Guide de remplissage module 1

Les attentes du jury 

Le jury attend de vous que vous puissiez  comprendre les besoins essentiels de la personne et comment vous allez prendre en compte sa culture, ses habitudes de vie, ses choix et ceux de sa famille

mais aussi de repérer l'autonomie et les capacités de la personne (ce qu'il peut faire ou pas) 

Il faut expliquer au jury comment vous  aider la personne pour la toilette, l'habillage, la prise de repas, l'élimination et le déplacement et comment vous allez l'adapter aux besoins et aux capacités de la personne,comment vous  respectez les règles d'hygiène et de pudeur

Dans votre description de la situation il faudra décrire comment vous faites pour stimuler la personne lors de la toilette par exemple, quelle activité vous allez lui proposer pour maintenir son autonomie et créer du lien social

Utiliser des phrases simples avec vos mots , surtout prenez des situations à décrire dont vous avez l'habitude et qui ont été validés soit par votre référent aide soignant soit l'IDE de votre service
Conseil : voir ci-dessous la méthode des 3 QCOP pour décrire une situation

Conseil: Faites des phrases simples, décrivez des expériences tirées de situation réel, resté humble et modeste, n'utilisez pas du vocabulaire dont vous ne connaissez pas la définition,si vous mentionnez une pathologie il faudra en connaître la définition

Tous les sigles doivent être développés 

Le jury attend de vous que vous décrivez une situation de soins (toilette, habillage, repas, élimination ou déplacement,) dans laquelle vous avez respectez la dignité, le confort,la pudeur,la sécurité, l'autonomie du patient,vous devez mentionner tous ces aspects sur la situation choisie

Vous parlez ici de votre expérience dans l'aide et l'accompagnement de personnes, y compris à domicile auprès de personnes ayant un certain degré d'autonomie.

Il s'agit de l'aide apportée pour les soins (toilette, habillage, repas, élimination ou déplacement, …) non pour le ménage ou les courses, ou pas uniquement.

Il peut également s'agir de soins en établissement ou auprès de personnes plus dépendantes.

1 - Activités d'aide et d'accompagnement réalisées :

Question du livret 2 : Quelles activités avez-vous fréquemment réalisées ? (toilette, habillage, repas, élimination ou déplacement, …)

Réponse: quels sont les soins que vous faites habituellement, il faut faire des phrases, qu'elles ont été vos tâches sur la journée, faire des phrases décrivant ce que vous faite habituellement, ne vous lancez pas dans des descriptions fastidieuses restez simple et résumé Exemple : le matin après la distribution et l'aide au petit déjeuner, je prépare mon chariot de soins de nursing, je fais les toilettes des résidents dont je suis en charge après ...etc

Exemple de soin que vous réalisez :  (Annexe Les temps clés du quotidien)

  • Aide à la prise du petit déjeuner

  • Toilette au lit, au lavabo, à la douche

  • Aide à la prise du déjeuner

  • Aide à l'élimination, mise aux toilettes, le change anatomique

  • L'aide à la sieste

  • L'aide au dîner

  • L'aide au coucher 

Il faut décrire un soin ou un accompagnement que vous réalisez tous les jours Employer le temps du présent

Question du livret 2 : Dans quel lieu ? (Quel type d'établissement ou de structure)

Réponse :C'est votre lieu de travail, votre service, Exemple la maison de retraite, un service Alzheimer, un service hospitalier, à domicile

Question du livret 2 : Quels types de personnes avez-vous aidé ?

Réponse : il s'agit de personne âgée, dépendante, semi-autonome, autonome âge etc... indiquez la pathologie (Maladie d'Alzheimer...Etc..

2 - Dans votre expérience, choisissez deux situations où vous avez accompagné des personnes pour la toilette, l’habillage, le repas, l’élimination et le déplacement

Question du livret 2 : Décrivez deux situations

Situation 1 : Décrivez la situation : Mettre un titre à votre situation

Exemple : la toilette de Md Y , aide au repas (déjeuner, dîner)

Question du livret 2 :  Qui était la personne aidée ? (Par exemple son âge, sa culture, ses habitudes, …)

Conseils :Vous devez présenter la personne, sa pathologie, si autonome ou pas, ses difficultés pour exécuter certains gestes de la vie quotidienne, ses habitudes 

Aidez vous de son projet personnalisé,habitudes de vie,plan de soins (ce qu'elle peut faire,quel aide vous lui apportez)

Faite une phrase

Exemple de réponse :  Mme V. Odette, âgée de 92 ans. Atteinte d’une Démence de type Alzheimer à un stade avancé et en lien avec son âge, Mme V a besoin d’une aide totale à la toilette,C’est une personne qui n’a jamais de visite. Elle regarde de temps en temps la télé, elle aime bien la musique, les feuilletons (par exemple «Les feux de l’amour »). Elle aimait bien faire la cuisine. Mme V. apprécie la compagnie des animaux (chiens chats, lapins, cochon d’inde), c’est pour cela qu’elle participe quand cela est possible à des séances de zoothérapie dans l’EHPAD.

Question du livret 2 : Dans quel endroit étiez-vous ? si au cours d'une toilette (salle de bain), la salle de restauration, une aide dans une activité d'animation 

Question du livret 2 : Étiez-vous seule ou avec d’autres ?

Exemple de réponse : J'étais seul avec elle ou lui pour effectuer cette toilette ou en binôme avec une aide soignante

Question du livret 2 : Quelle aide avez-vous apportée à la personne ?Décrivez concrètement ce que vous avez fait?

Exemple de réponse :Si toilette description total d'un soin avec la sécurité (voir Annexe 1 Technique toilette douche)

Question du livret 2 : Pourquoi avez-vous procédé ainsi ?A quels besoins souhaitiez-vous répondre ?

Repérez son besoin perturbé (voir en Annexe les 14 besoins de Virginia Handerson) 

Exemple de réponse : pour préserver son autonomie , sa sécurité....son confort  et son bien être

Question du livret 2 : Qu’est-ce qui vous a semblé important sur le plan de l’hygiène ? Qu’est-ce qui vous a semblé important pour respecter la personne ?

Exemple de réponse : C'est d'avoir suivi et respecter le protocole en usage dans l'établissement,

Exemple de réponse : de la toilette en lui laissant le choix par exemple choisir sa tenue, préserver son intimité ,respecter sa pudeur, lui porter de la considération, de la valoriser en ayant un regard professionnel?

Question du livret 2 : Avez-vous essayé de développer les capacités et l’autonomie de cette personne ? Avez-vous pu observer une évolution dans la situation de la personne ?

Exemple de réponse : oui en lui laissant accomplir un acte durant la toilette exemple :se savonner le visage....

Exemple évolution dans la situation : 

Exemple de réponse :  Mme V. Odette ma dit qu'elle ressentait un réel bien être après la toilette qu'elle se sent mieux 

 

 

Question du livret 2 :  Décrivez la situation 2

Le repas Mr M

Question du livret 2 : Qui était la personne aidée ? (Par exemple son âge, sa culture, ses habitudes, …)

Exemple de réponse :J’ai aidé un patient à s'alimenter. Mr M, 85 ans, Mr M est une personne  alitée. Il ne peut que boire, pour le reste, il a besoin d’une aide constante et comme sa famille habite loin, je m’occupais de toutes les aides dont l’aide à l’alimentation. Cette aide fait partie des soins de confort du malade afin qu’il puisse se nourrir 
Question du livret 2 :  Dans quel endroit étiez-vous ? si au cours d'une toilette (salle de bain) si c'est un autre soins chambre ou salle à manger pour le déjeuner

Exemple de réponse : Mr M avait besoin d'une aide à l’alimentation c'est dans sa chambre et plus exactement dans son lit où il était en repos strict. 
Question du livret 2 :  Étiez-vous seule ou avec d’autres ?

Exemple de réponse : Seule après m'être renseigner sur les habitudes alimentaires de la personne soignée auprès de l'aide soignante ou de l'infirmière 

Question du livret 2 : Quelle aide avez-vous apportée à la personne ? Décrivez concrètement ce que vous avez fait?

Exemple de réponse : Une aide à l'alimentation , cette aide commence par une désinfection des éléments proches du soin réalisé. Ensuite, il faut redresser le patient et lui mettre une serviette autour du cou. Après la première cuillère, il faut lui demander si le repas n'est pas trop chaud ou trop froid. Le repas se déroule  à son rythme et il faut lui donner à boire quand il le demande mais également après le repas. Enfin, la dernière étape est de lui essuyer la bouche, le redescendre dans la position la plus confortable pour lui et le saluer

Question du livret 2 : Pourquoi avez-vous procédé ainsi ?A quels besoins souhaitiez-vous répondre ?

Exemple de réponse Aider le patient à s’alimenter, voire le stimuler, afin d’obtenir un prompt rétablissement et satisfaire un besoin vital celui de boire et manger 

Question du livret 2 : Qu’est-ce qui vous a semblé important sur le plan de l’hygiène ?

Exemple de réponse : Avant de venir avec le plateau repas, je venais dans la chambre de Mr M afin de désinfecter son adaptable avec du Surfanios ( attention on peut vous demander à quoi sert le produit utilisé) pour éviter qu’il y ait contact avec des bactéries. Dès que je rentre dans la chambre avec le plateau, je me relave les mains pour enlever tous les microbes présents sur celles-ci

Question du livret 2 :  Qu’est-ce qui vous a semblé important pour respecter la personne ?

Exemple de réponse : C'est de respecter le rythme du patient,de ne pas mélanger l'alimentation ( sucré ou salé) respecter l'ordre des repas, entrée, plat chaud, dessert,de ne pas brusquer le patient, lui permettre de déglutir tranquillement sa première cuillère avant de donner la deuxième,Faire des pauses.Ne pas prendre le patient adulte pour un bébé( ex. faire le petit avion pour lui faire ouvrir sa bouche !),Encourager la personne à manger mais ne pas l'obliger à avaler contre son gré une alimentation qui ne lui plait pas.S'il refuse de manger essayer de comprendre les raisons de son refus.Je redressais, avec l'aide de l'aide soignante, Mr M avant la distribution des repas. Avant de lui donner à manger, je le positionnais en position droite, car si Mr M est trop allongé, risque de faire des fausses routes du fait de la difficulté de déglutir la tête levée. Donc je le positionnais de façon qu'il ait la tête bien à la verticale et à hauteur de ma main pour qu'il puisse voir arriver la cuillère.
Je lui mets une serviette : C'est une question d'hygiène afin qu'il ne salisse pas ses vêtements ni ses draps. Je lui demande si ce n'est pas trop chaud : Chaque personne a des perceptions différentes donc dès que je lui donnais la première cuillère, je lui demandais si ce n'était pas trop chaud afin de ne pas lui brûler les muqueuses buccales. Je lui donne à manger à son rythme : c'est un peu comme le précédent cas, chaque personne mange à un rythme différent. Mr M, ayant des problèmes de déglutition, je lui donnais lentement le repas afin qu'il ne s'étouffe pas sous l'abondance de nourriture. Quand une personne avale, on voit un mouvement au niveau de la gorge qui permet le passage des aliments (plus voyant chez l'homme avec la paume d'Adam). 
Je lui donne à boire: Lors d'un repas, il est important de boire pendant mais aussi après le repas. L'eau permet d'avoir une bonne humidification de la bouche qui est un facteur favorisant la mastication (première dégradation des aliments pour une bonne digestion). Une fois terminé mon aide au repas je nettoyais d'abord la bouche de Mr M avec une lingette. Ensuite, je le redressais dans la position la plus confortable pour lui car il doit rester tout le temps au lit et le fait d'être dans une position bien pour lui est moins contraignant pour Mr M. Enfin, au moment de ma sortie, je me lavais les mains et je lui disais un mot de courtoisie du style bonne matinée…

Question du livret 2 :  Avez-vous essayé de développer les capacités et l’autonomie de cette personne ? Avez-vous pu observer une évolution dans la situation de la personne 

Question du livret 2 :  Exemple évolution dans la situation Au travers de ces différentes situations, quelles ont été les difficultés rencontrées et les points positifs

Exemple de réponse : Mr M ayant beaucoup de problème à déglutir, je devais faire très attention qu’il ne s’étouffe pas, ou de faire une fausse route

Question du livret 2 : Qu’avez-vous appris ?

Exemple de réponse :

J'ai appris que chez les patient faisant régulièrement des fausses routes, on doit proposer de l'eau gélifiée ou faire des petites quantitées par cuillères,

Grâce aux conseils de mes collègues aide soignantes, je pense être apte pour ce soin. phrase que vous pouvez rajouter ou pas)Par contre, ce que je souhaiterais approfondir, vu que je ne l'ai pas pratiqué, serait de savoir ce qu'il faut faire en cas de fausses routes.

Il faut développer les difficultés que vous avez rencontrez

Exemple de Md Y si personne semi autonome ,déplacement à la salle de bain avec les risques encourus  risque de chutes et de blessures graves

Points positif :

Exemple de réponse  :communication établie, le respect des procédures d'hygiène et de sécurité, la satisfaction du résident

Qu'est ce que j'ai appris :

Qu'il faut avoir de la patience avec cette personne pour atteindre l'objectif fixé

Qu'il faut toujours annoncer la procédure d’exécution de la toilette

Qu'il ne faut ne jamais exécuter un geste d’hygiène à la place du résident, si celui-ci est encore capable de l’accomplir seul

La toilette est  un moment privilégié pour suivre l'état de santé et de recueillir des informations sur le bien être psychologique et moral du résident

TECHNIQUE 1. PRINCIPE

• La douche peut se faire dans la salle de bain du malade (en fonction de l'architecture des locaux) ou dans la douche du service.

• Prévoir l'effectif suffisant pour assurer le soin en toute sécurité.

• Individualiser le matériel : effets personnels, matériel à usage unique.

• Respecter le principe du haut en bas mais qui peut être modifié en fonction des besoins.

• Etre attentif aux demandes de la personne : pudeur, apparence, esthétique...

• Installer la personne de façon confortable et sûre.

• Prévoir la réfection du lit.

• Prévoir le matériel si autres soins à effectuer au cours de la toilette (pansement, rasage, soin de bouche...).

• Prévoir le matériel pour une désinfection éventuelle du matelas.

• Prévoir le matériel nécessaire à l'évacuation du linge sale et des déchets.

• Prévoir l'installation du patient après la douche : mise au fauteuil, ou réinstallation au lit.

2. MATÉRIELS ET PRODUITS

Ils doivent tenir compte des objectifs, de la prévention du risque infectieux pour la personne et le personnel, des principes définis et adaptés à la méthode.

• Le linge :

– gants de toilette à usage unique et serviettes de toilette propres,

– vêtements personnels (sous vêtements, chaussettes ou collant, robe, pantalon, pull, veste) ou chemise, chaussures adaptées à la saison,

– protection si besoin (taille adaptée à la personne) ou étui pénien,

– linge nécessaire pour la réfection du lit,

– tenue de protection pour le personnel (gants de soins en vinyles à Usage .Unique et tablier).

• Le nécessaire de toilette :

– brosse à cheveux, peigne, – séchoir à cheveux, – brosse à dents ou bâtonnet pour soin de bouche, – verre à dent, – nécessaire de rasage, – ciseaux à ongles.

• Les produits : – savon personnel ou savon doux, – shampoing si besoin, – mousse à raser si besoin, – eau de toilette ou parfum et/ou crème, lotion selon habitude la personne, – dentifrice ou solution nettoyante pour appareil dentaire ou solution buccale sur prescription médicale, – produit pour nettoyer et désinfecter le matelas si souillures et l'environnement proche, – produit pour la prévention d'escarre si besoin.

• Le matériel : – corbeille ou chariot pour le linge sale, – chiffon-nettes pour l'entretien des surfaces et de l'environnement proche, – poubelle pour évacuer les déchets produits pendant le soin.

3. MÉTHODE SÉCURISER LE SOIN : ? prévoir une chaise si besoin, ? assurer la stabilité au sol (revêtement de sol antidérapant, barre de maintien au mur).

4.PRÉCAUTIONS STANDARDS : ? lavage simple des mains avant de commencer le soin, ? port de gants à Usage .Unique lors de la toilette intime et de tablier lors de la toilette, ? port de lunettes si risque de projection lors de la réalisation du soin. ?

5.AVANT LE SOIN : ? s'assurer que l'état de la personne permet de lui faire sa toilette (consulter l'infirmière), ? saluer et prévenir la personne, ? avoir les mains propres, ? repérer ce qui est nécessaire pour préparer le matériel, le linge et les produits.

6.RÉALISATION DE LA DOUCHE : ? Prévenir le patient, lui proposer d'aller aux WC et l'accompagner si nécessaire. ? Pour le confort, fermer les fenêtres, la température de la pièce doit être adaptée. ? Mettre la présence. ? Demander l'avis de la personne sur la température de l'eau avant de la mouiller. ? La progression de la toilette doit se faire des zones les plus propre vers les plus sales sauf si le patient est souillé : il faudra dans ce cas là, nettoyer les zones salies, les gants ayant servi seront éliminés et d'autres gants seront utilisés pour poursuivre la toilette du plus propre vers le plus sale. ? Effectuer un shampoing si besoin. ? Bien sécher la personne pour éviter les problèmes cutanés (risque de mycose), l'aider à s'habiller, se coiffer, si nécessaire, favoriser l'autonomie de la personne. ? Faire faire le soin de bouche ou le réaliser. ? Aider à l'habillage ou habiller la personne. ? Installation confortable dans son fauteuil (dans son lit), dans sa chambre, dans le salon ....

Demander à la personne si elle est bien et si elle a tout ce dont elle a besoin. ?

7.APRÈS LE SOIN : ? Mettre le linge sale au sale en respectant le tri et évacuer les déchets. ? Ranger tout le matériel utilisé et le nettoyer si nécessaire ex : brosse, peigne enlever les cheveux, rincer le verre qui a servi pour le soins de bouche.... ? A la fin du soin évacuer l'eau du sol à l'aide d'une raclette. ? Réaliser le nettoyage de l'environnement proche : barrières, adaptable, appel malade... ? Ouvrir la fenêtre pour aérer rapidement la pièce en s'assurant que la personne n'ait pas froid si elle est présente dans la pièce. ? Éteindre la présence. ? Noter le soin et transmettre par écrit ou par oral ce qui est utile à la prise en charge de cette personne

ex : état cutané, progrès ou régression par rapport à la mobilité, état bucco-dentaire, état psychologique, la position dans laquelle a été installée la personne...

 

(Qui, Quoi, Quand, Où, Comment, Pourquoi ?)

Technique qui permet en 6 questions de faire le tour de la problématique ; adaptez la à votre recherche.

  • Qui ? : qui sont les acteurs concernés.
  • Quoi ? : de quoi s’agit-il ; quels sont les éléments de la problématique.
  • Quand ? : quand cela se produit-il ; limitation temporelle.
  • Où ? : où cela se produit-il ; contexte géographique.
  • Comment ? : comment cela se passe-t-il ; quelle approche privilégier (langage verbal non verbale..)
  • Pourquoi ? : quelles en sont les raisons ; implications.

L'AIDE AUX REPAS

  • Installation au repas

  • Prévention des fausses routes

  • Prévention de la déshydratation

L'installation doit assurer le confort physique, psychologique et environnemental de la personne

Le personnel : il doit être souriant, chaleureux et accueillant.  Il doit porter une tenue adaptée ainsi que son badge.

L'installation : aider le résident à s'avancer vers la table et à s'installer. . Veiller à son périmètre de marche. Dans l'espace nécessaire à table, tenir compte des différents types et tailles de fauteuils roulants. Si possible, installer le résident sur une "vraie" chaise de table.

 La place du résident : elle doit être étudiée selon plusieurs critères : les aides dont il a besoin, son niveau de dépendance, les affinités avec d'autres résidents, sa personnalité (solitaire ou affable ?), ses troubles du comportement, la perte du sens des convenances (bave-t-il ?, crache-t-il ? mange-t-il avec les mains ?), son agitation, une agressivité verbale ou physique latente, sa tendance à la déambulation, des compulsions éventuelles...

La lumière : elle doit être suffisante pour bien voir, mais non agressive.

L'environnement : eviter la musique et la télévision de manière à limiter les distractions. Éviter les interpellations et discussions entre collègues. Veiller à supprimer toute source de mauvaise odeur.

Les menus : afficher le menu de la semaine dans le restaurant et poser le menu du jour sur la table. L'aide hôtelière peut présenter oralement le menu et, le cas échéant, les choix de plats.

La table : même pour les personnes présentant des troubles du comportement, le fait de prendre un repas sur une jolie table est important : soigner le nappage, la vaisselle (qu'elle soit normale ou adaptée), de même que le mobilier de la salle à manger. Si possible, placer un chevalet nominatif à chaque place.

Les plats : ils doivent être présentés à l'assiette, de manière appétissante (quelle que soit la texture) et proposés les uns après les autres (même le fromage et le dessert).

Les rituels : maintenir des horaires réguliers et attribuer si possible toujours la même place au résident. Respecter les rituels (religieux), les habitudes : café sucré ou non, vin ou non, poisson le vendredi, apéritif le dimanche...

Le lieu du repas : choisir la salle à manger la plus adaptée au résident s'il en existe plusieurs. Dans ce cas : voir qui décide, qui aide, qui accompagne à table, de quelle manière (à pied, en fauteuil ?). Il est vivement conseillé de privilégier les services à table plutôt qu'en chambre, sauf indication médicale particulière.

Le résident à table

Veiller à ce qu'il ait les mains propres.

Il doit être assis près de la table, les pieds au sol. Sa tête doit être légèrement penchée en avant (menton en direction du sternum), le dossier de son faute redressé.

Il doit avoir une serviette de taille, voire de matière, adaptée.

Si nécessaire, selon son degré de dépendance, il peut disposer d'un matériel adapté : tapis antidérapant sur le siège de son fauteuil, couverts ergonomique assiette avec contour, assiette chauffante, verre à découpe nasale.

Le résident au lit

Son buste doit être relevé (jusqu'à 1 heure après la fin du repas), avec un coussin derrière la tête.

Ses bras doivent être posés sur sa tablette, angle à 900.

Le soignant

II doit porter la tenue préconisée, sur blouse.

Il doit bien sûr avoir les mains propres.

S'il apporte une aide pendant tout le repas, il doit être assis, de face ou de 3/4 par rapport au résident. Pour une stimulation et une aide plus ponctuelle, il place à côté. Dans tous les cas, il est assis un peu plus bas que le résident.

Utiliser de préférence une petite cuillère, en mettant de petites quantités en bouche et en amenant la cuillère du bas vers le haut.

II doit verbaliser, expliquer ce qu'il donne à manger, nommer ce qu'il demande (ouvrez la bouche, mâchez, avalez...), vérifier que la bouche est vide avant donner une autre bouchée, encourager, stimuler.

Si possible, respecter le rythme du résident.

 

L'AIDE AU COUCHER

a) connaître les habitudes :

• S'informer si le patient s'endort avec des médicaments, une tisane, des friandises, etc.

• Demander l'heure habituelle du coucher et le temps du sommeil.

• Voir si le patient veut regarder la télévision ou lire avant de dormir.

• Connaître l'installation de la chambre : fenêtres/ volets fermés ou non, table à proximité avec verre d'eau, livre ou autre (objets sécurisants : réveil, mouchoirs, peluche pour enfants etc.).

• Installation des barrières (1 ou 2 ou pas du tout).si besoin mettre la veilleuse.

• Connaître la position dans le lit : nombre d'oreillers, lit surélevé par la tête ou les pieds (ou les deux) nombre de couvertures, etc.

b) installation du patient du fauteuil au lit :

• Se laver les mains.

• Ouvrir le lit.

• Accompagner le patient aux toilettes.

• Lui proposer de se laver les mains et de se laver les dents.

• Si prothèses dentaires, inviter le patient à les retirer et à les mettre dans un gobelet d'eau (en fonction des habitudes, sinon les nettoyer, les rincer et faire rincer la bouche avant de les remettre).

• Aider à dévêtir le patient et à vêtir l'habit de nuit.

• Mettre une protection pour la nuit (suivant le souhait du malade).

• Coiffeur : retirer les élastiques, les nattes, les peignes, les barrettes, etc.

• Installer le patient dans son lit, dans la position souhaitée par lui-même( sauf contre-indication).

• Tirer bien les draps afin d'éviter les faux plis.

• Installer la chambre en fonction des habitudes du patient.

• Ne pas oublier de mettre la sonnette à proximité du patient.

• Proposer une petite tisane ou autre, si le patient est très anxieux (ne pas hésiter à en demander à la famille si l'établissement n'en fournit pas).

• Ecouter le patient, faire exprimer ses craintes (si intervention, résultat d'examen, si souci familial).

• Le rassurer avec les paroles apaisantes.

• Raconter une histoire, caresser la joue, chanter une comptine à un enfant.

c) installation du patient alité :

• Se laver les mains.

• Faire laver les mains du patient.

• Proposer le brossage des dents, aider à ôter les appareils dentaires ( si besoin).

• Changer si nécessaire le vêtement mis toute la journée.

• Coiffer le patient (retirer les barrettes, peignes, élastiques, etc.).

• Changer la protection (si nécessaire).

• Proposer le bassin.

• Se laver les mains.

• Faire une toilette génito-anale (avec prévention d'escarres ou pose d'un change au besoin).

• Installer le patient sur le dos, bien tirer les draps ainsi que son habit de nuit.

• Eviter les positions vicieuses.

• Installer la chambre en fonction des habitudes du patient.

• Ne pas oublier de mettre la sonnette à proximité du patient.

• Proposer une tisane, la télévision ou de la lecture si le patient ne peut pas se s'endormir.

Écouter et rassurer le patient.

d) règles de la vie :

• Respecter le sommeil d'autrui.

• Veiller à toute absence de bruit : adopter des chaussures silencieuses, ne pas parler a voix haute dans le service à une collègue, faire régner le silence dans le service (faire baisser les télévisions ou radios voisines, faire taire ou baisser les voix voisins de chambre un peu bruyants, répondre très vite au téléphone, etc.).

• Éteindre la lumière dans les chambres et dans les couloirs du service (laisser les veilleuses).

• Maintenir une demi obscurité lors d'un soin dans une chambre.

• Ne pas réprimander un patient s'il sonne trop, lui parler et l'écouter car il a besoin certainement d'une aide psychologique.

• Inciter le patient qu'il ne ose pas déranger, à sonner en cas de besoin ou de difficulté.

• Répondre assez rapidement aux appels : envie d'aller aux toilettes, besoin de boire, etc.

• Le matin, respecter le sommeil du patient (certaines personnes récupèrent très bien le matin d'une nuit insomniaque). Ne réveiller le patient qu'en cas d'absolue nécessité !

Grille des 14 besoins de Virginia Henderson 

 

  • I - Besoin de respirer
  • 1 - Sans gêne
  • 2 - Dyspnée.
  • 3 - À besoin d'aide technique (aérosol).
  • 4 - Ventilation assistée.

 

  • 2 - Besoin de boire et manger
  • 1 - Mange seul.
  • 2 - Installation/stimulation.
  • 3 - À besoin d'aide partielle et/ou surveillance.
  • 4 - À besoin d'aide totale (faire manger, nutripompe, etc).

 

  • 3 - Éliminer (urines)
  • 1 - Continence.
  • 2 - À besoin d'aide (wc avec aide, urinal, bassin).
  • 3 - Incontinence jour ou nuit.
  • 4 - Incontinence jour et nuit.
  • 1 - Transit normal.
  • 2 - À besoin d'aide (wc avec aide, bassin, laxatif).
  • 3 - Incontinence, diarrhée, constipation épisodique.
  • 4 - Incontinence en permanence.

 

  • 4 - Se mouvoir et maintenir une bonne posture
  • 1 - Se déplace seul.
  • 2 - Se déplace avec aide (canne) ou avec une personne.
  • 3 - Se déplace avec l'aide de deux personnes.
  • 4 - Alité en permanence, lever interdit.

 

  • 5 - Dormir et se reposer
  • 1 - Dort naturellement.
  • 2 - Dort avec aide (médicament).
  • 3 - Réveils fréquents.
  • 4 - Insomnies fréquentes.

 

  • 6- Se vêtir et se dévêtir
  • 1 - S'habille, se déshabille seul.
  • 2 - A besoin du conseil d'un tiers, de surveillance.
  • 3 - A besoin de l'aide partielle d'un tiers.
  • 4 - A besoin d'une aide totale.

 

  • 7 - Maintenir sa température
  • 1 - Adapte ses vêtements à la température ambiante.
  • 2 - Demande à être protégé.
  • 3 - Incapable d'adapter ses vêtements à la température ambiante.
  • 4 - Garde les vêtements qu'on lui enfile.

 

  • 8 - Être propre, protéger ses téguments
  • 1 - Se lave seul.
  • 2 - A besoin d'être stimulé mais se lave seul.
  • 3 - A besoin d'une aide partielle (une partie du corps).
  • 4 - A besoin d'une aide totale pour se laver.

 

  • 9 - Éviter les dangers
  • 1 - Lucide.
  • 2 - Confus et/ou désorienté épisodiquement.
  • 3 - Confus et/ou désorienté en permanence.
  • 4 - Coma, dangereux pour lui-même et pour les autres.

 

  • 10- Communiquer
  • 1 - S'exprime sans difficulté.
  • 2 - S'exprime avec difficulté (bégaiement).
  • 3 - A besoin d'une aide pour s'exprimer (ardoise, interprète).
  • 4 - Ne peut pas s'exprimer (aphasie), ne veut pas s'exprimer.

 

  • 11 - Agir selon ses croyances et ses valeurs
  • 1 - Autonome.
  • 2 - Est découragé, exprime sa colère, son angoisse.
  • 3 - Éprouve un sentiment de vide spirituel.
  • 4 - Demande une assistance spirituelle.

 

  • 12 - S'occuper en vue de se réaliser
  • 1 - Autonome.
  • 2 - Triste, anxieux.
  • 3 - Angoissé, opposant, se laisse aller.
  • 4 - Négation de soi, désespoir.

 

  • 13- Besoin de se récréer, se divertir
  • 1 - Autonome.
  • 2 - Désintéressement à accomplir des activités récréatves.
  • 3 - Difficulté/incapacité à accomplir des activités récréatives.
  • 4 - Refuse d'accomplir des activités récréatives.

 

  • 14 - Besoin d'apprendre
  • 1 - Se prend en charge.
  • 2 - À besoin de stimulation.
  • 3 - Apathique.
  • 4 - Refus, résignation

 

Auteur Sultan julien

Formateur IFSI

Rédaction : https://www.soignantenehpad.fr/

Le module de formation 70 heures 37

(ATTENTION: depuis l'arrêté du 19 février 2010 le module de 70h n'est plus obligatoire mais facultatif)

Il n'est plus obligatoire car la Validation des acquis de l'expérience ne se base pas sur les connaissances du candidats mais sur son expérience, néamoins dans quelques cas de figure le jury apprécie que le candidat apporte l'attestation de stage 

En principe le jury ne doit pas vous poser des questions de connaissance mais plutôt sur votre expérience 

Le suivi du module se fait dans un centre de formation (école AS ou autres) Une attestation de suivi de formation remise au candidat

1ère partie : Santé publique 

Actualiser les connaissances nécessaires à sa participation à des actions de santé publique.

Se sensibiliser au concept de santé publique et communautaire et à leurs objectifs:

  • Définitions: santé, santé publique, santé communautaire
  • Les objectifs de santé publique: promouvoir, maintenir, restaurer.
  • Les déterminants de santé publique: Age, sexe, environnement, habitudes de vie, économie sociale…
  • Les indicateurs: natalité, mortalité, morbidité…
  • Connaître les priorités nationales et régionales de santé:
  • Les problèmes de santé publique
  • Les actions mises en place

Comprendre l’organisation du système de santé français:

  • L’organisation du système de santé
  • Évolution et perspective
  • La protection sociale

 

2ème partie : L’aide-soignant dans le système de santé 

Identifier en tant que professionnel, son champ d’intervention dans les structures de santé au sein d’une équipe pluridisciplinaire.

Connaître le fonctionnement des établissements de santé:

  • Les établissements publics et privés: leur fonctionnement, leur financement.
  • Notion de droits du travail.

Identifier le rôle de l’aide-soignant

  • La notion d’équipe pluridisciplinaire et rôle des différents acteurs
  • La profession infirmière et législation
  • La fonction aide-soignante et législation
  • Notion de collaboration

S’approprier les connaissances relatives à la responsabilité professionnelle:

  • Notion de responsabilité civile, pénale, administrative et disciplinaire
  • Secret professionnel
  • Droits du malade
  • Les différentes chartes.

 

3ème partie : Rôle de l’aide-soignant : le patient au centre des préoccupations de l’équipe soignante 

Développer ses aptitudes relationnelles afin de prendre soin de la personne en tenant compte de la complexité de la situation.

Clarifier ses représentations :

  • L’être humain, la santé, la maladie, le handicap, l’environnement, la normalité.
  • Le concept de prendre soin
  • La notion de dépendance

Développer les aptitudes à établir une communication adaptée à l’état de santé de la personne:

  • Les principes et techniques de communication
  • Facteurs favorisant la relation: disponibilité, respect…
  • Les obstacles à la relation: peur, conflit, agressivité, violence…
  • Prise en charge d'une personne démente, d'une personne agitée.

Analyser une situation de soin:

  • Méthodologie de la démarche d’analyse
  • Outils de soins: dossier, planification, protocoles de soins, fiche d’évaluation, transmissions.

Se sensibiliser aux situations de maltraitance.

  • Définitions
  • Les différentes formes de maltraitance
  • Prévention et recommandation.

 

4ème partie : Sécurité et qualité des soins aux personnes 

Développer ses capacités à observer, dépister et transmettre toutes modifications de l’état de santé de la personne.

Identifier les éléments de surveillance des différentes fonctions vitales:

Les paramètres vitaux et leurs variations

  • Les signes observables: coloration téguments, expectoration…
  • Les signes d’alerte

Identifier la pertinence des éléments à transmettre:

  • Transmissions écrites et/ou orales.
  • Les outils et supports de transmission

Réfléchir sur la qualité du soin :

  • Critères de soin.

 

5ème partie Objectif global : Hygiène et prévention des infections nosocomiales 

Renforcer ses connaissances pour l’application des règles d’hygiène et dans la lutte contre les infections nosocomiales

Clarifier la notion d’infection:

  • Les différents germes
  • Les modes de transmission des germes
  • Les situations à risque (âge, problème de santé, environnement..)
  • Les infections nosocomiales

Identifier les règles d’hygiène visant à lutter contre les infections nosocomiales:

  • Lavage des mains
  • Utilisation des différents produits
  • Le respect des différents circuits (linge, repas, déchets, matériel…)
  • Les instances: CLIN, CHSCT…
  • Les protocoles et les recommandations

Connaître les mesures de protection du personnel:

  • La tenue professionnelle
  • L’hygiène professionnelle
  • La médecine du travail (Les vaccinations)
  • AES et liquides biologiques.

 

Programme de formation

Menu VAE aide soignant(e)

Programme de formation VAE aide soignante consultation en ligne

JE DÉMARRE MON DOSSIER VAE

Selon votre situation : Je commence de zéro J'ai reçu le livret 1 J'ai reçu le livret 2

Livret 1 VAE accès gratuit

Vous êtes décidé vous voulez devenir aide soignante Vous avez la possibilité de remplir en ligne votre livret 1 et 2 , découvrez comment ?

Livret 2 VAE accès gratuit

la méthodologie pour la rédaction du livret 2 ,il est demandé au candidat, deux situations ou savoir-faire où l’expérience a été mise à profit auprès de personnes.

Guide de remplissage module 1

Exemples de situation de soins à réaliser ,comment réaliser une toilette à la douche, comment faire un lavage des mains simple,

Guide de remplissage module 2

Exemples de situation de soins à réaliser, les constantes exemple de symptômes,signes,observation sur l'état clinique d'une personnes

Guide de remplissage module 3

Exemples de situation de soins à réaliser

Guide de remplissage module 4

Conseils pour les transferts,exemple situation de soins à réaliser, les différents transferts à effectuer, démonstration en image

Guide de remplissage module 5

5 exemples situations de communication à réaliser,en noir les questions posées sur le livret en rouge des conseils et suggestions de situation​

Guide de remplissage module 6

Mise à jours Covid 19 exemple situation de soins à réaliser,Il faut réfléchir à sa tache Où (nettoyer) ?Que (nettoyer) ?

Guide de remplissage module 7

exemples situations de soins à réaliser,citez les règles d'or de la communication, exemple de secret professionnel, à quoi servent les réunions pluridisciplinaires, exemples transmissions ciblées

Guide de remplissage module 8

Comment organisez-vous votre travail dans la journée ex de réponse A mon arrivé , je lis les transmissions, j'effectue mes taches,exemple situation de soins à réaliser

VAE AS questions à l'oral

60 Questions possible du jury, questions à réponse développé sur votre motivation, question sur la tension, la température, escarre, déshydratation, phlébite, diurèse, hyperthermie, isolement septique, oxygénothérapie,etc..

Je me prépare à l'oral

Je me prépare à l'oral

Mon projet professionnel

Comment présenter son projet professionnel au jury de la VAE . Préparez les réponses aux questions du jury de la VAE. la note (Grille d'Evaluation) du jury, Votre Tenue Vestimentaire, Votre présentation

70 questions réponses du jury

Dans quel cas un patient peut il être porteur d’œdème ?Citer 3 types d'échelle d'évaluation de la douleur. Avant de découvrir les réponses essayer de répondre aux questions sur une feuille blanche
Vocal

Vocabulaire médical(option)

40 exercices interactifs sous forme de qcm + lexique médical sur les principaux organes et appareil du corps humain

Le secret professionnel

exemple secret professionnel,La discrétion professionnelle,Le secret médical,Le secret partagé
cliquer sur l'image 5 exercices

Comment mesurer les paramètres

Température,fonction respiratoire, fonction cardiaque,pression artérielle, diurèse, bandelettes urinaire
A1.jpg

32 exercices de biologie

la cellule, les appareils, les grands systèmes du corps humain, la circulation sanguine, la fécondation, l'appareil respiratoire, le système endocrinien...), mais aussi la diététique, la nutrition...
Aide soignante 1

Les soins aide soignante

Idées situations de soins Module 1 à 8

Attestations de preuves VAE

Les attestations de preuves sont facultatives mais auront du poids et vont contribuer à apporter des éléments d'appréciation au jury lors de la présentation de votre livret 2
Telechargement 6

Méthodologie de réalisation

Comment réaliser une toilette au lit,au lavabo,à la douche,capiluve ,pédiluve,soins de bouche, réfection d'un lit occupé ou inoccupé les procédures à suivre pour chaque soins

Nous pouvons vous aider, vous conseiller, relever des erreurs, des oublis, des rectifications. sur votre livret 2, répondre à vos questions sur tous les modules de la VAE 
Aide et Soutien par mail (réponse sous 48 h à vos questions)??

Description de votre expérience et de vos acquis professionnels
1. Votre expérience dans l’aide et l’accompagnement d’une personne dans les actes de la vie quotidienne :
Vous parlez ici de votre expérience dans l’aide et l’accompagnement de personnes, y compris à domicile auprès de personnes ayant un certain degré d’autonomie. Il s’agit de l’aide apportée pour les soins (toilette, habillage, repas, élimination ou déplacement, ...) non pour le ménage ou les courses, ou pas uniquement. Il peut également s’agir de soins en établissement ou auprès de personnes plus dépendantes.

1 – Activités d’aide et d’accompagnement réalisées :

Quelles activités avez-vous fréquemment réalisées ? (Toilette, habillage, repas, élimination ou déplacement, ...)

j’effectue des aides aux déplacement, à l’habillage, au déshabillage, à la toilette, à la prise des repas, à l’élimination, à la stimulation, nettoyage et désinfection du matériels de soins, distribution et rangement du linge en chambre ...
Dans quel lieu ? (Quel type d’établissement ou de structure)
En maison de retraite, EHPAD et à domicile
Quels types de personnes avez-vous aidé ?
J’ai aidé des personnes malades, âgées, handicapées, autonome, semi-autonome, non autonome, en fin de vie...

2 -Dans votre expérience, choisissez deux situations où vous avez accompagné des personnes pour la toilette, l’habillage, le repas, l’élimination et le déplacement

Situation 1 :
Décrivez la situation :
Aide partielle à la douche
Qui était la personne aidée ? (Par exemple son âge, sa culture, ses habitudes, ...)
Me M. B, âgée de 96 ans, diabétique, atteinte de la maladie de Parkinson, se déplace en déambulateur (3 roues), a besoin d’une aide partielle pour la douche au quotidien.
Me M vit en EHPAD depuis 5 ans, elle s’est fait des amis dont une dame de qui elle est très proche avec qui elle se rend aux activités quotidienne (jeux, activité manuelles, loto, gym, sophrologie...)
Me M aime regarder les jeux TV avec son amie le soir avant l’heure du repas.
Me M à besoin d’être rassuré et stimuler dans ses déplacements car elle a peur de tomber dû à ses tremblement (l’un des symptômes de la maladie de Parkinson).

Dans quel endroit étiez-vous ? Seule ou avec d’autres ?
Dans sa salle bain en chambre pour l’aide à la douche.
Quelle aide avez-vous apportée à la personne ? Décrivez concrètement ce que vous avez fait.
J’interviens auprès de Me M pour une aide partielle à la douche.
Je la préviens avant le soin pour qu’elle puisse se diriger vers la salle de bain et se déshabiller,
je prépare mon matériel pour les soins à réaliser (gants, serviette, tapis de douche, serviette de bain, poche poubelle, spray désinfectant et lavette)
Je lave mes mains  je signale ma présence, je prépare mon matériel, j’installe le tapis de bain sous les pieds de Me qui est déjà assise sur la chaise de douche adapté pour elle.
J’allume l’eau pour vérifier la température, je demande à Me si l’eau est à bonne température, 
Je lui commence par savonné un gant pour lui faire le dos , Me se lave le visage seule avant la douche, je lui donne le gant pour qu’’elle se lave le torse et les bras , je change de gant, savonne celui-ci et lui lave les jambes et les pieds, je lui donne à disposition 2 gants jetable pour qu’elle puise se faire les parties intimes ,
je lui rince le corp, lui met le drap de bain sur le dos et les épaules, je lui donne une serviette pour qu’elle s’essuie le torse et les bras , je lui change le tapis de bain pour en mettre un sec , je lui essuies les pieds , je lui met ses chaussettes , sa culotte et son pantalon , Me préfère qu’on finisse d’habiller
le haut coté chambre ,  je fini donc l’habillage dans la chambre sur une chaise ,
je l’aide à mettre son soutien-gorge et son pull , je la peigne , lui propose un verre d’eau , je nettoie , désinfecte et range la salle de bain, je vérifie que Me M garde son déambulateur a porté de main.
J’éteint la présence, rappel les activités du jour, et demande à Me si elle a besoins de quelque chose avant mon départ.

Pourquoi avez-vous procédé ainsi ? A quels besoins souhaitiez-vous répondre ?
Je procède ainsi pour préserver l’autonomie de Me M qui à cause de sa maladie a besoin de stimulation pour continuer à pratiquer les gestes de la vie quotidienne.

Qu’est-ce qui vous a semblé important sur le plan de l’hygiène ? Qu’est-ce qui vous a semblé important pour respecter la personne ?
Je préserve et respecte son intimité en la laissant seule, le temps de sa toilette intime.
Je la préserve du froid et de la pudeur en lui mettant une serviette de bain rapidement sur le dos après la douche.
Je respecte ses choix vestimentaires dans la limite de la météo.
Je désinfecte l’environnement immédiat à mon départ.
Je respecte les protocoles adaptés pour se soins, en lavant bien mes mains avant et après chaque acte.
Avez-vous essayé de développer les capacités et l’autonomie de cette personne ? Avez-vous pu observer une évolution dans la situation de la personne ?
Malheureusement cause de la maladie de Parkinson Me n’évolue pas de mieux en mieux mais nous la
stimulons au maximum pour qu’elle garde son autonomie, pour qu’elle continue à participer aux sorties extérieures et aux activités intérieures.
Elle aime être sollicité, apprécie la stimulation et apprécie pouvoir encore faire seule la toilette de certaines parties de son corps.

Situation 2 :
Décrivez la situation : accompagnement à la préparation et la prise du repas
Qui était la personne aidée ? (Par exemple son âge, sa culture, ses habitudes, ...)

Me D. Suzanne 91 ans atteint de la maladie d’Alzheimer, à 3 enfants qui se relie chaque jour pour passer la voir) à son domicile.
Me D passe son temps sur son fauteuil que ses enfants ont installé dans sa salle à manger, elle regarde la télé, certaines pièces (cuisine, accès étage et vers l’extérieur) son fermé à clés pour sa sécurité, j’ai donc un code d’un boitier avec la clé à l’extérieure de la maison.
Dans quel endroit étiez-vous ? Etiez-vous seule ou avec d’autres ?
Nous étions au domicile de Me D

Quelle aide avez-vous apportée à la personne ? Décrivez concrètement ce que vous avez fait.
J’interviens 3 fois 30 minutes par jour chez Me D pour un accompagnement dans les gestes de la vie quotidienne (la toilette, la préparation des repas, stimulation alimentaire, aide à la prise des médicaments, aide au couché, à la mise en pyjamas.)
Quand j’arrive chez Me D vers 11h30, je frappe à la porte pour l’avertir de mon arrivé, je referme immédiatement la porte à clé derrière moi pour la sécurité de Me, j ‘engage la discussion avec elle tout en me dirigeant vers le cahier de liaison « intervenant-famille » mis à disposition dans la cuisine, je lis les instructions de la fille de Me D pour le repas de se midi, qui me demande de préparer des pommes de terre écrasé avec un steak et une salade et un yaourt pour le dessert, car elle sait que sa maman apprécie ce genre de repas.
Je commence donc par expliquer à Me D qu’il va être l’heure du repas de midi et qu’il va falloir le préparer,
Me D aime participer, et son degré Alzheimer me permet de lui laisser couper les pommes de terres avec moi avec surveillance , je m’occupe de la cuisson des aliments , je laisse Me D faire la salade tout en veillant aux quantités versé, je lui laisse aussi écraser les pomme de terre, je la stimule et l’accompagne dans la préparation de son assiette , je lui fais nettoyer la table où elle va manger , lui rappelle d’aller laver les mains avant le repas puis la guide pour s’installer à table, je lui porte une serviette de table en lui indiquant de la mettre autour du cou, je lui porte son assiette , l’aide à la prise des médicaments, je stimule
Me D à manger tout en allant nettoyé la cuisine , souvent à mon départ Me D mange son dessert , je la laisse finir son repas , je transmet par écrit sur le cahier de liaison les actes accomplis lors de mon passage
Je souhaite une bonne journée à Me D et lui rappelle que sa fille va passer la voir dans l’après-midi.
Avant mon départ je vielle à ce que les portes soient bien verrouillées, je referme la porte d’entrée derrière moi et remet la clé dans sa boite conçue à cet effet.

Pourquoi avez-vous procédé ainsi ? A quels besoins souhaitiez-vous répondre ?
Pour préserver l’autonomie de Me, la stimuler dans les actes de la vie quotidienne qui se perdent à cause de la maladie Alzheimer,
Me D, apprécie ses moments donc la préservation de son bien-être se fait ressentir.
Je stimule Me D à la prise du repas pour qu’elle ne soit pas distraite par autre chose et ne veux plus manger ou oublie de le faire.

Qu’est-ce qui vous a semblé important sur le plan de l’hygiène ? Qu’est-ce qui vous a semblé important pour respecter la personne ?
Sur le plan de l’hygiène, la serviette de table, le nettoyage de la table, des mains de Me D, m’ont parue important, le respect du repas demandé et des gouts alimentaires de Me
Son confort pour prendre le repas, la laisser choisir sa place à table, sa participation à son alimentation, la rassurer, me semble important pour le respect de Me D.
Avez-vous essayé de développer les capacités et l’autonomie de cette personne ?
Avez-vous pu observer une évolution dans la situation de la personne ?

Intervenant au domicile de Me D 3 fois par jour, cela m’a permis d’instaurer une confiance et une acceptation de la part de Me D plus rapidement.
Intervenant pour plusieurs actes de la vie quotidienne dans une journée, j’ai pu développer des habitudes et certains rituelle avec Me D pendant mes interventions
Comme par exemple : L’accompagnement dans les gestes de la toilette, la participation à la préparation des repas, le nettoyage des mains et de la table avant et après le repas, l’accompagnement à la mise en pyjamas, au couché ...
Me D n’était pas toujours réceptif aux accompagnements mais avec le temps j’ai pu observer certain progrès chez elle malgré la maladie.

Au travers de ces différentes situations, quelles ont été les difficultés rencontrées et les points
positifs ? Qu’avez-vous appris ?
Difficultés rencontrées :

J’ai rencontré des difficultés à Me D au cours de mes 1er intervention à son domicile, j’ai dû me faire accepter auprès d’elle pour pouvoir intervenir dans de bonne condition pour elle et pour moi.
Sa maladie ne me laisse pas toujours dans la possibilité de réaliser avec elle les actes de la vie quotidienne, je suis donc contraint à ne pas la forcer et d’essayer de l’orienter sur autre chose pour ne pas la frustrée.
J’ai donc appris à mieux gérer le comportement des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, à les rassurer, à avoir une meilleure approche auprès d’eux afin d’éviter toute contrariété directe aux soins réalisé ou dans l’accompagnement des actes de la vie quotidienne.
Points positifs :
Les points positifs dans les 2 situations est l’évolution du patient malgré sa pathologie, le respect des habitudes de chacun, avoir pu établir une communication, avoir veiller à la sécurité et au bien-être du patient.

Date de dernière mise à jour : 06/02/2021

  • 6 votes. Moyenne 3.9 sur 5.

Commentaires

  • Yamina

    1 Yamina Le 15/11/2019

    Bonjour je voudrait savoir les question eventuelle poir la competence 1/2 poir ma vae le 19 novembre
    julien sultan

    julien sultan Le 15/11/2019

    Bonjour Yamina Les questions que vont poser le jury sont tirés de vos études de situation, si des passages de vos études de situation ne sont pas clairs pour le jury il vous demanderons un complément d'explication Il est important de vous faire relire le livret 2 Si vous être membre du programme formation VAE aide soignante du site je suis en mesure de vous donnez des conseils sur vos études de situation
  • Anouchka

    2 Anouchka Le 24/06/2019

    Bonjour, j'aimerais avoir des conseils et une aide à la relecture pour mon module 1 ainsi que le début de mon dossiers'il vous plaît.
    julien sultan

    julien sultan Le 24/06/2019

    Bonjour Anouchka La situation 1 est bien décrite, la description de la personne est de son environnement est parfaite par contre la description de sa pathologie me laisse perplexe,vous écrivez (: -Trouble cognitif non identifié - Dépression anxieuse (légère ou non persistante) -Intoxication tabagique) voir avec ide son traitement pour identifier sa ou ses pathologies. Ensuite ce n'est pas la peine de mettre des gants pour désinfecter la chaise, une friction des mains avant sauf su vos mains sont propres et après. (Toilette au lavabo) Pour l'hygiène il est préférable de faire couler l'eau du robinet, les bassines sont a utiliser pour une toilette au lit (sinon vous lavez et rincer avec le même eau) Faire tester la température de l'eau Laver avec le gant de toilette savonné des deux côté, faire pivoter d'1/4 de tour après chaque endroit, les grandes lèvres, les petites lèvres, puis le méat urinaire, toujours du haut vers le bas. Rincer,sécher La réfection du lit se fait après avoir enlevé vos gants et après faire une friction hydro.. Vous écrivez boit de l’eau gélifiée ????utiliser un autre terme que boit pour rappel l'eau gélifiée est une prescription médicale Si le jury vous le demande Objectifs eau gélifiée : - Amener un apport hydrique suffisant aux personnes à risque de fausses routes, ayant des difficultés à avaler tout liquide. - Proposer une autre forme d'eau aux personnes à risque de déshydratation, en complément des boissons habituelles.. Vous écrivez (mettre cinq tapes fermes entre les deux omoplates, si cela ne suffit pas je pratique la méthode Heilmlich en me positionnent derrière la personne, je place mon poing bien fermement entre le nombril et le sternum que je maintiens avec mon autre main et je presse vers moi et vers le haut, afin de sortir le corps étranger) c'est bien la procédure mais un peu risqué (fracture sur une personne âgée,) je vous conseille de décrire cette procédure à la demande du jury Vous avez de l'expérience c'est certain et je ne doute pas de vos compétences en tant que futur aide soignante Je reste à votre disposition Sjulien

Ajouter un commentaire

Anti-spam