Annale sujet N°6 processus obstructif

Situation 

Mme Y est hospitalisée dans l’unité où vous travaillez.

Elle a été opérée d’une angiocholite par laparotomie sous anesthésie générale.

Elle est entrée avec un traitement personnel d’Antivitamines K (AVK) pour traiter des troubles du rythme cardiaque :

COUMADINE® (anticoagulant) 7.5mg /24 heures soit 1 + ½ comprimés par jour.

Elle revient du bloc (J0) à 11 heures avec :

- une sonde nasogastrique en siphonage,

- une plaie opératoire fermée par des agrafes : à enlever à J12,

- un drain de KEHR en siphonage.

La patiente est laissée à jeun, elle bénéficie d’une alimentation parentérale et le 1 er lever est prévu dès J1 post opératoire.

Le médecin prescrit : Le traitement suivant :

 Antalgiques.

 Antibiotiques.

 HEPARINE® SODIQUE 500UI par heure au pousse seringue électrique dès le retour du bloc (J0) et jusqu’à J3. A J3, arrêt du PSE d’HEPARINE® si le résultat du dosage de l’activité Anti-Xa se situe entre 0.5 et 1U anti-Xa/mL.

 A J1 7500 UI de FRAGMINE® en sous cutanée à 20 heures puis à partir de J2, FRAGMINE® 7500 UI en s/c 2 fois par 24 heures soit à 8 heures et 20 heures jusqu’à J3. A J3 la posologie sera adaptée en fonction du résultat de l’antiXa (contacter le médecin anesthésiste). Les prélèvements sanguins suivants :

 NFP 2 fois par semaine.

 Temps de Céphaline activé (TCA) 4 heures après le début de la perfusion d’HEPARINE® puis tous les jours jusqu’à J3.

 Dosage de l’activité Anti-Xa à J3, 4 heures après l’injection en s/c de la FRAGMINE®. 

Réponse :

Risque hémorragique lié au geste chirurgical et à la présence de gros vaisseaux sanguins, proches des voies biliaires et de tissus richement vascularisés.

Ce risque est majoré par la prescription d’un anticoagulant : l’HEPARINE®.

Risque de majoration du problème infectieux (ou problème infectieux) lié à l’intervention, la fragilité des tissus qui sont très inflammatoires, l’infection pré existante traitée par ATB et la présence de matériel étranger dans l’organisme : drain de KEHR et VVP

Risque de douleur lié au geste chirurgical, peut être signe révélateur d’une complication digestive qui se développe (abcès, hématome, calcul résiduel, plaies digestives...

Risque de présence d’un calcul résiduel dans les voies biliaires.

Risque de déséquilibre électrolytique. Mme Y est à jeun et porteuse d’une SNG en siphonage.

Risque thromboembolique lié à la chirurgie, ses antécédents. 

Réponse :

Objectif Le drain de KEHR sert :

A protéger la cicatrice (les sutures) au niveau des voies biliaires à éliminer la totalité de la bile pour favoriser la cicatrisation de la plaie opératoire au niveau du cholédoque.

Eléments de surveillance :

Positionnement du sac de recueil du liquide biliaire en dessous des voies biliaires.

L’aspect et la quantité du liquide recueilli ne jamais clamper le drain

Ne jamais le mettre en aspiration contrôle de l’efficacité du drain :

Perméabilité.

Du volume suffisant de bile

Absence de plicature du drain. 

Réponse :

La SNG permet de mettre au repos le tube digestif en évacuant les sécrétions gastriques.

La surveillance :

Position (fixation efficace) de la sonde et du sac en position déclive

Perméabilité et étanchéité du système

Surveillance aspect du liquide Surveillance quantité (entre dans le bilan entrées/sorties)

Surveillance absence de vomissements (sonde bouchée ou « collabée ») 

Surveillance de l’état cutané et des muqueuses :

Ailes du nez : risque d’escarre ++ : Changement /24 h de la fixation, varier zone de fixation

Altération de la cavité buccale : soins de bouche ++ car risque de dégradation très rapide.

 

Auteur Gisèle Cabre

Formatrice IFSI

Rédaction : https://www.soignantenehpad.fr/

Annale sujet N°1 processus inflammatoire infectieux

Partiel pour s'auto évaluer en processus inflammatoire et infectieux semestre 3 IFSI

Annale sujet N°2 Processus inflammatoire et infectieux

Pour vous entraîner et vous évaluez au semestre 3 processus inflammatoire et infectieux
Metier 12

Annale sujet N°3 Processus inflammatoire infectieux

Processus inflammatoire infectieux, semestre 3 ifsi

Annale sujet N°4 processus inflammatoire infectieux

Définissez l'infection,Citez les cinq phases d'une maladie infectieuse, Définissez la pyélonéphrite,Quel est le vecteur ou réservoir de la légionella pmeumophilla à l'hôpital ?

Annale sujet N°5 processus obstructif

Pour vous entraîner et vous auto évaluer processus obstructif semestre 3

Annale sujet N°6 processus obstructif

Pour vous entraîner et vous auto évaluer processus obstructif semestre 3

Annale sujet N°7 pharmacologie et thérapeutiques

Entraîner vous et évaluer vous semestre 3 pharmacologie et thérapeutiques

Annale sujet N°= 9 thérapeutiques et contribution diagnostic médical

5 questions avec corrigés sur thérapeutiques et contribution au diagnostic médical

Je teste le semestre 3 et 4

ESI Faire un essai avec 5 exercices du semestre 3 et 4

Menu semestre 3 et 4

Menu ESI valider le semestre 3 et 4

UE 4.2 Soins relationnels

Communication infirmière transculturel, La relation thérapeutique infirmière patient, Communication infirmière non verbale,la relation d'aide, l'entretien

UE 4.6.Soins éducatifs et préventifs

Guide d'entretien pour élaboration du diagnostic éducatif selon IVERNOIS et GAGNAYRE, bilan éducatif de partage, Dossier ETP : Insuffisance rénale chronique terminale Tableau diagnostics infirmiers, compétence d'auto-soin et d'adaptation

UE 3.5 Encadrement des professionnels de soins

Méthodologie +2 exemples :, Encadrement sur une étudiante de 3 ème année

Fondamentaux en soins infirmiers

12 sujets de partiels corrigés du semestre 4 pour réviser et s'auto évaluer
 

Date de dernière mise à jour : 22/06/2021

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam