La toilette complète au lit

En lien avec la personne soignée :
– Garantir une hygiène corporelle.
– Assurer le bien être physique et moral de la personne.
– Permettre un moment privilégié de relation et d'observation.
– Evaluer et transmettre les éléments significatifs du soin.
• En lien avec la prévention des infections nosocomiales :
- Appliquer les notions d'hygiène de base et les précautions standards adaptées au risque infectieux et à l'environnement de la personne.TECHNIQUE
1. PRINCIPE
 Prévoir l'effectif suffisant pour assurer le soin en toute sécurité.
Individualiser le matériel : effets personnels, matériel à usage unique.
Commencer par le plus propre et finir par le plus sale. Le haut du corps et les jambes sont considérés comme le plus propre. Les pieds sont considérés comme le plus sale du plus propre. Les parties génito-anales sont considérées comme les plus sales. Si la personne est souillée commencer alors par le plus sale pour son confort puis reprendre par le haut du corps. Se décontaminer les mains entre la toilette souillée et le reste de la toilette.
Etre attentif à ses demandes ou besoins non exprimés : pudeur, apparence, esthétique...
Installer la personne de façon confortable et sûre (lève-malade si nécessaire).
Prévoir la réfection du lit et le matériel pour une désinfection éventuelle du matelas si besoin.
Prévoir le matériel si autres soins à effectuer au cours de la toilette (pansement, rasage,soin de bouche,capiluve, pédiluve...).? Prévoir le matériel nécessaire à l'évacuation du linge sale et des déchets.
Prévoir l'installation du patient après la toilette : mise au fauteuil ou réinstallation au lit
2. MATERIEL ET PRODUITS
Ils doivent tenir compte des objectifs, de la prévention du risque infectieux pour le client et le personnel, des principes définis et être adaptés à la méthode.
• Le linge :
– linge de la personnede préférence ou gants de toilette à U.U et serviette propre,
– vêtements personnels ou chemise,
– linge nécessaire pour la réfection du lit selon besoin à évaluer avant le soin,
– tenue de protection pour le personnel (gants de soins en vynil à U.U et tablier).
• Le nécessaire de toilette :
– brosse à cheveux, peigne,
– brosse à dents ou bâtonnet pour soin de bouche,
– verre à dents,
– ciseaux à ongles.
• Les produits :
– savon personnel ou savon doux,
– shampoing si besoin,
– eau de toilette ou parfum et/ou crème, lotion selon habitude la personne,
– dentifrice ou solution nettoyante pour appareil dentaire ou solution buccale sur prescription médicale,
– produit pour désinfecter le matelas si besoin et l'environnement proche,
– produit pour la prévention d'escarre si patient à risque (voir évaluation).
• Le matériel :
– corbeille ou chariot pour le linge sale,
– chiffonnettes pour l'entretien des surfaces et de l'environnement proche,
– poubelle pour évacuer les déchets produits pendant le soin.
3. METHODE
SECURISER LE SOIN
: Il est recommandé que ce soin soit réalisé par deux agents :
AS/IDE ou AS/AS
PRÉCAUTIONS STANDARDS :

• désinfection des mains avant le soin,
• port de gants à U.U et de tablier lors de la toilette,
• port de lunettes si risque de projection lors de la réalisation du soin.
• désinfection des mains après le soin,
AVANT LE SOIN :
S'assurer que l'état de la personne permet de lui faire sa toilette (consulter l'infirmière)
Saluer et prévenir la personne
Avoir les mains propres
Repérer ce qui est nécessaire pour préparer le matériel, le linge et les produits.REALISATION DE LA TOILETTE :
Installer et préparer le matériel nécessaire : adaptable, bassine, linge, produits.
Mettre le lit en bonne position (confort de la personne et ergonomie du soignant). Enlever une barrière si besoin. Penser à respecter la pudeur pendant le soin surtout en
chambre à deux. Déborder le lit, enlever l'oreiller, le dessus de lit, la couverture et les placer sur la chaise au pied du lit.
Remplir la bassine, faire tester la température de l'eau et tenir compte de l'avis ou de la réaction de la personne avant de laver la personne.
Laisser le drap de dessus plié sur la personne pour éviter le refroidissement.
Placer la serviette sous la tête. Laver le visage à l'eau, bien nettoyer les yeux. Séchage doux Ne pas oublier le cou et les oreilles.
Découvrir le haut du corps, et placer une serviette sous le côté opposé, en procédant par hémicorps : laver le buste, le bras et la main, rincer et bien sécher (insister sous les seins et sous les bras). Savonner du haut vers le bas puis bien rincer changer l'eau de la bassine aussi souvent que nécessaire. Il faut éviter de rincer la personne avec une eau savonneuse car le savon qui reste sur la peau peut provoquer des démangeaisons et altérer la peau. Reposer le côté lavé sur le rebord du drap de dessous replié. Répéter l'opération
pour l'autre hémicorps.
Si le patient peut s'assoir dans le lit, faire son dos après avoir mis une serviette derrière lui, sinon, le faire basculer sur le côté (barrière en place si besoin). On pourra éventuellement le parfumer sans frotter, ni masser la peau pour ne pas l'assécher (ce qui favorise l'escarre).
Découvrir le bas du corps. Placer la serviette sous la jambe opposée : laver, rincer, sécher (bien insister dans les espaces interdigitaux) puis reposer la jambe sur le drap de dessous replié. Répéter l'opération pour l'autre jambe et réaliser la prévention d'escarre au niveau des talons et des maléoles selon le protocole du service.
Réaliser la toilette génito-anale : recouvrir le bas du corps, changer l'eau de la bassine.
Mettre un bassin si besoin et si possible pour réaliser la toilette génito-anale. Mettre des gants à U.U (si besoin), changer de gants de toilette et de serviette (si besoin : si la serviette n'a pas été souillée ou trop mouillée, on peut continuer avec la même). Si protection la retirer, laver, rincer, sécher. Si présence d'une sonde vésicale, laver le patient à l'eau et au savon, pas de produit antiseptique, en prenant soin de partir du plus près de la partie génitale d'où sort la sonde en allant vers la tubulure de la poche àurnie. Ne jamais remonter les souillures vers le méat. Ne pas tirer sur la sonde. Bien
la fixer sur la personne pour éviter tout traumatisme du méat. Accrocher la poche au lit, ne pas la laisser en contact avec le sol.
Si souillée au retrait de la couche enlever le plus gros à l'aide de la couche et avec du papier WC.
Chez la femme : Laver la vulve, les grandes lèvres et les petites lèvres de haut en bas, vers l'anus en utilisant les quatre bords du gant de toilette. Rincer, bien sécher. Enlever le bassin. Faire pivoter la personne sur le côté (barrière si besoin), mettre la serviette sous les fesses, puis laver et rincer l'anus, bien sécher. Enlever les gants. Réaliser la préventiond'escarre et mettre une protection si nécessaire.
Chez l'homme : Nettoyer la verge et les bourses avec la même face du gant et avec l'autre, laver l'extrémité de la verge décalottée. Rincer, bien sécher. Enlever le bassin.
Faire pivoter la personne sur le côté (barrière si besoin), mettre la serviette sous les fesses, puis laver et rincer l'anus, bien sécher. Enlever les gant. Réaliser la prévention d'escarre et mettre une protection si nécessaire.
Changer le drap de dessous ou le drap housse si le patient reste alité en décontaminant la housse du matelas si besoin.? Sinon habiller la personne et l'asseoir au bord du lit en respectant un temps d'arrêt en position assise. L'installer au fauteuil confortablement, mettre les chaussons, la couvrir
Effectuer la réfection du lit si le patient est installé au fauteuil Aérer la chambre pendant la réfection du lit.
Réaliser le soin de bouche au lit ou au fauteuil (cf : Fiche Technique soin de bouche).
Ne pas oublier de coiffer et/ou raser. Faire participer au maximum la personne durant le soin. La laisser faire et la stimuler à utiliser ses capacités si cela est possible.
APRES LE SOIN :
Mettre le linge sale au sale en respectant le tri
Ranger tout le matériel
Réaliser le nettoyage de l'environnement proche : barrières, adaptable, appel malade...
Demander à la personne si elle est bien et si elle a tout ce dont elle a besoin.
Ouvrir la fenêtre pour aérer rapidement la pièce en s'assurant que la personne n'ait pas froid.
Eteindre la présence
Noter le soin et transmettre par écrit ou par oral, ce qui est utile à la prise en charge de cette personne, ex : état cutané, progrès ou regression par rapport à la mobilité, état bucco-dentaire, état psychologique, la position dans laquelle a été installée la personne...

Menu VAE aide soignant(e) JE DÉMARRE MON DOSSIER VAE Livret 1 VAE accès gratuit Livret 2 VAE accès gratuit Guide de remplissage module 1 Guide de remplissage module 2 Guide de remplissage module 3 Guide de remplissage module 4 Guide de remplissage module 5 Guide de remplissage module 6 Guide de remplissage module 7 Guide de remplissage module 8 VAE aide soignante les questions à l'oral Je me prépare à l'oral Mon projet professionnel 70 questions réponses possibles du jury Vocabulaire médical(option) Le secret professionnel Comment mesurer les paramètres vitaux Biologie corps humain cours et QCM Situations de soins Module 1 à 8 Attestations de preuves VAE aide soignante Méthodologie de réalisation d'un soin

Date de dernière mise à jour : 01/04/2022

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam