Entretien des locaux compétence 6

Exercice 1 Balayage humide des sols

Utiliser les techniques d'entretien des locaux et du matériel spécifiques aux établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux

Quelle que soit la méthode appliquée certains préalables sont à respecter :
 Vérifier que le matériel soit propre et en bon état de fonctionnement, 
 Ne pas entrer le chariot de ménage dans la chambre,
 Eliminer les déchets et le linge sale avant de commencer l’entretien d’une pièce.
Tout dysfonctionnent doit être signalé au responsable de l’unité ou au responsable de la 
fonction entretien des locaux. 
VII. 2 - Chronologie des étapes d’entretien
Lors de l’entretien des locaux et des surfaces le déroulement des opérations doit se faire en 
respectant un ordre logique :
 Commencer par les locaux les moins à risques,
 Travailler du plus propre au plus sale et du haut vers le bas,
 Toujours nettoyer avant de désinfecter,
 Terminer de préférence par les chambres de patients relevant de précautions 
complémentaires.
La chronologie à respecter lors de l’entretien d’une chambre et d’une salle de bains est 
décrite ci-dessous.
ENTRETIEN  QUOTIDIEN  D'UNE CHAMBRE
1 = bandeau lumineux
2 = mobilier (chevet, adaptable, table 
3 = fauteuil
4 = lit
5 = poignées de porte
6 = sol

 

ENTRETIEN QUOTIDIEN D'UNE SALLE DE BAIN

1 = bandeau lumineux
2 = miroir + tablette + distributeurs
3 = robinetterie + lavabo
4 = robinetterie + éléments douche
5 = WC
6 = sol
Balayage humide 
Le balayage humide est un préalable incontournable au lavage des sols que la technique 
soit manuelle ou mécanisée.
BALAYAGE HUMIDE
DEFINITION Opération de récupération des salissures non adhérentes sur les sols secs et lisses
OBJECTIF
Eliminer jusqu’à 90 % des poussières en limitant leur mise en suspension dans l’air
Abaisser le niveau de contamination microbienne
MATERIEL
Balai trapèze
Gazes à usage unique pré-imprégnées 
Bandeaux microfibres réutilisables 
TECHNIQUE
- Eliminer au préalable les gros déchets solides ou liquides
- Prendre une gaze puis refermer soigneusement le sachet de gazes pré-imprégnées pour éviter leur 
dessèchement
- Poser la gaze/bandeau sur le sol, placer le balai dessus et la clipper 
- Pratiquer un détourage préalable le long des plinthes 
- Commencer au fond de la pièce et revenir sur le seuil de la porte (en marche arrière)
- Balayer "au poussé" : pour surfaces non encombrées ou couloirs 
 - faire glisser en permanence le balai en marche avant
- Balayer "à la godille" : pour surfaces encombrées ou réduites 
- effectuer d’abord le contour de la pièce, le long des plinthes en partant du derrière de la porte
- faire glisser le balai en marche arrière en effectuant des mouvements en « S »
∆ : La semelle du balai est striée. Respecter le sens d’utilisation, la partie la plus longue de la semelle 
doit toujours se trouver à l’avant
La formation des opérateurs à la pratique de la « godille » doit inclure la prévention des troubles 
musculo-squelettiques 
- Commencer par le sol de la chambre et finir par la salle de bains (si le sol est sec)
 
Photo à venir
 
BALAYAGE HUMIDE (suite)
TECHNIQUE
- Ne jamais soulever le balai ni effectuer de marche arrière en cours d'utilisation. Le balai doit toujours 
être en contact avec le sol 
- Dégager la gaze du balai sur le seuil du local sans la soulever
- Enfermer les salissures en repliant la gaze/bandeau sur elle-même ou en les poussant dans une pelle 
à l’aide de la gaze 
- Renouveler impérativement la gaze pour chaque pièce et plus si nécessaire
- Eliminer la gaze à usage unique dans la poubelle DAOM (Déchets Assimilés aux Ordures ménagères)
- Déposer le bandeau dans le sac ou conteneur prévu à cet effet 
-
ENTRETIEN 
DU MATERIEL
- Nettoyer le balai avec une lavette imprégnée de détergent-désinfectant du manche vers la semelle 
une fois par jour au minimum
- Réaliser un nettoyage approfondi par trempage et brossage de la semelle périodiquement (tous les jours à 1 fois/semaine suivant le niveau de risque)
- Envoyer quotidiennement les bandeaux réutilisables en blanchisserie
REMARQUES
Le balayage à sec est proscrit sauf si utilisation de matériel spécifique 
( Mop dépoussiérage*) à réserver à la zone 1
- Les bandeaux réutilisables sont généralement déconseillés en raison des inconvénients qu’ils 
présentent :
 stock important nécessaire pour permettre le renouvellement à chaque pièce
 mise en suspension des salissures si élimination des poussières au-dessus de la poubelle
 entretien difficile à réaliser au sein de l’unité lorsque l’envoi en blanchisserie n’est pas possible 
 pour les surfaces non lisses, les bandeaux microfibres peuvent faciliter le balayage
Mop microfibre polyester : adaptable sur un balai trapèze, s’emploie à sec ou humide.
S’utilise pour le dépoussiérage des sols, murs et plafonds de toute surface lisse (carrelage, 
thermoplastiques, parquet…).
Ne pas utiliser avec des produits chlorés.
Dans certaines situations l’utilisation du balai trapèze et d’une gaze n’est pas adaptée.
Le balai « raclant » ou « picot » peut être une alternative. Il peut être utilisé dans les locaux 
présentant de nombreuses salissures (ex : salles à manger des résidents, cuisines 
thérapeutiques, salon coiffure dans les EMS).

Exercice 2 lavage manuel des sols

Techniques de lavage des sols 
1- Lavage manuel
Toute opération de lavage des sols sera précédée d’un balayage humide.
Les méthodes de lavage les plus fréquentes sont :
 méthode par pré-imprégnation : 1 seau/bac/tiroir pour les bandeaux de lavage 
propres pré-imprégnés de produit
 méthode traditionnelle dite des « 2 seaux » : 1 seau équipé d’une presse pour les 
bandeaux propres de lavage mis en immersion avec le produit. Si équipement d’un 
2
ème seau celui-ci est destiné au recueil des bandeaux sales.
Si l’utilisation des presses d’essorage est plus ergonomique que d’essorer à la main, il 
convient en terme d’évolution des techniques de lavage manuel de s’orienter vers une 
technique par pré-imprégnation. La mauvaise ergonomie de la méthode dite des « 2 seaux » 
justifie son abandon.
En zone 1 et 2 : dans certaines situations qui doivent rester exceptionnelles, si le balayage 
suivi du lavage du sol ne peuvent être réalisés, seul un balayage humide peut être fait sous réserve d'absence de souillure
 
BALAI DE LAVAGE A PLAT
DEFINITION
Action chimique et mécanique permettant d’éliminer les salissures adhérentes sur les sols lavables (sols 
souples, sols durs)
OBJECTIFS
Obtenir une propreté visuelle
Obtenir une propreté microbiologique en réduisant le nombre de micro-organismes présents sur les 
sols
 
MATERIEL
Balai de lavage à plat
Bandeaux de lavage microfibres au minimum un bandeau par pièce
PRODUIT
Détergent 
Détergent-désinfectant en zone 4
TECHNIQUE
Chariot équipé d’un bac ou tiroir de trempage avec grille d’égouttage
Selon l’équipement disponible :
- Déposer sur la tranche les bandeaux pliés en deux dans le seau ou tiroir dédié
- Empiler à plat les bandeaux dans le seau ou tiroir dédié
- Verser uniformément la quantité de solution (préalablement préparée) adaptée au nombre de 
bandeaux (tous les bandeaux doivent être imprégnés). A titre indicatif :
 1 litre de solution pour 7 bandeaux de 45 cm
 1 litre de solution pour 5 bandeaux de 60 cm 
OU
- Déposer les bandeaux sur la grille d’égouttage
- Immerger la grille dans le seau contenant la solution détergente ou détergent-désinfectant
- Relever la grille
Commencer par le sol de la chambre et finir par celui de la salle de bains
- Poser le bandeau de lavage imprégné de détergent ou détergent-désinfectant au fond de la chambre pièce et le fixer sur le balai
- Procéder au lavage du sol, coins, dessous des meubles et derrière de porte
- Laisser sécher
- Procéder de la même façon pour le sol de la salle de bains
Eliminer le bandeau sale dans un seau/bac ou filet prévu à cet effet
Si la salle de bains est placée au fond de la chambre faire le sol de la salle de bains en premier puis 
terminer par le sol de la chambre après avoir changé de bandeau
ENTRETIEN DU MATERIEL
Quotidien
- Nettoyer le balai avec une lavette imprégnée de détergent-désinfectant du manche vers la semelle 
une fois par jour au minimum
- Réaliser un nettoyage approfondi par trempage et brossage de la semelle périodiquement (tous les jours à 1 fois/semaine suivant le niveau de risque)
- Envoyer les bandeaux à la blanchisserie
REMARQUES
- Bonne maniabilité
- Bon effet mécanique

Lavage mécanique avec autolaveuse et monobrosse

Lavage mécanisé avec autolaveuse 
PREALABLE : Toute opération de lavage mécanisé sera précédée d’un balayage humide.
AUTOLAVEUSE
DEFINITION Action chimique et mécanique (à l’aide d’une machine) permettant d’éliminer les salissures adhérentes 
sur les sols lavables (souples et durs)
OBJECTIF Réaliser un nettoyage approfondi en éliminant les salissures adhérentes et le biofilm
PRINCIPE Lavage mécanisé qui combine l’action de la monobrosse et de l’aspirateur à eau avec une seule 
machine
MATERIEL
Autolaveuse à câble ou à batteries de différentes tailles et puissances suivant le local à nettoyer
Disques ou brosses de lavage adapté au revêtement
Système de lavage manuel si besoin
PRODUIT Détergent non moussant
TECHNIQUE
Préparation de la machine :
- Vérifier la charge des batteries
- Remplir le réservoir d’eau propre
- Mettre le produit correctement dosé
- Mettre les disques ou les brosses en fonction de la nature des sols
- Installer le suceur
Méthode directe :
- Laver et aspirer simultanément en un passage
- Commencer par les bordures et finir par le centre de la pièce
- Finir les bords et les angles par un lavage manuel
ENTRETIEN 
DU MATERIEL
Cf. notice du fabricant
- Vidanger la machine, eau propre et eau sale
- Nettoyer :
 les bacs
 le suceur
 les disques ou les brosses
- Essuyer l’extérieur de la machine avec un détergent-désinfectant
- Essuyer et enrouler les câbles avec un détergent-désinfectant
- Remettre en charge les batteries 
REMARQUES
- Méthode permettant un meilleur résultat qu’une technique manuelle
- Technique plus adaptée pour des surfaces dégagées : gain de temps et de main d’œuvre
- Efficacité augmentée avec la fréquence d’utilisation
- Les auto laveuses à batterie ont une autonomie limitée 
- Bruyant mais rapide
- Formation du personnel indispensable
- Petites autolaveuses sont adaptées au lavage des chambres
Si le sol est fortement encrassé faire 2 passages : méthode indirecte
 1
er passage avec uniquement la fonction lavage sans aspiration
 2
ème passage avec les deux fonctions lavage + aspiration
Cette méthode permet par trempage un temps d’action plus long. 
Cette action est uniquement détergente
 
Lavage mécanisé avec monobrosse 
PREALABLE : Toute opération de lavage mécanisé sera précédée d’un balayage humide.
Les monobrosses doivent être utilisées selon la nature des revêtements de sol en respectant 
les recommandations du fabricant.
Avertissement : 
Selon le guide INRS de septembre 2016, le passage d’une monobrosse sur des dalles vinyle 
amiante constitue une intervention susceptible de libérer des fibres d’amiante.
Dans le cas où le revêtement de sol est constitué de matériau amianté, son nettoyage doit se 
faire impérativement « à l’humide ». L’usage de la monobrosse est proscrit.
Toute altération de l’intégrité du sol doit faire l’objet d’un signalement aux services techniques.
« Interventions d’entretien et de maintenance susceptibles d’émettre des fibres d’amiante. Guide 
de prévention Assurance Maladie. Edition INRS ED 6262. Septembre 2016 »
MONOBROSSE
DEFINITION Action chimique et mécanique (à l’aide d’une machine) permettant d’éliminer les salissures adhérentes 
sur les sols lavables (souples et durs)
OBJECTIF Réaliser un nettoyage approfondi en éliminant les salissures adhérentes et le biofilm
PRINCIPE
Réalisation de travaux de récurage approfondi grâce à un effet mécanique prépondérant par friction 
rotation, conjugué à la pression exercée par la machine
Décapage des sols plastiques traités avec une émulsion ou cirés 
Lustrage des sols
MATERIEL
Monobrosse  150 à 200 t/mn équipée d’un réservoir à eau 
Disques ou brosses de lavage adaptés au revêtement
Aspirateur à eau
Balai frottoir articulé
PRODUIT Détergent non moussant
TECHNIQUE
- Dégager la pièce de tout mobilier
- Protéger le bas des meubles
- Travailler les angles de la pièce au frottoir de sol
- Passer la monobrosse
- Récupérer la solution sale à l’aide de l’aspirateur à eau en commençant par la partie la plus proche de 
soi et en progressant vers le fond
- Rincer si besoin avec la méthode de lavage habituelle
- Laisser sécher puis remettre la pièce en ordre
ENTRETIEN 
DU MATERIEL
Cf. notice du fabricant
- Vider le réservoir de la monobrosse
- Vider la cuve de l’aspirateur à eau, la nettoyer et ranger ouvert
- Essuyer avec un détergent-désinfectant l’extérieur de la machine : poignée de conduite, câble 
électrique, capot du moteur, distributeur de cire ou réservoir à eau…
- Essuyer avec un détergent-désinfectant les câbles et les enrouler 
- Nettoyer la brosse ou le disque abrasif
REMARQUES
- Méthode permettant un meilleur résultat qu’une technique manuelle
- Méthode adaptée aux opérations de nettoyage après travaux
- Méthode lourde en temps et en personnel
- En l’absence d’aspirateur à eau, il est possible d’utiliser une raclette 
Cette action est uniquement détergente

Entretien des sanitaires et WC

Entretien des sanitaires et WC 
PRODUITS / MATERIELS TECHNIQUE
SANITAIRES
Mobilier
Lavabo, 
douche, 
baignoire…
Détergent : crème à récurer
Détergent-désinfectant 
Détergent-détartrant-
désinfectant 
Produit vitres
Lavette ou carré d’essuyage
Extérieur : parois, colonne
- Utiliser un carré d’essuyage ou une lavette plié en 4 imprégné de 
détergent-désinfectant 
- Essuyer en un seul passage avec les 2 faces externes
- Replier les faces utilisées vers l’intérieur 
- Utiliser les 2 autres faces
Laisser sécher pour favoriser le temps d’action du produit
Intérieur
Rincer l’intérieur du lavabo (pour éviter fixation de taches liées à 
incompatibilité des produits) 
Nettoyer avec le produit détergent ou détergent-désinfectant ou 
détergent-détartrant-désinfectant en insistant autour du robinet et du 
col de cygne et finir par l’intérieur du lavabo
Laisser agir (temps recommandé par fabricant) 
Mobilier
- Insister sur toutes les surfaces à risque de transmission 
manuportée (tablette poignée de porte, interrupteur, sonnette, 
mains courantes, distributeur papier…)
- Support poubelle, miroir, luminaires
WC
Détergent : crème à récurer
Détartrant 
Détergent-détartrant-
désinfectant 
Détergent-désinfectant 
Lavette ou carré d’essuyage
Intérieur de la cuvette
Vider le contenu du porte-balayette dans le WC et tirer la chasse 
d’eau
Selon produits utilisés : 
1. Verser la crème à récurer et frotter les parois de la cuvette à 
l’aide de la balayette, tirer la chasse d’eau puis appliquer le 
détergent-désinfectant
2. Appliquer le détartrant à l’intérieur de la cuvette et sous les 
rebords du WC (fréquence à adapter en fonction de 
l’entartrage). Laisser agir (temps préconisé par fabricant) puis 
tirer la chasse d’eau
Verser le produit détergent-désinfectant en laissant la balayette et 
laisser en contact 10 min
Rincer en tirant la chasse d’eau et replacer la balayette égouttée dans 
son support préalablement nettoyé
Extérieur de la cuvette
Essuyer avec une lavette ou un carré d’essuyage imprégné de 
détergent-désinfectant en commençant par le réservoir et bouton 
poussoir de la chasse d’eau, le pied, le dessus et dessous de 
l’abattant, la lunette
Sol douche avec 
revêtement 
anti-dérapant, 
sol pastillé 
Rincer l’intérieur (pour éviter la fixation de taches liées à 
incompatibilité des produits) 
Verser le produit détergent ou détergent-désinfectant 
Brosser avec le balai brosse/lave-pont ou picot
Rincer
Evacuer l’eau avec le balai brosse

Nettoyage sur souillure avec sang

Conduite à tenir en cas de souillures par du sang ou des liquides biologiques
Lors de situations particulières, en cas de surfaces souillées par du sang ou des liquides 
biologiques, l’entretien immédiat de ces surfaces doit être respecté afin de stopper la 
prolifération des micro-organismes et limiter le risque d’AES. Précautions standard. 
Etablissements de santé, établissements médico-sociaux, soins de ville. SF2H. Juin 2017
En présence de surfaces, mobiliers, ou sols souillés par du sang ou des liquides biologiques :
 Réaliser une FHA des mains,
 Mettre des gants à usage unique,
 Nettoyer-désinfecter selon la procédure suivante :
 Absorber les souillures avec un carré d’essuyage ou du papier à usage unique,
 Verser le détergent-désinfectant sur la surface souillée,
 Laisser en contact pendant 1 minute,
 Nettoyer avec un carré d’essuyage ou du papier à usage unique,
 Laisser sécher,
 Procéder à une 2ème opération avec le même détergent-désinfectant.

Technique de dépoussiérage

Techniques de dépoussiérage 
1- Essuyage humide des surfaces
Le terme de surfaces regroupe toutes les surfaces autres que les sols :
 surfaces verticales : murs, portes et encadrement de portes, poignée de portes, 
protections murales, vitres, grilles de ventilation, pied à perfusion…
 surfaces horizontales : plans de travail, mobilier, cadre de lit, matelas, perroquet, 
adaptable, table de chevet, placard, fauteuil, écran ordinateur, clavier, téléphone, 
commande télévision, sonnette, main courante, armoire de toilette, tablette, miroir, 
porte-serviettes, support de produit hydroalcoolique, distributeur de papier essuie-
mains et de papier toilette, poubelle…
ESSUYAGE HUMIDE DES SURFACES
DEFINITION Opération qui consiste à enlever d’une surface haute toutes salissures en évitant de les remettre en 
suspension dans l’air
OBJECTIFS
Eliminer les salissures en limitant leur mise en suspension dans l’atmosphère
Abaisser le niveau de contamination microbienne
MATERIELS
PRODUITS
Carré d’essuyage à usage unique 
-Lingette à usage unique pré-imprégnée de détergent-désinfectant
Lavette réutilisable
- Détergent, détergent-désinfectant, désinfectant
TECHNIQUE
- Utiliser un carré d’essuyage ou une lavette plié en 4 imprégné de détergent-désinfectant 
- Essuyer en un seul passage avec les 2 faces externes
- Replier les faces utilisées vers l’intérieur 
- Utiliser les 2 autres faces
- Insister sur toutes les surfaces à risque de transmission manuportée (poignée de porte, interrupteur, 
sonnette, téléphone, télécommande, barrières de lit, mains courantes…)
- Laisser sécher pour favoriser le temps d’action du produit
- Dans chambre à 2 lits : utiliser un carré d’essuyage ou lavette par lit et environnement du patient
- Eliminer :
les carrés d’essuyage à usage unique dans la filière DAOM
les lavettes sales dans le sac/filet ou conteneur prévu à cet effet
ENTRETIEN
DU MATERIEL - Envoi quotidien des lavettes réutilisables en blanchisserie
REMARQUES
Pour les écrans :
Essuyage humide avec un détergent-désinfectant ou essuyage avec une microfibre sèche. Se conformer 
aux recommandations du fabricant
Pour les claviers et souris :
Retourner le clavier afin d’éliminer la poussière présente entre les touches puis procéder à un essuyage 
humide avec un détergent-désinfectant
En présence de salissures tenaces, mouiller la surface afin de ramollir les salissures, éliminer avec une lavette puis appliquer un détergent-désinfectant

Exercice Les règles d'hygiène

Tout professionnel doit porter une tenue professionnelle complétée, selon les situations, 
par un ou plusieurs équipements de protection. Ces équipements visent la protection des 
personnels vis-à-vis du risque infectieux et pour certains du risque de projection.
TENUE PROFESSIONNELLE DE BASE
Tenue vestimentaire : tunique à manches courtes et pantalon
Chaussures professionnelles antidérapantes facilement nettoyables 
Mains et poignets sans bijou, ongles courts, sans vernis, sans faux ongles ou résine
Cheveux longs attachés
TENUE COMPLEMENTAIRE
Tablier plastique à usage unique pour toute tâche exposant à des risques de projection de produits
chimiques ou de liquides biologiques
Le tablier est changé :
- systématiquement dès qu’il est souillé
- de préférence après chaque chambre ou local
Chambres de patients/résidents mis en précautions complémentaires type Contact : 
-port du tablier systématique et éliminé après chaque chambre ou local 
Surblouse à usage unique à manches longues en présence de Clostridium difficile ou de gale (déclarée ou suspectée)
Port de surblouse systématique
A éliminer après chaque chambre ou local
GANTS
Port de gants à usage unique de préférence à 
manchettes longues
 gants latex pour la manipulation de produits 
détergents-désinfectants (meilleure 
protection vis-à-vis du risque chimique que 
le gant vinyle) 
 gants vinyle pour la manipulation de produits 
détergents-désinfectants
 gants nitrile pour la manipulation de 
désinfectant de type acide fort (acide 
citrique et péracétique)
A éliminer dès que visiblement souillés
A éliminer entre chaque chambre/local 
Port de « gants de ménage » est à proscrire en raison du risque de transmission croisée et des 
contraintes d’entretien à respecter pendant et après leur utilisation
MASQUE - APPAREIL DE PROTECTION RESPIRATOIRE
Masque à usage médical anti-projection :
 dans le cadre des PC type Gouttelettes (grippe, IRA)
 si le soignant présente une toux
 lors de la préparation des produits
Masque mis en place ne doit plus être touché, ni manipulé
Changer le masque dès qu’il est mouillé ou souillé
A éliminer dès la fin de l’activité
Appareil de protection respiratoire (APR) :
 dans le cadre des PC type Air (tuberculose pulmonaire, rougeole, varicelle…)
Masque mis en place ne doit plus être touché, ni manipulé
Changer le masque dès qu’il est mouillé ou souillé
A éliminer dès la fin de l’activité
Port d’un masque ABEKP3 à réserver à l’utilisation d’acide citrique si ventilation insuffisante
et en cas de renversement accidentel
LUNETTES DE PROTECTION
Port de lunettes :
 si risque de projection de liquides biologiques ou chimiques
 lors de la préparation des produits
A nettoyer après chaque usage
VI. 2 - Hygiène des mains
Afin de favoriser l’observance de l’hygiène des mains, un flacon de PHA doit être mis à disposition sur le chariot de ménage.
Pratiquer une friction hydro-alcoolique (FHA) ou un lavage simple si les mains sont visuellement souillées : 
 en début et fin des opérations de nettoyage,
 lors de toute interruption de tâche,
 après le retrait des gants et de l’équipement de protection (masque, tablier),
 entre chaque chambre et/ou local,
 chaque fois que nécessaire.

Le balai trapèze

Cliquez sur chaque épingle pour associer la partie identifiée au nom correspondant

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 26/09/2020

 

Formation aide soignante 2021 modules 1 a 8

Faire un essai gratuitement►