Guide de remplissage module 3

Ce que le jury attend de vous :

Comment et sur quel support vous rechercher les informations sur les précautions particulières à respecter lors du soin (les renseignements sont consignés sur le dossier de soins, sur le logiciel de transmission)

Comment vous Identifier et appliquer les règles d'hygiène et de sécurité associées aux soins à la personne

Comment vous organiser l'activité de soin en fonction de l'environnement et de la personne et comment vous choisissez le matériel approprié au soin

Comment réalisez-vous les soins, le respect de la personne, de son autonomie, de son intimité et en tenant compte, des appareillages et matériel d'assistance médicale : toilette, alimentation, élimination, sommeil et l'aide à la réalisation de soins

Comment vous adapter les modalités de réalisation du soin à l'état de la personne et à ses habitudes de vie (exemple je mets une chaise douche, car ce matin le résident est fatigué) Les questions que vous vous posez pour évaluer la qualité du soin réalisé et réajuster le cas échéant

Utiliser des phrases simples avec vos mots , surtout prenez des situations à décrire dont vous avez l'habitude et qui ont été validés soit par votre référent aide soignant ou l'IDE de votre service

Conseil : voir ci-dessous la méthode des 3 QCOP pour décrire une situation

 
Question du livret 2 1) Soins réalisés:
Quels types de soins avez-vous réalisés régulièrement dans ce contexte? (soins liés à l'hygiène corporelle et au confort, à l'alimentation, à l'élimination, au sommeil et aide de l'infirmier à la réalisation des soins...) Donnez des exemples concrets et précis.
Compétences 3
Réaliser des soins adaptés à l’état clinique de la personne avec en pratique :
  • Ouverture du matériel stérile
  • Observation et surveillance des patients sous perfusion.
  • Observation des pansements.
  • Observation et transmissions des signes de douleur

On vous demande quels types de soins vous avez souvent réalisés, le type de personnes auprès de qui ces soins se déroulaient, à quel endroit, dans quel type de service

Exemple : soins en rapport avec l'hygiène, le confort, l'alimentation, l'élimination, le sommeil et l'aide que vous avez pu apporter à un infirmier quand il réalisait des soins relevant de sa seule compétence

Vous devez décrire deux situations: Exemple de situations que vous pouvez décrire

Hygiène corporelle et au confort

Toilette complète au lit
Toilette complète au lavabo
Accompagnement à la douche
Aide ou accompagnement à l'habillage de la personne
Pose de bas ou chaussettes de contentions
Change au lit ou aux toilettes
Prévention d'escarre

Observation et surveillance des patients sous perfusion.

Observation des pansements.

Observation et transmissions des signes de douleur

Toilette au lit d'une personne alitée avec des appareils médicaux (perfusion, sonde, pansement escarre à faire par l'infirmier etc.)

Vidange d'un sac collecteur d'urine

Change  d'un colostomie cicatrisée 

Surveillance et prévention d'escarre chez une personne alité (échelle de Waterlow , échelle de Norton)

Aide aux repas personne diabétique, ayant des œdèmes, insuffisance cardiaque ou respiratoire 

Aide au lever , à l'installation, et au coucher d'une personne paraplégique, hémiplégique ou susceptible de faire une chute

Aide a l’infirmière à la réalisationdes soins

Aide à l'infirmier pour la réfection d'un pansement simple, pansement d'escarre, pansement d'ulcères, aide pour la pose d'une perfusion, d'une sonde, chez une personne agitée ou très somnolente,Ouverture du matériel stérile

Questions possibles du jury sur la compétence 3

  • Toilette génito-anale à décrire
  • Diurèse,comment vous mettez en place une diurèse? 
  • Escarres, différents stades, mesure de prévention, expliquez nous?
  • Chartes de la personne hospitalisé, de la personne âgée en institution, que savez vous des chartes?

 Votre expérience de réalisation de soins dans un contexte médicalisé

Il s’agit de parler de votre expérience de soins dans un contexte médicalisé (patients atteints de pathologie / situations nécessitant la prise en compte d’appareillages et matériels d’assistance médicale)

1 - Soins réalisés : Toujour mettre un titre pour résumé votre situation

Question du livret 2 : Quels types de soins avez-vous réalisés régulièrement dans ce contexte ?(soins liés à l’hygiène corporelle et au confort, à l’alimentation, à l’élimination, au sommeil et aide de l’infirmier à la réalisation de soins, …)Donnez des exemples concrets et précis.

Exemple de réponse ce sont des exemples

Surveillance des lunettes O2 bonne respiration ,couleur téguments

Surveillance d'une perfusion 

Installation d'une personnes alité dans le lit 
surveillance des paramètres vitaux (température, pulsations, diurèse, élimination fécale),
surveillance respiratoire,
surveillance et prévention de la phlébite

surveillance de la douleur
surveillance de l’oxygénation 
surveillance des perfusions (écoulement et point de ponction)
surveillance du confort du patient et contact relationnel, écoute, dialogue, accompagnement du patient en fin de vie, accompagnement de la famille
Soins d’aide en collaboration avec l’infirmière
aide à la réfection d’un pansement,
aide à la pose d’une sonde urinaire,
aide à la pose d’une sonde naso-gastrique,
aide à l’aspiration bronchique d’un patient,
aide à la pose d’une perfusion.

Question du livret 2 : Dans quel lieu ? (Quel type d’établissement ou de structure)

Exemple de réponse : EHPAD,clinique....

Question du livret 2 : Quels types de personnes avez-vous soigné 

Personne âgée, dépendante, semi-autonome, autonome etc.

2 - Choisissez deux situations de soin pour lesquelles vous avez eu à vous adapter à l’état de santé des patients dans des contextes médicalisés (patients atteints de pathologie / situations nécessitant la prise en compte d’appareillages et matériels d’assistance médical)

Question du livret 2 : décrivez la situation 1: Mettre un titre pour décrire  votre situation

Exemple de réponse : Un  change de protection anatomique

Question du livret 2 :  Qui était le patient auprès duquel vous êtes intervenu ? Quel était son état pathologique ?

Exemple de réponse : Md G revient d'une hospitalisation avec un col du fémur et perfusé, agité

Question du livret 2 : Dans quel endroit étiez-vous ? Étiez-vous seule ou avec d’autres ?

Exemple de réponse : Dans la chambre, avec une aide soignante

Question du livret 2 : Quel soin avez-vous réalisé ? 

Question du livret 2 :  décrivez concrètement ce que vous avez fait.

Exemple

Se laver les mains. En cas de selles : mettre des gants. Enlever le “ le plus gros“ avec la protection. Tourner le patient alité sur le côté. Patient avec une prothèse de hanche, caler l'oreiller entre les jambes et le tourner du côté opéré. Glisser la protection par l'avant (afin d'éviter d'amener des germes fécaux vers la région uro-génitale) Tourner le patient de l'autre côté. Déplier alors complètement les parties arrières du change. Remettre le patient sur le dos. Attacher d'abord les bandes adhésives supérieurs. Puis celles inférieures . Vérifier l'ajustement.

Question du livret 2 : Comment avez-vous organisé votre soin en fonction de l'état de la personne ? Quel matériel avez-vous choisi et utilisé ? Pourquoi ?

Exemple de réponse : Décrire le matériel à utiliser change anatomique, gant , etc. attention à la perfusion, tubulure...(voir drap si souillé)

Question du livret 2 : Qu'est-ce qui vous a paru important pour l'efficacité du soin ? Pour adapter le soin à l'état de la personne ?

Exemple de réponse : La rassurer avoir les bons gestes, utiliser les bons mots, travailler en binôme

Question du livret 2 : Qu'est-ce qui vous a paru important pour le confort de la personne soignée ?

Exemple de réponse : Respecter son intimité, prévenir douleur, assurer la sécurité, avoir le matériel adéquat à portée de main

Question du livret 2 : Qu'est-ce qui vous a paru important sur le plan de l'hygiène et la sécurité ? Par rapport à quels risques ?

Exemple de réponse : Éviter une infection , Éviter qu'elle arrache sa perfusion, (hors de sa portée , éviter que la tubulure soit coudée) manipulation à deux, éviter une luxation..douleur

 

A travers ces deux expériences, quelles ont été les difficultés rencontrées et les points positifs ? Qu’avez-vous appris ?

Points positifs

Exemple de réponse : Adapter mes gestes afin que le change de protection anatomique se déroule le mieux possible, respecter les protocoles, adapter le langage pour la rassurer

Points négatifs

Exemple de réponse : Difficiles d'avoir des gestes et des mots devant une personne qui a peur et semble agité

J'ai appris que le travail en binôme est important pour certaines personnes

Question du livret 2 : Décrivez la situation 2: Mettre un titre pour décrire la situation

Exemple de réponse : J'ai apporté mon aide pour la réfection d'un pansement d'escarres avec  l’infirmière, je l'ai aidé pour la mobilisation de la patiente de façon à ce qu'elle puisse faire son soin le plus facilement et stérilement possible. Pendant ce soin, j'ai dialogué avec la patiente qui était très anxieuse et algique. Je l'ai réconfortée et je lui ai parlé de son environnement de façon à ce qu'elle pense moins à son soin pendant ce temps

Question du livret 2 : Comment avez-vous organisé votre soin en fonction de l’état de la personne ?Quel matériel avez-vous choisi et utilisé ?Pourquoi ??

Exemple de réponse :La patiente a été prévenue de son soin. La réfection du pansement a été faite après sa toilette et ses soins de nursing. Le soin était alors effectué sur un lit propre et après le ménage de la chambre.
Matériel utilisé par l’ide
Gants,
Set à pansements,
Compresses stériles,
Bétadine scrub,
Tulle gras,
Sérum physiologique
Bande velpeau.
Pansements américains,
Hypafix,
Sac poubelle.


Question du livret 2 :  Pourquoi ?
Exemple de réponse :Le matériel et le soin sont effectués suivant le protocole que le chirurgien a prescrit pour la patiente à son retour de bloc.
Pour que la patiente soit bien installée et que le soin soit fait dans les meilleures conditions d’hygiène de sécurité et de confort.


Question du livret 2 :  Qu’est-ce qui vous a paru important pour l’efficacité du soin? Pour adapter le soin à l’état de la personne?

Exemple de réponse : Pour l’efficacité du soin ce qui m'a parut important est
Que la patiente soit mise en décubitus latéral droit pour avoir accès au pansement fessier,
Qu’elle ait été prévenue du soin qui lui est prodigué
Que le matériel soit approprié et stérile,
Que je coopère pour maintenir la patiente en décubitus,
Que je la rassure et que je dialogue avec elle pendant le soin,
Que l'IDE travaille avec dextérité et pour que le pansement sera réalisé dans les meilleures conditions.


Question du livret 2 :  Qu’est-ce qui vous a paru important pour le confort de la personne soignée? 

Exemple de réponse : Pour son confort:
Qu’elle soit bien installée en décubitus latéral droit,
Lui mettre son oreiller sous la tête,
Lui mettre la barre du lit pour se tenir,
Dialoguer avec elle durant le soin pour qu’elle puisse se détendre le plus possible 
Prévenir des gestes qui vont être prodigués ce qui va éviter la surprise et donc soulager au mieux la douleur.


Question du livret 2 :  Qu’est-ce qui vous a paru important sur le plan de l’hygiène et la sécurité ? Par rapport à quels risques ?

Exemple de réponse : Pour son hygiène
Se laver les mains avant et après chaque intervention de soins,
Respecter le protocole de soin et effectuer le soin en stérile de façon à éviter toute infection,
Que sa toilette soit faite avant le soin et que l’environnement soit propre, de façon à respecter le plus possible une bonne hygiène.


Exemple de réponse :Pour sa sécurité:
Faire le soin dans un environnement propre et calme,
Que l'IDE ne sois pas dérangée pendant le soin (mettre la présence),
Monter le lit à la hauteur nécessaire pour que soin se fasse dans de bonnes conditions,
Que la barre du lit soit mise pour l’aider à se tenir afin qu’elle se sente en sécurité elle-même,
Rester près d’elle de façon à ce qu’elle ne retombe pas sur le dos des pendant le soin.

 

Merci à Jamilla de partager son travail

1 – Soins réalisés : Quels types de soins avez-vous réalisés régulièrement dans ce contexte ? (soins liés à l’hygiène corporelle et au confort, à l’alimentation, à l’élimination, au sommeil et aide de l’infirmier à la réalisation de soins, …) Donnez des exemples concrets et précis.

Pose de bas de contention

Avant d'effectuer la pose de bas de contention, je commence par me laver les mains selon le protocole et enfiler des gants à usage unique. la personne est couché sur son lit, je vais lui faire une toilette des jambes, puis je retire mes gants à usage unique pour me frictionner les mains et enfiler à nouveau des gants à usage unique. La pose de bas de contention s'effectue toujours en position couchée. Je demande à la personne d’allonger ses jambes afin que je puisse observer l’état de ses jambes (plaie, rougeur, œdème). Si jamais je constate des œdèmes, j’informe l’infirmière et le transmets sur le logiciel de soins, si ses jambes n’ont rien d’anormal j’enfile le bas en introduisant ma main à l'intérieur du bas de contention, puis je saisis le talon, je retourne le bas de contention sur l'envers jusqu'au talon, introduit le pied et enfile bien le bas jusqu'au talon et au niveau des orteils, je saisis avec les deux mains la partie double et la ramène à la cheville, je saisis à nouveau la partie en double et là je remonte ainsi petit à petit le bas, puis je tire sur la pointe pour libérer les orteils et j’ajuste la mise en place du bas de contention avec la paume de la main sans tirer pour bien répartir la contention. Une fois le soin terminé, je retire mes gants à usage unique, les jettes dans la poubelle prévue à cet effet et me lave les mains.

Prévention d'escarre (attention le jury peut vous demander les différents stades de l'escarre?)

Pour la prévention d’escarres je commence par désinfecter les mains avec une solution hydro alcoolique, j’effectue un effleurage doux par des mouvements de rotation avec la paume de la main nue pendant 1 à 2 minutes(s) après j'applique une lotion hydratante au niveau des points d’appui (des coudes, des talons, le sacrum, la colonne vertébrale et les omoplates etc.) et à chaque changement de position tous les 3 heures ( de jours comme de nuits) pour les personnes alitées, je vérifie que le drap soit bien tiré et bordé qu'à la tête et aux pieds, les côtés doivent être laissés libres. Pour les personnes incontinentes, je vais leur faire un change anatomique plus régulièrement pour éviter toute macération au niveau du sacrum et entraîner des escarres. Quand j'ai terminé le soin je vais me laver les mains. Puis je transmet à l’infirmière si j'ai rencontré des anomalies si il y' de nouveau point de rougeur ou plus de douleur) par voie orale et par écrit dans le classeur d'observation de la personne.

Surveillance et aide à la prise des médicaments

 Je surveille et j’aide à la prise des médicaments non injectables, qui sont préparés par l’IDE. Je commence par me laver les mains avant la distribution des médicaments selon le protocole établi, puis je consulte la feuille de traitement individuelle pour m'assurer de la bonne correspondance de la personne et je m'assure de la bonne ingestion du traitement sur la base du pilulier préparé par l'IDE . Et je vérifie qu'il n'y a plus de médicament à prendre, puis j'émarge dans la fiche de soin de la personne concerné les médicaments que j'ai données. ensuite je me frictionne les mains avec la solution hydro alcoolique.

Surveillance des pansements

Pour effectuer la surveillance de l’état des pansements avant d' effectuer la toilette d’une personne, je vais me laver les mains et enfiler des gants à usage unique. Je vérifier que le pansement n’est pas souillé ou défait, si c’est le cas, j’en informe l’IDE qui me dira de les enlever pour la douche et qu’elle lui fera de nouveau pansement , une fois la douche terminée je vais retirer mes gants à usage unique et me désinfecter les mains avec une solution hydro alcoolique. J’aide également aux soins réalisés par l’IDE, pour un changement de pansement d'escarres au sacrum. Je vais l'aider à mobiliser la personne et la rassurer tout en lui parlant. Une fois le soin terminé, je retire mes gants à usage unique et me lave les mains. 

Masque de ventilation 

J’installe le masque de la ventilation non invasive au coucher de certaines personnes, je vais remplir le réservoir humidificateur avec de l’eau, je pose doucement le masque sans trop serrer le harnais et je vais raccorder le masque et le ventilateur dans la position ou je vais utiliser la ventilation non invasive, je la met en route pour gonfler la bulle du masque et je serre peu à peu le harnais pour un confort maximal avec un minimum de fuite. 

Pose d'un étui pénien

Je me désinfecte mes mains avec une solution hydro alcoolique puis enfile mes gants à usage unique. Je prépare le matériel sur un plateau désinfecter dont je vais avoir besoin (étui pénien, lanière pour poche de jambe, poche à urine avec tube, tubulure universel). Je vérifie en même temps l'état cutanée de la verge, puis je vais prévenir la personne que je vais commencer la pose de l'étui pénien. Je vais lui étirer légèrement la verge et poser l'étui pénien tout en le pinçant avec les doigts contre le gland. Je laisse un petit espace entre le gland et l'entonnoir et je le déroule sur la verge sans faire de pli que je relie ensuite à la tubulure et à la poche de recueil. Quand j'ai fini le soin, je jette les déchets dans un sac poubelle, nettoie le plateau, range le matériel et retire mes gants pour me laver les mains

Aide au lever et coucher d'une personne

Je vais commencer par me laver les mains et enfiler des gants à usage unique avant de réaliser l'aide au lever et au coucher pour une personne hémiplégie et paraplégie en utilisant le soulève personne. en faisant très attention à la position de son bras impotent car il est très sensible à la douleur, je vais commencer par soulever sa jambe et plier le genou le plus proche de moi, de manière à mettre le pied de la personne bien à plat sur le lit. je lui explique que je vais la rouler sur le côté et que cela sera plus facile avec un genou soulevé, puis je plie le porte malade en deux, dans le sens de la longueur et je le pose à côté de la personne. Je mets l'extrémité inférieure du porte malade qui doit se situer juste au-dessus des genoux du patient, tandis que l'extrémité supérieure doit se placer au niveau de ses aisselles. je m'assure que les boucles et les sangles sont à l'intérieur et que le porte-malade est plié en deux. Ensuite je roule la personne sur le dos, puis je la mets sur l'autre côté. En utilisant la même technique pour rouler la personne et je la place sur le porte-malade puis je tire doucement sur le porte-malade plié. Déplier et sortir les sangles, je positionne ses bras sur son ventre. Et je prends le lève personne, roues non bloquées, sous le lit de la personne. J' abaisse avec la télécommande la fronde jusqu'à ce qu'elle se trouve au-dessus de la personne pour pouvoir attacher les sangles, ensuite je soulève lentement le porte malade à l'aide de la télécommande, jusqu'au fauteuil et j'installe confortablement la personne sur le fauteuil, puis je décroche les sangles et lui enlève le porte malade et réajuste la personne si besoin pour avoir une bonne installation. Puis je range le soulève malade et retire mes gants à usage unique pour me laver les mains.

Aide et surveillance alimentaire

Je vais aider chaque personnes sujette au fausse route à s’installer avant le début du repas (assis droit sur le fauteuil et la tête légèrement en avant) pour limiter le risque de fausse route, préparer l’environnement du repas(éteindre la TV, installer les couvert adaptés)

Vidange collecteur d'urine

J’effectue régulièrement la vidange de la poche collecteur d’urine, je commence par informer la personne du déroulement du soin, je vais me désinfecter les mains, mettre des gants à usage unique puis je prépare le matériel , j’installe la personne confortablement. Je vais positionner la bassine en dessous du robinet de la poche. Je désinfecte le robinet avec une compresse imbibée de dakin avant d’ouvrir le robinet au dessus de la bassine, je laisse écouler les urines , puis je ferme le robinet et le désinfecter à l ‘aide d’une compresse imbibée de dakin. Ensuite je me lave les mains, je vais noter sur le diagramme de soin, la quantité relevé et la couleur des urines et noter dans les transmissions  si anomalie et en informer IDE.

Pose de protection anatomique

J’effectue également la pose de protection anatomique en position debout ou couché. Avant chaque soin j'effectue un lavage des mains selon le protocole et enfile des gants à usage unique et après chaque fin de soin je retire mes gants à usage unique et effectue un lavage des mains. Je commence par préparer le nouveau change avant d'ôter l'ancien. Je déplie la protection sans chercher à supprimer les plis, puis je relève les barrières anti-fuites, je plie la protection anatomique dans le sens de la longueur en lui donnant une forme de godet, puis j’enlève l'ancien change d'avant en arrière et j’effectue une toilette et sécher sans frotter mais en tapotant doucement, puis je décoller la bande de protection de l'adhésif : - Pour la mise en place de la protection en position debout Je vais glisser le change, encore plié, d'avant en arrière, puis je place le bord supérieur de la protection au niveau du pli fessier, ensuite je plaque l'avant et l'arrière de la protection sur la personne, puis je vais maintenir le change avec un slip filet coutures vers l'extérieur, je vérifie que la protection soit bien en place et que les adhésifs soit bien fixé et je vérifier que l'intérieur des jambes du slip et les barrières anti-fuites soient placés dans les plis de l'aine. - Pour la mise en place de la protection en position coucher Je vais positionner la personne sur le côté et enfiler un slip filet coutures vers l'extérieur, la personne va retenir le slip avec son genou plié, je vais glisser le change encore plié, d'avant en arrière, je place le bord supérieur de la protection au niveau du pli fessier et je remonte le slip sur l'arrière en faisant pivoter la personne sur le dos. Je vérifie que la protection soit bien en place et je la réajuste à l'aide de l'adhésif repositionnable. Je vérifie que l'intérieur des jambes du slip et les barrières anti-fuites soient placés dans les plis de l'aine. 

Soins des yeux

Préparation du matériel (compresses stériles, une dosette à usage unique de sérum physiologique), des gants non stériles à usage unique, sacs à élimination des déchets, nécessaire à l'hygiène des mains, solution détergente désinfectante et chiffonnette). j'informe la personne que je vais commencer le soin.je vais réaliser une friction hydroalcoolique, enfiler des gants à usage unique. Je demande à la personne de pencher la tête en arrière et de regarder vers le haut, puis j'écarte sa paupière en prenant appui sur la pommette et l'arcade sourcilière, j'instille la solution dans le sac conjonctival sans toucher l'œil, je relâche la paupière, je demande à la personne de cligner de l'œil afin de répartir la solution , puis je retire l'excès avec une compresse et je nettoie toujours de l'intérieur (angle interne de l'œil) vers l'extérieur (vers l'oreille), j'utilise une compresse par passage puis-je la jette. Puis j'effectue la même opération dans l'autre œil. Ensuite je jette les déchets, nettoie et désinfecte et range le matériel et je réalise une friction hydroalcoolique des mains. 

Toilette génito-anale

J'effectue régulièrement la toilette génito-anale je prépare mon matériel sur mon chariot décontaminé et désinfecté : 1 cuvette avec de l'eau chaude,.1 serviette + 1 gant. 1 savon. 1 change. 1 sac-poubelle. des gants à usage unique et des gants de toilette jetables. Savon liquide intime. Je frappe à la porte de la personne, je l'informe que je vais lui faire la toilette intime avant le coucher. J'allume “la présence“ le volet est déjà fermé. Je vais me laver les mains, enfiler mes gants à usage unique. Puis je vais la laver avec le gant que j'ai mouillé et savonné des deux côtés. Ensuite je le fais pivoter le gant d’un quart de tour après avoir nettoyé un endroit je commence par les grandes lèvres (de haut en bas). Les petites lèvres (de haut en bas). Le méat (de haut en bas). Puis je la rince et la sèche. Et puis je termine le gant de toilette jetable, je vais laver avec le gant imprégné de savon, d'abord les fesses pour finir par l'anus. Ensuite je rince et sèche bien la peau. puis je lui effectue un massage pour prévention d’escarres avec la pommade du service. Après avoir rangé, désinfecté et nettoyé mon matériel. Je vais noter dans la feuille de diagramme le soin que j'ai effectué.

A publier

3 - Votre expérience de réalisation de soins dans un contexte médicalisé Il s’agit de parler de votre expérience de soins dans un contexte médicalisé (patients atteints de pathologie / situations nécessitant la prise en compte d’appareillages et matériels d’assistance médical)

1 – Soins réalisés : Quels types de soins avez-vous réalisés régulièrement dans ce contexte ?

(Soins liés à l’hygiène corporelle et au confort, à l’alimentation, à l’élimination, au sommeil et aide de l’infirmier à la réalisation de soins, …)

Donnez des exemples concrets et précis.

Installation d’une personne alitée dans le lit, • Installation d’une personne au fauteuil, • Mobilisation du patient hémiplégique, • Aide au 1er lever, • Surveillance des paramètres vitaux (température, pulsations, diurèse, élimination fécale), • Surveillance et prévention de la phlébite, • Surveillance d'une perfusion (écoulement et point de ponction), • Surveillance du confort du patient et contact relationnel, écoute, dialogue, accompagnement du patient en fin de vie, accompagnement de la famille, • Aide à la prise de médicaments non injectable, • Soins post-mortem, • Soins au patient porteur d’une sonde vésicale (surveillance du patient et vidange du collecteur, • Pose étui pénien chez l’homme, • Soins entérostomie cicatrisée, • Pose de bas de contention, • Prévention des escarres, Soins d’aide en collaboration avec l’infirmière : • Aide à la réfection d’un pansement, • Aide à l’aspiration bronchique d’u

Dans quel lieu ? (Quel type d’établissement ou de structure)

J’ai pu réaliser ces différents soins en EHPAD et à domicile.

Quels types de personnes avez-vous soignées ?

J’ai soigné des personnes malades, âgées, handicapées, autonome, semi-autonome, non autonome, en fin de vie…

2 -Choisissez deux situations de soin pour lesquelles vous avez eu à vous adapter à l’état de santé des patients dans des contextes médicalisés (Patients atteints de pathologie / situations nécessitant la prise en compte d’appareillages et matériels d’assistance médical)

Situation 1 : Décrivez la situation : Conseil mettre un titre à la situation

Qui était le patient auprès duquel vous êtes intervenu ? Quel était son état pathologique

Mr L âgé de 84 ans, GIR1, a 3 enfants qui lui rende régulièrement visite les après-midis avec sa femme et ses petits-enfants pour prendre le gouter ensemble.

Il est atteint de la maladie d’Alzheimer, de troubles du comportement, d’hypertension artérielle, de coronaropathie et d’hypertonie.

Il est incontinent, porte des protection complète changé par le personnel soignant plusieurs fois par jour et nuit.

Il est alité et sous perfusion dans sa chambre à la maison de retraite.

Mr n’est levé que pour le repas du midi pour le divertir et le mouvoir, ainsi il peut aussi garder une certaine autonomie en mangeant avec l’aide et la surveillance du personnels soignants.

Dans quel endroit étiez-vous ? Etiez-vous seule ou avec d’autres ?

J'étais accompagné d’une collègue aide-soignante, nous étions dans la chambre de Mr L.

Quel soin avez-vous réalisé ? Décrivez concrètement ce que vous avez fait.

Nous avons réalisé un change complet (je suis informé sur la prise en charge de Mr L) 

Nous avons tapé à la porte, en attendant une réponse, souvent celle de la famille qui est là l’après-midi lors de notre intervention pour le change de Mr L.

Nous leurs demandons avec courtoisie et diplomatie de quitter la chambre à fin qu’on puisse effectuer notre soin dans de bonne conditions pour Mr L (La famille à l’habitude des soins ponctuels de leur papa et nous avait prévenu qu’en cas de présence de leur part ils sortiraient pour le bien être de leur papa et la bonne continuité des soins envers lui)

La famille de Mr L se dirige et s’installe le temps du soin dans un petit salon situé à côté de la chambre de leur papa ils aiment discuter avec d'autres résidents.

Je mets la présence, prend le matériel nécessaire pour le change complet :

Poche poubelle

Gant jetable 

Solution sans rinçage (mise à disposition par l’établissement) ou savon si besoin d’une petite toilette (si souillé en grande quantité)

Gants à usage unique

Alèse

Change complet

Lotion pour friction type « Dexeryl »

Je préviens Mr L du soin que nous allons effectuer en binôme 

Je monte le lit à la bonne hauteur ergonomique pour le soin, ma collègue active le matelas à air en mode soins,

Nous désinfectons nos mains (solution hydroalcoolique) lavées au savon au préalable.

Comment avez-vous organisé votre soin en fonction de l’état de la personne ?  

Quel matériel avez-vous choisi et utilisé ? Pourquoi ?

J’ai organisé le soin en binôme, en prévenant le résident et la famille, j’ai pris le matériel nécessaire au change :

 - Poche poubelle 

- Gant jetable 

- Solution sans rinçage (mise à disposition par l’établissement) ou savon si besoin d’une petite toilette (si souillé en grande quantité)

- Gants à usage unique

- Alèse

- Change complet

- Lotion pour friction type « Dexeryl »

Pour que le soin soit réalisé dans les meilleurs conditions possible autant sur le plan de l’hygiène que sur la sécurité et le confort

Nous descendons les barrières de sécurité,

Nous installons Mr L dans son lit, sur le dos,

Nous installons une alèse sous les fesses de Mr L le temp du change,

Pendant que ma collègue distrait Mr L sur un objet dans la pièce,

Je mets mes gants et j’effectue le change en détachant les attache de la protection complète, en faisant attention de ne pas en mettre partout (si souillé) j’enlève le plus gros avec la protection (si besoin), je prends le gant avec la solution sans rinçage dessus, que je passe sur les partie intime en décalottant Mr L ou je savonne à l’eau et au savon (si besoin),

Nous positionnons Mr sur le côté, là je lui nettoie les fesses à la solution sans rinçage si urine seulement, sinon savon et eau, en faisant attention à ne pas pincer la perfusion.

Je jette la protection souillée dans la poubelle.

Je jette mes gants, je roule l’alèse, pour que ma collègue puisse la récupérer en même temps que l’attache de la protection pour par la suite la jeter, 

Je positionne une nouvelle protection complète, en plaçant bien celle-ci à fin que le résident soit à l’aise, qu’il n’est pas de fuite et que ma collègue puisse attraper l’attache quand nous allons le retourner, j’effectue une prévention d’escarre au sacrum en frictionnant son point d’appui avec du « Dexeryl »,

Nous positionnons Mr sur le dos, ma collègue récupère l’alèse et l’attache du change, en effectuant un léger lever de hanche de Mr L.

Nous refermons la protection complète en vérifiant qu’elle soit bien positionnée et que le pénis de Mr soit placé vers le bas afin d’éviter une éventuelle fuite et une gêne pour Mr L, je vérifie de ne pas avoir coudé la perfusion, je vérifie aussi l’écoulement de celle-ci et que la potence soit assez haute (au-dessus de la tête de Mr l) pour que la poche soit bien positionnée.

Nous installons Mr L, en position demi – assise pour qu’il puisse profiter de la présence de sa famille en tout confort.

Nous remettons les barrières de sécurité de chaque côté du lit, je redescends le lit, nous veillons à couvrir Mr L, à lui mettre la sonnette à proximité et lui donner un verre d’eau avant notre départ.

Nous rangeons et désinfectons le milieu immédiat, nous enlevons la présence et invitons la famille à entrer

Qu’est-ce qui vous a paru important pour l’efficacité du soin ? Pour adapter le soin à l’état de la personne ?

Ce qui m’a paru important pour l’efficacité et l’adaptation du soins est :

Que j’effectue le soin en binôme

Que je j’informe de mon soin

Que le matelas à air soit en mode « soin »

Que le matériel soit approprié

Que je rassure et que nous parlions avec Mr L pendant le soin

De respecter les protocoles

Qu’est-ce qui vous a paru important pour le confort de la personne soignée ?

Ce qui m’a paru important pour le confort de Mr L est :

D’avoir effectué le soin en binôme pour une meilleur mobilisation

D’avoir respecté son intimité 

D’avoir activé le matelas à air en mode « soin »

D’avoir réinstallé Mr après le soin

D’avoir communiqué avec Mr pendant le soin

Qu’est-ce qui vous a paru important sur le plan de l’hygiène et la sécurité ? Par rapport à quels risques ?

Ce qui m’a semblé important sur le plan de l’hygiène et la sécurité est :

Se laver les mains avant et après chaque intervention de soins pour éviter les infections

Respecter le protocole de soin pour une bonne prise en charge

Remettre les barrières de sécurité afin d’éviter une chute

D’avoir une poche poubelle à proximité au sol

D’avoir nettoyer les parties intimes de Mr pour l’hygiène, le confort et le bien-être de Mr L

De monter le lit pendant le soin pour réaliser un soin dans de bonne condition

Descendre le lit au plus bas pour la sécurité de Mr et la sécurité incendie

D’avoir nettoyé et désinfecté le milieu immédiat

SITUATION 2

Décrivez la situation : soin post mortem avec l’infirmière

Qui était le patient auprès duquel vous êtes intervenu ? Quel était son état pathologique ?
 

Mme D, 73 ans, est arrivée en EHPAD avec un cancer généralisé, pour finir ses jours dans les meilleures conditions, les dernières semaines précédant sa mort, Me D ne s'alimente plus, ne se mobilise plus, n'arrive plus à déglutir et est très algique.

Sa famille et des proches viennent souvent lui rendre visite et la soutenir dans ses derniers moments.

Dans quel endroit étiez-vous ?

Etiez-vous seule ou avec d’autres ?

J’étais dans sa chambre en maison de retraite avec une collègue infirmière.

Quel soin avez-vous réalisé ?

Décrivez concrètement ce que vous avez fait.

J’ai réalisé un soin post mortem avec l’infirmière

Nous avons suivi le protocole décès :

Nous avons fermé les yeux de Me D

Nous avons retiré tout matériel invasif (pied à perfusion, chaise, garde de robe, adaptable.)

L’infirmière lui a retiré les pansements

Nous lui avons retiré bijoux, montre … (que nous isolons dans une poche ou une enveloppe)

Nous lui avons fait une toilette complète et l’avons habillé avec les vêtements préparés au préalable par la famille le jour venu

Nous avons changé les draps

Nous avons obturer les orifices naturels

Nous avons placé une mentonnière

Nous avons coiffé et maquillé Me D 

Nous avons placé un bracelet d’identification avec le Nom, le prénom et la date de naissance de Me D

Nous avons installé une lumière veilleuse 

Nous avons rangé la chambre et organiser l’éventuel arrivé de la famille en installant des chaises si besoins de se recueillir

Nous fermons la porte à clé (afin d’éviter qu’un résident ne rentre)

Comment avez-vous organisé votre soin en fonction de l’état de la personne ?

Quel matériel avez-vous choisi et utilisé ? Pourquoi ?

J’ai choisi le matériel nécessaire pour une toilette au lit et le kit décès mis à notre disposition.

Nécessaires pour toilette mortuaire :

Serviettes éponge

Gants éponge et jetable

Bassine

Gant vinyle

Savon 

Eau de Cologne 

Peigne 

Coton

Poche poubelle 

Drap propre

Protection anatomique

Alèse

Vêtements propre (choisi et préparé par me D avant son décès)

Matériels kit décès :

Acte de décès (à remplir par le médecin)

Mentonnière

Veilleuse

Qu’est-ce qui vous a paru important pour l’efficacité du soin ? Pour adapter le soin à l’état de la personne ?

Ce qui m’a paru important dans l’efficacité du soin adapter à Me D est :

D’être en binôme

D’avoir toujours effectués mes actes dans le respect et la dignité

De redonner une apparence gracieuse et détendue au corps en réduisant sa tenue souvent « agonique » en la repositionnant

De respecter les protocoles

Qu’est-ce qui vous a paru important pour le confort de la personne soignée ?

De redonner une apparence gracieuse et détendue au corps en réduisant sa tenue souvent « agonique » en la repositionnant,

De lui installer un coussin sous la tête

De respecter le choix des vêtements choisis par la famille 

Qu’est-ce qui vous a paru important sur le plan de l’hygiène et la sécurité ? Par rapport à quels risques ?

Se laver les mains avant et après mon intervention de soins,

Respecter le protocole de la toilette mortuaire,

D'obturer les orifices naturels avec du coton et une protection anatomique pour pallier les écoulements possibles et prévenir du relâchement des sphincters,

De mettre le lit à une hauteur adapté,

D’aérer la chambre.

A travers ces deux expériences, quelles ont été les difficultés rencontrées et les points positifs ? Qu’avez-vous appris ?

Difficultés rencontrées : ce n’est jamais évident (par exemple dans le cas de Mr L), de demander à une famille de quitter la chambre pour pouvoir effectuer un soin ponctuel même si celle-ci est en accord avec les soins donnés par l’équipe soignante à leur papa.

Dans le cas de Me D, faire face à la mort n’est jamais évident.

Points positifs : J’ai apprécié effectuer les soins en binôme pour un meilleur confort du résident et de nous soignant.

C’est toujours appréciable de voir des familles compréhensives avec notre travail.

J’ai appris que le travail en équipe est important et appréciable pour le soignant et le soigné.

Que la mort faisait partie aussi de la vie et que je devrais y faire face toute ma carrière mais que je n’y serai jamais insensible même après plusieurs années.

  • TECHNIQUE DE POSE D'UNE PROTECTION ANATOMIQUE

  • Préparer le nouveau change avant d'ôter l'ancien. Le sortir du paquet sans le secouer, vous risqueriez de chasser la matière absorbante de son centre.
  • Déplier la protection sans chercher à supprimer les plis.
  • Relever les barrières anti-fuites.
  • Plier la protection anatomique dans le sens de la longueur en lui donnant une forme de godet.
  • Enlever l'ancien change d'avant en arrière.
  • Faire une toilette et sécher sans frotter mais en tapotant doucement.
  • Décoller la bande de protection de l'adhésif.

 

MISE EN PLACE DE LA PROTECTION ANATOMIQUE EN POSITION DEBOUT :

  • Glisser le change, encore plié, d'avant en arrière.
  • Placer le bord supérieur de la protection au niveau du pli fessier.
  • Plaquer l'avant et l'arrière de la protection sur la personne.
  • Maintenir le change avec un slip adapté (slip filet par exemple) coutures vers l'extérieur.
  • Vérifier que la protection soit bien en place. Si nécessaire réajuster à l'aide de l'adhésif repositionnable.
  • Vérifier que l'intérieur des jambes du slip et les barrières anti-fuites soient placés dans les plis de l'aine.

 

MISE EN PLACE DE LA PROTECTION ANATOMIQUE EN POSITION COUCHÉE :

  • Enfiler un slip adapté (slip filet par exemple) coutures vers l'extérieur.
  • La personne étant sur le côté, retenir le slip avec son genou plié.
  • Glisser le change, encore plié, d'avant en arrière.
  • Placer le bord supérieur de la protection au niveau du pli fessier.
  • Remonter le slip sur l'arrière.
  • Faire pivoter la personne sur le dos.
  • Vérifier que la protection soit bien en place. Si nécessaire réajuster à l'aide de l'adhésif repositionnable.
  • Vérifier que l'intérieur des jambes du slip et les barrières anti-fuites soient placés dans les plis de l'aine

L'aide soignant (e) ne peut pas faire ce soin en postopératoire ou si l'anus artificiel n'est pas cicatrisé. S'il faut un pansement stérile. Le soin est de la compétence de l’infirmier.

OBJECTIFS
Assurer les soins d'hygiène de l'anus artificiel.
Éduquer le patient.

INDICATIONS
Résection intestinale définitive.
Mise au repos temporaire d'une portion de l'intestin.

MATÉRIELS
Sur chariot désinfecté :
1 cuvette.
Eau tiède
Savon de Marseille.
1 protection (carré d'alèse à usage unique).
1 gant de toilette.
Compresse non tissées.
1 haricot.
1 sac poubelle.
1 poche neuve.
Ciseaux propres.
Savon liquide et essuie-mains à usage unique.
Gants non stériles à usage unique.

ACTIONS
Prévenir le patient.
Allumer la “présence“.
Fermer les fenêtres.
Se laver les mains.
Mettre des gants à usage unique.
Le patient est installé confortablement avec une protection en dessous de la poche.
Retirer la poche usagée en la décollant d'abord par sa partie haute pour éviter les fuites.
Observer les selles. Mettre la poche souillée dans le sac poubelle.
Enlever les matières restantes autour de la stomie avec une compresse sèches. 
Laver avec de l'eau tiède de la cuvette et le savon de Marseille en allant du plus propres au plus sale. 
Rincer soigneusement.
Sécher par tamponnement.
Eviter de frotter trop fort ou d'irriter inutilement la stomie en utilisant d'autres produits que l'eau et le savon de Marseille.
Examiner l'état et de la muqueuse.
Prendre les repères pour découper le trou de la poche de la stomie, retirer le film protecteur.
Appliquer l'orifice de la poche sur la peau, en regard de l'anus.
S'assurer de sa parfaite étanchéité et de son adhérence.
Ranger le matériel.
Se laver les mains.
Réinstaller sonnettes, lecture, carafe, verre...
Aérer la chambre.
Éteindre la “présence“.
Désinfecter le matériel.

TRANSMISSIONS
Transmissions orales à l'infirmier (ère) et écrites sur le dossier de soins.
Toute anomalie concernant l'état cutané et l'état de la muqueuse. ne pas coller de nouvelle poche
Soin.
Quantité et aspect des selles.
Autonomie du patient vis-à-vis du soin.

IMPORTANT
Faire participer le patient, l'éduquer pour le soin.
Ne pas raser les poils (risque d'infection).
Ne pas utiliser d'éther.
Coller la poche avec évacuation vers le bas si le patient se lève.
Coller la poche avec évacuation le long de la cuisse si le patient est alité.

 

Matériel :

1 cuvette ou un bocal réservé au recueil des urines
Des compresses
Un antiseptique type Dakin 
Sac poubelle
Gants non stériles à usage unique
Savon liquide et serviette pour le personnel

Actions :

Prévenir le patient, se laver les mains.Noter la quantité d'urine contenue dans la poche, sa couleur et son aspect.

Installer le récipient de recueil près du sac collecteur, mettre des gants à usage unique.

Ouvrir le paquet de compresses et les imbiber d'antiseptique.

Prendre une compresse imbibée pour nettoyer le bout du collecteur, la jeter.

Prendre une autre compresse pour tenir le bout du collecteur et l'ouvrir.

Vider le contenu de la poche dans le récipient sans toucher les bords.

Refermer le sac collecteur, jeter la compresse

Raccrocher soigneusement le sac collecteur sur son support (jamais à terre, toujours plus bas que la vessie du patient que ce soit au lit ou au fauteuil).

Vider le bocal ou la cuvette, ou le laisser à l'écart s'il est vidé par l'entourage. A moins qu'un recueil des urines de 24h ne soit prescrit, dans ce cas, conserver les urines au frais, dans un endroit isolé (pour les odeurs).

Retirer les gants et les jeter.

Réinstaller le patient, faire ses transmissions écrites et orales à l'infirmière si besoin

Attention les actes ci-dessous relève de la compétence de l'IDE

Selon les textes de loi, seule la vidange du sac collecteur d'urines peut être réalisées par une aide-soignante seule. Les autres gestes relèvent de la compétence de l'infirmière, ils sont expliqués ici pour information et pour éventuellement conseiller l'entourage ou l'usager

 Changement du sac collecteur d'urines:

Matériel :

Un sac collecteur neuf, adapté au système de sonde installée (sur prescription médicale)
1 pince à clamper
Des compresses
Un antiseptique type Dakin 
Sac poubelle
Gants non stériles à usage unique
Savon liquide et serviette pour le personnel

Actions :

Prévenir le patient, se laver les mains.

Mettre des gants non stériles à usage unique.

Si besoin, vider la poche comme indiqué ci dessus.

Ouvrir le paquet de compresses et les imbiber d'antiseptique.

Clamper la sonde urinaire quelques centimètres au dessus de son extrémité.

Prendre une compresse imbibée pour tenir l'extrémité de la sonde, et ôter avec l'autre main le sac collecteur usagé, en le tirant doucement et en tournant légèrement dans un sens, puis dans l'autre. Tout en maintenant la sonde toujours avec la compresse, prendre la poche neuve, enlever le bouchon et l'enfiler dans la sonde, en faisant la manœuvre inverse. Attention à ne jamais toucher l'embout du sac collecteur qui doit rester stérile tant qu'il n'est pas enfilé dans la sonde. Il doit être enfoncé au moins au ¾ pour éviter le risque de "décrochage".

Jeter la compresse, la poche usagée, et le bouchon. En cas d'utilisation d'un sac vidange-able, vérifier qu'il est soigneusement fermé.

Raccrocher le sac collecteur sur son support (jamais à terre, toujours plus bas que la vessie du patient que ce soit au lit ou au fauteuil).

Retirer les gants et les jeter.

Réinstaller le patient, faire ses transmissions écrites et orales si besoin.

 

 Recueil d'urines en vue d'un ECBU:

Matériel :

1 flacon à urine stérile
1 pince à clamper
Des compresses
Un antiseptique type Dakin
Gants non stériles à usage unique
Savon liquide et serviette pour le personnel

Actions :

Prévenir le patient, se laver les mains.

Clamper la sonde urinaire quelques centimètres au dessus de son extrémité.

Attendre une quinzaine de minutes, pendant ce temps, il est possible de faire un autre soin.

Mettre des gants non stériles à usage unique.

Ouvrir le paquet de compresses et les imbibées d'antiseptique.

Prendre une compresse imbibée pour nettoyer la sonde à l'endroit du raccord, la jeter. En prendre une 2 ème pour tenir l'extrémité de la sonde, et ôter avec l'autre main le sac collecteur, en le tirant doucement et en tournant légèrement dans un sens, puis dans l'autre. Tout en maintenant la sonde toujours avec la compresse, poser la poche, de manière à ce que l'embout soit dans le vide (au dessus d'un réniforme, d'une cuvette, ou demander au patient de le tenir).

Prendre le flacon à urine et le positionner en dessous de l'extrémité de la sonde. Dé clamper la sonde, laisser l'urine couler dans le flacon, lorsque la quantité nécessaire à l'examen est recueillie, enfiler à nouveau l'embout du sac collecteur dans la sonde, en faisant la manœuvre inverse. Attention à ne jamais toucher l'embout du sac collecteur qui doit rester stérile tant qu'il n'est pas enfilé dans la sonde. Il doit être enfoncé au moins au ¾ pour éviter le risque de "décrochage".

Jeter la compresse, fermer le flacon d'urine et le faire acheminer au laboratoire d'analyse. Raccrocher le sac collecteur sur son support (jamais à terre, toujours plus bas que la vessie du patient que ce soit au lit ou au fauteuil).

Retirer les gants et les jeter.

Réinstaller le patient, faire ses transmissions écrites et orales si besoin.

Il existe d'autres méthodes dont une beaucoup plus simple: au moment du changement de poche, pratiquer le changement de poche, comme ci-dessus. Après une dizaine de minutes, recueillir les urines collectées directement à la vidange du sac. Ceci permet d'éviter des manipulations au niveau du raccord mais attention à utiliser cette méthode uniquement avec un sac neuf et stérile.

Il est possible également sur certains systèmes de prélever à l'aide d'une seringue directement dans le tuyau de la sonde. Ceci uniquement avec du matériel prévu à cet effet, comprenant un "site" prévu pour piquer l'aiguille, et après avoir nettoyé et désinfecté le site

Conduite à tenir :

- Se laver les mains.
- Expliquer à la personne le soin que l'on va effectuer, et l'installer en position assise.
- Demander d'ouvrir la bouche, si besoin placer l'objet pour garder la bouche ouverte.
- Si le patient porte une prothèse dentaire, l'enlever et la brosser.
- Brosser les dents (le cas échéant) et éventuellement la langue, avec brosse à dent et dentifrice, si la personne est capable de cracher ou de déglutir, donner de l'eau pour rincer ou utiliser une compresse humide autour de la brosse à dent. Si la personne ne dispose pas de brosse à dent, le soin peut être effectué au doigt ganté.
- Appliquer ensuite de la biafine diluée, du gel BIOXTRA, ou de la glycérine sur les palais, gencives, langue et lèvres.
- Se laver les mains et ranger son matériel
- Faire les transmissions écrites et orales si besoin à l'IDE du service (état de la bouche, et des muqueuses par ex: langue "cartonnée", qualité de la déglutition,…)

Important :

- C'est le moment de vérifier la qualité de la déglutition, et l'état buccal.
- La vaseline et les sticks sont déconseillés, particulièrement en institution, car inflammables. On peut utiliser du jus d'ananas, de l'ananas en morceaux, et du coca-cola pour nettoyer la bouche, attention de penser à rincer à l'eau. Des produits particuliers peuvent être prescrits, en fonction des problèmes de bouche (bouche hémorragique, douloureuse, malodorante).
- Si le patient est inconscient, la position recommandée pour le soin est la position latérale de sécurité.
- Si le patient refuse le soin, laisser le matériel à sa portée, de manière à ce qu'il puisse le faire lui-même, ou le faire faire par l'entourage.
- Ne jamais utiliser les doigts pour faire le soin, toujours mettre des gants.
- Évite d'enfoncer trop profondément la brosse à dent ou le doigt (nausées).
- Il peut être plus facile d'utiliser des bâtonnets ou abaisse-langues pour faire le soin (entourés de compresses), on peut également penser à pulvériser de l'eau grâce à un brumisateur.

 

 

(Qui, Quoi, Quand, Où, Comment, Pourquoi ?)

Technique qui permet en 6 questions de faire le tour de la problématique ; adaptez la à

  • Qui ? : qui sont les acteurs concernés.
  • Quoi ? : de quoi s’agit-il ; quels sont les éléments de la problématique.
  • Quand ? : quand cela se produit-il ; limitation temporelle.
  • Où ? : où cela se produit-il ; contexte géographique.
  • Comment ? : comment cela se passe-t-il ; quelle approche privilégier (langage verbal non verbale..)
  • Pourquoi ? : quelles en sont les raisons ; implications.

 

Auteur Sultan julien

Formateur IFSI

Rédaction : https://www.soignantenehpad.fr/

Le module de formation 70 heures 39

(ATTENTION: depuis l'arrêté du 19 février 2010 le module de 70h n'est plus obligatoire mais facultatif)

Il n'est plus obligatoire car la Validation des acquis de l'expérience ne se base pas sur les connaissances du candidats mais sur son expérience, néamoins dans quelques cas de figure le jury apprécie que le candidat apporte l'attestation de stage 

En principe le jury ne doit pas vous poser des questions de connaissance mais plutôt sur votre expérience 

Le suivi du module se fait dans un centre de formation (école AS ou autres) Une attestation de suivi de formation remise au candidat

1ère partie : Santé publique 

Actualiser les connaissances nécessaires à sa participation à des actions de santé publique.

Se sensibiliser au concept de santé publique et communautaire et à leurs objectifs:

  • Définitions: santé, santé publique, santé communautaire
  • Les objectifs de santé publique: promouvoir, maintenir, restaurer.
  • Les déterminants de santé publique: Age, sexe, environnement, habitudes de vie, économie sociale…
  • Les indicateurs: natalité, mortalité, morbidité…
  • Connaître les priorités nationales et régionales de santé:
  • Les problèmes de santé publique
  • Les actions mises en place

Comprendre l’organisation du système de santé français:

  • L’organisation du système de santé
  • Évolution et perspective
  • La protection sociale

 

2ème partie : L’aide-soignant dans le système de santé 

Identifier en tant que professionnel, son champ d’intervention dans les structures de santé au sein d’une équipe pluridisciplinaire.

Connaître le fonctionnement des établissements de santé:

  • Les établissements publics et privés: leur fonctionnement, leur financement.
  • Notion de droits du travail.

Identifier le rôle de l’aide-soignant

  • La notion d’équipe pluridisciplinaire et rôle des différents acteurs
  • La profession infirmière et législation
  • La fonction aide-soignante et législation
  • Notion de collaboration

S’approprier les connaissances relatives à la responsabilité professionnelle:

  • Notion de responsabilité civile, pénale, administrative et disciplinaire
  • Secret professionnel
  • Droits du malade
  • Les différentes chartes.

 

3ème partie : Rôle de l’aide-soignant : le patient au centre des préoccupations de l’équipe soignante 

Développer ses aptitudes relationnelles afin de prendre soin de la personne en tenant compte de la complexité de la situation.

Clarifier ses représentations :

  • L’être humain, la santé, la maladie, le handicap, l’environnement, la normalité.
  • Le concept de prendre soin
  • La notion de dépendance

Développer les aptitudes à établir une communication adaptée à l’état de santé de la personne:

  • Les principes et techniques de communication
  • Facteurs favorisant la relation: disponibilité, respect…
  • Les obstacles à la relation: peur, conflit, agressivité, violence…
  • Prise en charge d'une personne démente, d'une personne agitée.

Analyser une situation de soin:

  • Méthodologie de la démarche d’analyse
  • Outils de soins: dossier, planification, protocoles de soins, fiche d’évaluation, transmissions.

Se sensibiliser aux situations de maltraitance.

  • Définitions
  • Les différentes formes de maltraitance
  • Prévention et recommandation.

 

4ème partie : Sécurité et qualité des soins aux personnes 

Développer ses capacités à observer, dépister et transmettre toutes modifications de l’état de santé de la personne.

Identifier les éléments de surveillance des différentes fonctions vitales:

Les paramètres vitaux et leurs variations

  • Les signes observables: coloration téguments, expectoration…
  • Les signes d’alerte

Identifier la pertinence des éléments à transmettre:

  • Transmissions écrites et/ou orales.
  • Les outils et supports de transmission

Réfléchir sur la qualité du soin :

  • Critères de soin.

 

5ème partie Objectif global : Hygiène et prévention des infections nosocomiales 

Renforcer ses connaissances pour l’application des règles d’hygiène et dans la lutte contre les infections nosocomiales

Clarifier la notion d’infection:

  • Les différents germes
  • Les modes de transmission des germes
  • Les situations à risque (âge, problème de santé, environnement..)
  • Les infections nosocomiales

Identifier les règles d’hygiène visant à lutter contre les infections nosocomiales:

  • Lavage des mains
  • Utilisation des différents produits
  • Le respect des différents circuits (linge, repas, déchets, matériel…)
  • Les instances: CLIN, CHSCT…
  • Les protocoles et les recommandations

Connaître les mesures de protection du personnel:

  • La tenue professionnelle
  • L’hygiène professionnelle
  • La médecine du travail (Les vaccinations)
  • AES et liquides biologiques.

 

Programme de formation

Menu VAE aide soignant(e)

Programme de formation VAE aide soignante consultation en ligne

JE DÉMARRE MON DOSSIER VAE

Où demander le dossier VAE Aide-soignante ? Comment se passe la VAE Aide-soignante ? Comment obtenir le livret 1 et 2 pour une VAE ?

Livret 1 VAE accès gratuit

Vous êtes décidé vous voulez devenir aide soignante Vous avez la possibilité de remplir en ligne votre livret 1 et 2 , découvrez comment ?

Livret 2 VAE accès gratuit

la méthodologie pour la rédaction du livret 2 ,il est demandé au candidat, deux situations ou savoir-faire où l’expérience a été mise à profit auprès de personnes.

Guide de remplissage module 1

Exemples de situation de soins à réaliser ,comment réaliser une toilette à la douche, comment faire un lavage des mains simple,

Guide de remplissage module 2

Exemples de situation de soins à réaliser, les constantes exemple de symptômes,signes,observation sur l'état clinique d'une personnes

Guide de remplissage module 3

Exemples de situation de soins à réaliser

Guide de remplissage module 4

Conseils pour les transferts,exemple situation de soins à réaliser, les différents transferts à effectuer, démonstration en image

Guide de remplissage module 5

5 exemples situations de communication à réaliser,en noir les questions posées sur le livret en rouge des conseils et suggestions de situation​

Guide de remplissage module 6

Mise à jours Covid 19 exemple situation de soins à réaliser,Il faut réfléchir à sa tache Où (nettoyer) ?Que (nettoyer) ?

Guide de remplissage module 7

exemples situations de soins à réaliser,citez les règles d'or de la communication, exemple de secret professionnel, à quoi servent les réunions pluridisciplinaires, exemples transmissions ciblées

Guide de remplissage module 8

Comment organisez-vous votre travail dans la journée ex de réponse A mon arrivé , je lis les transmissions, j'effectue mes taches,exemple situation de soins à réaliser

VAE AS questions à l'oral

60 Questions possible du jury, questions à réponse développé sur votre motivation, question sur la tension, la température, escarre, déshydratation, phlébite, diurèse, hyperthermie, isolement septique, oxygénothérapie,etc..

Je me prépare à l'oral

Je me prépare à l'oral

Mon projet professionnel

Comment présenter son projet professionnel au jury de la VAE . Préparez les réponses aux questions du jury de la VAE. la note (Grille d'Evaluation) du jury, Votre Tenue Vestimentaire, Votre présentation

70 questions réponses du jury

Dans quel cas un patient peut il être porteur d’œdème ?Citer 3 types d'échelle d'évaluation de la douleur. Avant de découvrir les réponses essayer de répondre aux questions sur une feuille blanche
Vocal

Vocabulaire médical(option)

40 exercices interactifs sous forme de qcm + lexique médical sur les principaux organes et appareil du corps humain

Le secret professionnel

exemple secret professionnel,La discrétion professionnelle,Le secret médical,Le secret partagé
cliquer sur l'image 5 exercices

Comment mesurer les paramètres

Température,fonction respiratoire, fonction cardiaque,pression artérielle, diurèse, bandelettes urinaire
A1.jpg

32 exercices de biologie

la cellule, les appareils, les grands systèmes du corps humain, la circulation sanguine, la fécondation, l'appareil respiratoire, le système endocrinien...), mais aussi la diététique, la nutrition...
Aide soignante 1

Les soins aide soignante

Idées situations de soins Module 1 à 8

Attestations de preuves VAE

Les attestations de preuves sont facultatives mais auront du poids et vont contribuer à apporter des éléments d'appréciation au jury lors de la présentation de votre livret 2
Telechargement 6

Méthodologie de réalisation

Comment réaliser une toilette au lit,au lavabo,à la douche,capiluve ,pédiluve,soins de bouche, réfection d'un lit occupé ou inoccupé les procédures à suivre pour chaque soins

Date de dernière mise à jour : 07/02/2021

  • 13 votes. Moyenne 4.4 sur 5.

Commentaires

  • step

    1 step Le 25/03/2021

    Qui ?
    Mme B est une dame âgée de 81 ans qui habite seule à son domicile depuis 13 ans après le décès de son mari. Madame B à la maladie de Parkinson, un diabète insulinodépendant, de plus en surpoids, Mme fait des dyspnées, du a une BPCO (Broncho-pneumopathie chronique obstructive) oxygénothérapie à 2 litres en tout temps et une VNI (Ventilation Non Invasive) pour la nuit.
    Cette dernière aussi une sonde urinaire due à des infections multiples qui provoquent de l’hématurie, et une continente fécale.L’avancée de la maladie de parkinson, dégradante (chutes, perte d’équilibre), Mme B a fait de multiples chutes, ce qui lui engendre des fractures de la colonne vertébrale. Malgré les nombreuses interventions chirurgicales, Mme ne peut plus se déplacer seule. Elle est dans un fauteuil roulant toute la journée. Ce qui n’arrange pas son problème de surpoids.
    Mme B, ne supporte pas ses lunettes à oxygène, qui l’a dérangé assez souvent, de ce faite Mme fait assez régulièrement de l’hypoxie (hallucination du a un manque d’oxygène), ce qui provoque aussi de la dyspnée.
    Dans notre journée nous effectuons 4 passages :
    (Pour le 1 er passage de la journée, il s’effectue à 2 soignants, où nous lu faisons une toilette, l’installons au fauteuil et lui préparons le petit déjeuné.
    Au 2eme passage nous demandons à Mme B si elle a besoins de quoi que ce soit, si Mme B doit allez sur la chaise percée nous devons appeler notre binôme « les transferts ce fond toujours à deux soignants ». Sa poche à urine doit être vidée et la diurèse doit être indiquée sur la feuille de suivie. Préparer le repas de Mme B si sa dame de compagnie est en repos.
    Au 3eme passage consiste à proposé la chaise percée à Mme B, lui vidée la poche urinaire et indique la diurèse, préparer le repas de Mme B « deux tartine avec du fromage et un café ».
    Au 4eme passage il s’effectue à deux soignants, nous lui proposons de passer sur la chaise percée, ensuite nous installons Mme B au lit avec un lève malade. Vider la poche à urine, mise en pyjama, petite toilette intime change de la protection. Installation de son environnement, puis passage de l’infirmier pour prise de paramètres)
    Lorsque nous intervenons avec mon binôme à son domicile le matin, nous aidons Madame B à choisir ses vêtements. Nous prenons le soin et le temps vider la poche à urine, nous lui faisons la toilette intime au lit :
    - Bonjour Mme B comment allez vous ? avez-vous bien dormi ? (réponse de la dame).
    - Pouvons-nous vous faire la toilette ? Voulez vous changer vos vêtements ? nous allons tout préparer. (préparation de l’eau dans la cuvette, du gant de toilette, de la serviette, de la protection, de la poubelle, du savon et du talc)
    - Mme voulez vous vérifier la température de l’eau ? (j’approche la cuvette pour que Mme puisse mettre sont doigt dans l’eau et me dire cela lui convient)
    - Mme nos allons commencer votre toilette, je dégrafe votre protection. Mme nous allons commencer à vous lavez au niveau de la toilette intime, vous me dite si cela vous fait mal quand je passe le gant de toilette.
    -
    Ensuite l’intervention de l’infirmier qui intervient pour la pose desbandes de contentions (elles doivent être posées avant le levé, question de flux sanguin), il lui fait sa glycémie, ainsi que son injection d’insuline pour son diabète
    . Enfin pour terminer l’infirmier lui vérifie les paramètres (tensions, saturation, pulsations cardiaque, température), et dans la filée lui donne ses médicaments. Aux vues de sa pathologie, nous levons madame au lève-malade, pour l’installation au fauteuil. Nous continuons la toilette dans la salle de bain, Madame B senettoie le visage et le haut seule, nous lui faisons le dessous des seins et le dos. Nous l’avonsséché avec des serviettes a proximité, Ensuite nous vérifions que son appareil dentaire soit sec avant de mettre la colle dessus pour qu’il est une bonne tenue en bouche nous prévenons Mme de le prendre et de le placé.
    Madame se coiffe seule elle est semi autonome, cependant je range la salle de bain et nettoie soigneusement ce que nous avons utilisé pour sa toilette, mon binôme s’occupe de Mme B dans la foulé lui demande ce qu’elle veut pour le petit déjeuner, puis file-le lui préparer au quotidien Mme B souhaite avoir une tasse de café et des toasts grillés avec de la confiture.
    Nous installons Madame Bdans la cuisine pour son petit déjeuner.L’infirmier lui prépare son aérosol qu’elle gère seule.
    Quand nous repartons après la toilette la dame est seule jusque 9h30. Mme B a une dame de compagnie qui vient tout les jours du lundi au vendredi, de 9h30 à 14h. Et l’âpres midi est le soir la dame doit nous appeler si elle a des besoins. La nuit une infirmière de nuit passe pour vérifier que tout va bine et que Mme B est sa VNI bien en place.
  • step

    2 step Le 25/03/2021

    bonjour,
    puis je vous envoyé ce que j'ai déjà fait.
    merci step
  • valeria

    3 valeria Le 26/10/2020

    Bonjour ,quelqu'un peut m'aider pour le module 3 s'il vous plait ?merci d'avance
  • edith

    4 edith Le 15/03/2020

    BONJOUR,

    je suis aide soignante,depuis 2 ans, en CDD je passe le concours d'infirmier en tant que aide soignant le 24 mars; sauf que j'ai un grand soucis, inquiète pour mon concours , car je suis victime de harcèlement morale au travail, je me sens embrouillée ds ma tête; mais cela ne tienne je travail parfois un peut dans la journée ; je suis en arrêt je reprends la semaine prochaine. QUE faire pour me rattraper a lire? est ce que je renonce a cela? j'ai besoin de votre aide , vos conseils.
    Merci, cordiale, Mme ,Edith Flore
    julien sultan

    julien sultan Le 16/03/2020

    Bonjour La première chose à faire c'est de changer d'établissement, cela ne sert à rien de continuer dans ces conditions vous mettez en péril vos objectifs devenir infirmière et votre santé, Le concours infirmier n'est pas le plus important vous aurez toujours le temps de le repassez , votre santé est plus importante , je pense que dans un premier temps prenez rendez vous à la médecine du travail ainsi que avec le psychologue de la médecine du travail, Le concours infirmier n'est pas une épreuve difficile une rédaction et une épreuve simple de mathématique,ce n'est pas très compliqué, c'est la sélection, vous pouvez avoir la moyenne mais pas être sélectionner du fait du nombre de candidat par rapport au nombre de place offert Bon courage Sjulien
  • lolo25

    5 lolo25 Le 24/10/2019

    Je vous remercie beaucoup de votre réponse.
  • Laurence

    6 Laurence Le 09/08/2019

    Bonjour, j'ai choisi comme situation pour le module 3 VAE AS," change de protection anatomique en position couchée , toilette,avec positionnement de coussins anti-escarres sur personne IMC portant une Arthrodèse vertébrale" on me dit que je suis hors sujet.est ce le cas? merci beaucoup
    julien sultan

    julien sultan Le 09/08/2019

    Bonjour Laurence Les soins ci-dessous entre dans le cadre de présentation d'une situation du module 3 de la VAE, vous n'êtes pas hors sujet soins liés à l'hygiène : · toilette complète au lit · accompagnement à la douche · toilette génitale y compris aux personnes porteuses d'une sonde à demeure · sonde vésicale : surveillance et vidange d'un sac collecteur · aide et assistance auprès d'un résident en cas de diarrhée · pédiluve, capiluve · soins de bouche non médicamenteux soins liés au confort · réfection et change d'un lit occupé, inoccupé · aide habillage et déshabillage d'une personne désorientée ou hémiplégique · soins préventifs d'escarre soins liés à l'alimentation · aide aux repas (lit, fauteuil..) · prévention fausse routes · service repas personnes bénéficiant d'un régime soins liés à l'élimination · pose d'un bassin et d'un urinal · surveillance des selles · recueil d'urine · vidange sac collecteur soins liés au sommeil · surveillance qualité · mise en place contention (barrières de lit) sous prescription médicale · installation et accompagnement aide l'infirmier à la réalisation de soins · maintien de la personne pendant un soin (pansement, pose de perfusion, prise de sang..) · surveillance comportement · réinstallation de la personne après le soin · pose de bas de contention · aide à la prise des médicaments sous forme non injectable · observation et transmission des signes de douleur (échelle doloplus ou eva..) · soins préventifs d' escarre · soins et accompagnement aux résidents en fin de vie · observation et surveillance d'un résident sous perfusion · observation du résident en assistance respiratoire · aide au premier lever · observation des pansements

Ajouter un commentaire

Anti-spam