Exemples de situations personnelles

Je me présente Vinguedassalom Élodie, 25ans. Je suis une personne dynamique,
souriante, bienveillante et je suis passionnée depuis toujours par le secteur du social
et de la santé.
J’ai choisi de vous relater une situation personnelle concernant mon enfant L qui
avait 8 mois au moment des faits il à était touché par une infection aiguë des
poumons c’est virale.
En 2017, suite au visite au médecin il a pu diagnostiqué un commencent de
bronchiolite , il m’a prescrit des médicaments et le kinésithérapeute à cause une
respiration sifflante, il avait de la fièvre modéré , une fatigue, grosse toux gras.
Il était hospitalisé au CHU SUR RÉUNION au service pédiatrie pendant 3 semaines
d’intervalle. Il à fait des examens plus approfondis pour en savoir qu’est qu’il avait ,
les docteurs ont venu dans la chambre pour lui faire passer un radio avec un grosse
machine . Également le médecin a pu faire un prélèvement narine. Dans la matinée
j’ai eu l’ai résultats de mon fils qu’il avait rattraper un virus dans l’air. Il avait du mal à
manger, à boire, à respirer, il ne prenait plus les biberons. Durant son traitement il
prenait les aérosols tous les deux heures ,les corticoïdes de plus à faire les lavage
des narines quand il avait besoin ça lui fessait du bien d’enlever ses
désencombrement.
Après ce long séjour à l’hôpital, je l’ai accompagner dans les gestes de la vie
quotidienne de jour comme de nuit , ce lever , coucher, toilettes, repas. Je l’aidais
pour la prise en charge des médicaments et lui prodiguer des soins de confort grâce
au conseil des infirmières, l’auxiliaire puéricultrice. Je fessais ce que je pouvais et
resté auprès de lui 24H/24H je n’aurais même pas imaginer le laisser seul.
Nous partageons des moments fort de complicité , à lui faire des câlins, raconter des
histoires, des petits massage , lui transmettre le ressenti d’une mère. J’ai pu voir
comment le personnel soignant à soigner et s’occuper également les enfants et
j’admirais leur dévotion pour leurs métiers mais surtout le bien qu’ils apporter à mon
fils. De part cette expérience de vie j’ai pu observer le travail et le courage que
nécessite d’une auxiliaire puéricultrice et la à grandement nourrir mon désir d’en
devenir une .
Avoir un rôle essentiel dans une approche globale auprès de leurs parents et enfants
apporter du bien autour de moi en maintenant où l’améliorant le confort d’autrui voilà
ce que je veux, voilà ce que je suis. Je n’ai pas choisit le métier d’auxiliaire
puéricultrice par hasard car avec le recul je me rends compte que c’est lui qu’il
m’avait choisit il y a bien déjà longtemps

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam