Comment sont  gérer les problèmes d'urgence et de non-urgence? Si votre santé se détériore serez en mesure de rester dans l'établissement ?

    l'établissement est-t-il en conformité avec les exigences réglementaires? 

    Soutenir un être cher lors de la transition vers un établissement de vie

    Le passage à la vie assistée, même si toutes les parties sont d'accord, peut être une période stressante.Voici quelques-unes des façons dont vous pouvez aider un être cher:

    • Reconnaissez les sentiments de perte de votre proche . Même dans le meilleur des cas, où votre bien-aimé à choisi un établissement d'aide à la vie ,la douleur et le sentiment de perte sont à prévoir. Quitter son domicile est un énorme bouleversement. Ne minimisez pas leurs sentiments et ne vous  concentrer pas trop sur les côté positif. Sympathiser et respecter leurs sentiments de perte et  leur donner le temps de s'adapter.
    • Appelez et rendez visite aussi souvent que vous le pouvez. contacts réguliers auprès d'amis et la famille qui rassurera votre bien-aimé qu'ils sont toujours aimé et soigné. Continuer d'inclure votre bien-aimé dans les sorties en famille et événements chaque fois que possible. Si votre bien-aimé vit loin, appels réguliers ou e-mails peuvent faire une grande différence.
    • Travailler à travers les préoccupations ensemble. Bien que votre proche sera probablement passer par une période d'adaptation après avoir emménagé dans une structure d'accueil, ne supposez pas automatiquement que les plaintes ne sont qu'une partie du processus de transition.Si votre proche a des préoccupations, les prendre au sérieux. Parlez de ce que les mesures que vous pouvez prendre ensemble pour résoudre le problème. Et si le problème se révèle être important et sans solution apparente, être prêt à envisager d'autres structures d’accueil .
    • Aidez votre bien-aimé à personnaliser sont espace de vie. Aidez votre bien-aimé à choisir et à apporter les meubles et les décorations significatives qui donneront dans le nouvel espace de vie le sentiment d'être à la maison. Mais attention de ne pas prendre en tous en charge. Laissez votre bien-aimé prendre les devants. Il ou elle va être celui qui y vivent, après tout.

Suggestions pour les amis et parents

      • Si nécessaire, aider au tri, l'emballage et le déplacement.
      • Écoutez vos proches, parlez de ce qu'ils ont laissé derrière..
      • Reconnaître que le passage à une nouvelle maison représente un changement majeur.
      • Appeler et visiter souvent pendant les premières semaines.
      • Soyez positif. Un sourire, un soutien, la patience et la compréhension sont nécessaires.

Ce qu'il ne faut pas faire

  • Prendre toutes les décisions ou prendre en charge le tri, l'emballage, et le processus en mouvement.
  • Se concentrer uniquement sur vous-mêmes. C'est sur votre proche, pas vous!
  • Faire la lumière de la transition.
  • Immédiatement parler à propos de la vente de la maison de votre proche.
  • Faire des promesses que vous ne pourrez pas tenir.
  • Être négatif.

Payer pour une structure d'accueil

Lors de l'évaluation , le coût est souvent un facteur important, d'autant plus que la majorité des coûts sera probablement à sortir de votre poche. Les résidences-services sont détenus et exploités par des organismes à but lucratif ou à but non lucratif et peuvent varier en coût  selon l'endroit où vous vivez. C'est un gros investissement, donc vous devez prendre le temps d'établir un budget et de hiérarchiser les besoins cela s’avère important  dans le long terme 

Vous vous demandez peut-être si l'assurance-santé ou l'allocation logement, l'apa couvrent une partie des coûts de la vie assistée. Si devez souscrire une assurance à long terme de santé privés, vérifier les différentes aides financière ou allocation proposé pour couvrir  les frais.

Évaluer les coûts d'une installation en structure d'accueil 

  • Ne présumez pas si cher que ça signifie toujours mieux. Concentrez-vous sur ce que l'établissement a à offrir spécifique à vos besoins et désirs, et la qualité et la réactivité du personnel.
  • Assurez-vous de comprendre les factures de l'établissement. Y at-il un montant forfaitaire, ou faites des services supplémentaires nécessitent des coûts supplémentaires? Par exemple, disons que vous commencez à avoir besoin d'un niveau plus élevé de soins . Comment cela sera géré? Il est de votre droit d'avoir accès à cette information. Si la structure  rechigne ou est vague dans cette information, trouver un autre établissement.
  • Se faire une idée des hausses de taux logement ,soins : Pour pas être désagréablement surpris par les augmentations tarifaires . Bien que vous ne pouvez pas prévoir parfaitement l'avenir, essayer de se faire une idée de la façon dont les taux ont augmenté dans le passé.

allocation_personnalisee_autonomie.jpg

Dépendance 1

Le Conseil de la CNSA formule tous les ans , des propositions sur l’évolution du système de protection sociale dans le champ de l’aide à l’autonomie.

 il s’est penché sur les besoins des 8,3 millions d’aidants de personnes âgées et de personnes handicapées.

Il formule vingt-et-une préconisations pour développer et amplifier des politiques publiques d’aide aux aidants qui soient attentives à leurs besoins propres et reconnaissent le rôle essentiel qu’ils jouent

 

  • Amplifier l’effort en faveur de la formation des professionnels du soin et de l’accompagnement
  • Rechercher les voies et moyens d’une solvabilisation suffisante du coût de l’intervention des professionnels
  • Reconnaître la contribution majeure des aidants à l’accompagnement des personnes âgées et des personnes en situation de handicap pour promouvoir leur capacité à choisir la nature de leur aide et préserver leur qualité de vie
  • Approfondir les travaux scientifiques permettant de mieux connaître les profils et la diversité des situations des aidants
  • Sensibiliser les professionnels aux signes de fragilité physique et psychique des aidants et renforcer les efforts de prévention en santé, notamment par la mobilisation d’aides techniques
  • Fonder l’éligibilité des aidants à des droits spécifiques sur des critères pertinents, comme l’impact de l’aide sur leur vie personnelle et professionnelle
  • Réduire les inégalités créées par la diversité des dispositifs existants, notamment en harmonisant et en assouplissant les dispositifs de conciliation du rôle d’aidant avec la vie professionnelle (pour les salariés, les fonctionnaires et les indépendants)
  • Développer d’autres leviers, contraignants ou incitatifs, afin de rendre l’environnement professionnel plus attentif aux aidants
  • Former les professionnels aux incidences familiales du handicap, de la maladie, de la grande vieillesse, à la compréhension de la relation aidantaidé et à la complémentarité des interventions de l’aidant et du professionnel
  • Donner la parole aux aidants, reconnaître leur « expertise de l’expérience » et faire d’eux des partenaires des professionnels
  • Répertorier et mettre à disposition des professionnels de l’accompagnement et du soin un ou des outils d’évaluation individualisée des besoins des aidants et les former à l’utilisation de ces outils et mettre à disposition des aidants familiaux des outils d’auto évaluation de leurs besoins et les former à leur utilisation
  • Fournir un effort de communication et de pédagogie, en renouvelant régulièrement des campagnes d’information et en concevant des outils lisibles et précis
  • Renforcer et mieux structurer les réponses apportées, en passant par une phase de modélisation des expériences françaises et étrangères et en s’attachant à développer des services de proximité : solutions de suppléance et de répit pour l’aidant, formation des aidants, etc.
  • Sécuriser et pérenniser des dispositifs de plateformes d’accueil, d’accompagnement et de répit différenciés en étendant leur périmètre à tous les aidants et en s’assurant de leur déploiement en proximité sur tout le territoire
  • Veiller au développement de prestations respectant les spécificités des différentes situations d’aide, certaines mesures ne pouvant se fondre dans un socle commun d’aide aux aidants
  • Mettre à disposition une palette de mesures pouvant être combinées selon les besoins et évoluer au fil du temps de façon personnalisée, dont des actions de formation
  • Prévoir un accompagnement inscrit dans la durée, des actions planifiées dans le temps et récurrentes
  • Clarifier l’articulation entre ces différents niveaux de compétence, dans un objectif de lisibilité et de conciliation entre proximité et équité
  • Confier à la CNSA une mission d’évaluation des solutions de soutien des aidants en mettant en évidence leurs impacts
  • Faire des aidants et des associations qui les représentent de véritables partenaires dans l’élaboration des réponses et leur diffusion sur le territoire
  • Faire de chaque établissement et service médico-social un acteur de l’aide aux aidants en explicitant les attendus précis de cette fonction en étudiant les révisions de la tarification et du financement de ces structures qui pourraient être nécessaires en accompagnant leur montée en compétence dans ce domaine (formation, échanges de bonnes pratiques)

images-11.jpg

Evaluation des ehpad 0

tous les 5 ans, l'équipe de la maison de retraite doit réaliser une auto-évaluation de ses activités. Cette auto-évaluation porte une appréciation sur les actions mises en place et leurs effets pour les résidents.

 La  Loi 2002-02 du 2 janvier 2002 qui rénove l'action sociale et médico-sociale a introduit une obligation d'évaluation (art L.312-8 du Code de l'action sociale et des familles) pour les établissements sociaux et médico-sociaux (ESMS).

 

Le calendrier de ces évaluations est fixé decret-du-3-novembre-2010-calendrier-evaluation.pdf decret-du-3-novembre-2010-calendrier-evaluation.pdf

Evaluation interne

Avant la publication du  decret, les structure disposaient un délai de cinq ans à compter de leur autorisation pour réaliser leur évaluation interne et de sept ans pour les évaluations externes.

A partir du décret l'évaluation interne des structure repose sur une démarche continu chaque année mais doit faire néamoins l'objet d'une communication tous les cinq ans des résultats de cette évaluation ,sauf les structures ayant  conclu un contrat pluriannuel d'objectifs et de moyens (CPOM), qui doivent communiquer les résultats de leur évaluation interne au moment de la révision de ce contrat.

Evaluation externe

Selon le décret, la première de ces évaluations doit être effectuée au plus tard 7 ans après la date de l'autorisation et la seconde, au plus tard 2 ans avant la date du renouvellement d'autorisation.

Toutefois, pour les structures ayant conclu un CPOM, un calendrier différent pourra être fixé sans qu'il puisse aller au-delà des limites réglementaires.


 les établissements et services autorisés et ouverts avant le 22 juillet 2009 devront procéder au moins à une évaluation externe au plus tard deux ans avant le renouvellement de leur autorisation.


Selon l'ANESM (Agence nationale de l'évaluation et de la qualité des établissements et services sociaux et médico-sociaux), plus de 24 000 établissements et services verront leur autorisation renouvelée le 4 janvier 2017.

 

 

AXES THEMES  

Axe 1:
La garantie des droits individuels et collectifs

• Garantie des droits individuels
• Garantie des droits collectifs

 

Axe 2:
Prévention des risques liés à la santé inhérents
à la vulnérabilité des résidents

• Prévention et prise en charge  de la douleur
• Prévention et prise en charge des chutes
• Prévention et prise en charge des escarres
• Prévention et prise en charge de la dénutrition
• Prévention et prise en charge des troubles  de l’humeur et du comportement
• Analyse et maîtrise du risque infectieux
• Continuité des soins

 

Axe 3:
Maintien des capacités dans les actes
de la vie quotidienne et accompagnement
de la situation de dépendance

• Maintien des capacités de déplacement et accompagnement des personnes invalides
• Maintien des capacités à la toilette et accompagnement des personnes ayant besoin
d’une aide totale

 

Axe 4:
Personnalisation del’accompagnement

• Le projet personnalisé
• Personnalisation des activités individuelles et collectives
• Possibilité du maintien des liens sociaux

 

Axe 5:
Accompagnement de  la fin de vie

• Accompagnement de la personne
• Le soutien des proches et des professionnels

 
 

EVALUATION INTERNE

EVALUATION EXTERNE

 

Evaluation interne EHPAD 13

 Depuis le vote de la loi du 2 janvier 2002 rénovant l'action sociale et médico-sociale, les maisons de retraite, comme tous les établissements médico-sociaux, ont l'obligation de

s'inscrire dans une « démarche d'amélioration continue des activités et de la qualité des prestations ».

Concrètement, cette démarche se traduit par des évaluations régulières des maisons de retraite :

  • une auto-évaluation ou évaluation interne
  • une évaluation par un organisme extérieur ou évaluation externe.

L' évaluation interne :

tous les 5 ans, l'équipe de la maison de retraite doit réaliser une auto-évaluation de ses activités.

Cette auto-évaluation porte une appréciation sur les actions mises en place et leurs effets pour les résidents.

L'évaluation interne doit normalement être participative, les résidents les familles et les professionnels y sont associés.

Les résultats et les projets d'amélioration conditionnent les moyens alloués par les financeurs (Agence régionale de santé et conseil général) tous les 5 ans.

L'évaluation externe :

tous les 7 ans, la maison de retraite doit faire réaliser une évaluation dite « externe » par des consultants extérieurs à l'établissement et qui ont reçu une habilitation par

l'Agence nationale de la qualité et de l'évaluation des établissements sociaux et médico-sociaux (ANESM).

Les évaluateurs regardent tout particulièrement le respect des droits des usagers ainsi que la cohérence des actions réalisées par la maison de retraite au regard du projet de

l'établissement.

Les résultats de cette évaluation sont importants puisqu'ils conditionnent le renouvellement de l'autorisation de fonctionnement de l'établissement.

En pratique, l'évaluation dans les maisons de retraite se met lentement en place pour plusieurs raisons :

le secteur n'est pas familier de la démarche de l'évaluation, souvent ressentie comme du contrôle, le personnel est peu formé et dispose de peu de temps à y consacrer.

L'obligation de réaliser des évaluations externes avant 2015 (pour la plupart des maisons de retraite) va certainement accélérer l'appropriation de la démarche d'évaluation dans les établissements.

 

 

Evaluation externe EHPAD 4

Depuis le vote la loi du 2 janvier 2002 rénovant l'action sociale et médico-sociale, les maisons de retraite, comme tous les établissements médico-sociaux, ont l'obligation de

s'inscrire dans une « démarche d'amélioration continue des activités et de la qualité des prestations ».

Concrètement, cette démarche se traduit par des évaluations régulières des maisons de retraite :

  • une auto-évaluation ou évaluation interne
  • une évaluation par un organisme extérieur ou évaluation externe.

L' évaluation interne :

tous les 5 ans, l'équipe de la maison de retraite doit réaliser une auto-évaluation de ses activités.

Cette auto-évaluation porte une appréciation sur les actions mises en place et leurs effets pour les résidents.

L'évaluation interne doit normalement être participative, les résidents les familles et les professionnels y sont associés.

Les résultats et les projets d'amélioration conditionnent les moyens alloués par les financeurs (Agence régionale de santé et conseil général) tous les 5 ans.

L'évaluation externe :

tous les 7 ans, la maison de retraite doit faire réaliser une évaluation dite « externe » par des consultants extérieurs à l'établissement et qui ont reçu une habilitation par

l'Agence nationale de la qualité et de l'évaluation des établissements sociaux et médico-sociaux (ANESM).

Les évaluateurs regardent tout particulièrement le respect des droits des usagers ainsi que la cohérence des actions réalisées par la maison de retraite au regard du projet de

l'établissement.

Les résultats de cette évaluation sont importants puisqu'ils conditionnent le renouvellement de l'autorisation de fonctionnement de l'établissement.

En pratique, l'évaluation dans les maisons de retraite se met lentement en place pour plusieurs raisons :

le secteur n'est pas familier de la démarche de l'évaluation, souvent ressentie comme du contrôle, le personnel est peu formé et dispose de peu de temps à y consacrer.

L'obligation de réaliser des évaluations externes avant 2015 (pour la plupart des maisons de retraite) va certainement accélérer l'appropriation de la démarche d'évaluation dans les établissements.

Au 31 décembre 2013, les organismes habilités ont  déclarées à l'anesm 6 956 missions d'évaluation externe cela représente 28,37% des 24 512 ESSMS devant réaliser leur évaluation externe avant le 3 janvier 2015

Un an avant l'échéance, 28,37% des ESSMS ont engagé la démarche

Un coût moyen de 3.447 à 7.777 euros

note-d-information-bilan-ee-au-311213-janvier-2014.pdf note-d-information-bilan-ee-au-311213-janvier-2014.pdf

Conduire l'évaluation externe dans les établissements sociaux et médico-sociaux

Cet ouvrage se veut avant tout une aide à la décision. Ce n’est ni un ensemble de recettes, ni une méthode « clés en mains ». Il doit permettre de comprendre la commande évaluative à travers une lecture détaillée (et parfois critique) des dispositions contenues dans le décret du 15 mai 2007.

Pour cela, l’ouvrage est structuré en quatre grandes parties recouvrant les étapes d’une évaluation externe :

 les principes généraux ;

 la préparation ;

 la mise en oeuvre ;

 la finalisation.

À l’exception du chapitre 1, qui est construit sur la base des dispositions de l’article L. 312-8, les autres chapitres suivent pas à pas le déroulement fixé par le cahier des charges introduit par l’article 2 du décret du 15 mai 2007. Cette nouvelle édition est à jour des décrets, circulaires et arrêtés parus en 2013 et janvier 2014.

Conçu comme un guide pratique, l’ouvrage s’adresse non seulement aux établissements et services sociaux et médico-sociaux mais aussi aux consultants amenés à conduire les évaluations externes ainsi qu’aux autorités publiques destinataires des rapports d’évaluation.

Conduire l'évaluation externe dans les établissements sociaux et médico-sociaux

Avant 2015 (2010 pour les services à la personnes) tous les établissements et services sociaux et médico-sociaux devront avoir procédé à cette évaluation externe (aux résultats de laquelle est subordonné le renouvellement de l’autorisation).

De nombreux établissements et services se sont engagés, sous des formes diverses, dans des processus d’évaluation interne, mais il n’existe aucune analyse du décret ni aucun outil pour réaliser l’évaluation externe.

Cet ouvrage, réalisé par un des rédacteur du décret, offre les 2, sous une forme pratique et immédiatement utilisable.

D.U.E.R 1

Référentiel 8

contrat.jpg

Mention légale 0

 

 

 

 

Le site soignant en EHPAD est un site dédié aux étudiants en formation IFAS/IFSI, aux professionnels du soins,aux Etablissement d'Hébergement pour  Personne âgée  Dépendante, à la personne âgée, il est  alimenter par la communauté soignantes , des documents souvent issus de recherche ou d'études personnels, mais aussi d'expérience et  d'information pouvant servir de base de travail à la communauté soignante, une partie du site est en consultation libre une autre nécessite l'obtention d'un identifiant et mot de passe payant 
 
Le contenu sert de complément d'information ou de base de recherche pour les étudiants en formation IFAS et  IFSI ou au professionnel exerçant en milieu de santé , le contenu ne pourra donner lieu à valeur ou à se parer de prérogative officiel.
 
Pour le personnel soignants
Formation et concours IFSI/IFAS
Soins aide soignant(e)
Soins Infirmier(e)
Information sur les divers conventions collectives et droit du travail
 
pour les EHPAD
Procédures, protocoles (canicule, grippe etc...)
Méthodologie évaluation interne externe
 
 
pour la personne âgée
Information sur les droits
 
Vous êtes AES, AMP, AS, AP, IDE, IDEC, Med CO , vous souhaitez partagez votre expériences, un domaine de compétence, un document, rapport de stage, étude sur la gériatrie, contactez nous, merci de préciser vos honorraires
 
samir joheir webmaster du site
 
 
  • L'adresse email, les informations personnelles et médicales des visiteurs sont affichée sur le site avec leurs autorisations . 
  • Un espace pour publier vos documents, théses, mémoire de fin d'étude, étude de cas
  • Un espace qui protége contre la copie de vos documents ou leurs utilisation sans votre consentement
  • tout les liens vers les différentes sources d'informations sont vérifiez ,en cas de défaut d'un lien veuillez contactez soignantenehpad@gmail.com
  • soignant en ehpad fonctionne grace à l'insertion des publicitées sur ces pages
 

ATTENTION

site disposant d'un horodatage pour toute utilisation ou reproduction de document il vous faut une autorisation 

 

 

  • Un espace ou vous pouvez via notre boite mail nous expédiez en version PDF vos travaux

  soignantenehpad@gmail.com

   

 

  • Soignants en EHPAD est un site d'échange et de partage d'informations et d'expériences entre soignants

 

Myriam DUPLAIX

PRISE EN CHARGE DU TOXIMANE EN SERVICE DE SOINS  (publier 17/01/2012 13:16:22)

 

Michel THÈROUX

PERSONNALISATION DES ESPACES SNOEZELEN (publier 09/09/2011  06:50:00)

Patrick ZAMPARINI

Formations scientifiques et gérontologiques

DÈMARCHE DE RÈFLEXION ET SOINS AUX PERSONNES ÂGÈES  (publier le 24/04/2012 14;05:10)

          ETAT DE VEILLE ATTENUEE CHEZ DES RESIDENTS EN EHPAD  (approches psychologique et philosophique) (publier le 24/04/2012 14:25:06)

          BESOINS PSYCHOLOGIQUES DES RESIDENTS D’UN EHPAD ET ACCOMPAGNEMENT MUSICAL (publier le 25/04/2012 16:25:21)

 

 

 

Lavage 1

D.A.R.I 2

 

Circulaire du 15 mars 2012 : document d'analyse du risque infectieux (DARI)

Legislationn 1

Loi /Décret 2

Autres pages
Imgp0897

Projet d'établissement 2

Fiche de poste 4

Mots crois s 1

Mots croisés 18

Exercices corrigés du DEAS module 1 à 8

+ de 230 exercices avec corrigés 

Animaatjes dokter 70912Je teste gratuitement

Qcm 1 1

Qcm/Qroc/Quizz 6

 


Faire un essai DEAS Modules 1 à 10 >

 

jeux anatomie 19

Exercices corrigés DEAS Module 1 à 8

Medecins012Faire un essai

(Cas cliniques, QCM, QROC, Planification, Repérer certains mots d'un texte, Association, Classer par paire, Grille de correspondance, Jeu de paires, Schémas, Regroupement, Séquence / Ordre,Texte à trous)

 

Menu 

Texte trous 1

Texte à trous 25

Exercices corrigés du DEAS module 1 à 8

+ de 230 exercices avec corrigés 

Depositphotos 36871247 s 2015 1

Faire un essai 12

Menu

Jeu du Millionnaire 11

Exercices corrigés du DEAS module 1 à 8

+ de 230 exercices avec corrigés 

Contenu interactif et ludique 

Depositphotos 36871247 s 2015 1

 

Obtenez vos identifiants 7jours/7 24h/24 

en savoir plus

 

Autres Exercices

Schema 1

Schémas à compléter 30

Exercices corrigés du DEAS module 1 à 8

+ de 230 exercices avec corrigés 

Depositphotos 36871247 s 2015 1

Faire un essai 12

 

 

Mots 1

Mots méler 7

Exercices corrigés du DEAS module 1 à 8

+ de 230 exercices avec corrigés 

Depositphotos 36871247 s 2015 1

Faire un essai 12

 

 

find the legend 4

1 242 22

 

burn-out.jpg

Risques psychosociaux 6

2 22

aide-soignant : Modules de formation 1 à 10 1

   Les 8 modules de formation qui vous sont proposés viennent en complément de l'enseignement dispensé au cours de votre formation et ne peuvent se substituer à ces dernières .

Composition:

- Fiche technique

- Diaporama PowerPoint 

- Vidéo 

- Exercices interactifs

 

module 1 :   Accompagnement d'une personne dans les activitée quotidienne

(diaporama + qcm + leçon)

 

module 2 :   Etat clinique d'une personne (diaporama +qcm+leçon)

 

module 3 :  les soins  (diaporama +qcm + leçon)          

 

module 4 :   Ergonomie

  • L'APPAREIL LOCOMOTEUR
  • INSTALLATION DU PATIENT 
  • COMPLICATION AU NIVEAU DU DÉCUBITUS
  • PRÉVENTION DES CHUTES CHEZ LA PERSONNE ÂGÉE 
  • STOCKAGE DU MATÉRIEL, MANUTENTION, 
  • ORGANISATION DU TRAVAIL
  • LES TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES
  • LÉGISLATION ET DÉONTOLOGIE LA CONTENTION 
 

 

module 5 :   Relation - Communication

  • LE SECRET PROFESSIONNEL
  • LES MOYENS DE COMMUNICATION
  • LES PRINCIPES DE LA COMMUNICATION
  • MÉTHODOLOGIE TRAVAIL ECRIT /ORAL MODULE 5
  • PROJET D'ANIMATION DANS LES LIEUX DE VIE PERSONNES ÂGÉES
  • LA RELATION SOIGNANT SOIGNE
  • LES PRINCIPE DE L’ACCUEIL
  • INFORMATION ET DROITS DES PATIENTS
  • LES VALEURS PROFESSIONNELLES 
  • L'HUMANITUDE DANS LES SOINS
  • ANALYSE TRANSACTIONNELLES
  • LE TRIANGLE DE KARPMAN
 

 

module 6 :   Hygiène des locaux hospitaliers

 

 

Module 7 :   Transmission des informations

  • LES TRANSMISSIONS CIBLÉES
  • TRANSMISSIONS ORALES ET ÉCRITES TRANSMISSIONS DES INFORMATIONS
  • LES MACRO-CIBLES
  • LE DOSSIER DE SOIN
  • LES DIFFÉRENTES TYPES DE RÉUNIONS
  • LA PHARMACOLOGIE

 

module 8 :  Organisation du travail (diaporama + qcm + leçon)

Biologie jeux 7

Exercices corrigés du DEAS module 1 à 8

+ de 230 exercices avec corrigés 

Contenu interactif et ludique 

Depositphotos 36871247 s 2015 1Consultation en illimitée

Faire un essai 12

en savoir +

 

Idr

Livres formation soignant 1

Capturer 45

 

 

            

infirmier(e)                                                          

Auxiliaire Vie Social                                             

Aide-soignant(e)

Infirmier(e) Cadre Santé

Aide-Médico-Psychologique

Ergothérapeute

Auxiliaire Puériculture

Psychomotricien

Concours IDE pour AS/AP

VAE aide soignant (e)

 

page 222

Exercices intéractifs 0

+ de 230 exercices avec corrigés 

(Jeu du millionnaire,QCM (plusieurs bonnes réponses possibles),QCM (une seule bonne réponse),Repérer certains mots d'un texte,Association,Classer par paire,Grille de correspondance,Jeu de paires,Placement sur images,Regroupement,Séquence / Ordre,Texte à trous)

 

Depositphotos 36871247 s 2015 1Consultation en illimitée

 Garantie "Satisfait ou Remboursé" 24h sans justification

Faire un essai 12


Vocabulaire médical 1

Cliquer sur l'image ci-dessous

Vocal

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Contenu interactif et ludique 

Consultation en illimitée

Garantie "Satisfait ou Remboursé" 24h sans justification

Prix 4€99

Paiement sécurisé          Satisfait ou Remboursé 24 h

Date de dernière mise à jour : 07/01/2019

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam