Bonjour

Les principes et techniques de communication

1- La communication verbale.

Communiquer avec l'ado n'est pas une chose facile. Pendant l'entretien l'aide soignante peut rencontrer divers obstacles . C'est la raison pour laquelle elle doit utiliser les différentes techniques de communication. Parmi ces techniques, l'aide soignante peut utiliser les reflets.

Cela consiste à dire en d'autre termes, et de manière plus explicite ce que l'adolescente vient d'exprimer. Pourquoi les utiliser ?

Afin de montrer à l'adolescente qu'elle est comprise et entendue, lui permettre e poser un autre regard sur elle-même, de l'encourager à s'exprimer. Il existe parmi les reflets, la réitération :

- Ex : l'ado  : « Ma mère veut toujours me dicter ce que je dois porter comme vêtement, manger, à quelle heure je dois rentrer, j'en ai marre !! ».

L'AS : « Tu aimerais que ta mère te considère comme quelqu'un de responsable ».

- La reformulation : C'est refléter les sentiments et les émotions de l'adolescente.

Ex l'ado : « Ca fait longtemps que je suis tracassée par ce problème. Ma mère veut que je reste vivre chez elle, mais elle est trop sur mon dos. J'ai envie de m'en aller, mais rien qu'en pensant aux factures que je devrais payer, ça ma fait repousser mes projets à plus tard ». 

L'as : « Ce que tu veux dire, c'est que d'une part, tu n'as pas envie de vivre chez ta mère car elle est envahissante, et que d'autre part tu es incapable de subvenir seule à tes besoins, c'est bien cela ? ».

Il existe d'autres techniques de communications, telles que :

- La synthèse, qui a pour but de montrer à l'adolescente qu'elle est comprise et entendue, de lui donner l'impression qu'il y a une progression dans l'exploration de ses sentiments et de ses émotions, de remettre de l'ordre dans le contenu qu'elle a exprimé.

- Les questions quant à elles, permettent d'obtenir des précisions, d'explorer un contenu jugé important, de faire répéter ce qui n'a pas été compris et d'obtenir de nouvelles informations (exemple : Qu'est ce qui ne va pas ?, Où veux-tu poursuivre ta formation ?, Quels sont tes loisirs ?).

2) La communication non verbale .

On peut communiquer avec des mots mais aussi avec des gestes et des mimiques. La communication non verbale est très importante, car sans qu'elle ne le veuille, l'infirmière transmettra des « signaux » à l'adolescente qui décryptera clairement ce qu'elle ressent ou même pense. Voici quelques types de communication non verbale qui permettent à l'adolescente de se sentir en confiance, soutenue, comprise, et entendue :

- Le regard : l'infirmière doit regarder l'adolescente dans les yeux sans pour autant la dévisager. Je trouve qu'il n'y a rien de plus irrespectueux et blessant que de regarder ailleurs quand quelqu'un s'adresse à une personne. Un regard fuyant peut aussi laisser croire à un sentiment de faiblesse ou de peur.

- La distance : l'infirmière doit se mettre au moins à un mètre cinquante. L'adolescente se sentira alors proche d'elle et pourra lui ouvrir son coeur. Il ne faut pas non plus être trop près d'elle, sinon elle pourrait croire qu'il existe une certaine complicité entre elles et pourrait oublier les limites (l'infirmière reste une professionnelle d'où l'importance de la distance thérapeutique.).

- La position physique : assise sur une chaise, bras non croisés, sinon l'adolescente pourrait croire que l'infirmière est fermée à toute communication.

- Le silence : est une chose positive et peut être perçu comme une invitation à poursuivre. Il ne doit tout de même pas être trop fréquent de peur que l'adolescente ne croie que l'infirmière ne sait pas quoi dire.

- Le toucher : lui serrer la main pour lui dire bonjour est un moyen de lui montrer qu'elle a droit à un certain soutien et peut aussi permettre un rapprochement.

Ainsi, en utilisant certaine techniques de communication, l'infirmière peut faciliter ses entretiens, éviter certains obstacles et l'adolescente peut se sentir à la fois comprise, entendue, soutenue, et en confiance. Elle pourrait se laisser aller à la recherche de ses émotions, apprendre à se connaître, et par la suite, essayer de trouver la solution à son problème.

d) Les modes d'écoutes.

Afin d'accueillir l'adolescente dans ce qu'elle est, et de le lui montrer, l'infirmière divers modes d'écoutes :

Ex l'ado : « Je ne supporte pas d'être dirigée par mes parents, je suis encore mineur, et je ne peux pas m'en aller de chez eux, je ne sais pas quoi faire. »

- l'accueil : c'est présenter le problème, lui montrer qu'elle

est comprise et entendue mais aussi de s'assurer que ce qui à été tiré des propos de l'adolescente est bien juste.

Ex : « Tu me semble être dans une impasse. Tu n'approuves pas que tes parents aient l'autorité sur toi mais tu es incapable de partir de chez toi car tu es sous leur responsabilité. »

- La sympathie : c'est le fait que l'infirmière se rapproche de l'adolescente en lui confiant qu'elle a aussi vécu quelque chose de ce genre.

Ex : « Moi aussi quand j'avais ton âge, j'ai connu le même genre de situation. Je sais à quel point cela peut être dur pour toi. ».

 

- L'investigation : c'est poser des questions pour mieux comprendre la situation et avoir des nouvelles informations.

Ex : « Toi et tes parents en avez-vous déjà discuté ? quand pensent-ils ? ».

- Le soutien : c'est rassurer le patient qu'on va l'aider à trouver une solution.

Ex : « Les moments difficiles de la vie servent à en tirer des leçons et à progresser. Ne te décourage pas, nous allons trouver une solution. ».

- L'interprétatio: c'est donner son avis, poser un diagnostic.

Ex « Tu vis une période de crise en ce moment, tout le monde passe par-là, rassure toi. Et je pense que le problème vient de la ».

- La solution : c'est solutionner une partie du problème ;

Ex : « Tu devrais en parler à tes parents et à un psychologue ».

- La clarification : c'est poser des questions pour mieux comprendre la solution et les propos de la jeune fille.

Ex : « Quand tu dis que tes parents te dirigent, que veux-tu dire par-là ? ».

- L'aspect fonctionnel : c'est favoriser la collaboration et apporter à l'adolescente une certaine sérénité.

Ex : « On peut en reparler si tu veux, saches que je reste à ta disposition »

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.