Dépendance

Le Conseil de la CNSA formule tous les ans , des propositions sur l’évolution du système de protection sociale dans le champ de l’aide à l’autonomie.

 il s’est penché sur les besoins des 8,3 millions d’aidants de personnes âgées et de personnes handicapées.

Il formule vingt-et-une préconisations pour développer et amplifier des politiques publiques d’aide aux aidants qui soient attentives à leurs besoins propres et reconnaissent le rôle essentiel qu’ils jouent

 

  • Amplifier l’effort en faveur de la formation des professionnels du soin et de l’accompagnement
  • Rechercher les voies et moyens d’une solvabilisation suffisante du coût de l’intervention des professionnels
  • Reconnaître la contribution majeure des aidants à l’accompagnement des personnes âgées et des personnes en situation de handicap pour promouvoir leur capacité à choisir la nature de leur aide et préserver leur qualité de vie
  • Approfondir les travaux scientifiques permettant de mieux connaître les profils et la diversité des situations des aidants
  • Sensibiliser les professionnels aux signes de fragilité physique et psychique des aidants et renforcer les efforts de prévention en santé, notamment par la mobilisation d’aides techniques
  • Fonder l’éligibilité des aidants à des droits spécifiques sur des critères pertinents, comme l’impact de l’aide sur leur vie personnelle et professionnelle
  • Réduire les inégalités créées par la diversité des dispositifs existants, notamment en harmonisant et en assouplissant les dispositifs de conciliation du rôle d’aidant avec la vie professionnelle (pour les salariés, les fonctionnaires et les indépendants)
  • Développer d’autres leviers, contraignants ou incitatifs, afin de rendre l’environnement professionnel plus attentif aux aidants
  • Former les professionnels aux incidences familiales du handicap, de la maladie, de la grande vieillesse, à la compréhension de la relation aidantaidé et à la complémentarité des interventions de l’aidant et du professionnel
  • Donner la parole aux aidants, reconnaître leur « expertise de l’expérience » et faire d’eux des partenaires des professionnels
  • Répertorier et mettre à disposition des professionnels de l’accompagnement et du soin un ou des outils d’évaluation individualisée des besoins des aidants et les former à l’utilisation de ces outils et mettre à disposition des aidants familiaux des outils d’auto évaluation de leurs besoins et les former à leur utilisation
  • Fournir un effort de communication et de pédagogie, en renouvelant régulièrement des campagnes d’information et en concevant des outils lisibles et précis
  • Renforcer et mieux structurer les réponses apportées, en passant par une phase de modélisation des expériences françaises et étrangères et en s’attachant à développer des services de proximité : solutions de suppléance et de répit pour l’aidant, formation des aidants, etc.
  • Sécuriser et pérenniser des dispositifs de plateformes d’accueil, d’accompagnement et de répit différenciés en étendant leur périmètre à tous les aidants et en s’assurant de leur déploiement en proximité sur tout le territoire
  • Veiller au développement de prestations respectant les spécificités des différentes situations d’aide, certaines mesures ne pouvant se fondre dans un socle commun d’aide aux aidants
  • Mettre à disposition une palette de mesures pouvant être combinées selon les besoins et évoluer au fil du temps de façon personnalisée, dont des actions de formation
  • Prévoir un accompagnement inscrit dans la durée, des actions planifiées dans le temps et récurrentes
  • Clarifier l’articulation entre ces différents niveaux de compétence, dans un objectif de lisibilité et de conciliation entre proximité et équité
  • Confier à la CNSA une mission d’évaluation des solutions de soutien des aidants en mettant en évidence leurs impacts
  • Faire des aidants et des associations qui les représentent de véritables partenaires dans l’élaboration des réponses et leur diffusion sur le territoire
  • Faire de chaque établissement et service médico-social un acteur de l’aide aux aidants en explicitant les attendus précis de cette fonction en étudiant les révisions de la tarification et du financement de ces structures qui pourraient être nécessaires en accompagnant leur montée en compétence dans ce domaine (formation, échanges de bonnes pratiques)

l'Allocation Personnalisée d'Autonomie mode d'emploi

l'Allocation Personnalisée d'Autonomie mode d'emploi