actualité EHPAD mai 2013

PLAN NATIONAL CANICULE 2013

 

 

Comme chaque année le plan canicule  est activé  du 1er juin au 31 août (ou plus longtemps si les températures de septembre le justifient)

Le PLAN NATIONAL CANICULE 2013 mentionne les quatre points suivants :

le « niveau 1 - veille saisonnière » à partir du 1er juin au 31 août
le « niveau 2 - avertissement chaleur » répond au passage en jaune de la carte de vigilance météorologique.
le « niveau 3 - alerte canicule » répond au passage en orange sur la carte de vigilance météorologique. Il est déclenché par les préfets de département ; 
le « niveau 4 - mobilisation maximale » répond au passage en rouge sur la carte de vigilance météorologique. 

On parle de veille saisonnière il s'agit d'un niveau de veille des conditions météo et des températures pour repérer l'arrivée d'une éventuelle canicule. Cette veille est assurée par Météo-France et par l'Institut de veille sanitaire (InVS), qui surveillent plusieurs indicateurs bio météorologiques (moyennes sur trois jours des températures minimales et maximales, intensité, durée, extension, géographique attendue, pollution atmosphérique, etc.)

On parle d'avertissement chaleur quand ce niveau est déclenché en cas d'alerte émise par la Direction générale de la santé, après une évaluation de Météo-France et de l'Institut de veille sanitaire. Il est activé département par département, par les préfets dans les départements concernés .

On parle d'alerte canicule quand elle prévoit 72 h d'affilée où la température est au-dessus d'un certain seuil et ne descend pas en-dessous d'un minimum,

On parle de  mobilisation maximale dans le cas où la canicule est aggravée par d'autres facteurs, comme une pénurie d'eau potable ou une saturation des établissements de santé.Il permet notamment de faire appel à des moyens supplémentaires, civils ou militaires si besoin


Chaque collaborateur (secrétaire,aide-soignant,AMP, gouvernante, homme d'entretien) à un rôle à jouer durant l'activation du PNC

Rôle du personnel en EHPAD>>>

DGCCRF Plus de 300 établissements hébergeant des personnes âgées ont été visités.

Plus de 300 établissements hébergeant des personnes âgées ont été visités.
L’enquête visait à contrôler plusieurs points précis : la loyauté des publicités (sur internet, dans les dépliants et dans le livret d’accueil), l’existence de droit d’entrée ou de frais de  dossier, l’information des résidents sur les prix, la remise des notes, le respect du taux  d’évolution des prix des contrats en cours, la conformité des contrats, l’existence de clauses abusives, l’existence du Conseil de la vie sociale.

Quelques exemples :
- Prix mentionnés correspondant à ceux de l’année antérieure, du fait de l’absence de mise à jour des sites internet,
- Nombre de lits affiché supérieur à celui autorisé,
- Etablissement se présentant de façon erronée comme « habilité à l’aide sociale »,
- Mise en avant d’une prestation inexistante : un salon de coiffure, d’esthétique, de pédicurie,
un jardin thérapeutique, des ateliers « poterie et céramique », le transport personnalisé.
- En particulier, les mentions relatives à la prise en charge sanitaire sont parfois largement inexactes :
• présence quotidienne d’un des deux médecins attachés à la maison de retraite,
• présence d’un médecin coordonnateur alors que ce dernier est en attente de recrutement,

Sondage FHF 10e baromètre  Les Français et le grand âge.

 30 % des Français ont, dans leur entourage, une personne âgée en perte d'autonomie, 46 % ne pourraient pas financer un hébergement en maison de retraite et une majorité souhaiteraient que l’État intervienne, notamment pour plafonner les prix.

 

 Quelques chiffres

enquette-ehpad.jpg


• mise en valeur d’un concept qui propose un accompagnement psycho-social et personnalisé de la personne autour d’ateliers,
• présence d’une équipe de soins composée d'infirmières, d'aides-soignants, d'aides médico-psychologiques diplômés d'état, et encadrée par une infirmière référente,
• « Organisation médicale et paramédicale 24 h/24 ».

Accés aux dossier>>>

 

La maladie d'Alzheimer

La maladie neuro-dégénérative la plus fréquente. En 2010, en France, 860 000 personnes en souffraient et on estime, qu’en 2020, 2 millions de français seront atteints (source INSERM).


La ministre chargée des Personnes âgées Michèle Delaunay va allouer des crédits supplémentaires à la médicalisation et la rénovation de 200 maisons de retraite .

Ces crédits vont notamment servir au recrutement de personnels médicaux et paramédicaux dans les Ehpad, la création d'emplois pourrait être d'au moins 6 à 8.000, les nouveaux personnels pourraient débuter dès le 1er janvier 2014.Michèle Delaunay préconise notamment la présence d'infirmières de nuit.

 MISSION DU PSYCHOLOGUE EN EHPAD

16708564-s.jpgEn Ehpad, le psychologue a un rôle d'accompagnement et de suivi des résidents, mais aussi de soutien aux familles et au personnel soignant.

Accés>>>


Le chiffre du mois

2,448 milliards euros

c'est ce que devrait raporter la journée de solidarité en 2013

 

  

LES RECETTES DE LA JOURNÈE DE SOLIDARITÈ

Depuis son instauration en 2004 et jusqu’en 2012, la journée de solidarité a rapporté au total 18,6 milliards d’euros. La Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) est chargée de gérer cette recette
En 2012, 2,39 milliards d’euros ont été collectés par les employeurs publics et privés. les recettes ont été distribuées de la façon suivantes:
 
1,434 milliard d’euros au bénéfice des personnes âgées :
 

956 millions d’euros au bénéfice des personnes handicapées :

(source CNSA)

 

 


 

d-chine.jpgCHINE : Les adultes ne devront pas délaisser leurs aïeuls sous peine d'être poursuivis en justice.la loi prévoit que les principaux intéressés pourront poursuivre en justice leur ingrate progéniture


Quand la Chine vieillira, ORPEA triomphera

Fin 2013, il pourrait y avoir plus de 200 millions de Chinois âgés de plus de 60 ans. Le groupe ORPEA affiche des ambitions  de développement en Chine.

 

 

OFFRE EMPLOI PSYCHOMOTRICIEN

ADVENTIV RECRUTEMENT
27 RUE DE CHOISY
94140 ALFORTVILLE

Nous recherchons actuellement pour l'un de nos clients , situé dans le 78, un psychomotricien - H/F disponible rapidement en CDD (durée à négocier selon disponibilité)
Vous travaillerez au sein d'un foyer de vie pour adultes handicapés, en collaboration avec une équipe pluridisciplinaire (medecins généralistes et spécialistes,cadre infirmière, kinésithérapeutes, infirmières, , psychologue, assistante sociale...) voir l'annonce >>>

 



Les Français et le grand âge, 10e baromètre

FHF/TNS Sofres réalisé auprès de 1 011 personnes âgées de 18 ans et plus du 27 mars au 30 mars 2013.accés>>>

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 02/10/2013

Exercices corrigés du DEAS Module 1 à 8

Animaatjes dokter 70912+ de 230 exercices avec corrigés 

Contenue E.learning 

Obtenez un mot de passe aprés paiement et comencez à réviser 

Je teste