Développement de l'enfant

Le développement d'un enfant a principalement lieu dans les premières années de sa vie. 

À ce stade, les parents sont encore dépassés par la vitesse à laquelle les bébés grandissent et se développent. 

Les parents prennent beaucoup de temps et de patience pour choisir la meilleure ressource pour comprendre le développement de l'enfant. 

Par conséquent, de nombreuses questions sont posées à la puéricultrice  et à l'auxiliaire de puériculture  . 

Certaines questions se révèlent difficiles, et il est important que l'auxiliaire de puériculture  soient en mesure de connaître les stades du développement normaux de l'enfant.

L'enfant peut marquer une étape dans sa liste de croissance en fonction de la façon dont il joue, parle, bouge et apprend. 

Bien que l’on insiste toujours sur le fait que les enfants se développent à leur propre rythme, des stades de développement sont là pour éclairer les changements généraux auxquels on peut s’attendre à mesure que l’enfant vieillit.

  • 1 Principes généraux des étapes de développement
  • 2 Domaine n ° 1: Développement moteur normal
  • 3 Domaine n ° 2: Développement du langage normal
  • 4 Domaine n ° 3: Développement cognitif
  • 5 Domaine n ° 4: Développement social

Principes généraux des étapes de développement

Pour une excellente évaluation et surveillance du développement, le personnel de santé doit connaître les principes généraux des étapes clés du développement. 

Les quatre domaines clés à évaluer périodiquement sont le développement moteur, le développement du langage, la résolution de problèmes et les compétences psychosociales.

Le développement se produit de manière ordonnée, prévisible et intrinsèque. 

Par exemple, le développement passe de la tête aux pieds dans une extrémité proximale à distale . Les réactions aux stimuli évoluent par des réactions plus spécifiques et orientées vers un objectif. Les enfants acquièrent leur indépendance à partir des premières années de dépendance totale.

Enfin, des facteurs à la fois intrinsèques et extrinsèques peuvent affecter le développement. 

Les caractéristiques physiques, l'état de santé, le tempérament et les attributs génétiques sont des exemples de facteurs intrinsèques. 

D'autre part, les facteurs extrinsèques incluent les personnalités des membres de la famille, le statut économique, les expériences d'apprentissage dans l'environnement et le cadre culturel dans lequel l'enfant est né. 

Domaine n ° 1: Développement moteur normal

Les stades moteurs peuvent être évalués grâce à une interview et une observation. 

L'évaluation du développement moteur global implique généralement des marqueurs neuro-maturationnels tels que les réflexes primitifs et les réactions posturales.

Par exemple, le réflexe de Moro est un réflexe primitif présent à la naissance et disparaissant généralement entre 3 et 6 mois. 

Si le bébé a des réflexes primitifs plus forts et plus soutenus, une lésion du SNC peut être envisagée. 

Par contre, la réaction en parachute est une réaction posturale acquise. Cela aide le corps à s'orienter dans l'espace grâce à un jeu d'ajustements visuels, proprioceptifs et vestibulaires effectués par des structures cérébrales cérébrales et cérébelleuses . 

Le développement retardé de réactions posturales peut signifier des dommages au système nerveux central.

D'autre part, la motricité fine implique l'utilisation de petits muscles des mains. 

Le contrôle progresse de l'utilisation des muscles proximaux aux muscles distaux. 

À mesure que le bébé améliore son équilibre en position assise et en mouvement, ses mains se concentrent davantage sur la manipulation d'objets.

Voici un tableau des stades du développement moteur:

           

 
Âge Étape importante
Naissance Tourne la tête d'un côté à l'autre
2 mois Lève la tête en position couchée

La tête traîne en position couchée

4 mois Roule

Aucun garçon principal quand tiré de la position couchée

Pousse la poitrine avec les bras

6 mois Est assis seul

Conduit avec la tête lorsque tiré de la position couchée

9 mois Tire pour se tenir

Croisières

12 mois Des promenades
Stade moteurs fins
Naissance Garde les mains bien serrées
3-4 mois Rapproche les mains au milieu, puis à la bouche
4-5 mois Atteint des objets
6-7 mois Ratisser des objets à la main

Transfère un objet de main en main

9 mois Utilise une pince immature (capacité de tenir un petit objet entre le pouce et l'index)
12 mois Utilise une pince mature (capacité de tenir un petit objet entre le pouce et l'index)

Les signaux d'alarme dans le développement moteur incluent: 1) un ???????????persistant au-delà de 3 mois qui indique des problèmes neuromoteurs; 2) se retourner tôt, se lever tôt pour rester debout au lieu de rester assis et marcher avec les orteils persistants, ce qui peut indiquer une spasticité; et 3) la domination précoce de la main (avant l'âge de 18 mois), ce qui peut signifier une faiblesse du membre supérieur opposé associée à une hémiparésie.

Domaine n ° 2: Développement du langage normal

La langue est le meilleur indicateur du potentiel intellectuel. La langue est la capacité de communiquer avec des symboles. Il est souvent confondu avec le mot parole, ce dernier étant défini comme une expression vocale du langage. C'est le domaine avec le plus grand nombre de retards.

Il est également intéressant de noter qu'un enfant peut généralement comprendre 10 fois (langage réceptif) autant de mots qu'il peut parler (langage expressif). Les deux (2) premières années de la vie sont l’époque d’une acquisition linguistique optimale.

Voici un tableau des stade linguistiques de base:

Âge Étape importante
Naissance Attitudes à la voix humaine

Développe la reconnaissance différentielle de la voix des parents

2-3 mois Roucoulement (séries de voyelles), sons musicaux (par exemple, ooh-ooh , aah-aah )
6 mois Babbling (mélange de voyelles et de consonnes mixtes) [par exemple, ba-ba-ba ]
9-12 mois Jargonage (p. Ex. Babillage avec des consonnes mixtes, inflexion et cadence)

Commence à utiliser maman, dada (non spécifique)

12 mois 1-3 mots, maman et dada (spécifique)
18 mois 20-50 mots

Commencer à utiliser des phrases de deux mots

2 ans Phrases télégraphiques à deux mots (p. Ex. Maman vient)

25 à 50% du discours de l'enfant devrait être intelligible

3 années Phrases de trois mots

Plus de 75% du discours de l'enfant devrait être intelligible

Domaine n ° 3: Développement cognitif


Ce domaine traite de la pensée, de la mémoire, de l’apprentissage et de la résolution de problèmes. En évaluant la résolution de problèmes et les jalons linguistiques, l'intelligence du nourrisson peut être estimée. Il existe une faible corrélation entre la motricité globale et le potentiel cognitif.

Voici un tableau de concepts cognitifs:

Âge Concept
9 mois Permanence des objets (les personnes et les objets continuent d'exister même lorsqu'un nourrisson ne peut pas les voir). Cette capacité à conserver l'image d'une personne est la raison pour laquelle l' anxiété liée à la séparation (6-18 mois) se développe lorsqu'un être cher quitte la pièce.
9-15 mois Cause et effet (comprendre quelles actions causent certains résultats).
1-3 ans Pensée magique

Domaine n ° 4: Développement social


Il fait référence à la capacité d'interagir avec les gens et l'environnement. Cela dépend de facteurs culturels et environnementaux. 

Voici un tableau des stades sociaux:

Âge Concept
12-36 mois Attachement (la relation avec un fournisseur de soins principal commence à la naissance et le développement de l'empathie est essentiel pendant cette période).
15 mois Un sentiment de soi et d'indépendance (le processus de séparation et d'individuation commence).
12-24 mois Jeu social (exposition parallèle au cours des 2 premières années de la vie).

Dans le grand schéma des choses, il est essentiel que les infirmières comprennent le développement normal ainsi que les variations considérées acceptables pour que les infirmières puissent reconnaître les schémas pathologiques et les retards de développement. 

Une planification et une intervention rapides seront ensuite mises en place pour les enfants susceptibles de bénéficier d'une orientation vers des programmes d'intervention précoce.

Grandes étapes du développement de l'enfant

 

- la vie intra-utérine ;
- les premières semaines de la vie ;
- la première année de la vie ;
- les deuxième et troisième années de la vie ;
- de 3 ans à 6 ans ;
- de 6 ans à l'adolescence ;
- l'adolescence ;
- les conditions favorables au développement de l'enfant.

I - Le développement psycho-moteur

Définition : c’est l’évolution des acquisitions sensorielles et motrice d’un individu au cours de sa vie.

• Acquisition motrice : le but est de devenir indépendant

• Acquisition de la préhension

• Acquisition du langage

• Acquisition cognitive ou l’intellectualisation

Physiologie :

• Maturation neurologique

• Développement musculaire (de la tête vers les pieds) (de la colonne vertébrale vers l’extérieur)

• L’apprentissage et l’expérience

• L’environnement

La maturation et l’apprentissage sont indissociables.

Les interactions entre le moteur et l’environnement :

• Interaction entre l’activité motrice et environnement

• Interaction émotionnelle = mère et père.

• Interaction corporelle

• Interaction visuelle

• Interaction vocales

• Interactions affectives

Socialisation vers 3 ans.

Le développement psycho-moteur

On appelle nouveau-né, l’enfant à partir de sa première heure de vie et  jusqu’à 28 jours, après c’est un nourrisson.

A - Les compétences du nouveau-né

Elles sont essentiellement sensorielles :

• Le toucher (1er sens ressenti par le nouveau-né)

• La vision

• L’audition

• Odorat et la gustation

B - Les réflexes archaïques

Ce sont des réflexes involontaires qui disparaissent au bout de 4-5 mois.

• Réflexe de succion

• Réflexe de survie

• Réflexe de la marche automatique

• Réflexe de grasping ou d’agrippement

• Réflexe de Moro (réflexe de peur), c’est quand on le pose brutalement Développement psycho-moteur de 1mois - 3 ans

La motricité

1 - 2 mois Sur le dos, la tête tournée sur le côté.

En position assise, la tête bascule en arrière Sur le ventre est capable de lever tête quelques secondes

3 - 4 mois Améliorations de la tenue de sa tête

‣ En position assise = dos est ferme et tête suit le corps

‣ En position ventrale = soulève la tête en s’appuyant sur ses avants-bras ou sur les coudes.

4 mois

Se tourne sur le côté de lui-même

5 - 6 mois

Il joue avec ses pieds.

Se retourne du ventre sur le dos puis du dos sur le ventre (8 mois)

En position ventrale : il fait l’avion et le phoque En position assise :

6 mois avec appui

7 mois : stade du parachutiste

7-8 mois : se tenir sans appui

Les déplacements :

9 mois : bébé rampe sur le sol

8 mois : les retournements

8 - 9 mois : se met debout avec appui

9 - 10 mois : il avance à 4 pattes

11 - 12 mois : il peut faire la marche de l’ours

10 - 11 mois : il marche avec aide ou appui

11 - 13 mois : il marche seul La préhension : préhension de contact à 3 mois, préhension volontaire à 5 mois

Evolution de la prise :

• ratissage (4 mois)

• Pince inférieure (6 mois)

• Pince supérieure

• Pince fine Le language :

• 1 mois = sourire de bien-être

• 2 mois = sourire social et fait des vocalises (e, eu, a)

• 3 - 4 mois = âge des gazouillis et des rires aux éclats

• Reconnaît son prénom

• Fait bravo, dit au revoir

• Comprend la signification du « non »

• Persistance de l’objet (il cherche les jouets jetés)

• Jeu d’encastrement et de gigogne

De 1 an à 3 ans La motricité :

acquiert un bon équilibre 15 mois :

• Marche seul

• Escaliers à 4 pattes

• Se baisse pour ramasser un objet 18 mois :

• Commence à courir

• Lire un jouet derrière lui

• Monte et descend les escaliers

• Tape dans un ballon 2 ans :

• Grimpe sur un toboggan

• Conduit un tricycle

Saut sur 1 pied 3 ans :

• Monte et descend un escalier seul

Préhension :

• Tient sa cuillère

• Mange seul

• Tourne les pages des livres

• Lance une balle

• Début de l’encadrement

• Construit des tours de 2 cubes puis de plus en plus perfectionnées.

Le language :

• 18 mois : jargon mature

• 2 ans : phrases explicites, utilisation du « je », « tu »

3 ans :

‣ explosion du vocabulaire (3000 mots)

‣ avalanches de questions :

pourquoi ?

‣ apprendre les chanson enfantines

Compréhension et autonomie

• Notion du contenant-contenu

• Gribouille

• Apprentissage de la propreté

• Se lave seul

• Se déshabille et s’habille seul

Entrée à l’école maternelle = règles

• La période du non

• Socialisation De 4 ans à 6 ans (moyenne enfance)

Motricité :

• Descend escalier en alterné

• Saute à cloche-pied

• Pédale sur vélo à 2 roues

Préhension :

• Dessine le bonhomme « têtard »

• Construit des ponts en cube

• Boutonne ses vêtements

Language :

• 6 000 mots

• Phrases constituées

Compréhension :

• Lace ses chaussures

• Améliore son bonhomme têtard

• Notion du temps

• Raconte des petites histoires

• Joue à faire semblant

Complexe d’œdipe

Le monde virtuel de 6 à 12 ans 6 ans :

• Apprentissage de la lecture et de l’écriture

• Il distingue le réel de l’imaginaire

• Jeux d’imitation - fait « semblant »

• Sont curieux

7 ans :

• développement intellectuel

• Liens sociaux

• L’âge de la raison

• L’apparition du symbolisme

9 ans :

• élaboration de projets entre copain du même et de même sexe

• Différence entre filles et garçons

10 ans :

• Attention à son look, fan de stars

11 ans :

pré-adolescence Puberté et adolescence

La puberté (13-14 ans)

Définition :

provient du latin = se couvrir de poils. Il désigne la période où le développement sexuel à lieu.

C’est la période entre l’enfance et l’âge adulte.

Fille = 10-13 ans

• Apparition de la pilosité

• Acné

• Apparition caractères sexuels :

‣ développement génitaux internes (utérus, ovaire)

‣ développement génitaux externes (seins)

‣ Modification de la vulve

‣ Apparition des règles

12-13 ans

‣ Modification de la stature = élargissement des hanches et répartition du tissu adipeux au niveau des hanches et des cuisses

‣ Augmentation de la taille = + 6 à 10 cm par an

La puberté s’achève de 10 à 18 mois après le début des règles.

Garçon = 11-14 ans

• Apparition de la pilosité

• Apparition des caractères sexuels :

‣ croissance des testicules de la verge

‣ modification du scrotum (peau des bourses)

• Apparition de la « mue »

• Apparition d’un duvet au dessus de la bouche puis la barbe

• Apparition de l’acné sur le visage et les épaule

• Modification de la stature avec élargissement des épaules et du musculaire

• Augmentation de la taille = 7 à 12 cm par an

La puberté s’achève après les 1 ères éjaculations

L’adolescence

Elle se prolonge bien au-delà de la puberté

Adolescence :

croître, pousser, grandir, se fortifier, dépasser l’âge de tutelle, devenir majeur, prendre sa place dans le monde, prendre des responsabilités et acquérir son autonomie.

Il doit quitter l’enfance et s’adapter à ces modifications hormonales et aux transformations rapides de son corps = modifications psychologiques majeurs.

Il peut aussi avoir des grandes difficultés à s’accepter.

- Son humeur est changeante liée à sa fragilité émotionnelle.

- Difficultés de prendre des distances avec les soucis entraînent des moments de « cafards »

- L’adolescent devient secret pudique

- Il a des coups de « blues » suivis de période d’euphorie

- Ils sont sensibles à la moquerie

- Il a peur d’être différent des autres

- Il veut être différent de ses parents, recherche de modèle en dehors de la famille

- A tendance à rejeter les valeurs de ses parents

- Il est en désir de liberté

- Il veut se sentir grand, indépendant mais il se sent comme coincé dans un état latent

- Il veut s’intégrer à un groupe de communion d’idée pour se sentir exister

- Loin d’être libre, il est manipulé par ses hormones, par la société et aussi par son groupe d’idées

- Il veut se détacher du lien parental mais en profitant toujours du cocon familial car il a toujours besoin de sécurité, de protection, et de se sentir aimé

- Il affirme sa personnalité = apparition de conflits et de révoltes contre l’ordre établie (école, parents, société).

Il s’oppose à tout car il essaie de forger sa propre identité

- Modifications des conduites alimentaires, il préfère les mets gras, sucré, use du grignotage

- Cette phase de construction pour devenir soi-même est aidée par l’amitié

- Il apporte à un groupe d’amis qui aura les même codes que lui = vestimentaires, valeurs, conduites

- Avec ses amis, on parle, on se livre, on exprime ses sentiments et on crée des liens

- Ce contact permanent avec ses copains est assouvi grâce aux nouvelles technologies (internet, portable)

- C’est aussi la périodes des 1er amours, avec les 1er expériences sexuelles

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 16/06/2019