Bonjour M

 

Méthode projet d'animation

Méthodologie

Épreuve : exposé d’un projet favorisant l’animation de la vie sociale et citoyenne pour la/les personne(s) accompagnée(s)

Titre (désignant le projet/l'action d'animation)------------------------QUOI?


Ex: Création d'une radio dans une institution ; 1,2,3...A vos aiguilles ! (Mise en place d'un atelier tricot)...


A- LE DIAGNOSTIC


1— Observation et constat de situation :
Dans cette partie, le candidat fournit des faits objectifs et les constats faits concernant le contexte et la situation


1.1 — Faits et constats concernant le contexte-----------------------OU?
- La structure (IME, MAS...)
- Le territoire (ville, quartier) : caractéristiques socio-économiques, structures, institutions...

Méthodologie
1.2 - Faits et constats concernant la situation spécifique-----------AVEC QUI?
- Le public : âge, sexe, handicap, caractéristiques socio-économiques, habitudes; degré d'autonomie, liens avec les familles..)
- Fonction et rôle du candidat


1.3 - Constat d'une situation à problème ou à améliorer :
Ex: isolement des résidents Jute maison de retraite par rapport à leur famille


1.4 - Causes et conséquences de la situation-------------------POURQUOI CETTE SITUATION?
Pour quelles raisons, selon vous et d'après les éléments recueillis, cette situation existe-t-elle et que produit elle ?
Ex L'éloignement de la famille crée un sentiment d'abandon chez les résidents.


1.5 - Les raisons qui ont amené à cette action d'animation------POURQUOI CETTE ACTION?
Commande de l'institution ? Demande des familles, besoins exprimés par les résidents? Réflexions de l'équipe...?


B - LA CONCEPTION D'UNE ACTION


2— Proposition d'action---------------------------------------------DANS QUEL BUT?


2.1 - Enoncé des objectifs généraux
Ex: contribuer à rompre l'isolement des résidents par rapport à leurs familles


2.2 - Enoncé des objectifs opérationnels
EX : Organiser une journée festive avec la participation des familles

C — LA MISE EN OEUVRE


3.1 - Indications sommaires sur la mise en place------------------ COMMENT ?
Le candidat décrit rapidement les étapes principales de la réalisation.


D- L'EVALUATION

-------------------------------------QUE S'EST-IL PASSE?
COMMENT le candidat peut-il apprécier les résultats de l'action? D'abord, revenir aux objectifs de départ de !action : ont-ils été atteints ? Pour le vérifier, analyse des résultats selon certains points précis, les critères, et ce qui nous permet de les repérer, leurs indicateurs


1 - Critères et Indicateurs retenus
Ex: Critère qui intéresse le candidat : participation des résidents
Indicateurs pour la mesurer: nombre de participants et nombre de prise de parole...
Ex ; Critère de satisfaction / Indicateurs: manifestations de plaisir, paroles exprimant le ressenti de la personne, à renouveler la journée...


NB : Cette partie permet au candidat de préciser l'évaluation qu'il a privilégiée qualitative? Quantitative? Les deux approches?
L'évaluation mesure des résultats chiffrables (nombre de participants sur combien de séances; nombre de visiteurs..) mais surtout /a qualité de la présence et des relations humaines: propositions des participants? Adhésions? Effet « boule de neige »? Satisfaction exprimée ? Refus ?,..


2 - Outils d'évaluation
Ex: Feuilles de présence, cahier d'expression, bilans individuels ou collectifs, entretiens, réunions, questionnaires, questionnaire de satisfaction, journal de bord pour la mémoirede /'action,,.et tout ce que chaque candidat aura pu adapter à son projet individuel.

Pour valider ce DF4 vous allez devoir présenter à l'oral l'animation mise en oeuvre pour une ou plusieurs personnes selon la spécialité que vous avez choisie. 

 

Exemple de projet sur l'animation 1

Pour aider les futurs AES en formation ceci pourrait éventuellement vous donnez les pistes a réaliser votre projet d'animation

J'ai réalisé ce projet d'animation dans un EHPAD accueillant environ 80 résidents.

L'idée de mon projet m'est venue, car l'établissement accueil déjà des enfants de crèches et d 'écoles primaires de la commune où se situe mon lieu de stage, pour faire des rencontres entre générations.

Les personnes âgées sont très enjouées lorsque les enfants viennent les voir.

Par la suite, ma sœur étant au lycée agricole des Vaseix, m'a proposé de participer à mon projet avec sa classe et son professeur principal, car eux aussi, devaient réaliser un projet inter-générationnel dans un environnement rurale.

Pour réaliser cette animation, j'en ai parlé à l'animatrice de l'Etablissement, qui a été présente tout au long de la réalisation de ce projet.

Le Directeur, ainsi que la cadre de service et ma référente de stage, ont donné leur accord au projet.

Mon animation consiste à faire une rencontre inter-générationnelle entre lycéens et personnes âgées.

Et pour ce faire les lycéens présenteront aux résidents des « sketchs » sur l'agriculture et réaliseront des gâteaux spécifiques de notre région avec les résidents.

Je participerai à la réalisation des gâteaux, ainsi que la mise en place des « sketchs »

Pour cela, l'animatrice, le professeur principal, ainsi que moi-même avons convenu d'une première approche entre lycéens et personnes âgées le jeudi 21 novembre 2013, pour récolter les informations nécessaires à la réalisation des « sketchs » en discutant avec les résidents qui ont travaillé « la terre » ou qui sont fils/filles ou mari(e)s d'agriculteurs, ainsi que pour rassembler les recettes favorites des résidents.

Cette première approche s'est déroulée en deux « équipes » : une dans le salon avec les résidents présents, et l'autre « équipe » dans les étages pour les résidents qui préfèrent rester dans leur « chambre ».

Les résidents ont beaucoup échangé avec les « jeunes », il me semblait qu'ils étaient assez fiers de transmettre leur savoir, leur vécu, leur façon de vivre et s'amuser de leurs jeunes années.

Je me suis impliquée entre les deux « équipes » pour aider au bon déroulement de chacune. Il y avait une ambiance de « nostalgie » auprès des résidents, et les lycéens « buvaient » les paroles de ces « sages ».

Les personnes âgées m'ont confié qu'elles souhaiteraient revoir les lycéens.

Après cette première approche, nous avons convenue d'une date pour la réalisation concrète du projet qui a été le 12 Décembre 2013, pour que les résidents puissent avoir cette animation avant les fêtes de noël.

Pour préparer un peu le projet avant que nous le réalisions, j'ai déposé une liste d’ingrédients en cuisine, car pour une question d'hygiène et de sécurité au près des résidents, aucun produit ne doit venir de l'extérieur.

L'animation a commencé à 14h, à l'arrivée des lycéens et après le repas des usagers.

Nous avons débuté par les recettes, en commençant par la réalisation des pâtes brisées et les fruits à éplucher.

J'avais avec moi 11 résidents participants, 10 élèves pour l'atelier cuisine et 10 gâteaux à faire, donc j'ai divisé le groupe en 4, pour avoir un juste équilibre élèves et résidents dans chaque groupe.

Les résidents étaient « fiers » de pouvoir montrer leurs talents culinaires à « ses Minos » comme ils me l'ont dis durant cette après-midi.

J'ai du faire face à des imprévus, tel que le manque d'ustensiles, où il a fallu faire plusieurs « aller-retour » à la cuisine, la réalisation des gâteaux a été faite dans la salle à manger thérapeutique, où il y a à disposition une plaque chauffante, un four et un évier.

Les ingrédients et ustensiles, étaient quand à eux dans la cuisine principale de l'EHPAD.

Les résidents ont adoré malaxer la pâte, ils se sont un peu amusés avec la farine, mais les sourires se lisaient sur tous les visages, personnes âgées, lycéens, et personnel de l'Etablissement.

Je peux dire qu'il y avait une ambiance « bon-enfant ».

Ensuite les résidents et les lycéens sont passés à la fin de la réalisation des gâteaux (garnitures et cuissons).

Je me suis ensuite dirigée, avec le groupe qui présentait les « sketchs » vers les chambres des résidents, pour ceux qui n'étaient pas venus dans l'après-midi, afin qu'ils puissent assister au « spectacle ».

Les lycéens se sont présentés aux résidents, en leur expliquant ce qu'ils faisaient comme études et pourquoi ils étaient présents ce jour.

Leur représentation à durée 10 min et c'était la première fois que j'entendais les personnes âgées rire autant.

C'était assez amusant pour eux, cela leur a permis de se sentir mieux, car plusieurs décès dans l'Etablissement ont été annoncés dans le mois et certains résidents ont beaucoup été touchés, cette petite animation leur a permis de penser à autre chose.

L'animation a apporté aux résidents la possibilité de se divertir, de se remémorer quelques souvenirs pour la confection des gâteaux, de sortir un peu de leur quotidien en institution.

Elle a été aussi, considérée comme un cadeau de noël avant noël, de la part des résidents.

Cette rencontre inter-générationnelle a été un moment d'écoute, d'échange, de rire, de savoir faire, mais surtout, de convivialité entre lycéens et personnes âgées.

Exemple de projet d'animation 2

Je m'appelle  Marlène, je travaille en EHPAD depuis dix ans dont huit ans en qualité d’agent de service ; aujourd’hui je suis diplomée d’aide médico psychologique.J’occupe mes fonctions dans un service protégé pour personnes désorientées, CANTOU j’accompagne des personnes atteintes de démences telles que la maladie d’Alzheimerou autres.

J’ai, par le biais de la formation, dû mettre en place un projet d’animation (ci-dessus). Je souhaite le partager avec d’autres proféssionnels, c’est vraiment un projet adapté à ces personnes.

ORIGINE DU PROJET

En accompagnant au quotidien des personnes atteintes de démence, j’ai pu par observation personnelle me rendre compte de la difficulté qu’elles avaient à se poser.

L’idée d'animation m’est venue en constatant une situation spécifique à améliorer.

  • LES CAUSES ET LES CONSÉQUENCES

    Ces maladies occasionnent des troubles de comportement tels que : agitation, déambulation, émotions, sentiments divers.

    Ces personnes sont en activité physique, émotionnelle et psychique ; le manque de repos pousse les résidents vers de l’anxiété, de l' agressivité, des tensions où le corps et l’esprit sont continuellement en mouvement, provoquant une perturbation du rythme biologique de la personne.

Les objectifs généraux

Créer un atelier de relaxation, de stimulation basale et d’étirement qui pourrait apporter une détente physique et mentale.

LES  OBJECTIFS OPERATIONNELS :

Mon but est de contribuer à la prise de conscience du corps et de l’esprit, de donner aux résidants la possibilité, par le biais de la relaxation et du toucher, de développer une relation différente. Leur donner le moyen de s’exprimer autrement et ainsi apaiser certains troubles de comportement.

LA CONCEPTION D’UNE ACTION :

J’ai voulu par ce projet prendre leurs demandes, leurs besoins en considération car mème si ce sont des personnes qui communiquent trés peu ou pas du tout, leur comportement par leurs attitudes nous parle.

Ce projet est aussi un moyen d’épanouissement, une aide à un bon équilibre sur le plan physique, pyschologique et physiologique.

La relation de proximité du projet peut amener à un facteur positi9Dans un premier temps, j’ai présenté les modalitées du projet à l’équipe, je me suis ensuite renseignée auprès du kinésithérapeute afin d’en savoir plus sur les techniques ; je me suis également renseignée auprès du médecin pour avoir son avis dans la pratique du massage, étirements musculaires (ex : fracture du col du fémur récente) qui pourrait accroitre la douleur.

J’ai ensuite présenté le projet à la responsable du Conseil de la Vie Sociale, qui est aussi la psychologue de l’établissement ; nous avons pu ainsi échanger sur le projet (cadence de l’activité, la commande du matériel, le lieu etc..).

PERIODICITEE :

Il m’a semblé important de faire quelque chose de régulier et qui puisse durer afin que tous les résidents (au nombre de quinze) puisse en bénéficier.

Nous avons discuté en équipe et avec la responsable du Conseil de la Vie Sociale afin que l’activité soit affichée sur le planning d’animation, sans empiéter sur les animations déjà existantes, et ce à raison de quatre jours par semaine.

LA DUREE :

Nous avons, l’équipe et moi-même, convenu de préférence d’une heure à une heure trente l’après-midi après la collation ,afin de respecter la digestion et le rythme biologique des résidents (la sieste).LE

NOMBRE :

Il peut varier en fonction de l’état de santé de certains résidents, ainsi que de leur volonté. Il sera de trois, pas davantage, en fonction aussi du nombre de collaborateurs.

LE LIEU :

Nous nous sommes donnés rendez-vous quatre fois par semaine dans la salle à manger du service qui est une pièce claire, privée et climatisée.

Nous parfumons ce lieu au préalable à l’aide d’un brute parfum et d’huile essentielles ou d’encens afin de donner l’envie de s’y rendre.

LE MATERIELS :

4 matelas de sol, 4 coussins, 1 flacon d’huile essentielle, 2 boites d’encens, 2 cd relaxant, 3 tubes de crème hydratantes.

LE CÔUT :

Il a été pris en charge par le Conseil de la Vie Sociale (budget d’animation), le cout total dès les premières séances s’est élevé à 45 euros environ.

les 5 sens

La mise en oeuvre

la mise en oeuvre

Le matin les résidents seront informés de l’activité, de l’heure, du lieu auxquels nous nous réunirons.

L’activité sera inscrite sur le tableau avec les noms des participants, le nombre et les noms des accompagnateurs.

La fiche de présence sera établie selon une présence volontaire des résidants ; la salle sera préparée 30 minutes avant la séance.

L’activité consiste à pratiquer des séances de stimulations basales, d’étirements, de frictions, de tapotements, pressions et de respirations.

Il sera préférable dans un premier temps de commencer par des mots doux et rassurants, puis de poursuivre par des massages des jambes avec une crème hydratante afin que les résidants ne se sentent pas agressés.

En fonction de la capacité des résidants, nous adapterons des sortes de mouvements propres à chacun, afin de ne pas faire naître un sentiment d’échec.

Chaque séance sera accompagnée d’une musique de fond (zen) et parfumée à l’aide d’huiles essentielles diffusée (sens olfactif).

Evaluation

Je ne vous cacherai pas que les premières séances ont été difficiles à amorcer par la difficulté des résidents à s’asseoir au sol,  mais avec des paroles rassurantes et des gestes sécurisants, ils ont acceptés. Petite astuce : nous avons demandé aux résidants concernés s’ils avaient confiance en nous, ils nous ont répondu "oui". J’ai commencé avec Madame C, je me suis positionnée derrière elle en lui commentant tous les gestes que je faisais, je lui ai enlacé la taille et lui ai demandé de fléchir ses genoux et de se laisser aller par mon mouvement, les autres collaborateurs ont fait de même.

 

Sans le vouloir, la séance venait de commencer.

Nous leur avons demandé de s’imaginer sur une ile, sur la pelouse ou autre selon leurs préférence, (ce qui est très bon pour la stimulation de la mémoire). Le cd tournait et très vite, les résidants étaient détendu et en harmonie avec le contexte.

Nous commençons l’activité par les massages doux afin de les décontracter.

Pour ma part ce projet est bénéfique,les objectifs généraux ont été atteint( procurer du bien être)a la fin de chaque séances les résidents ne veulent plus se lever.

La motivation à renouveler l’expérience, la participation active des résidents, la bonne humeur et les bienfaits sur le rythme biologique du sommeil sont forcément des facteurs positifs de reconduire et de faire perdurer ce projet.

J’ai trouvé cette expérience enrichissante, cette activité permettant une relation privilégiée avec les résidents ; ce sont souvent des moments de calme, de toucher, de regards, de sourires ....on regarde les personnes que l’on accompagne tout autrement.

Les compliments, les sourires, les regards sont des impressions positives et agréables, une sensation de reconnaissance.

 

Exemple de projet d'animation 3

Je travaille dans une résidence médicalisé « xxxxxxxx » nous accueillons des personnes âgées vieillissantes et dépendantes qui sont souvent atteint de la maladie d'Alzheimer.


3°et 4
Dans la résidence nous avons deux animateurs qui proposent aux résidents plusieurs activités ex: peinture, jardinage, création de décoration, lecture du journal, à la découverte des mots..


Dans la journée , il y a des moments ou les résidents sont devant la télé, ne font rien, j'aimerai organisé mon animation à ces moment là.

 J'aimerai crée avec les résidents un scrapbooking sur la résidence.
Les premiers pages sera consacré à décrire la résidence puis chaque pages sera elle consacré à un résident avec sa photos, des dessins qu'il a réalisé, des collages...


 J'espère crée une petite cohésion de groupe et faire découvrir au famille la page consacré a leur parent ou grand parent.


8° J'aimerai faire participé les familles pour qui nous emmène des photos de leur parent, ou pour qu'il nous donne des indices sur ce qu'il aime .
 

 

Pour le premier essai de cette animation l'animatrice sera présente avec moi , puis nous vairons ensemble pour la suite.


- Scrapbooking = 15 euros
- feuilles scrapbooking = 20 euros - tampons = 9 euros
- feutres = 5 euros
- ciseaux = l0 euros

TOTAL: 59 euros

Un problème ce pose tout les résident ne pourrons pas y participé. C'est pourquoi je voudrai faire participé les familles à cette création.
Grâce à ce scrapbooking j'aimerai faire découvrir la résidence d'une autre façons car les gens de l'extérieure on souvent des à priori sur les maison de retraite.

10° Quand mon projet sera terminer ces la réactions des résidents et de leurs ,,.., familles qui me dira si mes objectifs son atteint ou pas.

11° Il me manque que les moyens technique pour commencer mon projet.

Demandez à la directrice de projeter sur l’écran de la TV ma réalisation

prendre des photo des résident pendant l'atelier

 

Qcm et exercices du DEAMP

Contenu E.learning 

Étape 1 cliquez sur acheter

Étape 2 après paiement attendre 10 secondes

Étape 3 vous êtes redirigez sur la page contenant votre mot de passe et la zone de révision

Étape 4 Commencez à réviser 

Prix 9€99

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 16/10/2017